Forum Bourse Maroc

منتدى بورصة الدارالبيضاء
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  Règlement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
extension to 24/12/2018 accepted.

Partagez | 
 

 Résultats semestriels 2011

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
DaRk-H



Nbre méssages : 4861
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Résultats semestriels 2011   Lun 3 Oct 2011 - 10:14

DISWAY : Régression du chiffre d’affaires consolidé de 20,7% à M MAD 686,9 pour un RNPG de M MAD 21,9 (-43,6%) au 30/06/2011

Fait : Publication des résultats à fin juin 2011

Analyse : Le leader national de la grossisterie enregistre au terme du premier semestre 2011 des indicateurs financiers en berne, en raison notamment :

* De la baisse notable de l’activité à l’export (perte de revenus de M MAD 60), impactée notamment par les effets de la révolution tunisienne déclanchée en janvier 2011 ;
* Le ralentissement général de la demande à partir du second trimestre sur les PC et les portables et depuis le début de l’année sur les imprimantes et ce, sur l’ensemble des segments à savoir les Grands comptes, les PME et le Grand public ;
* La non reconduction en 2011 des grands projets dans le domaine de l’éducation (Nafida et Génie notamment) ;
* Et, l’accentuation de la concurrence du marché informel ainsi que l’arrivée de nouveaux entrants.

Compte tenu de ce qui précède, le chiffre d’affaires consolidé de la société se replie de 20,7% à M MAD 686,9 à fin juin 2011 (soit 35,2% de nos prévisions pour 2011 non encore ajustées) et ce, comparativement à une année auparavant.
De son côté et malgré l’allégement de près de 20% des charges d’exploitation à M MAD 661,8, le résultat d’exploitation consolidé semestriel s’affaisse de 37,6% à M MAD 34,8 (soit près de 29,4% de nos prévisions pour 2011 non encore ajustées), suite au repli de 6,0% à M MAD 9,6 des autres produits. La marge opérationnelle se déprécie, par conséquent, de 1,3 points pour se fixer à 5,1%.

A contrario, le résultat financier consolidé se redresse, passant de M MAD -4,7 à K MAD 712,2, profitant vraisemblablement de l’évolution favorable du bilan de change. Intégrant un résultat non courant en quasi-stagnation à K MAD 409,6 et un taux normal de l’IS de 30% contre un taux préférentiel de 22,5% une année auparavant, le RNPG diminue au S1 2011 de 43,5% à M MAD 21,9 (soit 25,6% de nos prévisions pour 2011 non encore ajustées). La marge nette s’affaisse ainsi de 1,3 points à 3,2%.

Côte bilanciel, l’endettement net de la société s’allège de 64,5% à M MAD 152,8 comparativement au 31/12/2010, établissant le niveau de gearing à 27,8% contre 74,0% à fin décembre 2010.

Les compte sociaux semestriels laissent apparaître, quant à eux, un chiffre d’affaires de M MAD 671,1 (-20,9%), un résultat d’exploitation de M MAD 34,8 (-37,1%), pour une capacité bénéficiaire de M MAD 25,3 (-34,3%).

Pour leur part, les CAC font ressortir les remarques suivantes :

* La société DISTRISOFT (absorbée par MATEL PC MARKET) a fait l’objet depuis 2010 d’un contrôle fiscal, non encore achevé au titre des exercices 2006 à 2009 portant sur l’IS, la TVA et l’IR. La société a reçu une première notification des chefs de redressement au titre de l’exercice 2006 qu’elle à entièrement rejetée et a fait un pourvoi devant la commission locale de taxation. A ce stade, il n’est pas possible de déterminer l’issue finale de ce contrôle fiscal ni d’apprécier son impact sur les comptes arrêtés au 30/06/2011. A noter que la société pourrait imputer l’impact de ce contrôle directement sur sa prime de fusion conformément à la décision prise lors de l’AGM du 29 avril 2010 ;
* La société MATEL TUNISIE présente une situation nette négative. Selon le Management de la société, l’activité de cette filiale devrait se poursuivre.

Sur le plan des perspectives, DISWAY ambitionne d’élargir son portefeuille de cartes et de produits mais également de lancer l’exploitation durant les prochains jours de sa plateforme logistique à Casablanca.

Conclusion : Des résultats semestriels en baisse pour le leader national de la grossisterie informatique, impacté principalement par le repli de M MAD 60 de ses ventes à l’export et de l’accentuation de la concurrence au niveau local. Recommandation et valorisation en cours de révision.

BMCE Capital Bourse
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H



Nbre méssages : 4861
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Résultats semestriels 2011   Lun 3 Oct 2011 - 10:16

EQDOM : Des résultats semestriels bien orientés

Fait : Publication des résultats semestriels 2011.

Analyse : Dans un secteur en baisse de régime marqué par une faible demande de crédit et un durcissement des conditions d’octroi, EQDOM enregistre des résultats semestriels globalement satisfaisants comme en attestent les évolutions de ses principaux agrégats d’activité. L’encours net de crédit s’améliore, ainsi, de 5,9% à M MAD 8 752,6 recouvrant :

* Une croissance limitée de 1,4% de l’encours des créances sur la clientèle à M MAD 8 752,6;
* Et, une appréciation de 41,2% de l’encours des immobilisations données en crédit-bail et en location et ce, après un net ralentissement depuis 2008, année de suppression de l’exonération de TVA sur la LOA.

Dans ce sillage, le PNB s’améliore de près de 7% à M MAD 354,7 (soit 51,5% de nos prévisions à fin 2011) recouvrant (i) une amélioration de 5,8% de la marge d’intérêt à M MAD 267,5, (ii) un renforcement de 18,3% à de la marge sur commissions à M MAD 29,2 et une dégradation de 22,2% à M MAD 36,5 du résultat des opérations de crédit-bail et de location.

Parallèlement, les charges générales d’exploitation augmentent de 3,6% à M MAD 122,6. En conséquence, et compte tenu d’une évolution des charges moins rapide que celle du PNB, le coefficient d’exploitation s’améliore de 1 point à 34,6%. Dans ces conditions, le résultat brut d’exploitation s’élargit de 8,3% à M MAD 232,1.

Pour sa part, le taux de contentieux s’améliore de 0,9 point à 11,7%, correspondant à un stock de M MAD 975,4 dont 85,6% ont été couverts par des provisions (vs. 82,2% au 31/12/2010).

Au final, et en dépit d’une hausse de 27,0% à M MAD 42,4 des dotations nettes de reprises aux provisions pour créances en souffrance, le résultat net se hisse de 7,4% à M MAD 127,3 (soit 51,7% de nos prévisions à fin 2011).

Conclusion : Dans un contexte sectoriel délicat, la filiale crédit à la consommation du Groupe SOCIETE GENERALE poursuit sa croissance capitalisant sur une bonne maîtrise des frais généraux. Opinion favorable maintenue.

BMCE Capital Bourse
Revenir en haut Aller en bas
Service
Modérateur
Modérateur


Nbre méssages : 3183
Réputation : 6
Inscris le : : 03/11/2009

MessageSujet: Re: Résultats semestriels 2011   Lun 3 Oct 2011 - 10:50

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
View more [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] from [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Résultats semestriels 2011   Lun 3 Oct 2011 - 17:50

FERTIMA : Hausse de 14,7% du chiffre d’affaires semestriel à M MAD 323,9 pour un résultat net déficitaire de M MAD -17,7

Fait : Publication des résultats à fin juin 2010.

Analyse : Au terme des 6 premiers mois de l’année en cours, FERTIMA réalise un chiffre d’affaires de M MAD 323,9, en bonification de 14,7% comparativement à une année auparavant et ce, en dépit de l’importante tension sur les prix des matières premières et des mouvements sociaux au sein de la principale usine du Groupe CHARAF FERTIMA, ayant perturbé l’activité de la société durant près de 5 mois.

Néanmoins, le résultat d’exploitation semestriel se dégrade fortement, passant de M MAD 8,3 à M MAD -7,8, suite à l’alourdissement de 20,9% à M MAD 333,4 des charges d’exploitation, grevées notamment par la hausse de 25,7% à M MAD 278,1 des achats revendus de marchandises et de 30,5% à M MAD 27,6 des autres charges externes.

Le résultat financier limite, pour sa part, son déficit passant de M MAD -19,8 à M MAD -8,4, en raison notamment de l’évolution favorable du bilan de change, qui semble avoir profité de la bonne politique de couverture de changes réalisée par la société en 2011.

Compte tenu d’un résultat non courant de K MAD 69,7 (contre M M MAD 1,1 une année auparavant), la société voit ses pertes se grever sur le semestre pour se fixer à M MAD -17,7 contre M MAD -11,8 au 30/06/2010.

Sur le plan bilanciel, FERTIMA affiche un endettement net de M MAD 300,6, en légère hausse de 1,2% comparativement au 31/12/2010, établissant le niveau du gearing à un niveau très élévé de 408,3% contre 301,6% à fin décembre 2010.

Sur le plan opérationnel, la société a finalisé la réception auprès de MEDZ d’un terrain de 16 ha dans la zone de Jorf Lasfar. Les études de conception seraient en cours pour l’implantation de la future principale plateforme logistique et industrielle du Groupe.

La société ambitionne également d’implémenter en 2012 un nouveau système d’information type ERP.

Conclusion : En dépit de l’amélioration de sa performance commerciale, FERTIMA affiche des réalisations financières en forte dégradation, subissant de plein fouet par l’alourdissement des charges d’exploitations. Recommandation et valorisation en cours d’actualisation.


BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Résultats semestriels 2011   Lun 3 Oct 2011 - 17:52

MEDIACO : Situation de faillite en vue

Fait : Publication des résultats semestriels.

Analyse : Le premier semestre 2011 voit les agrégats de MEDIACO se détériorer en l’absence d’un plan de recapitalisation et de relance de l’activité. En effet, le chiffre d’affaires de la société régresse de 65,9% à M MAD 22,0.

Par conséquent, le résultat d’exploitation creuse son déficit à M MAD 21,9 et ce, en dépit de la réduction de 43,4% des charges opérationnelles à M MAD 43,9.

De même, le résultat financier passe de près de M MAD -8 à M MAD -8,6.

Intégrant des produits nets de cessions d’immobilisation de M MAD 3,2 contre M MAD 7,2 au 30 juin 2010, le résultat non courant passe de M MAD6,8 au S1 2010 à M MAD 2,8 à fin juin 2011.

Au final, le résultat net grève son déficit au S1 2011 à M MAD -25,8 au lieu de M MAD -14,5 la même période une année auparavant.

Il en résulte des capitaux propres négatifs de M MAD -26 contre M MAD 1,7 au S1 2010.

Par ailleurs, l’examen limité des commissaires aux comptes –CAC- fait ressortir ce qui suit :



Le nombre d’administrateurs étant devenu inférieur au minimum légal, le Conseil d’Administration n’a pas pu se réunir pour arrêter les comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2010, ni même ceux au 30 juin 2011. l’Assemblée Générale –AG- devant régulariser cette situation n’a pas été convoquée.

L’AG devant approuver les comptes dudit exercice n’a pas été tenue, une demande de prorogation ayant été formulée auprès du tribunal de commerce de Casablanca ;

La société a décidé de recourir aux dispositions de l’article 560 du code de commerce relatif au traitement des difficultés d’entreprises. Le tribunal a jugé la demande recevable mais que la société n’est pas en cessation de paiement et ne peut pas bénéficier des dispositions des articles 560 et suivants du code de commerce. La société a fait appel de ce jugement.

Les comptes du premier semestre 2011 ont été arrêtés dans le respect du principe de continuité d’exploitation. L’application de ce principe suppose que l’entreprise va continuer à fonctionner normalement, dans un avenir prévisible, sans intention ni obligation de se mettre en liquidation ou de réduire sensiblement l’étendue de son activité.

L’examen des comptes clients au 30 juin 2011 révèle l’existence de créances hors groupe anciennes pour un montant hors taxe sur la valeur ajoutée de M MAD 80,8. La provision pour dépréciation des comptes clients portée à M MAD 8,4 au 30 juin 2011 pourrait s’avérer insuffisante.
Les créances clients Groupe, déduction faite des dettes fournisseurs groupe, au 30 juin 2011, totalisent un montant de M MAD 40 et dont la recouvrabilité nous paraît aujourd’hui compromise, devraient faire l’objet d’une dépréciation.
La société détient des créances sur des sociétés apparentées d’un montant de M MAD 35, présentant ainsi des risques de non recouvrabilité et qui devraient, à notre avis, faire l’objet d’une dépréciation.
Du fait des pertes cumulées, la situation nette de la société est devenue inférieure au quart du capital social à la clôture de l’exercice précédent. La société devrait se conformer aux dispositions de l’article 357 de la loi 17-95 telle que complétée et modifiée par la loi 20-05.
En raison de l’incidence des situations décrites ci-dessus et sur la base de leur examen limité, les CAC estiment que la situation intermédiaire, ci-jointe, ne donne pas une image fidèle du résultat des opérations du semestre écoulé ainsi que de la situation financière et du patrimoine de la société MEDIACO MAROC arrêtée au 30 juin 2011, conformément au référentiel comptable admis au Maroc.

Conclusion : Scénario de faillite pour MEDIACO qui semble avoir échouer à redresser sa situation financière. Nous maintenons la suspension de notre recommandation.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Résultats semestriels 2011   

Revenir en haut Aller en bas
 
Résultats semestriels 2011
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bourse Maroc :: DECOUVERTE - SERVICES - GENERALITES :: Téléchargements - Documentation التحميل والتوثيق-
Sauter vers: