Partagez
Aller en bas
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Inscris le : : 17/10/2008

Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010

le Mer 29 Sep 2010 - 15:33
MICRODATA : Baisse de 6% du chiffre d’affaires à M MAD 122,7 en S1 2010

Fait : Publication des résultats semestriels 2010.

Analyse : Évoluant dans un marché de distribution informatique marqué par l’exacerbation de la concurrence sur le segment des grands comptes, MICRODATA draine au terme du premier semestre 2010 un chiffre d’affaires de M MAD 122,7 (soit 44,5% de nos prévisions 2010), en repli de 6,0% comparativement à pareille période une année auparavant. Toutefois, l’analyse des produits d’exploitation laisse apparaître des évolutions contrastées : Tandis que les ventes de marchandises en l’état reculent de 9% (suite au report de certains projets d’infrastructure de grande envergure), les ventes de biens et services produits (correspondant essentiellement à des contrats de maintenance et des projets à valeur ajoutée) se bonifient de 36,9% à M MAD 11,5, portant ainsi leur contribution dans les revenus de la société à plus de 9%.
Malgré cette baisse d’activité, le résultat d’exploitation progresse de 11,9% pour s’élever à M MAD 20,6 (soit 52,9% de nos prévisions 2010). Parallèlement, la marge opérationnelle s’élargit de 2,7 points à 16,8%. Cette situation est essentiellement redevable à la baisse de 10,1% des achats revendus de marchandises à M MAD 90,3, traduisant vraisemblablement un retrait des prix du matériel informatique négocié par la société.
En revanche, le résultat financier passe de K MAD –17,9 en S1 2009 à M MAD –4,0 au terme du premier semestre 2010, subissant la forte détérioration du bilan de change.
Compte tenu de ce qui précède, la capacité bénéficiaire se défait de 9,7% pour s’établir à M MAD 12,1 (soit 46,2% de nos prévisions 2010), ramenant la marge nette à 9,9% contre 10,3% en S1 2009.
Quant aux perspectives de développement, le Senior Management de MICRODATA demeure confiant, capitalisant sur la montée en puissance escomptée des projets d’infrastructure informatique au Maroc et la capacité de la société à s’adapter rapidement aux changements que peut connaître son environnement.

Conclusion : Les résultats de MICRODTATA en S1 2010 pâtissent du tassement des investissements en matériel informatique des multinationales dans un contexte de persistance des effets de la crise à l’internationale. Toutefois, l’activité devrait profiter au second semestre 2010 de la réalisation de certains projets reportés.

BMCE Capital Bourse
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Inscris le : : 17/10/2008

Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010

le Mer 29 Sep 2010 - 15:34
AFRIQUIA GAZ : Hausse de 18,4% à M MAD 1 679,1 du chiffre d’affaires à fin juin 2010

Fait : Publication des résultats au terme du premier semestre 2010.

Analyse : Au terme du premier semestre 2010, AFRIQUIA GAZ semble consolider son leadership sur le marché de l’emplissage et de la distribution des GPL au niveau local (avec un market share de 42,2%) consécutivement à la progression de 4,5% à 417 927 TM de ses ventes.
Suite à un effet prix favorable dans le sillage de la hausse des prix de reprise comparativement
à 2009, le chiffre d’affaires de la filiale gaz du Groupe AKWA ressort àM MAD 1 679,1 (soit 57,8% de nos prévisions pour 2010), en hausse de 18,4% comparativement à une année auparavant.
Dans une proportion quasi-identique et capitalisant principalement sur l’optimisation de l’ensemble des maillons de la chaîne de valeur, le résultat d’exploitation se hisse de 18,5% à M MAD 238,6 (soit 59,1% de nos prévisions pour 2010). Par conséquent, la marge opérationnelle se stabilise à 14,2%.
Intégrant un résultat financier de M MAD 3,4 (vs. M MAD 2,8 une année auparavant) et un résultat non courant de M MAD 7,2 (vs. M MAD 6,5 à fin juin 2009), le résultat net de la société s’établit à M MAD 175,4 (soit 58,2% de nos prévisions pour 2010), contre M MAD 149,9 à fin juin 2009 (soit +17,0%). Par conséquent, la marge nette se replie de 0,2 point à 10,4%.
Côté structure bilancielle, les fonds propres s’apprécient de 5,0% à M MAD 1 646,3, suite principalement à l’amélioration de la capacité bénéficiaire. De son côté, la trésorerie nette absorbe son déficit, passant de M MAD -32 à M MAD 555, probablement suite au remboursement partiel de la caisse de compensation.
Pour sa part, l’endettement net de la société se déprécie de 52,5% à M MAD 353,1, ramenant le niveau du gearing à 21,4% contre 47,4% une année auparavant. Néanmoins, ce niveau devrait augmenter à fin 2010 suite à la contraction en juillet dernier d’un emprunt obligatoire de M MAD 600.
En parallèle, la filiale gaz du Groupe AKWA affiche une très bonne autonomie financière matérialisée par niveau de fonds propres représentant 82,3% du total des sources de financement (contre 68% à fin juin 2009).
En consolidé, le chiffre d’affaires se bonifie de 22,3% à M MAD 1 630,7, le résultat d’exploitation se hisse de 21,4% à M MAD 245,2 tandis que le résultat net part du Groupe s’établit à M MAD 170,7, en hausse de 20,0%.
En terme de perspectives, le Top Management de la société table sur la poursuite de la croissance durant le second semestre dans des proportions similaires à celle du 1er semestre.

Conclusion : La filiale gaz du Groupe AKWA réalise au terme du premier semestre 2010 des indicateurs financiers en nette amélioration, tirant amplement profit de la hausse des prix de reprise ainsi que de l’optimisation des maillons de sa supply chain.

BMCE Capital Bourse
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010

le Mer 29 Sep 2010 - 15:36
DELATTRE LEVIVIER MAROC : Repli de 34,8% des revenus semestriels à M MAD 165,3

Fait : Publication des résultats en S1-2010.

Analyse : DELATTRE LEVIVIER MAROC –DLM- affiche, au terme du 1er semestre 2010, un chiffre d’affaires en baisse de 34,8% à M MAD 165,3 (soit 25,9% de nos prévisions non encore ajustées) comparativement à la même période en 2009, en tenant compte de la comptabilisation à l’achèvement. Néanmoins et selon le Top Management, cette variation saisonnière devrait être compensée par l’achèvement de plusieurs projets au terme du 2ème semestre de l’année en cours.
Dans une moindre mesure et compte tenu de la maîtrise des charges d’exploitation notamment via le recule des achats consommés de matières et fournitures de 40,8% à M MAD 94,2, le résultat d’exploitation –REX- limite son repli à 7,4% à M MAD 19,5 (soit 48,8% du REX 2010E non encore ajusté). Par conséquent, la marge opérationnelle gagne 3,5 points à 11,8%.
Pour sa part, le résultat financier grève son déficit à M MAD -5,2 (vs. M MAD -2,5 au 30/06/2009) consécutivement à la hausse des charges d’intérêts de 14,6% à M MAD 6,4 en raison de l’accroissement du recours aux concours bancaires (+23,8% de la trésorerie passif à M MAD 159,6 par rapport au 30/06/2009) conjuguée à la régression de 62,7% des gains de change à M MAD 1,4.
Toujours négatif, le résultat non courant alourdit ses pertes passant de K MAD -67,6 à K MAD -198,1, suite à la comptabilisation de charges non courantes de K MAD 218,1.
Enfin et malgré l’abattement fiscal dont bénéficie toujours DLM à l’occasion de son introduction en Bourse, le résultat net se déprécie de 23,9% à M MAD 11,7 (soit 18,0% de nos prévisions en raison de la non réalisation de la cession du terrain sud annoncée dans la notice d’information). La marge nette se bonifie, quant à elle, de 1,0 point à 7,1%.
Par ailleurs, le carnet de commandes de DLM s’élève à M MAD 900,5 (garantissant à ce jour un chiffre d’affaires jusqu’en juin 2011), en baisse de 29,5% par rapport au premier semestre 2009.
Pour 2010, le Top Management table sur un chiffre d’affaires prévisionnel de plus de M MAD 650 et un résultat exceptionnel relatif à la vente du terrain de Aïn Sebaa, dont les négociations seraient en cours.
A partir de 2011, les revenus de l’activité ciment devraient diminuer suite à la mise en service de la cimenterie d’Aït Baha de CIMENTS DU MAROC et celle de CIMENTS DU SAHEL au Sénégal et seraient compensés par ceux de la Business Unit « Mines & Chimie » suite aux multiples investissements du Groupe OCP et des projets miniers d’AREVA ainsi que par ceux de l’activité éolienne du fait de la signature de nouveaux contrats de fabrication et d’installation de mâts d’éoliennes dans les régions de Tanger et de Laâyoune.

Conclusion : Au terme du 1er semestre 2010, le leader national de la construction métallique lourde affiche des réalisations financières mitigées, qui en principe devraient être rattrapées en fin d’année avec la livraison des projets en cours.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010

le Mer 29 Sep 2010 - 15:38
AUTO NEJMA : Progression de 25,1% des revenus à M MAD 585,5 à fin juin 2010

Fait : Publication des réalisations financières à fin juin 2010.

Analyse : En dépit d’un contexte sectoriel difficile, où le secteur automobile marocain présente au terme du 1er semestre 2010 un ralentissement de ses ventes de 6,36% à 54 340 unités, AUTO NEJMA voit ses revenus progresser de 25,1% à M MAD 585,5 (soit 62,2% de nos prévisions non encore ajustées) comparativement à la même période en 2009.
Pour sa part et en dépit de l’accroissement des charges d’exploitation de 22,0% à M MAD 449,5, le résultat opérationnel se hisse de 43,1% à M MAD 87,6 (soit 67,1% du résultat d’exploitation 2010E non encore ajusté). De facto, la marge d’EBIT gagne 1,9 points à 15,0%.
Toujours déficitaire, le résultat financier atténue ses pertes à M MAD -3,9 (vs. M MAD -8,3 en S1-2009) suite au repli des charges d’intérêts de 48,0% à M MAD 5,0 consécutivement à la baisse du recours aux concours bancaires (-58,2% de la trésorerie passif à M MAD 149,8 par rapport au 30/06/2009).
Tenant compte d’un résultat non courant positif de K MAD 65,2 contre K MAD 942,3 à fin juin 2009, le résultat net d’AUTO NEJMA s’apprécie de 61,5% à M MAD 58,0 (soit 66,5% de nos prévisions non encore ajustées), élargissant la marge nette de 2,2 points à 9,9%.

Conclusion : Performance remarquable du concessionnaire des marques MERCEDES BENZ, de SSANG YONG, de CHRYSLER et de DODGE qui affiche à fin juin 2010 de bonnes réalisations financières, à contre tendance de son secteur.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010

le Mer 29 Sep 2010 - 15:39
SRM : Dégradation des revenus de 22,5% à M MAD 131,6 à fin juin 2010

Fait : Publication des résultats en S1-2010.

Analyse : Impacté vraisemblablement par la baisse de la demande en biens d’équipements dans les domaines du BTP et de la manutention consécutive au ralentissement des mises en chantier dans le secteur immobilier ainsi que par l’arrivée massive de machines d’occasion notamment en provenance d’Espagne, SRM affiche au terme du premier semestre 2010 un chiffre d’affaires de M MAD 131,6 (soit 31,2% de nos prévisions en 2010 non encore ajustées), en contraction de 22,5% comparativement à une année auparavant.
Dans ce sillage et compte tenu de la baisse de 71,5% des reprises d’exploitation à M MAD 2,6 couplée à la hausse de 5,6x des achats consommés de matières et fournitures à M MAD 7,9, le résultat d’exploitation –REX- s’effiloche de 65,6% à M MAD 4,2 (soit 15,6% du REX 2010E non encore ajusté). Par conséquent, la marge opérationnelle se replie de 4,0 points à 3,2%.
Intégrant un résultat financier négatif ayant doublé à M MAD -2,4 et un résultat non courant de K MAD -6,9 (vs. K MAD 519,0 en S1-2009), le résultat net se déprécie de 88,3% à M MAD 1,1. La marge nette recule, quant à elle, de 4,9 points à 0,9%.

Conclusion : La filiale du Groupe PREMIUM semble être touchée par l’essoufflement de l’activité dans le secteur des BTP durant le premier semestre de l’année en cours.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010

le Mer 29 Sep 2010 - 15:42
MAGHREB OXYGENE : Bonification de 17,5% à M MAD 8,5 de la capacité bénéficiaire au terme du S1-2010

Fait : Publication des résultats semestriels 2010.

Analyse : La filiale fluide du Groupe AKWA affiche, au terme du premier semestre 2010, des revenus de M MAD 104,9 (soit 48,6% de nos prévisions pour 2010 non encore ajustées), en hausse limitée de 1,5% comparativement à une année auparavant, dans un contexte de ralentissement des commandes des industriels. Dans une proportion supérieure et compte tenu de la politique de la société basée sur une meilleure optimisation des charges, le résultat d’exploitation s’apprécie de près de 9,0% à M MAD 14,6 (soit 44,8% de nos prévisions pour 2010 non encore ajustées), portant la marge opérationnelle à 13,9% contre 13,0% une année auparavant. Pour sa part, le résultat financier limite son déficit, passant de M MAD -2,7 à M MAD -2,2 suite notamment à l’allégement des charges d’intérêts. Compte tenu de ce qui précède, le résultat net se bonifie de 17,5% à M MAD 8,5 (soit 42,1% de nos prévisions pour 2010 non encore ajustées). La marge nette prend, ainsi, 1,1 points pour s’établir à 8,1%.
Sur le plan bilanciel, MAGHREB OXYGENE affiche des fonds propres de M MAD 171,3, en hausse de 3,4% comparativement à une année auparavant. L’endettement net ressort, quant à lui, à M MAD 159,5, établissant le niveau de gearing à 93,5%. Rappelons, par ailleurs, que la société a contracté en juillet dernier un emprunt obligataire de M MAD 100.
En terme de solvabilité, la filiale fluide du Groupe AKWA affiche une autonomie financière moyenne comme en atteste le niveau de fonds propres qui représente 51,8% du total des sources de financement.
Pour leur part, les comptes consolidés laissent apparaître les évolutions suivantes :
une progression des revenus de 1,4% à M MAD 104,8, (ii) une amélioration de 10,6% à M MAD 14,0 du résultat opérationnel et (iii) une appréciation de 28,8% à M MAD 8,2 du RNPG. Pour le second semestre 2010, le Top Management de MAGHREB OXYGENE entend poursuivre l’amélioration de ses indicateurs opérationnelles et financiers.

Conclusion : MAGHREB OXYGENE parvient à renforcer ses niveaux de marge à l’issue du premier semestre 2010, caractérisé par le ralentissement des commandes en provenance des industriels.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010

le Mer 29 Sep 2010 - 15:43
TIMAR : Un chiffre d’affaires semestriel en hausse de 14,9% à M MAD 74,1

Fait : Publication des réalisations financières à fin juin 2010.

Analyse : En dépit du ralentissement du commerce extérieur marocain, TIMAR affiche, au terme du premier semestre 2010, un chiffre d’affaires de M MAD 74,1 (soit 49,8% de nos prévisions), en progression de 14,9% comparativement à une année auparavant.
En revanche, le résultat d’exploitation –REX- se replie de 15,1% à M MAD 5,1 (soit 43,0% du REX 2010E) en raison de la hausse des charges opérationnelles notamment (i) les autres charges externes de 35,2% à M MAD 21,2, (ii) les charges du personnel de 24,5% à M MAD 12,6 et (iii) les achats consommés de matières et fournitures de 7,8% à M MAD 32,9. Par conséquent, la marge opérationnelle recule de 2,4% à 6,9%.
Toujours négatif, le résultat financier atténue son déficit à K MAD -281,3 contre M MAD -1,4 en S1-2009, suite à la baisse des charges d’intérêts de 69,0% à K MAD 456,7 (en dépit de la hausse de l’endettement net qui passe de M MAD 4,8 au 31/12/2009 à M MAD 15,0 au 30/06/2010).
Intégrant un résultat non courant positif de K MAD 19,7 (vs. K MAD -724,4 en S1-2009), la capacité bénéficiaire gagne 23,6% à M MAD 4,0 (soit 60,1% de nos prévisions), portant ainsi la marge nette à 5,4% contre 5,0% en S1-2009.

Conclusion : L’opérateur logistique et concessionnaire en douane réalise au terme du premier semestre 2010 des résultats financiers satisfaisants, en dépit d’un contexte économique des moins favorables.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010

le Mer 29 Sep 2010 - 15:44
NEXANS MAROC : Elargissement du résultat net social de 59,1% à M MAD 32,0 au 30 juin 2010

Fait : Publication des résultats sociaux en S1-2010.

Analyse : Dans un contexte de reprise des cours du cuivre à l’échelle mondiale, le spécialiste des systèmes de câblage NEXANS MAROC opérant dans les marchés d’infrastructures, de l’industrie et du bâtiment, génère au terme du 1er semestre 2010 des revenus en social de M MAD 787,9, en hausse de 15,7% comparativement à la même période une année auparavant.
Dans ce sillage et en dépit de l’accroissement des charges opérationnelles de 18,7% à M MAD 740,3 couplé à l’amélioration de la variation de stocks négative qui passe de M MAD -45,2 au 30/06/2009 à M MAD -5,1, le résultat d’exploitation se hisse de 113,6% à M MAD 48,4, renforçant ainsi la marge opérationnelle de 2,8 points à 6,1%.
Pour sa part, le résultat financier réduit son déficit à M MAD -1,5 contre M MAD -8,5 en S1-2009, suite à la constatation de produits de titres de participation de M MAD 5,4 conjuguée au repli de 13,7% des charges d’intérêts à M MAD 6,3 consécutivement à la baisse du recours aux concours bancaires (-17,3% de la trésorerie passif à M MAD 213,1 par rapport au 31/12/2009).
Intégrant un résultat non courant négatif de M MAD -3,4 (contre M MAD 9,3 au 30/06/2009), la capacité bénéficiaire se bonifie de 59,1% à M MAD 32,0. Par conséquent, la marge nette s’apprécie de 1,2 points à 4,1%.

Conclusion : Dans un contexte de reprise des cours des métaux sur les marchés mondiaux et malgré le ralentissement de l’activité économique nationale, NEXANS MAROC affiche de bonnes réalisations financières en ce premier semestre de 2010.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010

le Jeu 30 Sep 2010 - 13:01
ALUMINIUM DU MAROC : Appréciation de 6,4% à M MAD 31,1 du résultat net à fin juin 2010

Fait : Publication des résultats semestriels 2010.

Analyse : Au terme du premier semestre 2010, ALUMINIUM DU MAROC affiche un chiffre d’affaires en légère hausse de 0,3% à M MAD 293,6 (soit 49,9% de nos prévisions) attestant vraisemblablement du tassement du marché local.
Le résultat d’exploitation recule, quant à lui, de 0,9% à M MAD 35,1 (soit 45,1% de nos prévisions), suite à l’accroissement des charges de personnel (8,1% du CA vs. 7,1% en S1 2009), des achats consommés de métal (57,8% du CA vs. 52,4% en S1 2009) et des autres charges externes (7,1% du CA vs. 6,4% en S1 2009). La marge d’EBIT se stabilise, par contre, à 11,9%.
Le résultat financier absorbe son déficit pour s’établir à M MAD 1,6 suite à la baisse des charges d’intérêts (-40% à M MAD 2,5) combinée à la hausse des produits des titres de participation (+42,9% à M MAD 2,8 ) et des gains nets de change (M MAD 0,8 contre M MAD – 0,5 en S1 2009).
Dans cette lignée, le résultat net se hisse de 6,4% à M MAD 31,1 (soit 50,8% de nos prévisions), portant la marge nette à 10,6% contre 10% au 30 juin 2009.

Conclusion : ALUMINIUM DU MAROC semble pâtir du ralentissement de la demande du secteur métallurgique en ce premier semestre 2010. Toutefois, ses réalisations ressortent globalement en ligne avec nos prévisions.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010

le Jeu 30 Sep 2010 - 13:01
CTM : Un repli de 88,0% à K MAD 191 du RNPG, pour un chiffre d’affaires de M MAD 189,2 (+6,4%) au terme du S1 2010

Fait : Publication des résultats semestriels.

Analyse : Le Groupe CTM parvient à renforcer ses indicateurs d’activité au terme du premier semestre 2010 grâce (i) au déploiement de sa nouvelle stratégie de modernisation et (ii) le renforcement de ses investissements afin de consolider son image de qualité, sa proximité et sa sécurité.
En effet et en dépit de la baisse des activités de transport de voyageurs à l’international de 9,4% (toujours soumis à la forte concurrence de l’aérien low cost), le chiffre d’affaires consolidé se bonifie de 6,4% à M MAD 189,2 (soit 44,1% de nos prévisions) comparativement à la même période en 2009.
Par branche, les revenus du transport de voyageurs interurbain enregistre une progression de 5,1% à M MAD 97 et ce, malgré la manque à gagner généré par le chiffre d’affaires exceptionnel affiché en avril 2009 suite aux retombées de la grève des transporteurs (M MAD 6,0).
Le chiffre d’affaires messagerie se hisse, quant à lui, de 9,9% à M MAD 66 et ce, dans le cadre de la conquête de nouveaux marchés et la consolidation des parts de marché de CTM MESSAGERIE.
Pour leur parts, les revenus des segments « Location Touristique » et « Transport du Personnel » affichent des hausses respectives de 18,6% et de 43,4% grâce à une meilleure disponibilité du parc véhicules et le renforcement des action commerciales.
En revanche, le résultat d’exploitation se replie de 88,3% à M MAD 1,3 consécutivement à la hausse des charges opérationnelles de 15,8% à M MAD 198,5 notamment (i) les charges externes (à savoir les campagnes publicitaires) de 42,5% à M MAD 42,4, (ii) les charges du personnel de 10,7% à M MAD 52,4 et (iii) les achats consommés de 8,9% à M MAD 55,1. Par conséquent, la marge opérationnelle s’étiole de 5,5 points à 0,7%.
Intégrant un résultat financier négatif de M MAD -2,9 et un résultat non courant positif de M MAD 4,5 contre un déficit de M MAD -3,5 (suite à la cession de véhicules réformés supérieures à celle du 1er semestre 2009), le RNPG recule de 88,3% à K MAD 191,0, réduisant la marge nette à 0,1% contre 0,9% en S1-2009.
En terme d’investissements, le Groupe CTM a procédé en S1-2010 (i) à l’acquisition d’un nombre plus important de véhicules, (ii) au lancement d’une campagne institutionnelle pour la refonte de son système d’identité visuelle et (iii) au renforcement de ses effectifs.
En social, le chiffre d’affaires se bonifie de 4,9% à M MAD 137,9. Pour sa part, le résultat d’exploitation grève son déficit à M MAD –9,7 contre M MAD -4,0 en S1-2009. Au final et comprenant un résultat financier de M MAD 6,0 (vs. M MAD 14,1 à fin juin 2009) et un résultat non courant positif de M MAD 5,2 (contre un déficit de M MAD -3,4 au 30/06/2009), le résultat net régresse de 86,2% à M MAD 0,8.

Conclusion : Au regard de l’évolution des indicateurs d’activité au cours du S1 2010 et anticipant l’impact favorable des périodes de fêtes sur le transport interurbain ainsi que celui des investissements réalisés lors du 1er semestre, CTM devrait recouvrer des niveaux de marges plus conformes au terme de l’année en cours, même si le Groupe pourrait subir l’impact du glissement du mois de ramadan sur la haute saison du transport de voyageurs.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010

le Jeu 30 Sep 2010 - 13:04
DARI COUSPATE : Progression de 11,9% des revenus à M MAD 150,3 pour un résultat net de M MAD 10,8 (-22,7%) en S1-2010

Fait : Réalisations financières au terme du 1er semestre 2010.

Analyse : À fin juin 2020, DARI COUSPATE réalise des revenus de M MAD 150,3 (soit 55,4% de nos prévisions non encore ajustées), en hausse de 11,9% comparativement à la même période une année auparavant, redevable principalement à un bon comportement des écoulements.

En revanche, le résultat opérationnel se replie de 15,1% à M MAD 16,0 (soit 41,1% du résultat d’exploitation 2010E non encore ajusté). Cette situation est imputable à la progression des charges d’exploitation notamment (i) les achats consommés de matières et fournitures de 20,7% à M MAD 112,9, (ii) les achats revendus de marchandises de 5,1x à M MAD 2,5, (ii) les dotations d’exploitation de 50,9% à M MAD 4,6 et (iv) les autres charges externes de 12,6% à M MAD 13,0. Par conséquent, la marge opérationnelle s’effrite de 3,4 points à 10,7%.

Pour sa part, le résultat financier bascule au rouge à M MAD -1,1 (contre K MAD 165,4 en S1-2009), en raison de l’accroissement des charges d’intérêts de 48,3x à M MAD 1,3 suite à la contraction à fin 2009 d’un crédit moyen terme de M MAD 30 ayant servi au financement partiel de l’extension de son usine de production.

Intégrant un résultat non courant de K MAD 6,8, la capacité bénéficiaire s’établit à M MAD 10,8, en régression de 22,7% (soit 39,5% de nos prévisions non encore ajustées), réduisant ainsi la marge nette de 3,2 points à 7,2%.

Conclusion : DARI COUSPATE achève le premier semestre 2010 sur des réalisations financières mitigées, notamment sur le plan opérationnel.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010

le Jeu 30 Sep 2010 - 15:45
HPS : Confirmation du profil de résilience

Fait : Publication des résultats semestriels 2010.

Analyse : Au cours du premier semestre 2010, HPS confirme sa capacité à résister au contexte économique et financier difficile, notamment sur ses marchés à l’international. En effet, les six premiers mois de l’année en cours ont été marqués par la poursuite de la stratégie de développement à l’international à travers :

* La signature d’un troisième contrat au Nigeria avec GUARANTY TRUST BANK, consolidant ainsi son positionnement en Afrique Anglophone ;
* La conclusion d’un contrat au Ghana pour équiper son centre interbancaire GHIPSS ;
* Et, le démarrage avec succès du contrat avec la société brésilienne EMBRATEC.

Concernant les changements ayant impacté le périmètre de consolidation, HPS a procédé à la cession de 3% de ses participations dans la filiale GPS pour un montant de M MAD 1,2. En parallèle, GPS a fait l’objet d’une augmentation de capital réservée à un nouvel actionnaire. A l’issu de ces deux opérations, la participation de HPS dans GPS a été ramenée à 25% contre 33,33% à fin décembre 2009.

Sur ce même registre, HPS a obtenu au cours du premier semestre 2010 le visa du CDVM pour le rachat de la société ACP QUALIFE. Néanmoins, l’acquisition s’étant réalisée en juillet 2010, l’impact sur les comptes consolidés demeure nul à fin juin 2010.

Dans ces conditions, le chiffre d‘affaires consolidé se bonifie de 4,3% à M MAD 72,7, capitalisant sur la progression de 19% des produits récurrents et le renforcement de 45% des demandes des clients existants. Toutefois, les produits d’exploitation perdent 1,25% à M MAD 94,8, grevés par la baisse de 31,3% de la variation de stocks à M MAD 16,5 suite à la facturation des projets finalisés.

La répartition des revenus par région demeure marquée par la prédominance des marchés traditionnels de HPS. En effet, l’Afrique accapare 32% des revenus, suivie du Moyen Orient (29%), de l’Asie et du Maroc (12% chacun) et de l’Europe (11%).

Par segment, les nouveaux projets POWER CARD polarisent toujours l’essentiel de l’activité avec une part de 51% à fin juin 2010. De leur côté, les recettes générées par la maintenance accaparent 25% du chiffre d’affaires consolidé. Enfin, les nouvelles demandes contribuent à hauteur de 22% dans les revenus du Groupe.

Au volet opérationnel, le résultat d’exploitation ressort en repli de 43,8% à M MAD 13,2, plombé par (i) l’imputation totale de charges ponctuelles importantes (Users meeting, frais d’acquisition d’ACP QUALIFE, etc.), (ii) l’alourdissement de 22,4% des charges de personnel à M MAD 41,0 suite à la progression de 12% des effectifs et (iii) la poursuite des investissements en R&D, lesquels s’élèvent à M MAD 10 en S1 2010. En conséquence, la marge opérationnelle se contracte de 15,5 points à 18,2%.

Pour sa part, le résultat financier passe d’un déficit de M MAD –3,0 à un solde excédentaire de M MAD 8,8, profitant essentiellement de l’amélioration sensible du bilan de change suite à la reprise du Dollars et, dans une moindre mesure, de la plus-value réalisée sur la cession des titres GPS.

Compte tenu de ce qui précède et de la non récurrence de la charge fiscale supportée en S1 2009, le RNPG passe de M MAD 8,9 à M MAD 20,8 au terme du premier semestre 2010. De facto, la marge nette s’élargit de 15,8 points à 28,6%.

Côté perspectives, HPS entend profiter de sa forte dimension acquise à l’international (renforcée récemment par l’acquisition d’ACP QUALIFE et la création de HPS EUROPE) pour mettre en œuvre sa stratégie de développement visant la diversification de ses débouchés et la multiplication de partenariats stratégiques avec des clients de grande envergure.

A plus court terme, la société concentre ses efforts en R&D pour le développent de la troisième version de POWER CARD et son enrichissement par de nouvelles solutions, notamment le Mobile payment.

Conclusion : Dans l’attente de la publication des résultats annuels, reflétant l’impact chiffré de l’acquisition d’ACP QUALIFE, HPS confirme son profil de résilience au terme des six premiers de 2010 à travers des indicateurs financiers globalement préservés.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Contenu sponsorisé

Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum