Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Minerva
Nbre méssages : 440
Humeur : selon le masi!
Réputation : 1
Inscris le : : 26/08/2008

MICRODATA (MIC)

le Mar 2 Déc 2008 - 22:08
Microdata animera, elle-même, son titre

A compter du 17 décembre prochain, BMCI Bourse ne sera plus l’animateur du cours de Microdata.

L’intégrateur informatique a décidé de ne pas renouveler le contrat qui le liait à la société de bourse. Raison: Microdata n’a plus d’obligation légale de se faire assister pour l’animation de son titre. Désormais, c’est la direction financière de la société qui va en prendre la charge. Pour rappel, le CDVM impose pour les sociétés cotées dans le second compartiment de se faire assister la première année.



L'Economiste - Mardi 2 décembre - 18h36
avatar
Admin
Admin
Admin
Nbre méssages : 2762
Réputation : 35
Inscris le : : 11/08/2008

Re: MICRODATA (MIC)

le Mer 3 Déc 2008 - 17:19
Maroc : HP - Ouverture de ses premiers magasins in store à Casablanca et Rabat

.HEWLETT PACKARD MAROC -HP-, filiale de la multinationale américaine de l’informatique, vient de procéder à l’ouverture de ses deux premiers Store in Store au Maroc et au Maghreb, situés à la FNAG à Casablanca et à MICROLAND à Rabat. A travers ces deux magasins, HP dispose d’un espace de 25 à 50 m² dédié à ses produits, avec un aménagement et un merchandising précis relatif à la gamme de produits premium de la multinationale américaine. Dans le cadre de sa stratégie d’ouverture de 140 Store in Store prévue avant fin 2009 en Europe, en Méditerranée, au Moyen-Orient et en Afrique, HP devrait inaugurer en décembre 2008 son 3ème Store in Store au Maghreb, précisément en Tunisie. L’ouverture de ces deux Store in Store devrait permettre au public d’avoir un contact direct avec les produits à travers l’utilisation de ces derniers en magasin. Ce nouveau marketing des produits HP pourrait avoir un impact sur les ventes de DISTRISOFT, MATEL PC MARKET et plus récemment de MICRODATA, principaux distributeurs de la marque au Maroc. (Source : BMCEK Bourse)



Maroc : Microdata animera, elle-même, son titre


.A compter du 17 décembre, BMCI Bourse ne sera plus l’animateur du cours de Microdata. L’intégralité informatique a décidé de na pas renouveler le contrat qui liait à la société de bourse. Raison : Microdata n’a plus d’obligation légale de se faire assister pour l’animation de son titre. Désormais, c’est la direction financière de al société qui va en prendre la charge. Pour rappel, le CDVM impose pour les sociétés cotées dans le second compartiment de se faire assister la première année. (Source : L'Economiste)
Invité
Invité

Re: MICRODATA (MIC)

le Jeu 15 Oct 2009 - 18:00
Microdata : Un effort commercial soutenu


* Le chiffre d’affaire ressort en hausse de 20,4%, tandis que la capacité bénéficiaire est impactée par un bilan de change négatif.
* Le management de la compagnie prévoit un avenir en rose pour le secteur des NTIC, et ambitionne de devenir un opérateur continental de référence.

Evoluant dans le secteur des nouvelles technologies, décrit comme prometteur par la majorité des experts nationaux et mondiaux, Microdata affiche, au titre du premier semestre de l’année, des indicateurs financiers plutôt mitigés.
En effet, au niveau commercial, Microdata a réalisé, durant les six premiers mois de l’année en cours, un chiffre d’affaires de 130,6 MDH, soit une expansion de 20,4% par rapport à la même période de l’exercice précédent. Cette amélioration est redevable à l’accroissement du volume de son activité, lequel a permis un renforcement de ses parts de marché sur le segment des grands comptes publics et privés. Pour rappel, la firme de Hassan Amor est l’unique Corporate Retailer en Afrique à disposer, dans un même portefeuille, des cartes HP, Dell et Microsoft.
Contrairement aux réalisations commerciales, les indicateurs d’exploitation ressortent, quant à eux, en évolution limitée. Et pour cause, Microdata a subi durant le premier semestre l’alourdissement de 22,3% des charges d’exploitation, suite à la hausse des achats revendus de marchandises. Ainsi, le résultat d’exploitation affiche, au 30 juin dernier,
18,4 MDH, soit une progression de 10,8% seulement par rapport à fin juin 2008. Par conséquent, la marge opérationnelle recule de 1,2 point à 14,1%.
Dans le même contexte, le résultat financier est ressorti en perte de
-17.900 DH, contre 1,5 MDH au 30 juin 2008, suite à un bilan de change négatif sous l’effet des fluctuations du dollar. A noter que «Microdata adopte une politique de couverture contre la fluctuation des cours de change partiels à hauteur de 50%», annonce son Président Directeur général, Hassan Amor.
Tenant compte de l’ensemble de ces éléments, Microdata affiche, au titre du premier semestre 2009, un résultat net de 13,4 MDH, en quasi stagnation par rapport à une année auparavant.
Par ailleurs, «Microdata semble capitaliser sur la signature en 2008 de plusieurs contrats importants avec de grands groupes industriels ainsi que des organismes bancaires de renom, afin de présenter, au terme du premier semestre 2009, des indicateurs financiers satisfaisants, grevés cependant par la réalisation de pertes de change importantes», concluent les analystes de BMCE Capital.


Y. A. T.
avatar
Admin
Admin
Admin
Nbre méssages : 2762
Réputation : 35
Inscris le : : 11/08/2008

Re: MICRODATA (MIC)

le Sam 21 Nov 2009 - 21:42
La valeur offre une décote de plus de 16%, selon BMCE Capital Bourse





Entre
le cours d’Involys qui progresse infatigablement depuis quelques
séances déjà et Distrisoft et Matel PC Market qui ont officialisé cette
semaine leur rapprochement (voir article p.38), le secteur
technologique boursier s’anime. Même ses cotations discrètes ne sont
pas en reste. A preuve, Microdata vient de faire l’objet d’une
recommandation à l’achat par BMCE Capital Bourse (BKB). La société de
Bourse estime à 500 DH le cours cible de la société, ce qui dégage un
potentiel de croissance de 16,2% en considérant le cours observé le 9
novembre de 430,15 DH. Ce cours aura d’ailleurs progressé d’à peine 1%
en remontant au 9 octobre où il s’établissait à 426 DH. Il n’empêche,
dans l’intervalle, Microdata a enregistré un important pic haussier à
442 DH.
Cela présage du vrai potentiel de la valeur. BKB y croit en tout cas.
Ses analystes soutiennent que Microdata, unique corporate retailer en
Afrique à détenir dans un même portefeuille les cartes Hp, Dell et
Microsoft, devrait continuer à bénéficier de la dynamique du marché
marocain, encore loin d’être saturé en raison du manque d’équipement
des entreprises et des ménages.
La société devrait notamment profiter du projet Nafida initié par la
Fondation Mohammed VI, de l’accord de partenariat avec Hp ainsi que du
développement de l’activité de la virtualisation afin de consolider ses
positions sur le segment des grands comptes et de se positionner sur
celui des PME-PMI. Il est toutefois signalé que la crise internationale
pourrait continuer à affecter légèrement les commandes de la société
sur le segment des multinationales.
Par ailleurs, et pour mieux desservir les marchés régionaux, Microdata
devrait procéder à l’ouverture de nouveaux centres techniques dans les
prochains mois. La société dispose actuellement de 5 agences
commerciales (outre le siège qui couvre Casablanca et Rabat) à
Marrakech, Fès, Agadir, Oujda et Tanger, de 7 centres techniques et
d’un site de stockage en location à Casablanca sur une superficie
globale de 2 000 m2.
Au volet stratégique, les ambitions d’expansion géographique de
Microdata ne se limitent pas au Maroc puisque la société reste à
l’affût de toute opportunité d’installation (ou de partenariat)
éventuellement sur le marché algérien.
Pour rappel, la société a affiché au terme du premier semestre 2009 un
chiffre d’affaires de 130,6 MDH, en progression de 20,4%
comparativement à la même période de 2008. Cette amélioration est
redevable à l’accroissement du volume de son activité, lequel a permis
un renforcement de ses parts de marché sur le segment des grands
comptes publics et privés. En revanche, et compte tenu de
l’alourdissement des charges d’exploitation et de l’impact des pertes
de change, la capacité bénéficiaire de la société est demeurée en
quasi-stagnation, à 13,4 MDH.








16-11-2009






function sendArticle(){
titre=escape('La valeur offre une décote de plus de 16%, selon BMCE Capital Bourse');
var url11=escape('http://www.lavieeco.com/con');
var cotes = 'width=400, height=350, top=' + eval((screen.height-250)/2) + ', left=' + eval((screen.width-300)/2);
//confirm ( cotes );
w =open('http://www.lavieeco.com/toFriends/Contacts?url1='+url11 +"&titre="+titre,'Article', cotes);
}

Envoyer cet article à un(e) ami(e)
Commentaires :
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: MICRODATA (MIC)

le Lun 15 Mar 2010 - 13:18
MICRODATA : Accroissement de 8,6% du résultat net à M MAD 24,6 au titre de l’exercice 2009

Fait : Publication des résultats annuels 2009.

Analyse : En dépit d’un contexte sectoriel difficile, MICRODATA réalise à fin 2009 un chiffre d’affaires de M MAD 260,4 (vs. nos prévisions M MAD 261,0), en progression de 9,5% comparativement à une année auparavant, consolidant ainsi son activité sur le segment des grands comptes, en particulier dans le secteur public.

Compte tenu de l’alourdissement de 26,9% à M MAD 13,1 des charges de personnels et de 20,5% à M MAD 7,9 des autres charges externes (la société ayant procédé à d’importants investissements dans les moyens logistiques et humains), le résultat d’exploitation se replie de 2,2% à M MAD 35,7 (vs. nos prévisions M MAD 38,1). La marge d’exploitation se contracte, par conséquent, de 1,7 points à 13,7%.

Intégrant un résultat financier de M MAD -1,6 (vs. M MAD -4,6 à fin 2008) et un résultat non courant de K MAD -459,6 (vs. K MAD -881,6), la capacité bénéficiaire se bonifie de 8,7% à M MAD 24,6 (vs. nos prévisions M MAD 23,4). La marge nette demeure, pour sa part, en quasi-stagnation à 9,4%.

Enfin, le Conseil d’Administration entend proposer à la prochaine Assemblée Générale un dividende unitaire de MAD 56, soit un Dividend Yield de 11% sur la base d’un cours de MAD 508 en date du 12 mars 2010.

Conclusion : Dans un secteur des TIC caractérisé par une forte concurrence, le Corporate Retailer affiche à fin 2009 des réalisations financières globalement favorables, tirant profit de la signature de nouveaux contrats, notamment sur le segment des grands comptes. A conserver

BMCE Capital Bourse

_________________
www.bourse-maroc.org
--------------------------------
Accès au Portail - Règlement du Forum
avatar
Admin
Admin
Admin
Nbre méssages : 2762
Réputation : 35
Inscris le : : 11/08/2008

Re: MICRODATA (MIC)

le Sam 20 Mar 2010 - 12:10
Microdata : Des
performances «favorables»




Evoluant dans un secteur fortement concurentiel, Microdata
parvient à réaliser, au titre de l’année 2009, des performances jugées
«favorables» par les analystes.

Ainsi, le Corporate
Rétailer réalise à fin 2009 un chiffre d’affaires de 260,4 MDH, en
progression de 9,5% comparativement à une année auparavant, et ce en
dépit du contexte sectoriel difficile. La société parvient donc à
consolider son activité sur le segment des grands comptes, en
particulier dans le secteur public.

Sur le volet opérationnel, Microdata affiche un résultat d’exploitation
en repli de 2,2%, s’établissant à

35,7 MDH. La société semble avoir été impactée par l’alourdissement des
charges relatives aux efforts d’investissement dans lesquels s’est
engagé le management du distributeur de matériel informatique, notamment
sur les volets logistique et humain.

Intégrant un résultat financier de

-1,6 MDH contre -4,6 MDH à fin 2008, et un résultat non courant de
-459,6 KDH contre -881,6 KDH, la capacité bénéficiaire de Microdata
progresse de 8,7% pour se fixer à

24,6 MDH. Par ailleurs, la marge nette se maintient en quasi-stagnation à
9,4%. Tenant compte de ces éléments, le Conseil d’Administration a
annoncé dans son communiqué qu’il comptait proposer à la prochaine
Assemblée Générale un dividende unitaire de 56 DH.

Y. A. T.
avatar
Pelican
Nbre méssages : 15934
Humeur : En construction
Réputation : 68
Inscris le : : 12/08/2008

Re: MICRODATA (MIC)

le Mar 28 Sep 2010 - 13:40
Mic , meme si les résultats sont en baisse elle est intéressante.


Le résultat a baissé de -9% mais la marge nette ne baisse pas trop et passe de 10.26% à 9.89% soit une baisse de -3.57%. Celà montre que la baisse du CA n'affécte pas la baisse de la " profitabilité " de l'exploitation.

Avec un bénéfice/action au premier semestre de 28.9 dhs au lieu de 31.9 ( 2009 ) ...le per au premier semestre est de 18.68 calculé sur la base du cours à 540 dhs.

Pas de panique.

_________________
IL n'y a pas pire qu'une position court-termiste qui se transforme en placement à long terme. Le PP mskine est comme le chat qui met son nez dans le lave vaisselle, parfois les zinzins leurs fourguent un coup de pied dans le derrière et appuient sur " lavage économique "....ça dure 3 ans.
avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: MICRODATA (MIC)

le Mer 29 Sep 2010 - 17:33
MICRODATA : Baisse de 6% du chiffre d’affaires à M MAD 122,7 en S1 2010

Fait : Publication des résultats semestriels 2010.

Analyse : Évoluant dans un marché de distribution informatique marqué par l’exacerbation de la concurrence sur le segment des grands comptes, MICRODATA draine au terme du premier semestre 2010 un chiffre d’affaires de M MAD 122,7 (soit 44,5% de nos prévisions 2010), en repli de 6,0% comparativement à pareille période une année auparavant. Toutefois, l’analyse des produits d’exploitation laisse apparaître des évolutions contrastées : Tandis que les ventes de marchandises en l’état reculent de 9% (suite au report de certains projets d’infrastructure de grande envergure), les ventes de biens et services produits (correspondant essentiellement à des contrats de maintenance et des projets à valeur ajoutée) se bonifient de 36,9% à M MAD 11,5, portant ainsi leur contribution dans les revenus de la société à plus de 9%.
Malgré cette baisse d’activité, le résultat d’exploitation progresse de 11,9% pour s’élever à M MAD 20,6 (soit 52,9% de nos prévisions 2010). Parallèlement, la marge opérationnelle s’élargit de 2,7 points à 16,8%. Cette situation est essentiellement redevable à la baisse de 10,1% des achats revendus de marchandises à M MAD 90,3, traduisant vraisemblablement un retrait des prix du matériel informatique négocié par la société.
En revanche, le résultat financier passe de K MAD –17,9 en S1 2009 à M MAD –4,0 au terme du premier semestre 2010, subissant la forte détérioration du bilan de change.
Compte tenu de ce qui précède, la capacité bénéficiaire se défait de 9,7% pour s’établir à M MAD 12,1 (soit 46,2% de nos prévisions 2010), ramenant la marge nette à 9,9% contre 10,3% en S1 2009.
Quant aux perspectives de développement, le Senior Management de MICRODATA demeure confiant, capitalisant sur la montée en puissance escomptée des projets d’infrastructure informatique au Maroc et la capacité de la société à s’adapter rapidement aux changements que peut connaître son environnement.

Conclusion : Les résultats de MICRODTATA en S1 2010 pâtissent du tassement des investissements en matériel informatique des multinationales dans un contexte de persistance des effets de la crise à l’internationale. Toutefois, l’activité devrait profiter au second semestre 2010 de la réalisation de certains projets reportés.

BMCE Capital Bourse

_________________
www.bourse-maroc.org
--------------------------------
Accès au Portail - Règlement du Forum
avatar
haakoo
Nbre méssages : 1891
Humeur : ok
Réputation : 17
Inscris le : : 23/10/2008

Re: MICRODATA (MIC)

le Sam 23 Oct 2010 - 16:41
Pelican


Nbre méssages: 7027
Humeur: Small is beautiful
Profil boursier: Débutant
Points: 820
Réputation: 60
Inscris le :: 12/08/2008

Sujet: C 22/10/2010 à 16:04

--------------------------------------------------------------------------------

Si je peux dire quelque chose sur la rentabilité éspérée de MIC, c'est l'état de son bilan. Malgré que sa rentabilité est bonne par rapport au secteur, la société MIC souffre d'un sous-provisionnement. En effet, il est facile de voir son résultat net augmenter, si on ne constate pas des provisions qui concernent la dépréciation de tout l'actif ( de l'immobilisé jusqu'au stock voire les clients). Sur les comptes de Microdata, la société ne constate pas d'amortissement pour dépréciation de stock, de meme qu'il ne provisionne pas son compte clients.

De l'autre coté du bilan, et malgré un endettement accéptable, il y'a lieu de signaler que la société ne " capitalise " que trés peu ses bénéfices. Son caractére de valeur de rendement, fait que la société distribue une grande partie de son résultat net sous forme de dividende, écartant par là, de laisser de coté une partie de son résultat net qui devrait etre capitalisé sous forme de reports à nouveau ou de réserves.

Ces deux éléments me font laisser à penser que le seul avantage de la valeur MIC c'est le rendement de son dividende, contrairement à DISWAY qui capte l'interet sans dépasser un pay-out de 50% de ses résultats. L'avantage de Disway, c'est qu'elle capitalise ses résultats. Elle y'est un peu forcée vu son gearing ( endettement ). Dés que cet endettement repasse sous les 50% des capitaux propres, la valeur pourra devenir une exellente valeur de rendement.

Techniquement pour MIC, la valeur passe pratiquement tout le reste de l'année à consolider sur un cours donné dés le détachement du dividende. Une spéculation l'entour à l'approche des résultats, et malgré un dividende alléchant, la valeur le détache avec un rendement entre 8% et 9%. Ce qui veut dire que les investisseurs ne sont pas prets à augmenter le cours pour un rendement correct entre 5% et 6%. Actuellement, il faut s'abstenir d'avancer des cibles techniques sur des valeurs qui ne présentent pas liquidité nécéssaire en vue de réaliser une analyse.

avatar
DaRk-H
Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

Re: MICRODATA (MIC)

le Jeu 24 Mar 2011 - 11:54
MICRODTATA : Léger repli de 1,3% des réalisations commerciales à M MAD 257,1 à fin 2010

Fait : Publication des résultats annuels 2010.

Analyse : Dans un marché d’infrastructures informatiques (orienté grands comptes) marqué par une concurrence acharnée, MICRODATA dégage un chiffre d’affaires de M MAD 257,1 (vs nos prévisions de M MAD 267,3), en léger recul de 1,3%.

Pour sa part et capitalisant sur une optimisation de la structure de charges, le résultat d’exploitation ressort en quasi-stagnation à M MAD 35,8 (vs nos prévisions de M MAD 38,1). La marge opérationnelle s’élargit, quant à elle, de 0,2 point pour s’élever à 13,9%.

En définitive et compte tenu d’une maîtrise du déficit du résultat financier à M MAD –1,7, la capacité bénéficiaire gagne 1,8% à M MAD 25,0 (vs nos prévisions de M MAD 25,5), portant la marge nette à 9,7% contre 9,4% en 2009.

Dans ces conditions, le Conseil d’Administration a décidé de proposer à la prochaine AGO de distribuer un DPA de MAD 57 (contre MAD 56 au titre de l’exercice 2009), traduisant un pay-out de plus de 95%.

En terme de stratégie de développement, MICRODATA entend profiter du potentiel de croissance que recèle le secteur des TIC au Maroc, notamment dans le domaine des services à forte valeur ajoutée.

Conclusion : Quasiment en ligne avec nos prévisions, les agrégats financiers de MICRODATA traduisent le niveau de maturité atteint par cette société dans le segment du Corporate Retailer.

BMCE Capital Bourse

_________________
www.bourse-maroc.org
--------------------------------
Accès au Portail - Règlement du Forum
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum