Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Admin
Admin
Nbre méssages : 2754
Réputation : 35
Inscris le : : 11/08/2008

LESIEUR CRISTAL (LES)

le Mar 16 Sep 2008 - 9:31
Forum Lesieur
avatar
Admin
Admin
Admin
Nbre méssages : 2754
Réputation : 35
Inscris le : : 11/08/2008

Re: LESIEUR CRISTAL (LES)

le Mar 16 Sep 2008 - 9:31
LESIEUR CRISTAL : Redressement probant des réalisations financières à fin juin 2008 Cliquez ici pour revenir à la page précédente

Fait : Publication des résultats semestriels 2008.

Analyse : Dans un contexte sectoriel marqué par (i) la poursuite de la tendance haussière des cours des huiles et des graines oléagineuse, (ii) la poursuite du démantèlement douanier sur les tourteaux de soja en provenance des USA et (iii) la faiblesse de la campagne nationale 2007-2008 d’huile d’olive, LESIEUR CRISTAL affiche une bonne tenue de son activité, parvenant à redresser ses indicateurs financiers. En effet, la société totalise un volume d’affaires de M MAD 2 209 à fin juin 2008 contre M MAD 1 627 une année auparavant, soit une progression de 35,8%, profitant notamment de la répercussion du renchérissement des matières premières sur les prix de vente.
Parallèlement, le résultat d’exploitation passe de M MAD 1 à M MAD 151, capitalisant sur (i) l’optimisation des achats et une meilleure anticipation des cours et (ii) le bon comportement des activités trituration et savon. Dans cette lignée, la marge opérationnelle s’établit à 6,8%.
Pour sa part, le résultat non courant se bonifie de 66,7% à M MAD 10 sous l’effet de la baisse des dotations aux amortissements dérogatoires.
Compte tenu de ce qui précède, la capacité bénéficiaire effectue un bond de 11,6x à M MAD 128, correspondant à une marge nette de 5,8%.
En consolidé, le chiffre d’affaires s’élève à M MAD 2 305,5 (contre M MAD 1 706,0 en juin 2007) pour un RNPG de M MAD 104,5 (contre M MAD 9,2 en juin 2007).
Sur le plan des perspectives, la filiale Huiles & Corps Gras du Groupe ONA entend axer sa stratégie de développement sur :

*
La sécurisation et l’optimisation des approvisionnements ;
*
La défense des parts de marché via l’animation des marques leaders ;
*
La rationalisation des circuits de distribution ;
*
Et, une meilleure gestion des charges opérationnelles.

Conclusion : Epilogue heureux à la fin de la guerre commerciale ayant opposé LESIEUR CRISTAL à SAVOLA MOROCCO comme en atteste le rétablissement tant de l’activité que des marges de la filiale Huiles & Corps Gras du groupe ONA. Pourvu que ça dure !
BMCE Capital Bourse
avatar
Pelican
Nbre méssages : 15849
Humeur : En construction
Réputation : 68
Inscris le : : 12/08/2008

Re: LESIEUR CRISTAL (LES)

le Jeu 8 Jan 2009 - 16:50
Maroc : Lesieur Cristal - Franchissement de seuil à la hausse

.Le Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières porte à la connaissance du
public que Wafa Assurance représentée par son Président Directeur Général,
Mohamed Ramses Arroub, a déclaré le 7 janvier 2009, avoir acquis sur le
marché central, le 26 décembre 2008, 277 actions Lesieur Cristal, au cours
unitaire de 900,00 DH, franchissant à la hausse le seuil de participation
de 5% dans le capital de ladite société.
Suite à cette transaction, Wafa Assurance détient 138.245 actions Lesieur
Cristal, soit 5,003% du capital de ladite société.
Dans les douze mois qui suivent le franchissement de seuil précité, Wafa
Assurance envisage de poursuivre ses achats sur la valeur Lesieur Cristal.
(Source : CDVM)

_________________
IL n'y a pas pire qu'une position court-termiste qui se transforme en placement à long terme. Le PP mskine est comme le chat qui met son nez dans le lave vaisselle, parfois les zinzins leurs fourguent un coup de pied dans le derrière et appuient sur " lavage économique "....ça dure 3 ans.
avatar
Pelican
Nbre méssages : 15849
Humeur : En construction
Réputation : 68
Inscris le : : 12/08/2008

Re: LESIEUR CRISTAL (LES)

le Ven 9 Jan 2009 - 17:18
Maroc : Lesieur - La valeur évolue à contre-courant de la tendance baissière du marché




.Sur le deuxième semestre 2008, le titre Lesieur Cristal aura connu une hausse de 16,56%, passant d'un cours de 803 à 936 DH. Ce comportement fait de la valeur une exception heureuse sur tout le marché, et à plus d'un titre. Pour s'en convaincre, il suffit de se remémorer que, sur la même période, le Masi s'est allégé de 22,6% et que les seuls titres à avoir fait mieux que Lesieur sont deux outsiders du nom de Promopharm, dont l'illiquidité n'est plus à justifier, et la Marocaine Vie, qui est, rappelons-le, sur le point d'être radiée de la cote. Pour le moins, la bonne santé boursière de l'industriel de l'agroalimentaire est tout sauf le fruit du hasard. Car, non content d'appartenir aux valeurs défensives (se portant au mieux en temps de crise), Lesieur Cristal aura créé les conditions de son succès tout au long de l'année écoulée. Et ce en dépit d'éléments défavorables tels que la poursuite de la tendance haussière des cours des huiles et des graines oléagineuses, ou encore la faible campagne nationale 2007-2008 d'huile d'olive. Mais aussi grâce à des conditions favorables, notamment les réajustements progressifs des prix de vente, en répercussion du renchérissement des matières premières. Une correction bienvenue pour les fondamentaux de Lesieur mais qui ne pouvait être entreprise tant que durait la guerre commerciale avec Savola. Pour sûr, la mesure a permis à Lesieur de reconstituer ses marges, par l'entremise aussi d'autres facteurs tel que le bon comportement de l'activité de trituration et des résultats satisfaisants de l'activité savon. En chiffre, à fin juin 2008, Lesieur Cristal affichait une évolution de 36% de son chiffre d'affaires, et le résultat net s'établissait à 128 MDH, contre 11 MDH à fin juin 2007. Faisant de la sécurisation et de l'optimisation de ses achats son cheval de bataille, la filiale d'Ona compte davantage exploiter le levier des prix de l'huile pour consolider ses bonnes réalisations. C'est d'ailleurs en droite ligne de cette politique que l'industriel concédait en décembre 2008 une réduction d'un dirham par litre d'huile. Il faut dire aussi que l'heure était à l'accalmie sur les marchés mondiaux des matières premières. En tout cas, quelle que soit la tendance future des cours, Lesieur Cristal poursuivra sa stratégie qui, en plus de l'optimisation de l'approvisionnement, est axée sur la défense des parts de marché à travers l'animation de ses marques leaders et la rationalisation de ses circuits de distribution. Néanmoins, afficher une telle confiance ne prémunit pas la valeur contre la baisse constatée en ce début d'année sur tout le marché. Aussi, le titre Lesieur a-t-il fondu de près de 17% du 30 décembre 2008 au 5 janvier 2009, passant d'un cours de 995 à 828 DH. Auparavant, le titre avait connu une évolution d'ampleur comparable mais positive. De fait, il augmentait de 18% du 17 au 30 décembre 2008. (Source : LA Vie éco)

_________________
IL n'y a pas pire qu'une position court-termiste qui se transforme en placement à long terme. Le PP mskine est comme le chat qui met son nez dans le lave vaisselle, parfois les zinzins leurs fourguent un coup de pied dans le derrière et appuient sur " lavage économique "....ça dure 3 ans.
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: LESIEUR CRISTAL (LES)

le Lun 22 Mar 2010 - 16:27
LESIEUR CRISTAL : Expansion de 84,7% du RNPG à M MAD 291,6 en 2009

Fait : Publication des résultats annuels 2009.

Analyse : La hausse de 6% des volumes vendus n’a pas permis de compenser l’impact combiné (i) de la poursuite du démantèlement douanier sur les importations de tourteaux (5% en 2009 contre 7,5% une année auparavant) et (ii) de la répercussion de la baisse des cours spot des huiles brutes sur les prix de vente. En conséquence, LESIEUR CRISTAL dégage un chiffre d’affaires de M MAD 3 986,0 en 2009, en repli de 7,5% par rapport à fin 2008.
En revanche et bien que plombé par la dégradation de la marge de trituration (suite à l’effondrement des prix des tourteaux à l’international et au développement des importations), l’exploitation profite de (i) l’amélioration de la marge de l’huile de table grâce à une gestion performante des achats et une optimisation de l’outil industriel et (ii) le bon comportement de l’activité savon. Dans ces conditions,
le résultat d’exploitation marque une progression de 62,1% à M MAD 308,0, portant la marge opérationnelle à 7,7% contre 4,4% en 2008.
En définitive et après intégration de la plus-value réalisée suite à la cession de la filiale CMB PLASTIQUE, la capacité bénéficiaire se bonifie de 44,0% à M MAD 278,0. De facto, la marge nette s’élargit de
2,5 points pour s’élever à 7,0%. En conséquence, le Conseil d’Administration de la société compte proposer à la prochaine AGO la distribution d’un dividende unitaire de MAD 100, dont MAD 21 au titre du dividende exceptionnel.
En consolidé, le chiffre d’affaires ressort en baisse de 11,0% à M MAD 3 994,0 (vs. Nos prévisions de M MAD 4 339,2). Pour sa part, le RNPG s’accroît de 84,7% à M MAD 291,6 (vs. Nos prévisions de
M MAD 163,7).
Sur le plan opérationnel, l’année 2009 a été marquée pour LESIEUR CRISTAL par une diversification de ses produits sur ses différentes lignes métiers, notamment par le lancement de l’huile LESIEUR Friture et du savon corporel TAOUS Beauté. Sur le volet industriel, l’année 2009 a connu le démarrage de la nouvelle ligne de raffinage qui devrait permettre à la société de réduire de 15% sa consommation énergétique.
Côté perspectives, la filiales Huiles & Corps Gras du Groupe ONA entend poursuivre sa stratégie axée sur :

La sécurisation des achats via une gestion performante des couvertures sur les matières premières ;
L’optimisation des coûts de production grâce à la restructuration de l’outil industriel ;
Et, la rationalisation de la distribution par l’optimisation des circuits de distribution.

Conclusion : Les actions de recentrage sur le Core Business semblent se traduirent au sein de LESIEUR CRISTAL par une amélioration sensible des performances opérationnelles, comme en témoigne la bonne tenue des marges en 2009. Dans l’attente de la publication des états de synthèse, nous recommandons de conserver le titre dans les portefeuilles.

BMCE Capital Bourse

_________________
www.bourse-maroc.org
--------------------------------
Accès au Portail - Règlement du Forum
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: LESIEUR CRISTAL (LES)

le Jeu 23 Sep 2010 - 12:13
LESIEUR CRISTAL : Des indicateurs financiers en berne à fin juin 2010

Fait : Communiqué sur les résultats semestriels 2010.

Analyse : Durant le premier semestre 2010, LESIEUR CRISTAL a évolué dans un environnement perturbé par :

* Le transfert de la consommation de l’huile de table vers l’huile d’olive, lequel a bénéficié d’une meilleure campagne ;
* Les intempéries, affectant le monde rural ;
* La baisse du pouvoir d’achat ayant engendré un recul de la consommation et un déplacement de la demande vers les produits à bas prix ;
* Et, le renchérissement des matières premières occasionné par la hausse du Dollar.
En dépit de cette situation, occasionnant une baisse de 5% des volumes de ventes de l’huile de table, la filiale Huiles & Corps Gras du Groupe ONA-SNI parvient à consolide son leadership avec une part de marché de 61%.

Sur le plan financier, le chiffre d’affaires social ressort en baisse de 21,6% à M MAD 1 635, impacté par un double effet négatif prix/volume. Pour sa part, le résultat d’exploitation s’effrite de 25,6% à M MAD 90,0, ramenant la marge opérationnelle à 5,5% contre 5,8% une année auparavant. In fine, la capacité bénéficiaire s’affaisse de 56,5% à M MAD 54.
Toutefois, il est à noter que ces indicateurs sociaux ont été négativement impactés par :

* Le redimensionnement de l’activité de trituration (laquelle a généré au S1 2009 un chiffre d’affaires de M MAD 308) dont la rentabilité est pénalisée par le démantèlement douanier. Ce redimensionnement a plombé le résultat d’exploitation et le résultat non courant respectivement de M MAD –19,0 et de M MAD –15,0 ;
* Et, la cession de CMB Plastique, dont la remontée de dividende contribuait fortement au résultat financier social.
Retraités des éléments susmentionnés, les indicateurs financiers sociaux s’établiraient à M MAD 1 778 pour le chiffre d’affaires (-8%), à M MAD 101 pour le résultat d’exploitation (-11%) et à M MAD 56 pour la capacité bénéficiaire (-4%).
En consolidé, le volume d’affaires ressort à M MAD 1 637,6 (soit 40,2% de nos prévisions 2010), en repli de 21,7% comparativement au S1 2009. Au final, le RNPG se défait de 38,8% à M MAD 52,1 (soit 17,4% de nos prévisions 2010).
Sur le plan des perspectives, LESIEUR CRISTAL entend poursuivre sa stratégie de
développement basée sur :
La sécurisation des approvisionnements via une gestion dynamique des couvertures des matières premières et du bilan de change ;
* La réduction des coûts et l’optimisation de la productivité ;
* Et, la rationalisation de la distribution des marques à travers une optimisation des circuits. A plus court terme, la société devrait profiter des retombées positives de (i) l’achèvement de la restructuration industrielle entamée fin 2009 et (ii) la mise en oeuvre des plans d’actions visant la rationalisation et la réduction des coûts

Conclusion : Contre toute attente et subissant les conditions de marché défavorables et la réduction du périmètre d’intervention, LESIEUR CRISTAL clôture le premie semestre 2010 sur une note plutôt décevante, suite semble-t-il à son arbitrage en faveur du maintien des parts de marché et au détriment des marges.

BMCE Capital Bourse

_________________
www.bourse-maroc.org
--------------------------------
Accès au Portail - Règlement du Forum
Service
Modérateur
Modérateur
Nbre méssages : 3062
Réputation : 5
Inscris le : : 03/11/2009

Re: LESIEUR CRISTAL (LES)

le Lun 10 Jan 2011 - 10:46
YAT
Nbre méssages : 1300
Humeur : Nachet Machet
Réputation : 37
Inscris le : : 20/12/2009

Re: LESIEUR CRISTAL (LES)

le Mer 9 Fév 2011 - 10:25
Lesieur - Avis relatif à l'échange d'actions suite à la division de la valeur nominale


Vu le dahir portant loi n°1-93-211 du 21 septembre 1993, modifié et complété par les lois n°34-96, 29-00, 52-01 et 45-06 relatif à la Bourse des Valeurs, et notamment son article 7 bis ; Vu les dispositions du Règlement Général de la Bourse des Valeurs, approuvé par l’arrêté du Ministre de l'économie et des Finances n°1268-08 du 7 juillet 2008 modifié et complété par l’arrêté du Ministre de l'économie et des Finances n°1156-10 du 7 avril 2010 et notamment ses articles 3.2.6 et 3.8.4 ; Vu la décision de l’assemblée générale extraordinaire de la société Lesieur Cristal tenue le 02 février 2011 et notamment la résolution relative à la division de la valeur nominale de 100,00 à 10,00 MAD ; Il a été arrêté ce qui suit : ARTICLE UNIQUE La Bourse de Casablanca procédera le mardi 15 février 2011: - A la purge du carnet d’ordre de la valeur Lesieur Cristal ; - A la radiation de la Cote des actions anciennes de nominale 100,00 MAD ; - A la cotation des actions nouvelles de nominale 10,00 MAD selon les caractéristiques suivantes : - Code valeur : 4800 - Mnémonique : LES - Libellé : LESIEUR CRISTAL - Nouveau Code ISIN : MA0000012031 - Mode cotation : CONTINU - Compartiment : Marché principal - Nouvelle TMB : 50 000 - Nombre de titres composant le capital après Split : 27.631.510 - Nouvelle valeur nominale en MAD : 10,00 - Cours de référence ajusté : Dernier cours des actions anciennes à la veille de la date de l’échange divisé par 10. Le centralisateur de l’opération est Attijariwafa Bank. (Source : SBVC)
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: LESIEUR CRISTAL (LES)

le Mer 2 Mar 2011 - 18:40
LESIEUR CRISTAL : Spéculations sur des opérations probables sur le capital

Fait : Publication de la Liste des repreneurs probables.

Analyse : Selon la presse économique et suite à l’opération de fusion-absorption avec l’ONA, SNI devrait se désengager prochainement du capital de LESIEUR CRISTAL et ce, afin de renforcer le flottant en Bourse et d’entrouvrir la porte à l’entrée dans son tour de table d’un opérateur national ou international.
Les principaux candidats probablement intéressés par cette acquisition seraient LESIEUR FRANCE, SAVOLA (Arabie Saoudite), BUNGE (Brésil), les Groupes BELHASSAN et EL ALJ (Maroc).
Signalons, par ailleurs, que le marché national des huiles de table (soja, tournesol, colza, etc.) est estimé pour l’année 2010 à près de MAD 5 Md, pour un volume écoulé de 400 000 tonnes. Par opérateur, LESIEUR CRISTAL serait en tête du peloton avec une part de marché de plus de 55% du volume des ventes, suivie du Groupe BELHASSAN (25%) et SAVOLA (14%).

Conclusion : Tant attendue, l’OPV sur le titre LESIEUR CRISTAL semble se préciser davantage selon les rumeurs de marché. La reconfiguration capitalistique qui en découlerait donnerait le la du secteur du raffinage des huiles au Maroc dans les années à venir.

BMCE Capital Bourse

_________________
www.bourse-maroc.org
--------------------------------
Accès au Portail - Règlement du Forum
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: LESIEUR CRISTAL (LES)

le Jeu 24 Mar 2011 - 11:00
LESIEUR CRISTAL : Des indicateurs en berne à fin 2010

Fait : Communiqué relatif aux résultats annuels 2010.

Analyse : Au cours de l’année 2010, la filiale Huiles & Corps Gras du groupe SNI a été négativement impactée par (i) le transfert partielle de la consommation de l’huile de table vers l’huile d’olive, lequel a bénéficié d’une bonne campagne agricole, (ii) les conditions climatiques défavorables observées en début d’année et (iii) l’importante hausse (+30% entre le T4 2010 et le T1 2010) des cours des huiles brutes, faiblement répercutée sur les prix de vente.

Dans ce sillage et en dépit du développement des ventes aux industriels et l’amélioration significatives des volumes à l’export, LESIEUR CRISTAL draine, au terme de l’année 2010, un chiffre d’affaires social de M MAD 3 440,0, en baisse de 13,7% comparativement à une année auparavant (plombée par le recul de 10% de la demande d’huile de table). Néanmoins, la société parvient à maintenir sa part de marché à 60%.

Au volet opérationnel et malgré les efforts d’optimisation des charges opératoires, le résultat d’exploitation s’affaisse de 25,0% à M MAD 231, ramenant la marge opérationnelle à 6,7% contre 7,7% en 2009.

Au final et compte tenu de la non récurrence de certains éléments exceptionnels, la capacité bénéficiaire s’effrite de 45,0% à M MAD 153. De facto, la marge nette se contracte de 2,6 points pour se fixer à 4,4%.

En effet, LESIEUR CRITAL a procédé en 2010 à un redimensionnement de son activité , lequel s’est traduit par :

L’arrêt de l’activité trituration pour la graine de soja face à un démantèlement douanier encourageant pour les importations. Cette activité avait généré en 2009 un chiffre d’affaires de M MAD 447,0 ;

La cession de CMB PLASTIQUE, dont l’impact positif sur le résultat net 2009 s’élevait à M MAD 106,0.

En retraitant l’exercice 2009 de ces deux événements majeurs, les évolutions proforma des principaux agrégats ressortent comme suit en 2010 : -3% pour le chiffre d’affaires, -23% pour le résultat d’exploitation et –23% pour le résultat net.

Dans ces conditions, le Conseil d’Administration de la société compte proposer à la prochaine AGO la distribution d’un dividende unitaire de MAD 5,5 (contre MAD 10,0 au titre de l’exercice 2009), traduisant un Dividend Yiled de 3,8% sur la base du cours de MAD 145 en date du 17 mars 2010.

En consolidé, les revenus totalisent M MAD 3 451,6 (vs nos prévisions de M MAD 3 394,9), en repli de 13,6% par rapport à fin 2009. Pour sa part, le RNPG s’élève à M M AD 158,2 (vs nos prévisions de M MAD 238,4) contre M MAD 291,6 en 2009. Compte tenu de fonds propres part du Groupe de M MAD 1 492,4 en 2010 contre M MAD 1 595,2 en 2009, le RoE passe de 18,3% à 10,6% d’une année à l’autre.

Côté perspectives de développement et face à un contexte de forte volatilité des cours des matières premières, LESIEUR entend orienter sa stratégie vers :

Le renforcement de ses atouts compétitifs et de son Business Model afin de pérenniser son leadership ;

La poursuite des efforts de productivité et d’optimisation des coûts en vue d’améliorer la marge opérationnelle ;

L’extension de son offre commerciale à travers la notoriété de ses marques phares ;

La conquête d’une part de marché significative sur le segment huile d’olive ;

La dynamisation des ventes à l’export, notamment vers les marché à fort potentiel de croissance ;

L’exploration d’opportunités dans l’amont agricole, notamment la promotion des filières olive et tournesol ;

Et, la gestion dynamique des couvertures sur les matières premières.

Conclusion : Conformément à nos attentes, LESIEUR CRISTAL clôture l’exercice 2010 sur une note globalement négative, pâtissant d’une conjoncture sectorielle plutôt défavorable.

BMCE Capital Bourse

_________________
www.bourse-maroc.org
--------------------------------
Accès au Portail - Règlement du Forum
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum