Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Pelican
Nbre méssages : 15934
Humeur : En construction
Réputation : 68
Inscris le : : 12/08/2008

PROMOPHARM S.A (PRO)

le Jeu 9 Oct 2008 - 15:42
Forum PRO

_________________
IL n'y a pas pire qu'une position court-termiste qui se transforme en placement à long terme. Le PP mskine est comme le chat qui met son nez dans le lave vaisselle, parfois les zinzins leurs fourguent un coup de pied dans le derrière et appuient sur " lavage économique "....ça dure 3 ans.
avatar
Pelican
Nbre méssages : 15934
Humeur : En construction
Réputation : 68
Inscris le : : 12/08/2008

Re: PROMOPHARM S.A (PRO)

le Jeu 9 Oct 2008 - 15:43


-->La rentabilité commerciale, celle des capitaux, la marge nette sont bons et en amélioration.

-->La structure du bilan améliore sa solidité existante à travers une trésorerie en nette amélioration et une diminution des dettes

--> Au cours de 700 dhs, la société possède un per attractif et un peg plus que raisonnable.

_________________
IL n'y a pas pire qu'une position court-termiste qui se transforme en placement à long terme. Le PP mskine est comme le chat qui met son nez dans le lave vaisselle, parfois les zinzins leurs fourguent un coup de pied dans le derrière et appuient sur " lavage économique "....ça dure 3 ans.
avatar
Admin
Admin
Admin
Nbre méssages : 2762
Réputation : 35
Inscris le : : 11/08/2008

Re: PROMOPHARM S.A (PRO)

le Lun 16 Mar 2009 - 9:39
16/03/2009 09:17:06
CFG Group

PRO - Résultats 2008

la société PROMOPHARM a communiqué sur ses résultats 2008, dont il ressort les éléments suivants:

# Chiffre d'affaires: 354,7 Mdh en hausse de +7%
# Résultat net: 67,5 Mdh en hausse de +28%

La société prévoit la distribution d'un dividende de 45 Dh/action.
avatar
Pelican
Nbre méssages : 15934
Humeur : En construction
Réputation : 68
Inscris le : : 12/08/2008

Re: PROMOPHARM S.A (PRO)

le Lun 16 Mar 2009 - 12:32
PROMOPHARM : Progression des revenus 2008 de 7% à M MAD 354,7 (vs. nos prévisions de M MAD 354,3) Cliquez ici pour revenir à la page précédente
Fait : Publication des résultats 2008.

Analyse : Au terme de l’année 2008, PROMOPHARM affiche des réalisations commerciales inférieures aux prévisions établies à l’occasion de son introduction en Bourse. En effet, le chiffre d’affaires s’élève à M MAD 354,7 (+7% par rapport à 2007) contre des estimations de M MAD 363,4 lors de l’IPO (vs. nos estimations de M MAD 354,3).

En dépit de cette progression limitée des revenus, les performances opérationnelles de la société pharmaceutique dépassent le budget préalablement défini. En effet, l’excédent brut d’exploitation marque une hausse de 15% à M MAD 105,8 (vs. des prévisions IPO de M MAD 98,1 et nos estimations de M MAD 97,4). La marge d’EBITDA ressort ainsi en amélioration de 2 points à 30%.

Enfin, le résultat net s’apprécie de 28% à M MAD 67,5 (vs. des prévisions IPO de M MAD 59,6 et nos estimations de M MAD 59,4), élevant la marge nette à 19% contre 16% une année auparavant.

Le Conseil d’Administration compte proposer la distribution d’un dividende unitaire de MAD 45 à la prochaine Assemblée Générale devant se tenir le 10 juin 2009.

Côté perspectives, le Top Management de la société revoit à la baisse ses prévisions pour l’année 2009 compte tenu d’une anticipation du ralentissement de la demande principalement à l’export et table sur un résultat net de M MAD 63.

Conclusion : Pâtissant du repli de la demande des produits pharmaceutiques au niveau international, PROMOPHARM présente, néanmoins, des agrégats en amélioration, attestant d’une meilleure maîtrise des charges d’exploitation.

_________________
IL n'y a pas pire qu'une position court-termiste qui se transforme en placement à long terme. Le PP mskine est comme le chat qui met son nez dans le lave vaisselle, parfois les zinzins leurs fourguent un coup de pied dans le derrière et appuient sur " lavage économique "....ça dure 3 ans.
avatar
Admin
Admin
Admin
Nbre méssages : 2762
Réputation : 35
Inscris le : : 11/08/2008

Re: PROMOPHARM S.A (PRO)

le Mer 28 Oct 2009 - 9:38
















INDUSTRIES PHARMACEUTIQUES : Plan de développement pour le secteur pharmaceutique marocain








Fait : Conclusions du BOSTON CONSULTING GROUP.

Analyse : Préalablement à la publication définitive de
l’étude stratégique de développement du secteur pharmaceutique au Maroc
par le Boston Consulting Group –BCG-, celui-ci vient de soumettre ses
premières conclusions concernant cette industrie, parmi lesquelles:


  • La cherté du prix du princeps au Maroc comparativement à
    la France, la Tunisie et l’Algérie notamment, imputable à la marge
    élevée des distributeurs et celle des pharmaciens au niveau local ;
  • L’insuffisance
    des infrastructures médicales, qui demeurent peu développées
    comparativement aux pays voisins ainsi que la faiblesse de la densité
    des médecins qui se monte à 51 pour 100 000 habitants vs. 210 en
    Jordanie ;
  • Le manque d’attractivité du Maroc pour les
    multinationales comparativement aux pays voisins. Dans cette optique,
    le cabinet souligne la nécessité de mettre en place des incitations
    fiscales pour les multinationales désirant s’installer au Maroc ;
    • Les difficultés rencontrées par les exportations marocaines ;
    • Et, le peu de moyen consacré aux investissements en Recherche &
    Développement pour les sociétés marocaines. Ainsi, la création d’un
    pôle de compétitivité dédiée à l’exportation et à la recherche à
    l’instar de Rabat Technopolis semble primordiale pour le développement
    du secteur pharmaceutique marocain.



Concernant les options stratégiques à retenir, BCG
propose (i) à court terme de privilégier le développement des essais
cliniques et (ii) à moyen terme de développer le façonnage et la
production en propres de génériques pour l’exportation en Europe et aux
Etats-Unis. Dans un horizon long termiste, le cabinet international
augure que le Maroc pourrait devenir une référence dans les essais
cliniques, l’offshoring production, le façonnage, la production propre
et pourrait également accueillir de l’offshoring en Recherche &
Développement.

Conclusion : La mise en place de ce plan émergence
devrait permettre au secteur pharmaceutique marocain de se développer
au cours des prochaines années, à travers notamment l’amélioration de
la compétitivité des entreprises marocaines et une meilleure
attractivité pour les acteurs étrangers.

BMCE Capital Bourse


avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: PROMOPHARM S.A (PRO)

le Ven 13 Nov 2009 - 14:02
@Pelican a écrit:Maroc : Promopharm table sur une reprise au 2e semestre.Le laboratoire pharmaceutique marocain, Promopharm, affiche au terme du
premier semestre 2009 des indicateurs financiers en baisse. Le
spécialiste de la fabrication et de la commercialisation des médicaments,
a généré un chiffre d'affaires de 183 millions de DH, en légère hausse de
2,6% comparativement à une année auparavant. Ces réalisations sont dues à
un contexte sectoriel difficile qui a impacté les réalisations de
l'entreprise. En effet, la décision des autorités algériennes d'interdire
l'importation de médicaments pour plus de 480 molécules pharmaceutiques
en est la cause. Il en ressort des pertes pour le laboratoire marocain
qui se chiffrent à 10 millions de DH à fin juin 2009. Cependant, compte
tenu d'une bonne maîtrise des charges d'exploitation qui ont progressé de
1 % à 149,7 millions de DH, le résultat opérationnel ressort en quasi-
stagflation à 48,5 millions de DH, contre 48,3 millions de DH à fin juin
2008. En conséquence, la marge d'exploitation se maintient à 2,7%. Pour
sa part, le résultat financier passe de 576.500 DH à 1,4 million de DH
consécutivement à la hausse de 33% à 1,7 million de DH des intérêts et
autres produits financiers. Concernant le résultat net, il a reculé de
4,8% à 37,9 millions de DH suite à l'augmentation du taux effectif de
l'impôt sur les sociétés du fait de la minoration de ventes à l'export.
Par ailleurs, le top management de la société maintient ses prévisions
pour l'année 2009 et compte sur une reprise des ventes au cours du
deuxième semestre 2009 en tablant sur un résultat net de près de 65
millions de DH.

(Source : Le soir)
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: PROMOPHARM S.A (PRO)

le Ven 2 Avr 2010 - 9:26
PROMOPHARM : Amélioration de 1,2% du volume d’affaires 2009 à M MAD 357,0 pour un RN de M MAD 65,7 (-2,6%)

Fait : Publication des résultats annuels 2009.

Analyse : Subissant de plein fouet les contre-coups de l’arrêt de ses exportations vers l’Algérie, PROMOPHARM réalise à fin 2009 un chiffre d’affaires de M MAD 357,0 (vs. nos prévisions de M MAD 365,2), en légère hausse (+1,2%) comparativement à une année auparavant.

Compte tenu notamment de la hausse de 5,3% à M MAD 166,7 des achats consommés de matières et fournitures (suite à l’alourdissement des coûts des intrants), le résultat d’exploitation ressort en quasi-stagnation à M MAD 83,1 (vs. nos prévisions de M MAD 84,6). Par conséquent, la marge opérationnelle perd 0,4 point à 23,3%.

De son côté, le résultat financier se hisse de 16,3% à M MAD 1,8 suite à l’augmentation de 22,3% à M MAD 3,2 des intérêts et autres produits financiers.

Intégrant un résultat non courant de M MAD 3,3 (vs. M MAD 4,3 à fin 2008 consécutivement à la constatation d’une reprise de provisions pour investissement de M MAD 3,9 en 2009 contre M MAD 5,4 en 2008) et la hausse de près de 1 point du taux effectif d’IS du fait de la minoration des ventes à l’export, la capacité bénéficiaire s’établit à M MAD 65,7 (vs. nos prévisions de M MAD 66,2), en contraction de 2,6% comparativement à une année auparavant. Pour sa part, la marge nette se déleste de 0,7 points à 18,4%.

Par ailleurs, le Conseil d’Administration entend proposer à la prochaine Assemblée Générale la distribution d’un dividende unitaire de MAD 45, soit un D/Y de 6,0% par rapport au cours observé le 30 mars 2010 de MAD 748.

Sur le plan des perspectives, la société table en 2010 sur un chiffre d’affaires de M MAD 390 (soit une hausse prévue de 9,2% comparativement à fin 2009), pour une capacité bénéficiaire en quasi stagnation à M MAD 66.

Conclusion : PROMOPHARM affiche à fin 2009 des indicateurs financiers en quasi-stagnation comparativement à une année auparavant, impactés probablement par l’arrêt de l’exportation de ces produits vers l’Algérie. Compte tenu de ce qui précède, nous recommandons de conserver le titre dans les portefeuilles.

BMCE Capital Bourse

_________________
www.bourse-maroc.org
--------------------------------
Accès au Portail - Règlement du Forum
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: PROMOPHARM S.A (PRO)

le Jeu 30 Sep 2010 - 15:55
PROMOPHARM : Extension du chiffre d’affaires de 7,9% à M MAD 197,1 pour un résultat opérationnel en régression de 2,2% à M MAD 47,4 en S1 2010

Fait : Publication des résultats semestriels 2010.

Analyse : Au terme du premier semestre 2010, le chiffre d’affaires de PROMOPHARM enregistre une progression de 7,8% par rapport au premier semestre 2010 à M MAD 197,1 (soit 52,6% de nos prévisions pour 2010 non encore ajustées).

En revanche et face au renchérissement des intrants de fabrication, induisant un alourdissement de 9,0% à M MAD 163,2 des charges d’exploitation, le résultat opérationnel se contracte de 2,2% à M MAD 47,4 (soit 53,9% de nos prévisions pour 2010 non encore ajustées), fixant la marge d’exploitation à 24,1%, en repli de 2,5 points.

Par ailleurs et intégrant des dotations financières en augmentation de 198,7% à M MAD 1,5, le résultat financier recule de 5,5% à M MAD 1,3, tandis que le résultat non courant se dégrade de 96,2% à K MAD 42,9, suite à la non récurrence d’une reprise non courante de M MAD 1,7, constatée au terme du premier semestre 2009.

Au final, le résultat net accuse une légère baisse 5,6% à M MAD 35,8 (soit 54,2% de nos prévisions pour 2010 non encore ajustées), établissant la marge nette à 18,2%, contre 20,8% une année auparavant.

Au volet bilanciel, la trésorerie nette ressort excédentaire à M MAD 146,9 (vs. M MAD 139 à fin juin 2009) et les capitaux propres s’établissent à M MAD 381,8 (contre M MAD 363 au terme du premier semestre 2009). Pour sa part, le désendettement net de PROMOPHARM s’établit à M MAD 146,9 à fin juin 2010 contre 138,4 une année auparavant.

Sur le plan prévisionnel, le Management de la société maintient ses prévisions de résultat pour l’année en cours avec un RN 2010P d’environs M MAD 65 (vs. nos prévisions de M MAD 66).

Conclusion : Dans un contexte sectoriel favorable, PROMOPHARM voit ses écoulements se hisser durant le premier semestre 2010, bénéficiant notamment de son positionnement sur le segment des génériques. Cependant, et suite à l’alourdissement des prix des matières premières, la société voit son résultat d’exploitation et son résultat net en baisse.

BMCE Capital Bourse

_________________
www.bourse-maroc.org
--------------------------------
Accès au Portail - Règlement du Forum
Service
Modérateur
Modérateur
Nbre méssages : 3114
Réputation : 6
Inscris le : : 03/11/2009

Re: PROMOPHARM S.A (PRO)

le Sam 22 Jan 2011 - 11:49
Médicaments: Enfin une réforme pour les génériques Un plan d’action fin prêt
La révision des marges des pharmaciens incontournable
Baisse prévisible des prix des princeps





























Yasmina Baddou est convaincue que dans sa politique du médicament, la
promotion du générique est un axe stratégique. Avant de se lancer dans
cette bataille, la ministre de la Santé s’est appuyée sur une étude
menée par le cabinet BCG (Boston Consulting Group) sur les médicaments
génériques. L’idée est de mettre sur pieds un plan d’action pour
encourager le recours à ces remèdes moins chers et aussi efficaces que
les princeps.
Dans cette stratégie, Yasmina Baddou a déjà sensibilisé les industries
pharmaceutiques à produire davantage de génériques. Son action s’est
également étendue aux médecins pour qu’ils prescrivent de plus en plus
ce médicament. D’ailleurs, la bioéquivalence sera exigée. Les
pharmaciens ne sont pas en reste. La ministre compte amender le Code des
médicaments et de la pharmacie pour leur accorder le droit de
substitution systématique d’un générique lorsqu’il existe. Pour être
effective, cette mesure s’accompagnera d’une révision complète du
système des marges des pharmaciens. «Il ne faut pas qu’ils perdent de
l’argent. 30% sur un médicament princeps rapporte plus que le même
pourcentage sur un générique. Alors, il faut les pousser vers les
génériques sans qu’ils perdent au change», confie à L’Economiste Yasmina
Baddou. C’est pour cela qu’un nouveau système de marges des pharmaciens
est prévu. Ainsi, les marges pour les génériques seront égales en
valeur à celles du princeps correspondant. Le but est de rendre aussi
attractive la délivrance du générique que celle du princeps. Ce nouveau
système assurera un gain immédiat de 2% pour les pharmaciens.
L’objectif est d’encourager la consommation de génériques qui ne
dépasse pas actuellement 20%. La ministre vise un taux de pénétration du
générique de 45% d’ici trois ans et de 60% à terme si les industriels
accroissent la couverture du répertoire. Pour les princeps, les marges
seront également revues de telle sorte qu’elles soient progressives et
cumulatives sur les tranches du prix fournisseur hors-taxes. Le but est
de rendre plus attractive pour le pharmacien la délivrance de
médicaments bon marché, et plus abordables, pour le patient, les
médicaments coûteux.
Les prix des princeps ne sont pas oubliés. En effet, une nouvelle
méthode de fixation des prix est prévue. Elle se base sur le principe de
benchmarking qui permet d’aligner les prix des princeps sur le minimum
d’un panier de 7 pays. Cela se traduira par une baisse substantielle.
La ministre a fait une offre aux pharmaciens qu’elle a rencontrés
dernièrement. Elle attend leur réponse pour se mettre d’accord sur
l’architecture définitive des marges. C’est incontournable avant de
signer le nouveau décret de fixation des prix des médicaments qui doit
absolument intégrer les marges des pharmaciens, dit-elle. Toute cette
opération doit être finalisée avant fin février. D’autres mesures
d’accompagnement seront prises. Il s’agira de fermer la pharmacie de la
Cnops et d’interdire les ventes directes des laboratoires. L’application
de cette réglementation permettra d’accroître le revenu des officines,
rappelle la ministre.
Cependant, pour assurer la fiabilité de la substitution, la présence du
pharmacien sera sévèrement contrôlée, avec des sanctions pouvant mener
jusqu’au retrait de la licence en cas d’absences répétées. Les tables de
correspondance pour la substitution seront déployées dans les
pharmacies.
En cas de mauvaise substitution, le pharmacien sera juridiquement
responsable. A cela s’ajoute une campagne de sensibilisation en
direction des patients en vue d’accroître la notoriété du générique.
Dans cette phase, il est essentiel d’impliquer tous les acteurs de la
santé que sont les médecins, les pharmaciens et les industriels.
Un numerus clausus sera également mis en place. Il s’agira d’ajuster le
nombre de pharmacies en fonction de critères exogènes comme notamment
les dépenses de santé et l’augmentation de la population. Pour plus
d’équilibre géographique, il faudra favoriser les régions sous-équipées
et limiter les nouvelles implantations dans celles qui sont suréquipées.
Des critères types seront mis en place comme le nombre total de
licences par région, rapporté au budget du médicament. La distance
minimale d’installation entre deux pharmacies prendra en compte la
densité de la population.

M. C.
avatar
haakoo
Nbre méssages : 1891
Humeur : ok
Réputation : 17
Inscris le : : 23/10/2008

Re: PROMOPHARM S.A (PRO)

le Lun 21 Mar 2011 - 0:28
PROMOPHARM

Produits d'exploitation= ::::::::::: 391,1 Mdh .............(+7%)

Excédent brut d'Exploitation = ::::: 111,5 Mdh............(+ 6,8 %)

Résultats net:::::::::::::::::::::::::: 65,4 Mdh ............(-0,4 %)

Un Dividende 45 Dhs
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum