Forum Bourse Maroc

منتدى بورصة الدارالبيضاء
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  Règlement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
extension to 24/12/2018 accepted.

Partagez | 
 

 RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
DaRk-H



Nbre méssages : 4861
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010   Jeu 30 Sep 2010 - 13:04

DARI COUSPATE : Progression de 11,9% des revenus à M MAD 150,3 pour un résultat net de M MAD 10,8 (-22,7%) en S1-2010

Fait : Réalisations financières au terme du 1er semestre 2010.

Analyse : À fin juin 2020, DARI COUSPATE réalise des revenus de M MAD 150,3 (soit 55,4% de nos prévisions non encore ajustées), en hausse de 11,9% comparativement à la même période une année auparavant, redevable principalement à un bon comportement des écoulements.

En revanche, le résultat opérationnel se replie de 15,1% à M MAD 16,0 (soit 41,1% du résultat d’exploitation 2010E non encore ajusté). Cette situation est imputable à la progression des charges d’exploitation notamment (i) les achats consommés de matières et fournitures de 20,7% à M MAD 112,9, (ii) les achats revendus de marchandises de 5,1x à M MAD 2,5, (ii) les dotations d’exploitation de 50,9% à M MAD 4,6 et (iv) les autres charges externes de 12,6% à M MAD 13,0. Par conséquent, la marge opérationnelle s’effrite de 3,4 points à 10,7%.

Pour sa part, le résultat financier bascule au rouge à M MAD -1,1 (contre K MAD 165,4 en S1-2009), en raison de l’accroissement des charges d’intérêts de 48,3x à M MAD 1,3 suite à la contraction à fin 2009 d’un crédit moyen terme de M MAD 30 ayant servi au financement partiel de l’extension de son usine de production.

Intégrant un résultat non courant de K MAD 6,8, la capacité bénéficiaire s’établit à M MAD 10,8, en régression de 22,7% (soit 39,5% de nos prévisions non encore ajustées), réduisant ainsi la marge nette de 3,2 points à 7,2%.

Conclusion : DARI COUSPATE achève le premier semestre 2010 sur des réalisations financières mitigées, notamment sur le plan opérationnel.

BMCE Capital Bourse
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H



Nbre méssages : 4861
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010   Jeu 30 Sep 2010 - 15:45

HPS : Confirmation du profil de résilience

Fait : Publication des résultats semestriels 2010.

Analyse : Au cours du premier semestre 2010, HPS confirme sa capacité à résister au contexte économique et financier difficile, notamment sur ses marchés à l’international. En effet, les six premiers mois de l’année en cours ont été marqués par la poursuite de la stratégie de développement à l’international à travers :

* La signature d’un troisième contrat au Nigeria avec GUARANTY TRUST BANK, consolidant ainsi son positionnement en Afrique Anglophone ;
* La conclusion d’un contrat au Ghana pour équiper son centre interbancaire GHIPSS ;
* Et, le démarrage avec succès du contrat avec la société brésilienne EMBRATEC.

Concernant les changements ayant impacté le périmètre de consolidation, HPS a procédé à la cession de 3% de ses participations dans la filiale GPS pour un montant de M MAD 1,2. En parallèle, GPS a fait l’objet d’une augmentation de capital réservée à un nouvel actionnaire. A l’issu de ces deux opérations, la participation de HPS dans GPS a été ramenée à 25% contre 33,33% à fin décembre 2009.

Sur ce même registre, HPS a obtenu au cours du premier semestre 2010 le visa du CDVM pour le rachat de la société ACP QUALIFE. Néanmoins, l’acquisition s’étant réalisée en juillet 2010, l’impact sur les comptes consolidés demeure nul à fin juin 2010.

Dans ces conditions, le chiffre d‘affaires consolidé se bonifie de 4,3% à M MAD 72,7, capitalisant sur la progression de 19% des produits récurrents et le renforcement de 45% des demandes des clients existants. Toutefois, les produits d’exploitation perdent 1,25% à M MAD 94,8, grevés par la baisse de 31,3% de la variation de stocks à M MAD 16,5 suite à la facturation des projets finalisés.

La répartition des revenus par région demeure marquée par la prédominance des marchés traditionnels de HPS. En effet, l’Afrique accapare 32% des revenus, suivie du Moyen Orient (29%), de l’Asie et du Maroc (12% chacun) et de l’Europe (11%).

Par segment, les nouveaux projets POWER CARD polarisent toujours l’essentiel de l’activité avec une part de 51% à fin juin 2010. De leur côté, les recettes générées par la maintenance accaparent 25% du chiffre d’affaires consolidé. Enfin, les nouvelles demandes contribuent à hauteur de 22% dans les revenus du Groupe.

Au volet opérationnel, le résultat d’exploitation ressort en repli de 43,8% à M MAD 13,2, plombé par (i) l’imputation totale de charges ponctuelles importantes (Users meeting, frais d’acquisition d’ACP QUALIFE, etc.), (ii) l’alourdissement de 22,4% des charges de personnel à M MAD 41,0 suite à la progression de 12% des effectifs et (iii) la poursuite des investissements en R&D, lesquels s’élèvent à M MAD 10 en S1 2010. En conséquence, la marge opérationnelle se contracte de 15,5 points à 18,2%.

Pour sa part, le résultat financier passe d’un déficit de M MAD –3,0 à un solde excédentaire de M MAD 8,8, profitant essentiellement de l’amélioration sensible du bilan de change suite à la reprise du Dollars et, dans une moindre mesure, de la plus-value réalisée sur la cession des titres GPS.

Compte tenu de ce qui précède et de la non récurrence de la charge fiscale supportée en S1 2009, le RNPG passe de M MAD 8,9 à M MAD 20,8 au terme du premier semestre 2010. De facto, la marge nette s’élargit de 15,8 points à 28,6%.

Côté perspectives, HPS entend profiter de sa forte dimension acquise à l’international (renforcée récemment par l’acquisition d’ACP QUALIFE et la création de HPS EUROPE) pour mettre en œuvre sa stratégie de développement visant la diversification de ses débouchés et la multiplication de partenariats stratégiques avec des clients de grande envergure.

A plus court terme, la société concentre ses efforts en R&D pour le développent de la troisième version de POWER CARD et son enrichissement par de nouvelles solutions, notamment le Mobile payment.

Conclusion : Dans l’attente de la publication des résultats annuels, reflétant l’impact chiffré de l’acquisition d’ACP QUALIFE, HPS confirme son profil de résilience au terme des six premiers de 2010 à travers des indicateurs financiers globalement préservés.

BMCE Capital Bourse
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010   Jeu 30 Sep 2010 - 15:46

DISWAY : Un premier semestre d’activité pour l’ensemble fusionné

Fait : Publication des résultats semestriels 2010.

Analyse : Né de la fusion entre les deux grands leaders nationaux de la grossisterie informatique MATEL PC MARKET (la société absorbante) et DISTRISOFT, DISWAY dégage au terme du premier semestre 2010 un chiffre d’affaires consolidé de M MAD 866,3 (contre M MAD 616,5 pour MATEL PC MARKET en S1 2009)

Pour sa part, le résultat d’exploitation s’élève à M MAD 55,8, correspondant à une marge opérationnelle de 6,5% (contre M MAD 27,9 et une marge opérationnelle de 4,5% pour MATEL PC MARKET en S1 2009).

In fine, le RNPG ressort à M MAD 38,9, soit une marge nette de 4,5% (contre M MAD 27,5 et une marge nette de 4,5% pour MATEL PC MARKET en S1 2009).

Au niveau bilanciel, les capitaux propres s’élèvent à M MAD 567,9. De son côté, l’endettement net ressort à M MAD 316,9. En conséquence, le gearing s’établit à 55,8%.

Sur le plan des perspectives à court terme, le nouvel ensemble se fixe comme priorité la consolidation de la fusion afin de dégager l’ensemble des synergies envisagées. A noter que le siège du Groupe est en cours de réaménagement afin de rassembler les équipes dans un même local.

En parallèle, le projet de mise en place d’une nouvelle plateforme logistique est en cours de finalisation et devrait permettre de réduire les coûts de stockage et améliorer les délais de livraison. L’entrée en service de cette dernière est prévue pour le second semestre 2011 pour un investissement estimé à M MAD 25.

A moyen terme, DISWAY compte consolider ses acquis en termes de parts de marché et développer de nouveaux relais de croissance (produits, couverture régional et export).

Conclusion : La fusion entre MATEL PC MARKET et DISTRISOFT a permis de faire naître un géant national de la distribution informatique. Cette opération devrait permettre au nouvel ensemble d’atteindre une taille critique, lui permettant de mieux s’attaquer aux marchés étrangers. Opinion favorable maintenue sur le titre.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010   Jeu 30 Sep 2010 - 15:48

STOKVIS NORD AFRIQUE : Repli du résultat net de 13,4% à M MAD 15,8 en S1-2010

Fait : Publication des résultats semestriels 2010.

Analyse : Subissant de plein fouet l’impact des arrêts de chantiers en raison des intempéries, STOKVIS NORD AFRIQUE affiche, au terme du 1er semestre 2010, un chiffre d’affaires en baisse de 15,2% à M MAD 406,2 (soit 37% de nos prévisions non encore ajustées), comparativement à la même période en 2009.

Pour sa part, le résultat d’exploitation –REX- limite son repli à 8,2% à M MAD 21,2 (soit 31,2% du REX 2010E non encore ajusté) suite à la régression des achats revendus de marchandises de 17,9% à M MAD 345,4. Par conséquent, la marge opérationnelle gagne 0,4 point à 5,2%.

En revanche et en dépit de la diminution des charges d’intérêts de 30,4% à M MAD 11,4, le résultat financier creuse son déficit de 64,3% à M MAD -2,2.

Intégrant un résultat non courant positif de K MAD 85,2 (vs. K MAD 10,2 en S1-2009), le résultat net s’effiloche de 13,4% à M MAD 15,8 (soit 27,3% de nos prévisions non encore ajustées), établissant la marge nette à 3,9%, en quasi-stagnation comparativement au premier semestre 2009.

Conclusion : STOKVIS NORD AFRIQUE affiche, au titre du premier semestre 2010, des agrégats financiers en baisse en raison de l’essoufflement du secteur BTP impacté par les fortes intempéries du début d’année.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010   Jeu 30 Sep 2010 - 15:50

BERLIET MAROC : Baisse du chiffre d’affaires semestriel de 18,9% à M MAD 206,4 pour un résultat net déficitaire de M MAD –7,7 contre M MAD 6,6 au 30/06/2009

Fait : Résultats financiers à fin juin 2010.

Analyse : Dans un secteur des véhicules industriels de plus de 8 tonnes fortement impacté par les répercussions de la crise financière internationale couplé à la décision du Top Management de mettre fin à la production nationale (par l’orientation de son activité vers la distribution des produits RENAULT,l’arrêt des contrats avec les marques KIA MOTORS, ISUZU et IVECO ainsi que le renouvellement pour 1 an seulement de son engagement avec VOLVO), la filiale marocaine de RENAULT TRUCKS voit ses réalisations financières en repli conséquent au cours du premier semestre 2010. Dans ce contexte difficile, le chiffre d’affaires de BERLIET MAROC ressort à M MAD 206,4 (soit 48,1% de nos prévisions non encore ajustées), en repli de 18,9% comparativement à une année auparavant. Pour sa part, le résultat opérationnel bascule au rouge à M MAD -5,2 (contre M MAD 9,6 en S1-2009), imputable à la baisse d’activité ainsi qu’au déstockage réalisé par BERLIET MAROC au cours du premier semestre 2010 se traduisant par le passage du poste « variation de stocks de produits » de M MAD 21,3 en S1-2009 à M MAD -27,4 à fin juin 2010. En revanche, le résultat financier se redresse à M MAD 2,1 (contre K MAD -211,7 au 30/06/2009) suite à la constatation d’intérêts et autres produits financiers en hausse de 6,8x à M MAD 1,7. De son côté, le résultat non courant grève son déficit à M MAD -3,5 (contre K MAD -1,2 à fin juin 2009) en raison de la comptabilisation de dotations non courantes du même montant. Enfin, le résultat net ressort déficitaire à M MAD -7,7.Rappelons qu’en 2009, la société BERLIET MAROC a fait l’objet d’un contrôle fiscal au titre des différents impôts (IS, IR, TVA) couvrant les exercices 2005 à 2008. A la date d’aujourd’hui, la société n’a reçu que les notifications relatives à l’année 2005 et a rejeté, dans sa réponse à l’Administration fiscal, la majorité des chefs de redressements notifiés. Par conséquent, les commissaires aux comptes de la société sont inaptes à évaluer l’impact de contrôle sur les comptes de la société à la clôture du 1er semestre 2010.

Conclusion : Impactée par un contexte sectoriel difficile conjugué à l’adoption d’une nouvelle organisation de son activité industrielle (orientée vers la distribution), la filiale marocaine de RENAULT TRUCKS affiche des agrégats financiers semestriels en forte dégradation. Opinion négative et recommandation suspendue maintenues.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010   Jeu 30 Sep 2010 - 15:51

DIAC SALAF : Une situation financière désastreuse

Fait : Résultats semestriels 2010.

Analyse : Au terme du premier semestre 2010, les résultats de DIAC SALAF sont marqués par les évolutions suivantes :

* Un repli de 3% de l’encours net de crédit à M MAD 201,6 ;
* Une légère hausse de 1% des dettes interbancaires à M MAD 245 ;
* Un produit net bancaire de K MAD 442, intégrant une baisse de 25,6% des produits d’exploitation bancaire à M MAD 7,5 et une contraction de 34,3% des charges d’intérêts à M MAD 7 ;
* Des charges générales d’exploitation en baisse de 19,4% à M MAD 8,4 ;
* Et, un déficit net de M MAD -10, intégrant des dotations nettes de reprises de provisions pour créances en souffrance de K MAD 17.

Signalons, par ailleurs que les commissaires aux comptes ont soulevé un sous-provisionnement de M MAD 153, dont la constatation pourrait mener à la faillite de la société. Ces provisions sont détaillées comme suit :

* M MAD 31,3 de provisions supplémentaires à constituer sur les créances en souffrance ;
* M MAD 5,7 de provisions sur les titres de participations détenues par la société notamment dans DIAC EQUIPEMENT et DIAC LEASING en raison de leur situation nette négative ;
* M MAD 6, de provisions sur des garanties irréalisables ;
* Et, M MAD 109,9 de provisions sur risque encourus par DIAC SALAF pour le cautionnement des dettes de ses filiales.

Conclusion : En attendant un partenariat dont la réalisation est devenue plus que douteuse, DIAC SALAF s’enfonce davantage comme en atteste ses indicateurs au titre du premier semestre 2010.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010   Jeu 30 Sep 2010 - 15:54

ATLANTA : Augmentation du RNPG de 72,7% à M MAD 186 pour des revenus consolidés de M MAD 1 405 (+8,5%) au 30/06/2010

Fait : Communiqué de presse des résultats semestriels 2010.

Analyse : La filiale assurance commune au Groupe HOLMARCOM et à la CDG clôture le premier semestre 2010 sur des performances commerciales en amélioration comme en atteste la progression de 8,5% des primes brutes consolidées émises à M MAD 1 405, contre M MAD 1 294,4 en juin 2009. Bénéficiant de l’amélioration du résultat financier, le résultat net consolidé se hisse de 72,7% à M MAD 186.

Concernant les comptes sociaux, ceux-ci laissent apparaître les évolutions suivantes :

* L’activité Non Vie enregistre une amélioration de 8,8% tandis que le chiffre d’affaires brut Vie signe une ascension de 28,4% ;
* Le résultat technique marque une progression de 13,2% à M MAD 170 ;
* Le résultat net s’accroît de 15,9% à M MAD 147 capitalisant sur une bonne maîtrise des indicateurs de gestion et sur l’amélioration du résultat financier.

Conclusion : La filiale Assurance du Groupe HOLMARCOM affiche des résultats en hausse parvenant à pallier au contexte boursier défavorable qui avait lourdement impacté ses réalisations financières au titre de l’année 2009.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010   Jeu 30 Sep 2010 - 15:54

PROMOPHARM : Extension du chiffre d’affaires de 7,9% à M MAD 197,1 pour un résultat opérationnel en régression de 2,2% à M MAD 47,4 en S1 2010

Fait : Publication des résultats semestriels 2010.

Analyse : Au terme du premier semestre 2010, le chiffre d’affaires de PROMOPHARM enregistre une progression de 7,8% par rapport au premier semestre 2010 à M MAD 197,1 (soit 52,6% de nos prévisions pour 2010 non encore ajustées).

En revanche et face au renchérissement des intrants de fabrication, induisant un alourdissement de 9,0% à M MAD 163,2 des charges d’exploitation, le résultat opérationnel se contracte de 2,2% à M MAD 47,4 (soit 53,9% de nos prévisions pour 2010 non encore ajustées), fixant la marge d’exploitation à 24,1%, en repli de 2,5 points.

Par ailleurs et intégrant des dotations financières en augmentation de 198,7% à M MAD 1,5, le résultat financier recule de 5,5% à M MAD 1,3, tandis que le résultat non courant se dégrade de 96,2% à K MAD 42,9, suite à la non récurrence d’une reprise non courante de M MAD 1,7, constatée au terme du premier semestre 2009.

Au final, le résultat net accuse une légère baisse 5,6% à M MAD 35,8 (soit 54,2% de nos prévisions pour 2010 non encore ajustées), établissant la marge nette à 18,2%, contre 20,8% une année auparavant.

Au volet bilanciel, la trésorerie nette ressort excédentaire à M MAD 146,9 (vs. M MAD 139 à fin juin 2009) et les capitaux propres s’établissent à M MAD 381,8 (contre M MAD 363 au terme du premier semestre 2009). Pour sa part, le désendettement net de PROMOPHARM s’établit à M MAD 146,9 à fin juin 2010 contre 138,4 une année auparavant.

Sur le plan prévisionnel, le Management de la société maintient ses prévisions de résultat pour l’année en cours avec un RN 2010P d’environs M MAD 65 (vs. nos prévisions de M MAD 66).

Conclusion : Dans un contexte sectoriel favorable, PROMOPHARM voit ses écoulements se hisser durant le premier semestre 2010, bénéficiant notamment de son positionnement sur le segment des génériques. Cependant, et suite à l’alourdissement des prix des matières premières, la société voit son résultat d’exploitation et son résultat net en baisse.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010   Jeu 30 Sep 2010 - 15:55

COLORADO : Amélioration de 7,4% des revenus semestriels à M MAD 329 pour un résultat d’exploitation en baisse de 5,0% à M MAD 79

Fait : Publication des résultats au terme du premier semestre 2010.

Analyse : En dépit du ralentissement du secteur BTP, COLORADO affiche au terme du premier semestre 2010 un chiffre d’affaires de M MAD 328,9 (soit 51,2% de nos prévisions pour 2010 non encore ajustées), en bonification de 7,4% comparativement à une année auparavant. Cette embellie est redevable principalement à l’augmentation des écoulements vendus, suite au lancement de nouveaux produits et aux efforts entrepris par la société en terme marketing.

Néanmoins, le résultat d’exploitation se déleste de 5,1% à M MAD 79,2 (soit 88% de nos prévisions pour 2010 non encore ajustées), ramenant la marge opérationnelle à 27,3% contre 24,1% une année auparavant. Cette situation s’explique principalement par :

* L’importance des charges de publicité, qui ressortent en hausse comparativement au premier semestre 2009 ;
* L’alourdissement des achats consommés de matières et de fournitures de 21,2% à M MAD 183,2, probablement dans le sillage de la hausse des prix des intrants
* Et, l’appréciation des dotations aux amortissements de 96,6% à M MAD 8,3 suite à l’investissement de la nouvelle usine de Dar Bouazza.

Dans une proportion supérieure et suite principalement au retour à un taux normal de l’IS à 30% contre un taux préférentiel de 26,25% une année auparavant, la capacité bénéficiaire semestriel du leader national de la peinture pour bâtiment se déprécie de 14,2% à M MAD 50,1 (soit 74% de nos prévisions pour 2010 non encore ajustées). Par conséquent, la marge nette recule de 3,9 points à 15,2%.

A l’instar du premier semestre 2009, l’endettement net de la société ressort négatif à M MAD -43,9 contre M MAD -54,0 une année auparavant. Pour leurs parts, les capitaux propres de COLORADO se hissent de 13,5% à M MAD 283,2 tandis que la trésorerie nette se fixe à M MAD 22,4 contre M MAD 33,7 à fin juin 2009.

Par ailleurs et dans le cadre de sa politique de diversification, COLORADO a singé en mai 2010 un partenariat avec le Groupe VALSPAR, 6ème producteur de peintures au Monde. Cette coopération devrait permettre à la société de commercialiser en exclusivité au Maroc et en Algérie la gamme des peintures de carrosserie automobile « OCTORAL ».

Au terme du second semestre 2010, COLORADO ambitionne de consolider sa position de leader sur le marché de peinture au Maroc à travers la diversification des gammes de produits et la création de nouveaux produits décoratifs à effets spéciaux. Sur le plan international, la société compte nouer des partenariats commerciaux et industriels afin d’intensifier sa présence en Afrique et au Moyen Orient.

Conclusion : Au terme du premier semestre 2010, COLORAO affiche des réalisations commerciales en amélioration, capitalisant principalement son sur dynamisme marketing. Néanmoins, la société semble affecter au niveau de ses indicateurs d’exploitation suite à l’alourdissement des dotations aux amortissements et à la hausse des prix des intrants sur le plan international.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010   Jeu 30 Sep 2010 - 16:11

RISMA : Bonification des revenus semestriels consolidés de 17,7% à M MAD 558

Fait : Publication des résultats en S1 2010.

Analyse : Capitalisant sur la reprise de l’activité touristique nationale comme en atteste la hausse de 13% des arrivées et de 10% des nuitées à fin juin 2010, le chiffre d’affaires consolidé de RISMA s’améliore de 18% à M MAD 558 (soit 48,3% de nos prévisions). Cette performance s’explique également par :

* Une hausse de 4% des revenus à périmètre constant –PCC- (Hors SOFITEL Rabat et CORALIA PALMARIVA Marrakech) ;
* Et, l’ouverture du SOFITEL Rabat JARDIN DES ROSES qui génère à lui seul près de 14% du total du chiffre d’affaires.

Dans cette lignée, RISMA affiche les réalisations suivantes :

* Un TO (taux d’occupation) de 63%, en hausse de 3 points (+1 point à PCC) ;
* Un PMC (prix moyen par chambre) de MAD TTC 906, en augmentation de 16% (+3% à PCC) ;
* Et, un RevPar (revenu moyen par chambre) de MAD 574, en appréciation de 22% (+5% à PCC).

De son côté, le GOP (Gross Operating Profit, soit le résultat opérationnel avant amortissements, loyers, taxes, frais financiers et redevances) gagne 33% à M MAD 235, en extension de 33% par rapport à S1 2009 (+7% à PCC), affichant une marge de GOP de 42,2%, en élargissement de 4,9 points (+1,3 points à PCC). La réouverture du SOFITEL Rabat JARDIN DES ROSES qui draine M MAD 17 de GOP (contre M MAD – 20 au 30 juin 2009) combinée à la fermeture du CORALIA PALMARIVA Marrakech pour rénovation ont fortement contribué à cette embellie.

Une analyse à PCC par enseigne laisse apparaître :

* Une augmentation de 13% du GOP de l’hôtellerie haut de gamme grâce à la bonne performance du SOFITEL Marrakech qui tire profit de sa commercialisation en deux unités séparées et qui a démontré sa résistance face aux ouvertures récentes dans la ville ;
* Une hausse de 10% du GOP de l’hôtellerie économique, profitant de l’amélioration générale de l’activité touristique notamment domestique ;
* Un repli de 7% du GOP de l’hôtellerie milieu de gamme impacté par la baisse de l’activité du CORALIA LA KASBAH Agadir, commercialisé tardivement en raison des travaux de rénovation. Ce recul est toutefois atténué par la montée en puissance du NOVOTEL CCC et du SUITE NOVOTEL Marrakech.

Consécutivement à l’amélioration du GOP combinée à la réduction des loyers suite à la fermeture du CORALIA PALMARIVA Marrakech, l’EBE se monte à M MAD 143, en bonification de 77% par rapport au 30 juin 2009. A PCC, l’EBITDA ressort à M MAD 131, en hausse de 19%. La marge brute opérationnelle se monte à 25,7% contre 17,1% (27,3% à PCC contre 23,8% en S1 2009).

Le résultat d’exploitation passe, ainsi, de M MAD 19 à M MAD 65,5 (soit 57,8% de nos prévisions), élargissant la marge opérationnelle de 7,7 points à 11,7%.

Le résultat financier creuse, quant à lui, son déficit à M MAD - 48,6 contre M MAD - 33,3 suite notamment à l’alourdissement de l’endettement qui représente 2,2x les fonds propres contre 1,6x en S1 2009. A noter qu’à fin juin 2010, les actionnaires historiques ont injecté M MAD 158 en comptes courants d’associés destinés à être convertis en capitaux permanents dans le cadre de l’opération de levée de fonds en cours de réalisation par RISMA (Emission prévue d'obligations remboursables en actions -ORA- d'un montant nominal global maximum de M MAD 350). Etant donné le caractère certain de cette conversion, les capitaux permanents retraités s’établissent à M MAD 1 063,4, fixant le gearing à 189%.

Intégrant une quote-part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence et des intérêts minoritaires déficitaires de M MAD – 7,9 et de M MAD – 7,3 respectivement, le résultat net part du Groupe ressort déficitaire à M MAD - 12,4 contre M MAD – 65,3 au 30 juin 2009.

Le RNPG se décompose comme suit :

* M MAD 64 de résultat net provenant de l’exploitation du parc arrivé à maturité (hôtels en exploitation par RISMA depuis de 2 ans hors clubs CORALIA) ;
* M MAD – 50 issus de l’exploitation des hôtels et projets « ou ouverture » (hôtels en exploitation par RISMA depuis moins de 2 ans et participation dans SAEMOG) affectés par le poids des amortissements et des frais financiers. Ce résultat intègre notamment l’impact de la réouverture du SOFITEL Rabat JARDIN DES ROSES, qui devrait s’atténuer au second semestre 2010 ;
* M MAD – 3 de résultat net des Clubs CORALIA améliorés en 2010 grâce à la fermeture du CORALIA PALMARIVA Marrakech pour rénovation ;
* Et, M MAD -23 de coûts de support.

Côté investissements, RISMA poursuit la réalisation de son programme de développement pour une enveloppe de MAD 1,2 Md pour l’extension de son parc de 2 000 chambres supplémentaires devant octroyer au leader national une taille critique en 2013 avec une majorité d’hôtels arrivées à maturité.

RISMA prévoit, ainsi, d’ouvrir en janvier 2011 un IBIS à Tanger d’une capacité de 196 chambres.

Parallèlement, les travaux de gros œuvre sont quasi finalisés sur le SOFITEL ATLANTIC Agadir (173 chambres) pour une ouverture prévue en mai 2011. A terme, la société compte reclasser l’actuel SOFITEL Agadir sous l’enseigne PULLMAN afin de garantir une différenciation entre les deux unités : le premier étant destinée à une clientèle de haut de gamme en quête de relaxation et bien-être et le second positionné sur le segment Famille et Séminaires.

De plus, RISMA poursuit les travaux de construction du SOFITEL CASA CITY CENTER (171 chambres) pour une inauguration prévue début 2012. Forte du succès du NOVOTEL et de l’IBIS CASA CITY CENTER, en exploitation depuis 2007, RISMA compléterait le complexe d’affaires et de tourisme CASA CITY CENTER avec une offre diversifiée.

Au final, et après la clôture de chantiers fort capitalistiques en cours, la société axerait son développement vers le segment économique dans le sillage de son partenariat avec AKWA Group visant l’implantation au Maroc de l’enseigne ETAP’HOTEL. Pour rappel, la première phase de ce projet concernerait l’édification de 8 unités hôtelières sous l’enseigne économique à horizon 2013.

Par ailleurs, RISMA a fait l’objet au cours de l’exercice 2009 d’un contrôle fiscal portant sur l’IS, l’IR, la TVA et la Retenue à la source au titre des exercices 2005, 2006, 2007 et 2008. Au cours du mois de décembre 2009, l’Administration Fiscale a adressé une notification pour l’exercice 2005. Ayant été réfutée en totalité par la société, les Commissaires aux Comptes ne peuvent déterminé, à ce stade de la procédure, l’issue finale de ce contrôle et son éventuel impact sur les comptes de la société au 30 juin 2010.

Conclusion : En dépit de performances commerciales satisfaisantes grâce à la relance de l’activité touristique et la réouverture de l’ex Hilton Rabat sous l’enseigne SOFITEL, les réalisations de RISMA ressortent toujours plombées par son niveau d’endettement.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010   Jeu 30 Sep 2010 - 16:13

CGI : Hausse du chiffre d’affaires consolidé de 27,8% à M MAD 622,3 au 30 juin 2010

Fait : Publication des résultats semestriels 2010.

Analyse : La filiale immobilière du Groupe CDG, affiche à fin juin 2010 un chiffre d’affaires consolidé de M MAD 622,3 (soit 20,2% de nos prévisions, équivalent à la proportion CA S1 2009/ CA 2009), en appréciation de 27,8% par rapport au S1 2009.

Pour sa part, le résultat d’exploitation se bonifie de 43,6% à M MAD 108,2 (soit 12,6% de nos prévisions, équivalent à la proportion REX S1 2009/ REX 2009) grâce à une meilleure maîtrise des charges principalement les achats consommés stockés (1,6x du CA contre 2,2x en S1 2009) et les dotations d’exploitation (1,1% du CA contre 3,2% en S1 2009). La marge d’EBIT s’améliore, de facto, de 1,9 points à 17,4%.

Le résultat financier éponge, quant à lui, une grande partie de son déficit, passant de M MAD -33,8 à M MAD – 3,4.

En revanche, eu égard à la non récurrence d’une plus-value sur cession d’immobilisation de M MAD 124,8 relative à la vente de 50% de la participation de CGI dans le projet du Centre Multifonctionnel d’Agdal, le résultat non courant accuse un déficit de M MAD – 2,8 au lieu d’un excédent de M MAD 121,7 au 30 juin 2009.

Intégrant des intérêts minoritaires en régression de 93,4% à M MAD 0,3, le résultat net part du Groupe limite sa hausse à 2,1% à M MAD 156,7 (soit 26,3% de nos prévisions). La marge nette se replie, ainsi, de 6,3 points à 25,2%.

Les investissements en travaux et études augmentent de 40% pour s’établir à M MAD 881, confirmant l’accélération de la cadence de production.

Tenant compte d’une trésorerie nette déficitaire de M MAD – 1 581 et d’une dette financière de M MAD 61,3, le gearing du Groupe se fixe à près de 38%. Pour rappel, CGI devrait lancer un ou plusieurs emprunts obligataires d’un montant de MAD 3 Md dans les mois à venir.

En social, les revenus enregistrent une hausse de 21,4% à M MAD 557,2.

Le résultat d’exploitation limite sa progression à 18,3% à 114,4 notamment suite à la baisse de 25% des reprises d’exploitation à M MAD 90,3.

De son côté, le résultat financier diminue de 65,7% à M MAD 66 en raison de la baisse des produits des titres de participation (M MAD 50 au lieu de M MAD 200 en S1 2009) suite vraisemblablement au recul des dividendes perçus combinée à un bond de 85,2% des charges d’intérêts à M MAD 25.

Dans ce sillage, le résultat net s’affaisse de 58,6% à M MAD 144,2.

Côté commercialisation, CGI a lancé la vente de nouveaux projets à savoir : Bades à Al Hoceima, Cabo Negro au Nord, les Demeures de Marrakech, les Résidences des Quais Verts à Oujda, Al Massira à F’nideq et les Résidences du Golf de Bouskoura. Ces écoulements ont permis de générer un chiffre d’affaires sécurisé supplémentaire de près de MAD 1 Md, portant celui-ci à plus de MAD 6 Md.

La CGI renforce également son positionnement sur le segment du logement social avec le lancement, à travers sa filiale DYAR AL MANSOUR, d’un programme ambitieux de 100 000 unités sur les dix prochaines années.

Il est à noter que la CGI fait actuellement l’objet d’un contrôle fiscal portant sur l’IS, l’IR et la TVA au titre des exercices 2006, 2007, 2008 et 2009. N’ayant pas reçu de notification à ce jour au titre des exercices contrôlés, le Management de la CGI estime qu’il ne dispose pas encore des éléments nécessaires pour apprécier l’impact éventuel du contrôle fiscal en cours sur la situation intermédiaire au 30 juin 2010.

Conclusion : Réalisations semestrielles en ligne avec celles des années précédentes et lancement de nouveaux programmes de logements haut standing et économiques devant permettre un meilleur équilibrage des revenus futurs de la CGI entre les différents segments d’activité.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010   Jeu 30 Sep 2010 - 17:33

M2M GROUP : Quasi-stagnation des indicateurs financiers à fin juin 2010

Fait : Publication des résultats semestriels 2010.

Analyse : Le spécialiste de la Transaction Électronique Sécurisée semble bien résister au ralentissement de l’activité monétique à l’international dans un contexte économique et financier des moins favorables. En témoigne la baisse limitée de 3,2% de ses revenus consolidés à M MAD 54,5.

Dans ce sillage et malgré une meilleure maîtrise des charges opératoires, le résultat d’exploitation se replie de 2,1% à M MAD 23,8. La marge opérationnelle se fixe, quant à elle, à 43,7%.

En définitive, le RNPG ressort en quasi-stagnation à M MAD 12,8, établissant ainsi la marge nette à 23,5%.

Conclusion : Capitalisant sur la diversité de ses débouchés à l’international, M2M GROUP parvient à maintenir ses niveaux de marges en S1 2010.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010   

Revenir en haut Aller en bas
 
RESULTATS 1ER SEMESTRE 2010
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bourse Maroc :: DECOUVERTE - SERVICES - GENERALITES :: Téléchargements - Documentation التحميل والتوثيق-
Sauter vers: