Partagez
Aller en bas
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Inscris le : : 17/10/2008

Re: Résultats semestriels 2011

le Ven 23 Sep 2011 - 16:26
MANAGEM : Hausse de 36% du chiffre d’affaires consolidé à M MAD 1 760,4 pour un RNPG en progression de 241% à M MAD 305,2 à fin juin 2011

Fait : Publication du communiqué du Conseil d’Administration du 15 Septembre 2011.

Analyse : Au terme du premier semestre 2011, le Groupe MANAGEM affiche des revenus consolidés de M MAD 1 760,4 (soit 54,6% de nos prévisions non encore ajustées), en bonification de 36% comparativement à une année auparavant, profitant principalement de la hausse des cours spot sur le marché international et de l’allégement des engagements de couverture.
Dans une proportion supérieure, l’EBE consolidé augmente de 66% à M MAD 818,6, suite à l’amélioration des productions de cobalt, de cuivre et de fluorine, établissant la marge d’EBITDA à 46,5% contre 38% une année auparavant. De son côté, le résultat d’exploitation s’apprécie de 172% à M MAD 423,2 (soit 68,0% de nos prévisions non encore ajustées), portant la marge opérationnelle à 24,0% contre 10,4% à fin juin 2010.
Le résultat financier limite, quant à lui, son déficit à M MAD -1,3 (contre M MAD -44,3 une année auparavant), consécutivement à l’amélioration des gains de change.
Compte tenu de ce qui précède et en dépit de la hausse des impôts et de la part des résultats revenant aux intérêts minoritaires, le RNPG se hisse fortement de 241% à M MAD 305,2 (soit 109,2% de nos prévisions non encore ajustées). Par conséquent, la marge nette prend plus de 10 points pour se fixer à 17,3%.
En termes de prospections, le premier semestre 2011 a été marqué par un bilan de recherche très positif, permettant de mettre en évidence des réserves supplémentaires de (i) 228 tonnes de métal d’argent, (ii) de 184 000 tonnes de tout venant de réserves de fluorine, (iii) de 1 030 tonnes métal de cobalt ainsi que de (iv) 1 171 000 tonnes de tout venant de réserves de zinc.
Le premier semestre 2011 a connu également le développement des principaux projets en cours :



Le projet aurifère Bakoudou au Gabon, dont la construction des installations industrielles et l’aménagement des dépendances minières sont en cours de finalisation, pour une production prévue au dernier trimestre 2011 ;
Le projet d’extension de SMI, pour un investissement de M MAD 300, ayant pour objectif d’augmenter de 50% la capacité actuelle de production pour atteindre progressivement 300 tonnes métal/an à horizon 2013. Le premier semestre a connu l’accélération du programme de recherche, le creusement du puits principal d’extraction et le lancement des commandes des équipements stratégiques ;
Le projet de construction des fours de production des alliages de cobalt en République Démocratique du Congo, dont les travaux sont en cours de finalisation pour un démarrage prévu début 2012 ;
Et, le projet de traitement de la pyrrhotine de Guemassa, dont a été lancé la commande des équipements stratégiques, pour une production prévue pour le second semestre 2012.
En terme de perspectives, MANAGEM ambitionne de poursuivre courant le second semestre 2011 son programme de développement axé principalement sur :
La finalisation des projets en cours de construction ;
La finalisation de l’étude de faisabilité du projet Pumpi visant l’exploitation des gisements de cobalt et de cuivre en République Démocratique du Congo ;
La délimitation des ressources minières relative aux gisements en cours d’exploration à l’international (concessions aurifères au Soudan et prospects de cobalt et cuivre en République Démocratique du Congo) ;
Et, l’accélération des travaux de recherche visant l’augmentation du portefeuille des ressources actuelles en cuivre au Maroc.
Sur le plan financier, la filiale minière du Groupe SNI table sur une croissance moins soutenue au second semestre dans le sillage des incertitudes sur les cours et les marchés internationaux.
Nous saluons cette vigilance de la part du Top Management de MANAGEM et restons attentifs à l’évolution de deux éléments importants pouvant impacter les performances de fin d’année 2011 et 2012 :

La valeur Market to market des instruments financiers ;
Et, le niveau de report des livraisons dans le cadre du portefeuille de couverture actuel.

Conclusion : La filiale minière du Groupe SNI affiche au terme du premier semestre 2011 des indicateurs financiers probants, bénéficiant de la reprise des cours à l’international et de l’allégement des engagements de couverture. Nous suspendons notre recommandation dans l’attente de la publication des comptes semestriels détaillés.


BMCE Capital Bourse
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Inscris le : : 17/10/2008

Re: Résultats semestriels 2011

le Ven 23 Sep 2011 - 16:28
SMI : Expansion des revenus de 83% à M MAD 544,5 pour une capacité bénéficiaire en élargissement de 288% à M MAD 265,3

Fait : Communiqué sur les résultats semestriels.

Analyse : Résultats semestriels en forte hausse pour la filiale argent du Groupe MANAGEM qui affiche un chiffre d’affaires de M MAD 544,5 (soit 54,5% de nos prévisions non encore ajustées), en hausse de 83% comparativement à une année auparavant.
Cette embellie s’explique principalement par l’évolution favorable des cours spot sur le marché international ainsi que par l’allégement des engagements de couverture de la société.
Sur le plan opérationnel, l’EBE se fixe à M MAD 356,6 (+134% comparativement à fin juin 2010), établissant la marge d’EBITDA à 65,5% tandis que le résultat d’exploitation prend 193% à M MAD 266,1 (soit 71,4% de nos prévisions non encore ajustées), élargissant la marge opérationnelle de plus de 18 points à 48,3%.
Intégrant l’amélioration du résultat financier suite à la hausse des produits d’intérêts et l’appréciation du résultat non courant consécutivement à la reprise des provisions liées aux restructurations du portefeuille de couverture d’argent, le résultat net de la société augmente de 288% à M MAD 265,3 (soit 89% de nos prévisions non encore ajustées), portant la marge nette à 48,7% contre 22,8% une année auparavant.
Sur le plan des prospections, la société affiche un bilan positif avec des nouvelles réserves de 228 tonnes d’argent métal, ramenant le total des réserves à 2 768 tonnes d’argent métal.
Au volet des perspectives, la société entend poursuivre les travaux d’extension de 50% de la capacité de production, lesquels devraient permettre d’atteindre à horizon 2013 une production annuelle de 300 tonnes d’argent métal. Notons que le premier semestre 2011 a connu l’accélération du programme de recherche, le creusement du puits principal d’extraction et le lancement des commandes des équipements stratégiques.
Le deuxième semestre sera, quant à lui, consacré à la poursuite des travaux d’extension et d’exploration et à la consolidation des performances opérationnelles.
Néanmoins, le rythme de production pourrait être ralenti en raison des difficultés d’approvisionnement en eau de l’usine à partir des forages avoisinant le site minier, suite à des mouvements sociaux de la part des riverains.

Conclusion : Le Groupe SMI présente des indicateurs financiers en forte amélioration au premier semestre 2011, tirant amplement profit de la hausse des cours de l’argent au niveau international et de l’allégement des engagements de couverture. Nous suspendons notre recommandation dans l’attente de la publication des comptes semestriels détaillés.

BMCE Capital Bourse
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: Résultats semestriels 2011

le Ven 23 Sep 2011 - 16:34
CDM : Des résultats semestriels plombés par le renforcement du coût du risque

Fait : Publication des résultats semestriels S1-2011.

Analyse : Au 30 juin 2011, l’encours des crédits distribués augmente de 6,4% à MAD 35,4 Md incluant principalement une hausse de 20,6% à MAD 11,3 Md des crédits de trésorerie et à la consommation et de 3,8% à MAD 10,8 Md des crédits immobiliers lesquels représentent 30,5% du portefeuille des engagements.
Subissant l’impact de l’assèchement des liquidités, les dépôts de la clientèle marquent une légère baisse de 0,4% à MAD 33,7 Md et ce, en dépit de la poursuite du développement du réseau (37 nouvelles agences entre juin 2010 et juin 2011 pour un total de 319 représentations). La structure des ressources demeure stable avec une part de 39,6% des dépôts rémunérés.
L’actif financier disponible à la vente s’allège de 14,3% à MAD 1,7 Md suite au retrait des Bons du Trésor de 18,1% à MAD 1,2 Md.
Dans ce contexte, le PNB se bonifie de 6,4% à MAD 1,1 Md (soit 50,3% de nos prévisions annuelles) porté principalement par la hausse de 8% de la marge d’intérêt à M MAD 884,1. Dans une moindre mesure, la marge sur commissions marque un léger accroissement de 1% à M MAD 157,7 tandis que le résultat sur opérations de marché se replie de 23,6% à M MAD 30,4.
Pour leur part, les charges générales d’exploitation s’alourdissent de 7,9% à M MAD 450,8 fixant le coefficient d’exploitation à 47,3%, contre 46,2% une année auparavant.
Le résultat brut d’exploitation marque ainsi une croissance de 4,4% à M MAD 556,9.
Le coût du risque se renforce sensiblement augmentant de 47,8% à M MAD 256,4.
Le taux de contentieux se fixe à un niveau élevé de 7,4% au 30 juin 2011, contre 7,1% une année auparavant. Le taux de provisionnement se renforce, quant à lui, de 3,4 points à 75,3%.
Au final, le Résultat Net Part du Groupe ressort pénalisé par l’augmentation du coût du risque accusant ainsi un repli de 15,4% à M MAD 189,1 (soit 56,3% de nos prévisions annuelles).

Conclusion : Bien que les réalisations commerciales et opérationnelles enregistrent un trend positif, les résultats de la filiale marocaine du Groupe CREDIT AGRICOLE ressortent plombés par la poursuite de la montée du coût du risque.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: Résultats semestriels 2011

le Ven 23 Sep 2011 - 16:35
HOLCIM : Baisse des revenus consolidés semestriels de 8,2% à M MAD 1 815,6 drainant un RNPG en contraction de 12,4% à M MAD 374,8

Fait : Publication des résultats du S1 2011.

Analyse : A l’issue du premier semestre 2011, HOLCIM MAROC enregistre des réalisations en berne.
En effet, le chiffre d’affaires consolidé de la société s’établit à M MAD 1 815,6 (soit 50% de nos prévisions non encore ajustées pour 2011), en repli de 8,2% par rapport à la même période l’exercice précédent.
Cette contre-performance conjuguée au renchérissement des achats consommés et autres charges externes (51,8% du CA vs. 45,9% en S1 2010) entraîne une contraction de 22,7% du résultat d’exploitation consolidé à M MAD 590,4 (soit 46% de nos prévisions non encore ajustées pour 2011), réduisant la marge opérationnelle de 6,1 points à 32,5%.
Eu égard à la réduction du déficit du résultat financier (passant de M MAD -29,2 à M MAD -17,7) et de la baisse de l’impôt sur les sociétés (22,1% du RN avant impôt en S1 2011 contre 39,2% en S1 2010), le RNPG limite sa baisse à 12,4% pour se fixer à M MAD 374,8 (soit 53% de nos prévisions non encore ajustées pour 2011). La marge nette consolidé perd, ainsi, 1 point à 20,6%.
Il en découle une réduction de 8,3% des capitaux propres part du Groupe à M MAD 1 962,9. Dans ce contexte, la rentabilité financière se fixe 19,1% contre 20,0% en S1 2011.
Pour sa part, la dette nette du Groupe s’allège de 28% à M MAD 917,7 suite à la diminution de 70% des concours bancaires à M MAD 94,3 et à l’appréciation de 18,4% des disponibilités à M MAD 876,6.
En social, les revenus régressent de 5,7% à M MAD 1 162,0 tandis que le REX s’affaisse de 10,6% à M MAD 488,7.
Le résultat financier réduit son déficit à M MAD -27,8 contre M MAD -35,5 grâce au recul de 30,6% des charges d’intérêts à M MAD 26,5.
De son côté, le résultat non courant éponge son déficit pour atteindre M MAD 6,7 compte tenu d’un bond de 1,8x des reprises non courantes – transferts de charges à M MAD 6,7.
Enfin, le résultat net se déprécie de 8,7% à M MAD 320,2. A noter que la société fait l’objet depuis avril 2011 d’un contrôle fiscal au titre de l’impôt sur les sociétés, de l’impôt sur le revenu et de la taxe sur la valeur ajoutée, couvrant les exercices allant de 2007 à 2010 inclus. Au 12 septembre 2011, aucune notification de redressement n’a été reçue par la société.

Conclusion : HOLCIM MAROC semble pâtir de la recrudescence de la concurrence avec l’installation de la nouvelle cimenterie de CIMENTS DE L’ATLAS à Ben Ahmed et la montée en puissance de la cimenterie de Marrakech de CIMENTS DU MAROC après sa mise à niveau. Néanmoins, les résultats au titre du premier semestre ressortent en ligne avec nos prévisions.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: Résultats semestriels 2011

le Ven 23 Sep 2011 - 16:37
BRANOMA : Un recul de près de 16% du RN à M MAD 36,6 au 30 juin 2011

Fait : Publication des résultats semestriels 2011.

Analyse : En dépit de la stagnation des écoulements de bières à 119 127 hectolitres (contre 118 606 Hl en S1 2010), BRANOMA clôture le premier semestre 2011 sur une augmentation de son chiffre d’affaires de 6% à M MAD 287,8 (soit 55,2% de nos prévisions non encore ajustées pour 2011), en raison du réajustement des prix de ventes subséquent à l’alourdissement de la Taxe Intérieur de Consommation et au coût du marquage fiscal (applicable depuis juin 2010).
En revanche, le REX se contracte de 16% à M MAD 49,4 (soit 54,26% de nos prévisions non encore ajustées pour 2011), suite à l’augmentation de certaines dépenses d’exploitation, notamment les frais de publicité et les charges de distribution.
Par conséquent, la marge opérationnelle recule de 4,49 points à 17,2%.
Enfin, le RN se réduit de 15,9% à M MAD 36,6 (57,4% de nos prévisions non encore ajustées pour 2011), établissant la marge nette à 12,7%, en repli de 3,4 point comparativement au 30 juin 2010.

Conclusion : Comme prévu, les résultats financiers de BRANOMA ressortent en berne sous l’effet du renchérissement des charges fiscales. Nous maintenons nos prévisions dans l’attente de la publication des comptes détaillés

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: Résultats semestriels 2011

le Ven 23 Sep 2011 - 16:39
BRASSERIES DU MAROC : Un chiffre d’affaires en hausse de 4,3% à M MAD 1260,2 drainant un RNPG de M MAD 201,5 (-0,6%)

Fait : Publication des résultats du S1 2011.

Analyse : Au terme du premier semestre 2011, la SOCIETE DES BRASSERIES DU MAROC –SBM- accuse une diminution de 6,1% de ses ventes à 466 371 hectolitres pour un chiffre d’affaires consolidé de M MAD 1 260,2 (soit 56,4% de nos prévisions non encore ajustée pour 2011), en hausse de 4,3% par rapport au 30 juin 2010. Cette situation résulte des augmentations successives de tarifs à la suite de la répercussion de l’augmentation de la Taxe Intérieure de Consommation sur les boissons et du coût du marquage fiscal sécurisé entré en vigueur en juin 2010.
Sur le plan opérationnel, le résultat d’exploitation stagne à M MAD 290,8 (soit 74,1% de nos prévisions non encore ajustée pour 2011), ramenant la marge d’EBIT à 23,1% contre près de 24% en S1 2010.
De même, le RNPG ressort en quasi-stagnation à M MAD 201,5 (soit 94,2% de nos prévisions non encore ajustée pour 2011), fixant la marge nette à 16%.
En social, la capacité bénéficiaire s’établit à M MAD 213 contre M MAD 202,7 en S1 2010.

Conclusion : Contrairement à nos craintes initiales, SBM parvient au S1 2011 à maintenir ses performances opérationnelles et financières en dépit de la baisse de ses ventes. En revanche, le second semestre devrait s’annoncer moins favorable en raison du déplacement des mois sacrés de Chaâbane et Ramadan vers la saison estivale. Valorisation et recommandation en cours de révision dans l’attente de la publication des comptes détaillés.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: Résultats semestriels 2011

le Ven 23 Sep 2011 - 16:45
MAGHREB OXYGENE : Légère hausse des revenus consolidés semestriels à M MAD 102,2, pour un RNPG en repli de 24,3% à M MAD 6,2

Fait : Publication des résultats consolidés à fin juin 2011.

Analyse : Impactée de plein fouet par la hausse de la concurrence déloyale exercée par certains acteurs peu structurés, la filiale fluide du Groupe AKWA voit son chiffre d’affaires consolidé évoluer dans la lignée de celui du social et reculer de 2,5% à M MAD 102,2 (contre un chiffre d’affaires social de M MAD 100).
En parallèle et suite principalement à la hausse de 10,3% des charges de personnel, le résultat d’exploitation consolidé ressort en quasi-stagnation comparativement à une année auparavant à M MAD 13,8 (contre un REX social de M MAD 12,4), établissant la marge opérationnelle à 13,5% contre 13,3% à fin juin 2010.
Compte tenu de l’alourdissement de 67% à M MAD 4,7 du coût de l’endettement financier net dans la sillage de la mise en place en janvier 2011 d’un programme d’émission de billets de trésorerie pour un montant de M MAD 200, le RNPG se déleste de 24,3% à M MAD 6,2 (contre un résultat net social de M MAD 7,0), réduisant de 1,8 points la marge nette à 6,1%.
Rappelons, enfin, que MAGHREB OXYGENE a également publié récemment un profit warning tablant sur une baisse de ses indicateurs financiers pour l’exercice 2011 par rapport à 2010 tout en demeurant bénéficiaire.

Conclusion : La filiale fluide du Groupe AKWA affiche à fin juin 2011 des résultats consolidés mitigés, subissant de plein fouet de l’augmentation de la concurrence déloyale et de l’alourdissement des frais financiers.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: Résultats semestriels 2011

le Lun 3 Oct 2011 - 9:27
BALIMA : Quasi stagnation du chiffre d’affaires semestriel à M MAD 17,5

Fait : Publication des résultats semestriels.

Analyse : Au terme du premier semestre 2011, les revenus de BALIMA enregistrent une baisse modérée de 0,25% pour s’établir à M MAD 17,5.
En revanche, le REX s’apprécie de 37,4% à M MAD 9,2 et ce, en raison d’une variation de stock de produits nulle au S1 2011 (contre M MAD -2,9 au S1 2010), établissant ainsi la marge opérationnelle à 52,4% (en hausse de 14,5 points comparativement à une année auparavant).
Malgré un alourdissement du déficit du résultat financier qui s’établit à M MAD -1,2 (contre M MAD -1,0 au S1 2010), le RN affiche une progression de 64,1% à M MAD 6,9 et ce notamment en raison de l’appréciation du résultat non courant à M MAD 2 (équivalent à 2,6x celui du S1 2010). Dans se sillage, la marge nette se bonifie de 15,6 points à 39,8%.
Côté bilanciel, les fonds propres s’apprécient de 1,7%, comparativement au 31/12/2010, se fixant à M MAD 70. En parallèle, le désendettement se monte à M MAD 0,4 (contre M MAD 0,3 à fin 2010).

Conclusion : Malgré une stagnation du chiffre d’affaires, les résultats financiers de BALIMA ressortent en amélioration en raison de l’évolution positive du poste « variation de stocks de produit » et de la bonification du résultat non courant.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: Résultats semestriels 2011

le Lun 3 Oct 2011 - 9:28
TIMAR : Hausse des revenus semestriels de 21,8% à M MAD 90,3 pour une capacité bénéficiaire en amélioration de 28,7% à M MAD 5,1

Fait : Publication des résultats du S1-2011.

Analyse : Bénéficiant de la dynamique de l’activité du port TANGER MED, (16,3 millions de tonnes de trafic traité à fin juin 2011 en augmentation de 82% en glissement annuel), TIMAR affiche des revenus semestriels en progression de 21,8% à M MAD 90,3 (soit 51,1% de nos prévisions non encore ajustées) comparativement à la même période une année auparavant, tirés principalement par l’activité du transport maritime et frigorifique.
Dans ce sillage, le résultat d’exploitation se bonifie de 20,2% à M MAD 6,1 (soit 47,3% du REX 2011E non encore ajusté), consécutivement à l’optimisation des charges d’exploitation notamment les charges de personnel et les autres charges externes. De ce fait, la marge opérationnelle se stabilise à 6,8% contre 6,9% en S1-2010.
Pour sa part, le résultat financier se redresse passant de K MAD -281,3 à K MAD 328,7 suite à une meilleur gestion de la trésorerie conjuguée à un impact positif des fluctuations de change.
Au final, le résultat net s’apprécie de 28,7% à M MAD 5,1 (soit 57,1% de nos prévisions non encore ajustées), portant la marge nette à 5,7% en appréciation de 0,3 point.
En terme de perspectives et dans le cadre de sa politique de développement, TIMAR a signé un accord de partenariat avec le Groupe suisse de transport aérien et maritime PANALPINA. Ce partenariat devrait soutenir le développement des activités maritime et aérienne de la société. Enfin, TIMAR ambitionne de poursuivre sa politique d’internationalisation par son implantation en Tunisie et au Sénégal.

Conclusion : Dans un contexte sectoriel favorable, l’opérateur logistique et commissionnaire en douane réalise au terme du premier semestre 2011 des résultats financiers satisfaisants. Valorisation et recommandation en cours de révision dans l’attente de la publication des comptes détaillés.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: Résultats semestriels 2011

le Lun 3 Oct 2011 - 9:29
COSUMAR : Appréciation de 11,2% du RNPG à M MAD 2 822,6 au S1 2011

Fait : Publication des résultats du S1 2011.

Analyse : En dépit de conditions climatiques défavorables (fortes pluies en avril et mai suivies d’une vague de chaleur en juin), COSUMAR enregistre un chiffre d’affaires consolidé de M MAD 2 975,2 (soit 50,4% de nos prévisions non encore ajustées pour 2011), en appréciation de 3,8% par rapport au 30 juin 2010 consécutivement à la hausse de 2,4% des ventes de sucre conjuguée vraisemblablement à un effet mix-produit favorable.
Cette performance commerciale combinée à l’amélioration de la productivité de la raffinerie entraîne une bonification de 11,2% de l’excédent brut d’exploitation à M MAD 711,4. La marge d’EBITDA se renforce, ainsi, de 1,6 points à 23,9%.
De son côté, le RNPG s’élargit de 22,7% à M MAD 363,5 (soit 78,8% de nos prévisions non encore ajustées pour 2011), portant la marge nette à 12,2% contre 10,3% au 30 juin 2010.
En social, les revenus se hissent de 1,3% à M MAD 2 377,4.
Capitalisant sur la modernisation de la raffinerie, le résultat d’exploitation s’accroît de 8,7% à M MAD 432,6.
En revanche, le résultat financier se déprécie de 23,2% à M MAD 107,3 suite principalement à l’encaissement en 2010 d’un dividende exceptionnel non récurrent en 2011. Il en découle une baisse de 1,5% du résultat net à M MAD 420,7.
Sur le plan des perspectives, le second semestre devrait intégrer les effets négatifs du décalage de la campagne sucrière. Néanmoins, l’activité raffinage devrait permettre, grâce aux économies d’échelle dégagées par l’accroissement de la production dans le cadre du projet d’extension de la raffinerie, de compenser la baisse du volume du sucre extrait à partir des plantes locales et assurer ainsi l’approvisionnement régulier du marché national.

Conclusion : COSUMAR capitalise sur la modernisation de son outil industriel dans le cadre des objectifs d’INDIMAJ 2012. Opinion favorable et valorisation en cours de révision dans l’attente de la publication des comptes détaillés.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: Résultats semestriels 2011

le Lun 3 Oct 2011 - 9:31
STROC INDUSTRIE : Bonification du chiffre d’affaires de 38% à M MAD 283,8 pour un RN de M MAD 22,3 (+72%) à fin juin 2011

Fait : Publication des résultats du S1-2011.

Analyse : Au terme du premier semestre 2011, la dernière recrue de la Bourse de Casablanca STROC INDUSTRIE enregistre un chiffre d’affaires de M MAD 283,8 (soit 52,5% de nos prévisions non encore ajustées), en progression de 38% comparativement à fin juin 2010.
Pour sa part, la production s’améliore de 49% à M MAD 314,1. Dans une ample mesure, le résultat d’exploitation s’accroît de 121,0% à M MAD 40,2 (soit 89,9% du REX 2011E non encore ajusté), grâce une bonne maîtrise des charges. De facto, la marge opérationnelle s’élève à 14,2%, en hausse de 5,3 points par rapport au S1-2010.
Intégrant un résultat financier de K MAD -500,0 (vs. K MAD 500,0 en S1-2010) et un résultat non courant de M MAD -9,0 (tenant compte d’une provision pour risques généraux) contre K MAD -100,0 au 30/06/2010, la capacité bénéficiaire s’élargit de 72,0% à M MAD 22,3 (soit 70,9% de nos prévisions non encore ajustées). Par conséquent, la marge nette ressort à 7,9% en bonification de 1,6 points.
Dans le cadre de sa stratégie de développement, le Conseil d’Administration a approuvé l’acquisition par STROC INDUSTRIE de la majorité du capital des sociétés HANDASSA, ATRAL et MARINGIS (filiales du HOLDING AL ISTIMRAR) afin de permettre la mise en oeuvre de synergies.
En terme de perspectives, STROC INDUSTRIE devrait continuer ses efforts de développement afin d’atteindre ses objectifs. Néanmoins et selon le Top Management, l’activité du second semestre devrait être impactée par un conflit social ayant eu lieu à la fin du premier semestre 2011 et le début du second semestre.

Conclusion : Le challenger de la métallique lourde réalise au terme du premier semestre 2011 des réalisations financières satisfaisantes. Opinion favorable dans l’attente de la révision de notre valorisation et recommandation et sous réserve d’un impact mesuré du conflit social.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: Résultats semestriels 2011

le Lun 3 Oct 2011 - 9:33
LESIEUR CRISTAL : Des réalisations financières en berne à fin juin 2011

Fait : Publication des résultats du S1-2011.

Analyse : Durant le premier semestre 2011, LESIEUR CRISTAL a évolué dans un contexte sectoriel difficile marqué par :

* La poursuite de la tendance haussière des cours des oléagineux (+24% d’augmentation des cours de l’huile brute de soja par rapport à fin 2010) ;
* La substitution de la consommation de l’huile de table par l’huile d’olive. Cette situation s’explique par (i) la grande disponibilité de l’huile d’olive en vrac à prix très bas (liée à la bonne campagne 2010/2011 ainsi qu’au report du stock résiduel de 2009/2010) et (ii) à la baisse de l’écart de prix de vente avec l’huile de table ;
* Et, les retombées de la conjoncture économique et politique internationale sur le comportement des consommateurs et des canaux de distribution.

En dépit de cette situation, occasionnant le repli de 7% des volumes de ventes de l’huile de table et le déplacement de la demande vers les produits entrée de gamme, LESIEUR CRISTAL affiche un chiffre d’affaires consolidé en hausse de près de 2,6% à M MAD 1 680,5 (soit 47,5% de nos prévisions annuelles non encore ajustées) comparativement à fin juin 2010, redevable principalement à :

* Un effet prix positif ;
* Et, la croissance soutenue des exportations de l’huile d’olive (+300%), contribuant ainsi à l’écoulement des huiles d’olives marocaines sur le marché international.

Néanmoins, la révision à la hausse des prix de vente n’a pas été suffisante pour compenser le renchérissement des intrants, induisant ainsi (i) la détérioration de la marge de l’huile de table et (ii) la constatation d’une insuffisance brute d’exploitation de M MAD -27,6 contre un excédent brut d’exploitation de M MAD 121,2 en S1-2010.
Dans ce sillage, le résultat d’exploitation courant bascule au rouge à M MAD -39,8 (vs. un REX annuel 2011E de M MAD 354,6 non encore ajusté) contre M MAD 96,3 au 30/06/2010.
Au final, le RNPG passe de M MAD 52,1 en S1-2010 à M MAD -39,7 au 30/06/2011 (vs. un RNPG annuel 2011E de M MAD 220,3).
En terme de perspectives, grâce à la reprise de la consommation de l’huile de table dès le mois de juillet et à l’alignement progressif de la structure des prix de vente avec ceux de la matière première, LESIEUR CRISTAL escompte améliorer graduellement sa marge opérationnelle. De facto, les réalisations financières du second semestre devraient enregistrer une nette amélioration comparativement au premier semestre.

Conclusion : Subissant de plein fouet les conditions de marché défavorables, LESIEUR CRISTAL clôture le premier semestre 2011 avec des agrégats financiers en berne. Valorisation et recommandation en cours de révision dans l’attente de la publication des comptes détaillés.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Contenu sponsorisé

Re: Résultats semestriels 2011

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum