MESSAGE : L’accès au forums court terme de bourse-maroc.org est actuellement réservé aux seuls membres actifs.

Partagez
Aller en bas
khalidjdid
Nbre méssages : 707
Inscris le : : 20/11/2010

Re: Séance du Vendredi 4 Novembre 2011 + week end

le Mar 8 Nov 2011 - 13:12
@Leader a écrit:been saying that auto hall was a good purchase since it dropped below 79 or over a month!


My question is about the future of ATH not his past ?

My english isn't very good Laughing
Leader
Nbre méssages : 137
Inscris le : : 23/09/2011

Re: Séance du Vendredi 4 Novembre 2011 + week end

le Mar 8 Nov 2011 - 14:40
I would not have made it one of my big 5 portfolio pieces if I was not Bullish on Autohall. There are some companies that I am Bullish on VERY LONG TERM, like Attijawafa Bank, and LaBelle Vie, and then there are companies that I like in the 6 month to 1 year range, and this is where Autohall, Med Paper, Fennie Brossette, Salafin and HPS are. Then there are the very short term, as in, purchase now and then sell back in two weeks or less, and that would be Eqdm, Doha, Cartier Saada, etc...

NOT TELLING ANYONE WHAT TO DO!!!!

I am just responding to a direct question by Khalidjdid.
hakawa
Nbre méssages : 3
Réputation : 0
Inscris le : : 04/10/2011

Re: Séance du Vendredi 4 Novembre 2011 + week end

le Mar 8 Nov 2011 - 15:03
aid moubarak said à tous koul am wa antoum bikheir,
même si je ne participe pas je vous lis souvent
khalidjdid
Nbre méssages : 707
Réputation : -3
Inscris le : : 20/11/2010

Re: Séance du Vendredi 4 Novembre 2011 + week end

le Mar 8 Nov 2011 - 15:28
@Leader a écrit:I would not have made it one of my big 5 portfolio pieces if I was not Bullish on Autohall. There are some companies that I am Bullish on VERY LONG TERM, like Attijawafa Bank, and LaBelle Vie, and then there are companies that I like in the 6 month to 1 year range, and this is where Autohall, Med Paper, Fennie Brossette, Salafin and HPS are. Then there are the very short term, as in, purchase now and then sell back in two weeks or less, and that would be Eqdm, Doha, Cartier Saada, etc...

NOT TELLING ANYONE WHAT TO DO!!!!

I am just responding to a direct question by Khalidjdid.




Thank you
abk1
Nbre méssages : 3478
Réputation : 16
Inscris le : : 30/10/2009

Re: Séance du Vendredi 4 Novembre 2011 + week end

le Mar 8 Nov 2011 - 15:37
@khalidjdid a écrit:
@Leader a écrit:I would not have made it one of my big 5 portfolio pieces if I was not Bullish on Autohall. There are some companies that I am Bullish on VERY LONG TERM, like Attijawafa Bank, and LaBelle Vie, and then there are companies that I like in the 6 month to 1 year range, and this is where Autohall, Med Paper, Fennie Brossette, Salafin and HPS are. Then there are the very short term, as in, purchase now and then sell back in two weeks or less, and that would be Eqdm, Doha, Cartier Saada, etc...

NOT TELLING ANYONE WHAT TO DO!!!!

I am just responding to a direct question by Khalidjdid.




Thank you

bonjour et aid moubarak

est que vous pouvez , mr Leader, nous détailler votre méthodologie de choix de valeurs?
est ce que vous êtes chartistes, fondamentaliste, pifologiste ou autre ?

en tout cas si on arrive a l'objectif, tous les moyens sont bon. a wall street, il y en a même ceux qui contacte des médiums.
après tout si on met a contribution nos chouafates on ne serait pas plus con que les américains.

souriez c'est l'aid
fan
Nbre méssages : 2060
Réputation : 0
Inscris le : : 28/08/2009

Re: Séance du Vendredi 4 Novembre 2011 + week end

le Mar 8 Nov 2011 - 15:57
bonjour et aid moubarak said à vous tous

que pensez vous de l'impact de l'augmentation du K sur le cours de MNG?
i love morocco
Modérateur
Modérateur
Nbre méssages : 1007
Humeur : cool
Réputation : 10
Inscris le : : 04/09/2008

Re: Séance du Vendredi 4 Novembre 2011 + week end

le Mar 8 Nov 2011 - 16:16
Maroc : d'une pierre deux coups, la stratégie d'Anas Sefrioui

Le milliardaire marocain Anas Sefrioui implante des cimenteries dans quatre pays au sud du Sahara. Objectif : préparer le terrain pour l’arrivée de son groupe Addoha, spécialisé dans l’immobilier. Et redynamiser la valeur à la Bourse de Casa ?

Anas Sefrioui, patron de Douja Promotion groupe Addoha, a surpris le monde des affaires en s’envolant pour la Guinée le 11 octo­bre. Mais qu’allait faire à Conakry le roi des promoteurs immo­biliers marocains, à la tête d’une fortune estimée par Forbes à 1,7 milliard d’euros ? Il s’est entretenu avec le président Alpha Condé pour lui proposer la construction d’une cimenterie. Un investissement de 30 millions d’euros, pour une capacité de production de 500 000 tonnes par an. En juillet, l’homme d’affaires a fait une offre similaire à Abidjan : la construction sur une dizaine d’hectares en zone portuaire, toujours par son entreprise Ciments de l’Atlas (Cimat), d’une unité dimensionnée pour produire, à terme, 1 million de tonnes de ciment par an (500 000 t dans un premier temps). « Le financement disponible est réalisé à 100 % sur fonds propres », déclarait alors Sefrioui. L’affaire a été conclue en septembre pour 30 millions d’euros d’investissements.

La première fortune professionnelle marocaine poursuit le même objectif dans deux autres pays d’Afrique subsaharienne. En attendant, la zone servira de débouché aux deux nouvelles cimenteries construites par Cimat en 2010 et 2011 sur un marché marocain saturé (437 millions d’euros d’investissement). D’une capacité de 3,2 millions de tonnes par an, elles doivent, pour être rentables, exporter un quart de leur production (800 000 t/an de clinker, un semi-produit du ciment).

Dirigée par Anas Sefrioui lui-même, Cimat est une société in­dépendante. Mais son activité doit aussi servir à l’essor du vaisseau amiral Addoha, qui s’est fait une spécialité du logement social au Maroc et dont 61,74 % du capital appartient… au patron marocain (35 % sont cotés à la Bourse de Casablanca). De fait, quand Sefrioui veut convaincre les autorités guinéennes ou ivoiriennes d’accueillir une cimenterie, il leur promet aussi de venir construire des logements, dont la pénurie se fait cruellement sentir au sud du Sahara.

Recentrage

Car Addoha, numéro un marocain de l’immobilier, doit aussi préparer son avenir. En 2010, le groupe, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 675 millions d’euros, s’est désengagé du tourisme (projet Saïdia) pour se recentrer sur son métier de base, l’immobilier résidentiel (logement social, intermédiaire et de haut standing). « Une bonne nouvelle : cela permet au groupe de s’écarter d’une activité cyclique », note une analyse d’octobre 2011 du cabinet CFG Group.

« Pour la seule année 2011, le groupe entend livrer plus de 26 000 logements, dont 1 650 unités de haut standing. À cet effet, Addoha maintient ses prévisions, soit un chiffre d’affaires de 804 millions d’euros – dont 31 % devant être brassés par le segment du haut standing – et un résultat net part du groupe de 175 millions d’euros. Pour notre part, nous tablons sur un chiffre d’affaires consolidé de 828 millions en 2011, pour un résultat net part du groupe de 166 millions », détaille BMCE Capital Bourse.

Rien qu’en 2011, le groupe immobilier livrera huit programmes résidentiels de prestige, dont la moitié à Marrakech. Trois autres sont déjà prévus pour 2014 et 2015. Pour 2012, BMCE Capital Bourse reste confiant et anticipe un chiffre d’affaires de 996 millions d’euros et un résultat net de 227 millions. « En date du 20 septembre 2011, le groupe Addoha dispose de 34 194 compromis de vente, correspondant à un chiffre d’affaires sécurisé de 1,9 milliard d’euros pour les vingt-quatre prochains moins », poursuit la société d’intermédiation. Et de conclure : « Nous recommandons l’achat du titre. » Lequel a tout de même perdu 23,5 % depuis le début de l’année. À coup sûr, le relais de croissance au sud du Sahara devrait dynamiser la valeur Addoha.

Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Maroc : d'une pierre deux coups, la stratégie d'Anas Sefrioui | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique
Espoir
Nbre méssages : 116
Réputation : 1
Inscris le : : 27/09/2010

Re: Séance du Vendredi 4 Novembre 2011 + week end

le Mar 8 Nov 2011 - 16:44
Aid moubarak said
avatar
satoune
Nbre méssages : 2043
Humeur : stoune
Réputation : 3
Inscris le : : 06/12/2010

Re: Séance du Vendredi 4 Novembre 2011 + week end

le Mar 8 Nov 2011 - 17:54
1800 youpeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

_________________
La seule chose qu’on ait à faire quand on réalise qu’on se trompe, c’est d’avoir raison en cessant d’avoir tort.
avatar
Creatori
Nbre méssages : 4827
Humeur : biiiikhiiir :)
Réputation : 24
Inscris le : : 13/08/2008

Re: Séance du Vendredi 4 Novembre 2011 + week end

le Mar 8 Nov 2011 - 18:03
Vendredi 4 novembre 2011
Paris, France







Dans cette édition :

L'or a-t-il fait "pschitt" ?
La baisse de l'or ne correspond pas à l'éclatement d'une bulle
Marc Mayor

Super Mario à la tête de la BCE !
EUR/USD : mouvement violent à prévoir...
Jérôme Revillier



Mettez editomp@publications-agora.fr dans votre carnet d'adresse pour éviter que des filtres
anti-Spam ne bloquent intempestivement la réception de votre Edito Matières Premières & Devises.




L'or a-t-il fait "pschitt" ?
Marc Mayor

C'est un tout petit "pschitt".

Si
ce que nous voyons depuis un mois est une bulle sur l'or en train
d'éclater, elle ne fait qu'un petit "pschitt", comme disait Chirac à
propos "des affaires". Un brin abracadabrantesque pour un président de
la République...


La
vérité est que si l'or avait vécu une bulle comme celle sur les
valeurs technologiques qui a explosé en mars 2000, l'once vaudrait
maintenant plus de 3 200 dollars. Ce ne serait pas loin du double de
son cours d'achat. Au contraire, le métal jaune est actuellement
survendu, comme la majorité des matières premières. C'est la preuve que
de nouveaux achats vont se produire.


Pas de scénario lingot.com depuis un mois
Les sceptiques pensaient tenir leur preuve. La
preuve que la progression de l'or n'était qu'une bulle et qu'elle
aurait explosé fin septembre. Quelle preuve ?


Près
d'un mois plus tard, l'once n'est pas franchement repartie à la
hausse. Comparée à une véritable bulle comme celle des valeurs
technologiques des années 1990, la hausse de l'or depuis 10 ans n'est
qu'une aimable promenade. La comparaison le prouve :


Au
cours des 10 ans qui ont précédé son sommet de 5 048,60 points du 10
mars 2000, l'indice composite des valeurs technologiques avait été
multiplié par 11. Depuis 10 ans, le cours de l'or a seulement été
multiplié par six et des poussières (d'or !).


L'once a donc encore de la marge avant de ressembler à une start-up Internet de la fin des années 1990.

Des matières généralement survendues
En vérité, l'or a été survendu. Il évolue aux
alentours de deux écarts-types en dessous de sa moyenne mobile à 50
jours. C'est donc un signal d'achat.


D'ailleurs,
neuf autres matières premières sont dans la même situation, notamment
le pétrole, le gaz naturel, l'argent, le blé, le platine ou le jus
d'orange.


La réaction des marchés à cet état de fait constitue une autre différence par rapport à l'éclatement de la bulle Internet.

Haussiers jusqu'au bout des ongles
A l'époque, la majorité des investisseurs pensait
comme un troupeau. Ils pensaient tous que les actions allaient monter
jusqu'au ciel. Chaque recul des cours était saisi comme une occasion de
renforcer ses positions.


Lorsque
le Nasdaq a vécu sa première correction de 10% par rapport à son
sommet de mars 2000, tous les spécialistes du market timing s'agitaient
pour recommander d'acheter encore et encore. Ces gens étaient haussiers
jusqu'au bout des ongles.


A
l'opposé, le sentiment du marché sur l'once est devenu clairement
négatif lorsque le métal jaune a perdu près de 100 dollars en 10 jours,
fin septembre. Un comportement qui ne ressemble pas vraiment à celui
observé lors de bulles, donc...


Une bulle encore lointaine
Peut-être que le jour où un recul similaire de
l'or sera accueilli par des cris frénétiques de "Achetez, achetez
tout !", il faudra commencer à se méfier – l'or sera probablement dans
une phase de bulle.


Mais ce jour est encore lointain à mon avis. Très lointain.

_________________
le jour où le marché dans son ensemble est convaincu qu'une valeur va monter, chacun le met en PTF et il ne reste plus personne pour continuer d'acheter et faire monter le cours, qui n'a maintenant d'autre possibilité que de baisser, faute d'acquéreurs!!!
imane
Nbre méssages : 328
Réputation : 6
Inscris le : : 15/08/2008

Re: Séance du Vendredi 4 Novembre 2011 + week end

le Mar 8 Nov 2011 - 18:44
bonjour,

je vous souhaite le meilleur pour vous ainsi que vos proches à l'occasion de la fête de l'Aïd Al Adha
avatar
sssmix
Nbre méssages : 142
Humeur : sa passe
Réputation : 2
Inscris le : : 17/04/2011

Re: Séance du Vendredi 4 Novembre 2011 + week end

le Mar 8 Nov 2011 - 19:34

_________________
"Don't let yourself get attached to anything you are not willing to walk out on in 30 seconds flat if you feel the heat around the corner."
Contenu sponsorisé

Re: Séance du Vendredi 4 Novembre 2011 + week end

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum