Forum Bourse Maroc

منتدى بورصة الدارالبيضاء
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  Règlement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 RESULTATS ANNUELS 2010

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
DaRk-H



Nbre méssages : 4861
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2010   Jeu 24 Mar 2011 - 10:58

MANAGEM : Progression du chiffre d’affaires consolidé 2010 de 29,4% à M MAD 2 876,2 pour un RNPG de M MAD 222,3 (9,75x)

Fait : Publication du communiqué du Conseil d’Administration du 16 Mars 2011.

Analyse : Au terme de l’année 2010, le Groupe MANAGEM affiche un chiffre d’affaires de M MAD 2 876,2 (vs. nos prévisions de M MAD 2 555,9), en appréciation de 29,4% comparativement à une année auparavant, résultant principalement (i) de l’augmentation de la production d’argent de SMI, (ii) de la reprise des cours spot au niveau international ainsi que (iii) de la hausse de la parité MAD/ USD.

Pour sa part, l’EBE ressort à M MAD 1 104,9 contre M MAD 623,6 à fin décembre 2009 (soit une hausse de 77,2%), élevant la marge d’EBITDA à 38,4% contre 28,1% une année auparavant. Dans une proportion supérieure, le résultat d’exploitation se bonifie de 5,8x à M MAD 473,7, hissant la marge opérationnelle de près de 13 points pour se fixer à 16,5%.

En dépit de la non récurrence de la cession des actions SEMAFO réalisée en 2009 et de la hausse de la part revenant aux intérêts minoritaires sur SMI et CMG, le RNPG de la filiale minière du Groupe SNI passe de M MAD 22,8 en 2009 à M MAD 222,3 en 2010 (vs. nos prévisions de M MAD 131,1). Par conséquent, la marge nette s’apprécie de 6,7 points pour s’établir à 7,7%.

En termes de prospections, l’année 2010 a été marqué par un bilan de recherche positif, permettant de mettre en évidence des réserves supplémentaires de (i) 500 tonnes de métal d’argent, (ii) de 500 000 tonnes de tout venant de réserves de fluorine et (iii) de 2 900 000 tonnes de tout venant de réserves de cuivre.

En parallèle, la société a lancé en 2010 différents projets s’inscrivant dans le cadre de sa stratégie de développement, à savoir :

Le projet aurifère Bakoudou au Gabon pour un investissement de M USD 30, dont la construction des installations industrielles et l’aménagement des dépendances minières ont démarré. Signalons que l’entrée en production est prévue pour le dernier trimestre 2011 ;
Le projet d’extension de SMI, pour un investissement de M MAD 300, ayant pour objectif d’augmenter de 50% la capacité actuelle de production pour atteindre progressivement 300 tonnes métal/an à horizon 2013. Il est à noter que l’année 2010 a connu l’accélération du programme de recherche, le ravalement du puits d’extraction et le lancement des commandes des équipements stratégiques ;
Le projet de construction des fours de production des alliages de cobalt en République Démocratique du Congo, dont les travaux sont en cours de finalisation pour un démarrage prévu courant du 2ème trimestre 2011 ;
Le projet Pumpi en République Démocratique du Congo, dont l’étude de faisabilité est en cours d’actualisation après la confirmation en 2010 de nouvelles ressources de Cobalt et de Cuivre
Les projets aurifères au Soudan, qui ont connu une accélération des travaux d’exploration ;
Et, les projets cuivre au Maroc, dont les premières études d’orientation ont permis de lancer un programme d’exploration.
Côté perspectives, la filiale minière du Groupe SNI entend poursuivre son programme de développement, axé principalement sur (i) la finalisation des projets en cours de construction, (ii) la délimitation des ressources minières relatives aux prospects en cours d’exploration et (iii) l’accélération des travaux de recherche visant l’augmentation du portefeuille des ressources actuelles. Par ailleurs, l’augmentation de capital de M MAD 900 prévue durant les prochains mois devrait permettre à la société de renforcer ses fonds propres afin d’accompagner son programme d’investissement, qui devrait mobiliser un montant de MAD 5 Md sur les trois prochaines années.

Par ailleurs, le Conseil d’Administration devrait proposer à la prochaine Assemblée Générale Ordinaire la distribution d’un dividende unitaire de MAD 12, soit un D/Y de 1,5% par rapport au cours observé le 17 mars 2011 de MAD 803.

Conclusion : Le Groupe MANAGEM affiche à fin 2010 des agrégats financiers en forte hausse, tirant amplement profit de la reprise des cours des matières premières au niveau international ainsi que d’une parité MAD / USD plus favorable. Opinion en cours de révision dans l’attente de la publication détaillée des comptes.

BMCE Capital Bourse
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H



Nbre méssages : 4861
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2010   Jeu 24 Mar 2011 - 11:00

LESIEUR CRISTAL : Des indicateurs en berne à fin 2010

Fait : Communiqué relatif aux résultats annuels 2010.

Analyse : Au cours de l’année 2010, la filiale Huiles & Corps Gras du groupe SNI a été négativement impactée par (i) le transfert partielle de la consommation de l’huile de table vers l’huile d’olive, lequel a bénéficié d’une bonne campagne agricole, (ii) les conditions climatiques défavorables observées en début d’année et (iii) l’importante hausse (+30% entre le T4 2010 et le T1 2010) des cours des huiles brutes, faiblement répercutée sur les prix de vente.

Dans ce sillage et en dépit du développement des ventes aux industriels et l’amélioration significatives des volumes à l’export, LESIEUR CRISTAL draine, au terme de l’année 2010, un chiffre d’affaires social de M MAD 3 440,0, en baisse de 13,7% comparativement à une année auparavant (plombée par le recul de 10% de la demande d’huile de table). Néanmoins, la société parvient à maintenir sa part de marché à 60%.

Au volet opérationnel et malgré les efforts d’optimisation des charges opératoires, le résultat d’exploitation s’affaisse de 25,0% à M MAD 231, ramenant la marge opérationnelle à 6,7% contre 7,7% en 2009.

Au final et compte tenu de la non récurrence de certains éléments exceptionnels, la capacité bénéficiaire s’effrite de 45,0% à M MAD 153. De facto, la marge nette se contracte de 2,6 points pour se fixer à 4,4%.

En effet, LESIEUR CRITAL a procédé en 2010 à un redimensionnement de son activité , lequel s’est traduit par :

L’arrêt de l’activité trituration pour la graine de soja face à un démantèlement douanier encourageant pour les importations. Cette activité avait généré en 2009 un chiffre d’affaires de M MAD 447,0 ;

La cession de CMB PLASTIQUE, dont l’impact positif sur le résultat net 2009 s’élevait à M MAD 106,0.

En retraitant l’exercice 2009 de ces deux événements majeurs, les évolutions proforma des principaux agrégats ressortent comme suit en 2010 : -3% pour le chiffre d’affaires, -23% pour le résultat d’exploitation et –23% pour le résultat net.

Dans ces conditions, le Conseil d’Administration de la société compte proposer à la prochaine AGO la distribution d’un dividende unitaire de MAD 5,5 (contre MAD 10,0 au titre de l’exercice 2009), traduisant un Dividend Yiled de 3,8% sur la base du cours de MAD 145 en date du 17 mars 2010.

En consolidé, les revenus totalisent M MAD 3 451,6 (vs nos prévisions de M MAD 3 394,9), en repli de 13,6% par rapport à fin 2009. Pour sa part, le RNPG s’élève à M M AD 158,2 (vs nos prévisions de M MAD 238,4) contre M MAD 291,6 en 2009. Compte tenu de fonds propres part du Groupe de M MAD 1 492,4 en 2010 contre M MAD 1 595,2 en 2009, le RoE passe de 18,3% à 10,6% d’une année à l’autre.

Côté perspectives de développement et face à un contexte de forte volatilité des cours des matières premières, LESIEUR entend orienter sa stratégie vers :

Le renforcement de ses atouts compétitifs et de son Business Model afin de pérenniser son leadership ;

La poursuite des efforts de productivité et d’optimisation des coûts en vue d’améliorer la marge opérationnelle ;

L’extension de son offre commerciale à travers la notoriété de ses marques phares ;

La conquête d’une part de marché significative sur le segment huile d’olive ;

La dynamisation des ventes à l’export, notamment vers les marché à fort potentiel de croissance ;

L’exploration d’opportunités dans l’amont agricole, notamment la promotion des filières olive et tournesol ;

Et, la gestion dynamique des couvertures sur les matières premières.

Conclusion : Conformément à nos attentes, LESIEUR CRISTAL clôture l’exercice 2010 sur une note globalement négative, pâtissant d’une conjoncture sectorielle plutôt défavorable.

BMCE Capital Bourse
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2010   Jeu 24 Mar 2011 - 11:01

AGMA LAHLOU-TAZI : Amélioration de 3,1% du résultat net à M MAD 40,5 au 31/12/2010

Fait : Communiqué des résultats 2010.

Analyse : Au titre de l’année 2010, AGMA LAHLOU-TAZI affiche une hausse de 2,9% des primes émises à M MAD 1 102,9, contre M MAD 1 072,1 une année auparavant. Pour leur part, les encaissements affichent une stagnation à M MAD 1 093,2, fixant le taux d’encaissement à 93,8% (vs.94,5% en 2009) .

Le chiffre d’affaires marque une légère augmentation de 1,7% pour s’établir à M MAD 103,3, suite à la croissance du chiffre d’affaires direct et des commissions diverses de respectivement 1,8% et 8% couplée à l’augmentation du taux moyen de commissions (10,3% contre 10,1% en 2009).

Le résultat net du courtier ressort, quant à lui, en affermissement de 3,1% à M MAD 40,5, contre M MAD 39,3 en 2009.

Conclusion : En dépit de l’acharnement de la concurrence dans le secteur, AGMA LAHLOU-TAZI affiche des réalisations financières en appréciation, capitalisant notamment sur ses efforts pour le développement de sa part de marché dans le segment des PME/PMI et particuliers.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2010   Jeu 24 Mar 2011 - 11:03

TASLIF : Des résultats 2010 en retrait

Fait : Résultats annuels 2010.

Analyse : Au terme d’une année marquée par la fusion effective avec SALAF, et suite à l’annonce de leur profit warning, les résultats de TASLIF au titre de l’exercice 2010 s’inscrivent globalement en forte baisse, comme en atteste les évolutions suivantes :

Un accroissement de 108,2% de l’encours brut à M MAD 1 689, grâce notamment à l’apport de l’encours de SALAF. A périmètre constant, l’évolution de l’encours brut ressort à -9,7% ;
Un repli de 7% de la production à M MAD 407 (soit -68,2% en considérant la somme de la production de TASLIF et SALAF en 2009). Cette situation résulte essentiellement d’un choix délibéré de la société de se concentrer sur le recouvrement des créances de SALAF suite à l’opération d’escroquerie dont elle a été victime en 2009 ;
Une progression de 54% du PNB à M MAD 111, suite à l’apport du PNB de SALAF. En le comparant aux comptes consolidés du Groupe TASLIF en 2009, le PNB 2010 ressort en baisse de 15,8% ;
Un alourdissement conséquent du coût du risque à M MAD 180 (contre M MAD 5,3 pour TASLIF en social en 2009 et M MAD 41,3 pour le Groupe TASLIF la même année)
Et, un déficit net M MAD 90,6, contre un RNPG de M MAD 25,7 en 2009.
En conséquence, le Conseil d’Administration devrait proposer à la prochaine AG, une augmentation de capital de M MAD 100 afin de permettre à la société de réaliser son plan de développement tout en restant en conformité avec les exigences prudentielles de BANK AL MAGHRIB (notamment en termes de ratio de solvabilité).

Conclusion : Année difficile pour TASLIF dont l’activité a été fortement impactée par l’escroquerie dont a été victime SALAF. En 2011, la société escompte une croissance de la production de 25% capitalisant notamment sur l’activation des synergies avec le réseau CNIA-SAADA. Pour notre part, et en attendant la revue de nos prévisions, nous maintenons la suspension de notre recommandation.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2010   Jeu 24 Mar 2011 - 11:04

CNIA SAADA : Des réalisations en ligne avec son Business Plan

Fait : Publication des résultats 2010.

Analyse : La filiale assurance du Groupe SAHAM clôture l’année 2010 sur des performances quasiment en ligne avec les prévisions annoncées dans le Business Plan lors de son introduction en Bourse.

Dans ce sillage, les primes acquises brutes s’élèvent à M MAD 2 974 (vs. nos prévisions de M MAD 2 792,3), soit une augmentation de 5,1%. Cette évolution recouvre (i) une appréciation de 6,3% du chiffre d’affaires Non Vie à M MAD 2 464 (vs. nos prévisions de M MAD 2 272,2), confirmant, de facto, la réussite de la stratégie commerciale déployée sur l’ensemble des marchés (particuliers, entreprises et professionnels) et (ii) une quasi-stagnation (-0,4%) du chiffre d’affaires Vie à M MAD 510 (vs. nos prévisions de M MAD 520,1).

Tirant profit d’une amélioration de la sinistralité et une bonne progression du résultat financier Non Vie, le résultat technique Non Vie affiche une ascension de 59,2% à M MAD 550. A contrario, et pâtissant de la baisse du résultat financier Vie, le résultat technique de cette activité affiche un déficit de M MAD -61 (contre un bénéfice de M MAD 57 en 2009).

En dépit d’un résultat non technique déficitaire de M MAD -19 induit par le provisionnement du redressement lié au contrôle fiscal de la société ES SAADA (suite à la fusion), le bénéfice net de l’exercice ressort en hausse de 7,7% à M MAD 303 (vs. nos prévisions de M MAD 300,7).

Par ailleurs, le Conseil d’Administration a décidé de proposer à la prochaine Assemblée Générale convoquée le 31 mai 2011, la distribution au titre de l’exercice 2010 d’un dividende unitaire de MAD 22, soit un Dividend Yield de 1,8% sur la base du cours en bourse de MAD 1 232 en date du 18/03/2011.

Conclusion : La filiale Assurance du Groupe SAHAM affiche des résultats en hausse notamment sur la branche Non vie conformément au Business Plan annoncé lors de son introduction en Bourse et ce, en dépit de la concurrence acharnée caractérisant notamment la branche automobile, fer de lance de la compagnie.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2010   Jeu 24 Mar 2011 - 11:06

RISMA : Un RNPG de M MAD 10 à fin 2010 contre un déficit net de M MAD -149 une année auparavant...

Fait : Publication des résultats annuels 2010.

Analyse : Tirant amplement profit de la reprise de l’activité touristique au niveau national comme en atteste la hausse de 11% des arrivées et des nuitées en 2010, les revenus consolidés de RISMA affichent une progression significative de 23% à M MAD 1 136,9 (vs. nos prévisions de M MAD 1 091,1) et ce, comparativement à une année auparavant.

Cette situation s’explique principalement par :



La bonne performance du SOFITEL Rabat JARDIN DES ROSES qui génère à lui seul près de 14% du total du chiffre d’affaires à M MAD 162 ;
La hausse de 4 points du TO global (taux d’occupation) à 64% ;
L’appréciation de 14% du PMC (prix moyen par chambre) à MAD 898 TTC ;
L’amélioration de 21% du RevPar (revenu moyen par chambre) à MAD 572 contre MAD 474 une année auparavant…
…Compensant largement le repli de 4% à M MAD 210 des revenus de l’hôtellerie milieu de gamme suite principalement à la fermeture du CORALIA PALMARIVA pour rénovation.
Pour sa part, le GOP consolidé (Gross Operating Profit, soit le résultat opérationnel avant amortissements, loyers, taxes, frais financiers et redevances) se hisse de 48% pour se fixer à M MAD 507, portant la marge de GOP à 45% contre 37% une année auparavant (contre une hausse de 2 points en PCC). Cette embellie est redevable notamment à la réouverture du SOFITEL Rabat JARDIN DES ROSES qui accapare M MAD 61 de GOP (contre M MAD – 46 à fin 2009).

Compte tenu de l’amélioration du GOP combinée à la réduction des loyers suite à la fermeture du CORALIA PALMARIVA Marrakech, l’EBE passe de M MAD 161 en 2009 à M MAD 314 en 2010 (+95%), établissant la marge d’EBITDA à 28% (contre 17% une année auparavant). A PCC, l’EBITDA se fixe à M MAD 270, en hausse de 33% par rapport à fin 2009.

De son côté, le résultat d’exploitation consolidé se bonifie de 5,9x pour s’établir à M MAD 127,5 (vs.nos prévisions de M MAD 139,2), renforçant de 8,9 points la marge opérationnelle à 11,2%.

Le résultat financier creuse, quant à lui, son déficit à M MAD – 103,6 contre M MAD – 69,4 suite probablement à l’alourdissement de l’endettement nette.

Compte tenu d’une quote-part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence et des intérêts minoritaires déficitaires de M MAD – 11,6 et de M MAD – 19,1 respectivement, le résultat net part du Groupe se fixe à M MAD 10,0 (vs. nos prévisions de M MAD 3,2) contre un déficit de M MAD -148,9 une année auparavant, établissant la marge nette à 0,9%.

Ce RNPG se décompose en 2010 comme suit :

M MAD 89 provenant de l’exploitation du parc arrivé à maturité (hôtels en exploitation par RISMA depuis de 2 ans hors clubs CORALIA) ;
M MAD -53 issus de l’exploitation des hôtels et projets « ou ouverture » (hôtels 3 étoiles en exploitation par RISMA depuis moins de 2 ans et participation dans SAEMOG) affectés par le poids des amortissements et des frais financiers ;
M MAD – 4 (vs. M MAD -19 en 2009) provenant des Clubs CORALIA améliorés en 2010 grâce à la fermeture du CORALIA PALMARIVA Marrakech pour rénovation ;
Et, M MAD -22 de coûts de support.
Côté bilanciel, les capitaux propres consolidés de RISMA s’élèvent à M MAD 948,2 à fin décembre 2010, pour un total bilan de M MAD 3 939,2 (contre M MAD 3 494,6 une année auparavant). De son côté, l’endettement net de la société se hisse de 4,8% à M MAD 2 070,7, établissant le niveau de gearing à 160,5% contre 214,3% une année auparavant, suite à l’émission d’Obligations Remboursables en Action –ORA– portant sur M MAD 342,1.

En post clôture, la société a inauguré en janvier 2011 le nouvel IBIS à Tanger d’une capacité de 196 chambres tandis que les deux unités SOFITEL d’Agadir et de Casablanca sont en cours d’achèvement. En parallèle, RISMA poursuit le développement de la chaîne ETAP HOTEL dont les premières unités sont prévues en 2011. De même, le premier hôtel de la station MOGADOR, dont RISMA détient 40%, (SOFITEL MOGADOR GOLF & SPA) a été inauguré le 7 mars 2011.

…Et, une nouvelle augmentation de capital à venir

Sur le plan des perspectives et après examen du plan de développement 2014-2018 présenté par le Directoire, visant principalement à atteindre 65 unités hôtelières (contre 27 à fin 2010) et 10 000 chambres (vs. 4 050 à la même date) à horizon 2020, le Conseil de Surveillance de RISMA a approuvé à l’unanimité le principe d’une augmentation de capital de M MAD 500 (sur 2012-2013), dont les modalités seront définies ultérieurement.

Ce renforcement de capital devrait permettre à la société principalement de :

L’accélération du développement sur le segment économique dans les grandes villes économiques du Royaume ;
Le développement de la présence du Groupe dans les zones logistiques en création ;
La rénovation du parc existant pour maintenir la compétitivité et l’attractivité des unités actuelles en activité ;
L’accompagnement du projet de la station AZUR MOGADOR ;
Et, le déploiement du concept SO à Casablanca et à Rabat (concept évolutif de restauration et d’animation).
Dans ces conditions, le Top Management de la société table sur un RNPG de M MAD 204 à horizon 2014 devant bénéficier principalement de l’arrivée à maturité du parc de RISMA actuel et en cours de construction.

Enfin, RISMA a fait l’objet au cours de l’exercice 2009 d’un contrôle fiscal portant sur l’IS, l’IR, la TVA et la Retenue à la source au titre des exercices 2005, 2006, 2007 et 2008 pour un montant de M MAD 181. A ce titre, la société a contesté dans ses réponses la majeure partie des redressements notifiés par l’Administration Fiscale, bien qu’elle ait constitué, sur la base des estimations de ses conseillers fiscaux, une provision pour faire face à ce risque.

Conclusion : Au terme de l’année 2010, la filiale marocaine du Groupe ACCOR affiche des agrégats financiers en nette hausse, bénéficiant tant de la reprise de l’activité touristique au niveau national que de la réouverture du SOFITEL Rabat JARDIN DES ROSES. Toutefois, l’annonce de la nouvelle augmentation de capital remet en cause, a priori, l’engagement du Groupe de faire une pause dans ses investissements lourds pour permettre une rémunération plus rapide des actionnaires longtemps privés de dividendes.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2010   Jeu 24 Mar 2011 - 11:07

PROMOPHARM : Quasi-stagnation de la capacité bénéficiaire à M MAD 65,4

Fait : Publication des résultats annuels 2010.

Analyse : Evoluant dans un contexte sectoriel favorable, le laboratoire pharmaceutique marocain PROMOPHARM voit ses produits d’exploitation se hisser de 7% pour s’établir à M MAD 391,1%.

Dans une proportion quasi-identique, l’EBE passe de M MAD 104,4 en 2009 à M MAD 111,5, soit une amélioration de 6,8% d’une année à l’autre. Par conséquent, la marge d’EBITDA ressort en quasi-stagnation pour se fixer à 28,5%.

De son côté, la capacité bénéficiaire de la société se maintient au même niveau (-0,4%) à M MAD 65,4 (vs.nos prévisions de M MAD 66,9), réduisant de 1,3 points à 16,7% la marge nette.

Sur le plan des perspectives, le Top Management de la société table sur des revenus de M MAD 315 en 2011, pour une capacité bénéficiaire de M MAD 62 (en repli de 5,2% comparativement à 2010).

In fine, le Conseil d’Administration de la société a décidé de proposer aux actionnaires lors de la prochaine AGO la distribution d’un dividende unitaire de MAD 45 (idem qu’en 2009), traduisant un Dividend Yield de 5,4% sur la base du cours de MAD 827 en date du 18 mars 2011.

Conclusion : PROMOPHARM réalise à fin 2010 des réalisations financières mitigées. Opinion en cours de révision dans l’attente de la publication des comptes détaillés.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2010   Jeu 24 Mar 2011 - 11:08

ATLANTA : Augmentation du Résultat net consolidé de 249,3% à M MAD 248 à fin 2010

Fait : Communiqué de presse des résultats 2010.

Analyse : La filiale assurance commune au Groupe HOLMARCOM et à la CDG clôture l’année 2010 sur des performances commerciales en amélioration comme en atteste la progression de 3,5% des primes brutes consolidées à M MAD 2 407, contre M MAD 2 325 en 2009. Bénéficiant de l’amélioration du résultat financier, le résultat net consolidé se hisse de 249,3% à M MAD 248.

Concernant les comptes sociaux, ceux-ci laissent apparaître les évolutions suivantes :

L’activité Non Vie enregistre une amélioration de 3,4% à M MAD 1 102 tandis que le chiffre d’affaires brut Vie signe une ascension de 31,1% à M MAD 87 ;
Le résultat technique marque une progression de 62,7% à M MAD 279 ;
Le résultat net s’accroît de 30,4% à M MAD 186 capitalisant sur une bonne maîtrise des indicateurs de gestion et sur l’amélioration du résultat financier.
Conclusion : La filiale Assurance du Groupe HOLMARCOM affiche des résultats en hausse parvenant à pallier au contexte boursier défavorable qui avait lourdement impacté ses réalisations financières au titre de l’année 2009.


BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2010   Jeu 24 Mar 2011 - 11:10

CTM : Des réalisations financières supérieurs à nos attentes, dopées par l’exceptionnel

Fait : Publication des indicateurs financiers 2010.

Analyse : En dépit d’une conjoncture économique et sociale peu favorable impactée notamment par le raccourcissement de la durée de la haute saison du transport voyageurs en raison du décalage du mois de Ramadan en été (mois d’Août), le Groupe CTM parvient à générer, au terme de l’année 2010, un Chiffre d’Affaires –CA- consolidé de M MAD 426,3 (vs. nos prévisions de M MAD 422,4), en progression de 5,0% comparativement à l’année précédente.

Par activité, les recettes du transport interurbain se bonifient de 4,7% à M MAD 234,3 (soit 55,0% du CA consolidé). Cette performance est redevable aux efforts de restructuration combinés à la politique de rajeunissement de la flotte, se traduisant par une amélioration sensible du taux de remplissage et de la recette kilométrique.

Nouveau relais de croissance, la messagerie bénéficie de l’intensification des investissements réalisés par le Groupe à son profit notamment sur le segment logistique, établissant ainsi ses revenus à M MAD 130,6 (soit 30,6% du CA consolidé), en appréciation de 9,1%.

A l’opposé et subissant toujours la pression concurrentielle exercée par les compagnies aériennes low cost, le chiffre d’affaires issu du transport international s’élève à M MAD 29,8 (soit 7,0% du CA consolidé), en retrait de 18,6% par rapport à 2009.

Pour leur part, les revenus du transport touristique et des autres activités se hissent de 19,2% à M MAD 25,7 (soit 6,0% du CA consolidé) et de 35,5% à M MAD 5,8 (soit 1,4% du CA consolidé) respectivement.

En revanche, le Résultat Brut d’Exploitation –RBE- s’élève à M MAD 39,4 (vs. nos prévisions de M MAD 29,3), en repli de 21,3%, en raison vraisemblablement de (i) l’accroissement des charges variables liées à la hausse des volumes d’activité et (ii) l’impact des investissements opérés en 2010 (acquisition de nouveaux véhicules, lacement d’une campagne institutionnelle de refonte du Système d’Identité Visuelle, renforcement des effectifs, etc.). Par conséquent, la marge opérationnelle recule de 3,1 points à 9,2%.

De son côté, le résultat net part du Groupe s’accroît de 45,9% à M MAD 30,7 (vs. nos prévisions de M MAD 20,7), suite à la réalisation d’une plus value sur cession de véhicules. La marge nette gagne, de facto, de 2,0 points à 7,2%.

Côté bilanciel, les capitaux propres du Groupe se stabilisent à M MAD 258,4 pour un endettement net de M MAD 126,0, en hausse de 2,9%, soit un gearing de 48,8% vs. 47,4% en 2009.

En 2010, les investissements consolidés s’élèvent, quant à eux, à M MAD 101 contre M MAD 74 en 2009.

En social, les revenus de CTM s’apprécient de 2,5% à M MAD 321,3, consécutivement à l’augmentation du volume des ventes du transport interurbain et du transport touristique. A l’opposé, le résultat d’exploitation s’effiloche de 34,3% à M MAD 13,0, réduisant la marge d’EBIT à 4,0%, en baisse de 2,3 points. De son côté, le résultat financier régresse de 70,3% à M MAD 4,2, en raison notamment de (i) la hausse des charges financières et (ii) la baisse des dividendes versés par CTM MESSAGERIE au titre de l’exercice 2009 (M MAD 14 en 2008 contre M MAD 6,2 en 2009). Intégrant un résultat non courant positif de M MAD 14,2 (vs. M MAD -2,8 en 2009) suite à la cession de véhicules, la capacité bénéficiaire limite sa baisse à 1,8% pour s’établir à M MAD 22,4. De ce fait, la marge nette se fixe à 7,0% contre 7,3% en 2009.

Compte tenu de ce qui précède, le Conseil d’Administration de la société entend proposer à la prochaine Assemblée Générale Ordinaire la distribution d’un dividende unitaire de MAD 22,5 vs. MAD 25 en 2009, soit un Dividend Yield de 7,3% sur la base d’un cours de MAD 309,95 observé le 22 Mars 2011.

Pour 2011, CTM compte poursuivre ses efforts de développement, particulièrement pour les métiers de transport interurbain et de la messagerie à travers des politiques commerciales et marketing adaptées afin de contrecarrer les effets (i) du glissement du mois de Ramadan sur la haute saison du transport de voyageurs et (ii) de la poursuite de la baisse du chiffre d’affaires relatif au transport international.

Conclusion : Au terme de l’année 2010, CTM affiche des réalisations financières mitigées. Valorisation et recommandation en cours de révision dans l’attente de la publication des comptes détaillés de l’exercice 2010.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2010   Jeu 24 Mar 2011 - 11:12

BRASSERIES DU MAROC : Recul de 20,1% du RNPG à M MAD 250

Fait : Publication des résultats annuels 2010 de BRASSERIES DU MAROC.

Analyse : Pâtissant des différentes augmentations de tarifs suite à la répercussion de l’augmentation de la Taxe Intérieure de Consommation sur les boissons ainsi qu’au coût du marquage fiscal sécurisé, BRASSERIES DU MAROC enregistre en 2010 un volume d’activité en baisse de 12,5% par rapport à 2009.

En dépit du repli des volumes de ventes, la filiale du Groupe CASTEL parvient à réaliser un chiffre d’affaires consolidé de M MAD 2 201 (vs nos prévisions de M MAD 2 104), en progression de 3,6%.

En revanche, le résultat d’exploitation se contracte de 8,5% à M MAD 486 (vs nos prévisions de M MAD 501), fixant la marge opérationnelle à 22,1%, contre 25,0% une année auparavant.

Dans ce sillage, le Résultat Net Part du Groupe se défait de 20,1% à M MAD 250 (vs des prévisions M MAD 339), réduisant la marge nette de 3,3 points à 11,4%.

En social, le résultat d’exploitation se dégrade de 4,1% pour se fixer à M MAD 380, tandis que la capacité bénéficiaire recule de 6,3% à M MAD 315.

Notons que le Conseil d’Administration a décidé de proposer la distribution d’un dividende unitaire de MAD 100.

Côté perspectives, les augmentations répétées des tarifs depuis le début de l’année 2010 combinées à la coïncidence des mois sacrés de Châabane et de Ramadan avec les mois de Juillet et d’août devraient négativement impacter l’activité du Groupe pour l’année 2011. A cet effet, des actions d’optimisation des moyens et de réduction des charges devraient être mises en place afin de limiter l’impact du ralentissement de l’activité sur la santé financière du Groupe.

Conclusion : Le repli de l’activité de BRASSERIES DU MAROC en 2010 est le résultat de la combinaison de plusieurs facteurs ayant influencé la consommation de boissons alcoolisées notamment la hausse des tarifs et le ralentissement des ventes en période estivale. Des éléments dont l’impact devrait vraisemblablement s’atténuer durant les années à venir grâce à la diversification opérée par le Groupe notamment avec le lancement de son eau de source AIN IFRANE ainsi que d’une nouvelle marque d’huile d’olive.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2010   Jeu 24 Mar 2011 - 11:13

BRANOMA : Amélioration de 9,7% du chiffre d’affaires 2010 à M MAD 496 pour un résultat net de M MAD 45 (-37,5%)

Fait : Publication du communiqué du Conseil d’Administration du 21 Mars 2011.

Analyse : Au terme de l’exercice 2010, BRANOMA affiche les agrégats financiers suivants :

Un chiffre d’affaires de M MAD 496 (vs. nos prévisions de M MAD 483,9), en accroissement de 9,7% comparativement à l’exercice précédent, en dépit de la baisse de 9,8% du volume d’activité suite à la hausse des tarifs de ventes dans le sillage de l’augmentation de la Taxe de Consommation sur les boissons et de l’impact du coût supplémentaire lié au marquage fiscal sécurisé ;
Un excédent brut d’exploitation de M MAD 109 (vs. nos prévisions de M MAD 119,8 ), en repli de 5,2%, réduisant ainsi la marge d’EBITDA de 3,4 points à 22,0% ;
Un résultat d’exploitation de M MAD 89 (vs. nos prévisions de M MAD 100,3), en régression de 8,2%, atténuant ainsi la marge opérationnelle de 3,6 points à 17,9% ;
Et, une capacité bénéficiaire de M MAD 45 (vs. nos prévisions de M MAD 74,4), en retrait de 37,5%. De ce fait, la marge nette se fixe à 9,1% en recul de 6,8 points.
Compte tenu de ce qui précède, le Conseil d’Administration compte proposer à la prochaine Assemblée Générale Ordinaire la distribution d’un dividende de MAD 80 par action (vs. MAD 184 en 2009), soit un pay-out ratio 88,9%.

Conclusion : A fin 2010, BRANOMA affiche des réalisations commerciales et financières mitigées. Valorisation et recommandation en cours de révision dans l’attente de la publication des comptes détaillés de l’exercice 2010.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2010   Jeu 24 Mar 2011 - 11:14

ACRED : Des résultats 2010 en berne

Fait : Résultats annuels 2010.

Analyse : Au terme d’une année 2010 caractérisée par une dégradation générale des risques, ACRED affiche des résultats marqués par les évolutions suivantes :

Une hausse de 6,8% de l’encours net de crédit à M MAD 1 464 (vs. nos prévisions de M MAD 1 258,4) pour une production de M MAD 835, en quasi-stagnation comparativement à une année auparavant. Cette évolution s’explique essentiellement par une volonté du management de préserver ses marge en évitant une dégradation du risque ;
Une quasi-stagnation du PNB à M MAD 103 et ce, en dépit d’un alourdissement de 14% des charges d’exploitation bancaires ;
Un alourdissement de 3% des charges générales d’exploitation à M MAD 55, dégradant le coefficient d’exploitation de 2,4 points à M MAD 53,4% ;
Un résultat brut d’exploitation en contraction 4,2% à M MAD 50 ;
Un coût du risque se situant autour de 0,9% (vs 0,6% en 2009) ;
Et, un résultat net en repli de 21% à M MAD 21,4, fixant un ROE de 13,6% (Vs. 16,5% en 2009).
Compte tenu de ces réalisations, le Conseil d’Administration devrait proposer à la prochaine Assemblée Générale Ordinaire, la distribution d’un dividende unitaire de MAD 23, en baisse de 51% comparativement à 2009. Le Dividend yield ressort ainsi à 2,9% en date du 22/03/2011.

Conclusion : Dans un contexte sectoriel difficile marqué par une recrudescence de la concurrence couplée à une dégradation générale du risque, ACRED affiche des réalisations financières en retrait, reflétant sa politique visant à privilégier la préservation des marges à la conquête des parts de marché.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2010   

Revenir en haut Aller en bas
 
RESULTATS ANNUELS 2010
Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bourse Maroc :: DECOUVERTE - SERVICES - GENERALITES :: Téléchargements - Documentation التحميل والتوثيق-
Sauter vers: