Partagez
Aller en bas
Boursicoteur1979
Nbre méssages : 3
Inscris le : : 23/11/2014

Re: Introduction en bourse des Résidences Dar Saada, les petits porteurs du forum Bourse-Maroc appelent à son boycott. #BoycottDarSaada

le Dim 23 Nov 2014 - 22:30
Entierement d accord avec toi, il aurait fallu developper cette methode plutot que de l ecarter dans la note.
encore une fois, mon point n est pas de fixer 1 prix a cette intro mais de comparer ce qui est comparable. Pour appliquer a cette societe les multiples du secteur il faudrait rajoutter a ses creances clients au min 9 mois de ca soit environ (et en arrondissant tres largement) 1 milliards de chiffre d affaires soit 200m de Resultat net (avec 20 pour cent de marge nette. ce qui ramenerait son per a un niveau inferieur d 1/3.
aboulkacim
Nbre méssages : 867
Inscris le : : 05/09/2011

Re: Introduction en bourse des Résidences Dar Saada, les petits porteurs du forum Bourse-Maroc appelent à son boycott. #BoycottDarSaada

le Lun 24 Nov 2014 - 15:16
Faut-il souscrire à l'OPV DAR ...?
http://flm.ma/article.php?id=2142#.VHNL-9Lz0a8
Invité
Invité

Re: Introduction en bourse des Résidences Dar Saada, les petits porteurs du forum Bourse-Maroc appelent à son boycott. #BoycottDarSaada

le Lun 24 Nov 2014 - 18:07
L’introduction imminente en bourse des Résidences Dar Saâda et le risque de boycott par les petits porteurs.
 
Depuis l’annonce de l’introduction en bourse d’un autre spécialiste du logement social, « les Résidences Dar Saâda », les débats y afférents sont permanents sur la principale agora d’entraide et d’échange virtuel en matière d’analyses boursières tant fondamentales que techniques entre petits porteurs, «www.bourse-Maroc.org » dont le nombre des membres dépasse les 3.600.
 
Compte tenu de l’analyse par les experts de ce forum boursier indépendant de la note d’information d’introduction en bourse visée par le CDVM, la quasi-totalité des petits porteurs de ce forum qui ont exprimé leur position quant à cette IPO a tout simplement l’intention de boycotter purement et simplement cette dernière.
 
Le boycotte par ces petits porteurs de l’introduction en bourse de la filiale du holding Palmeraie ne vise nullement l’entité économique « les Résidences Dar Saâda », mais son processus d’introduction en bourse qui souffrirait de lacunes et d’anomalies apparentes de nature à remettre en cause sa sincérité, sa transparence et donc son équité.
 
Ces petits porteurs spécialistes de la bourse estiment dans un premier temps que trois des quatre co-conseillers financiers ayant fixé le prix d’introduction et rédigé la note d’information, qualifiée de non transparente, ne sont pas indépendants par rapport à la société R.D.S car leurs sociétés mères ou apparentées sont actionnaire du tour de table de cette dernière depuis 2011. Il s’agit de BMCE Capital Conseil, de CFG finance et de Attijariwafa Bank.
 
Ils estiment aussi que la rédaction de la note d’information est de nature à induire en erreur les lecteurs non avertis en mettant en évidence des multiples induits flatteurs, généralement utilisé par les non initiés pour juger les prix et cours boursiers, calculés en pré money (avant l’introduction) en rapportant anormalement les éventuelles performances futures (post money) à la seul capitalisation de la société avant son introduction en bourse par augmentation du capital. Cet illogique rapport du post money au pré money laisserait croire fictivement que les nouveaux actionnaires n’auraient pas droit au partage des éventuels bénéfices. Une aberration car sans être experte en bourse, toute personne censée mesurera les performances compte tenu de la nouvelle situation du capital social.
 
Tout en écartant la présentation des indicateurs en pré money car non pertinente, d’aucune utilité aux épargnants et même trompeuse, les petits porteurs reprochent aux rédacteurs de la note d’information, et au CDVM qui l’a visé, le recours à l’utilisation discrète d’un terme trop technique « pré money » que seuls les experts utilisent alors qu’il a été omis de donner dans la N.I sa définition comme c’est le cas même pour des termes évidents du genre « société », « dirigeants », « bidonville »…
 
Il est aussi reproché aux rédacteurs de la note d’information le manque de cohérence et de clarté quant aux agrégats prévisionnels. En effet, tout en laissant supposer que les évaluateurs ont dressé un business plan sur neuf ans (page 35 de la N.I) afin d’évaluer R.D.S et d’en fixer le prix d’introduction en bourse, ils n’ont présenté en pages 170 et suivantes que les données prévisionnelles de quatre années seulement même s’ils annoncent à tort cinq ans.
 
Le prix de l’IPO a été fixé sur la base d’un business plan non communiqué en totalité et qui sans aucune indication utile démarre en 2018 avec un très fort bénéfice d’exploitation non détaillé, alors que le business plan communiqué s’arrête à fin 2017, en progression de plus de 529% par rapport à 2013. Aucune allusion n’est faite dans la note d’information à un événement extraordinaire qui puisse justifier une telle fulgurante croissance du bénéfice d’exploitation et qui constitue une rupture totale avec le passé et le prévisionnel communiqué.
 
La rédaction de cette note d’information peut être qualifiée d’incohérente à cause d’un éventuel simple collage de ses différentes parties qu’auraient rédigé séparément plusieurs équipes des co-conseillers mais sans concertation. A titre d’exemple supplémentaire, la promesse de distribution de 40% des résultats nets réalisés est en totale contradiction avec les bilans du business plan communiqué à fin 2017.
 
Premièrement, à cause d’une évidente méconnaissance du droit comptable et du droit des sociétés par les rédacteurs de la note d’information, dans le business plan l’affectation du bénéfice net de chaque exercice comptable a été constaté sur l’exercice lui-même (N) et non pas le suivant (N+1). Faut-il rappeler que l’assemblée des actionnaires qui ne peut se réunir qu’en N+1 est la seule souveraine pour décider de l’affectation des résultats arrêtés par les dirigeants de la société avant la fin du 3ème mois N+1. Par conséquent, le business plan présenté, et qui affecte les bénéfice d’un exercice sur le même exercice, est comptablement, financièrement et juridiquement faux même si la N.I a été visée par le CDVM. En contradiction avec tout les référentiels comptables connus à ce jour, outre l’erreur d’affectation des résultats nets en report à nouveau des exercices de leurs réalisations, les initiateurs du business plan de la note d’information ont innové en matière de doctrine comptable et juridique, ce qui a rendu leur business plan incompréhensible et erroné, en imputant directement et à la fin de chaque exercice, avant même l’arrêté des comptes et leur approbation par les actionnaires, les futur dividendes des résultats nets eux-mêmes. Cette lacune est à l’origine d’une autre lacune plus grave qui consiste en la présentation dans le même business plan des résultats nets (pages 170 et 174 de la N.I) qui ne respectent pas la règle comptable fondamentale de la partie double, et qui consacre l’unicité du résultat net de chaque exercice découlant du bilan (approche patrimoniale) et au même temps du compte de produits et charges (approche de gestion).
 
Le comble, c’est au lieu de faire preuve de modestie et d’engager le débat constructif suite à l’interpellation du conseiller financier coordinateur global par un journaliste quant à cette anomalie que les petits porteurs de Bourse-maroc.org ont relevé, il a choisi de mépriser les petits porteurs en répondant au journaliste « ils ne faut pas les prendre au sérieux ». Pis encore, pour justifier l’injustifiable il a fallu innover en créant un nouvel agrégat financiers, inconnu de tous, le journaliste a eu droit à la réponse suivante « le résultat net et net de dividende ». Les analystes des petits porteurs, au même titre que tout financier et gestionnaire, connaissent l’agrégat « résultat net » au point de na pas préciser « net d’impôts sur les bénéfices ». Par contre, ils avouent ne pas connaître le fameux agrégat « résultat net net de dividende » et ils espèrent qu’un jour cette banque d’affaire daigne partager son savoir en la matière avec le marché. Il s’agit sûrement d’un agrégat financier spécial bourse des valeurs de Casablanca.
 
Comme l’adage dit « jamais deux sans trois », cette question de dividende laisse apparaître une troisième anomalie. Il s’agit de la contradiction d’annonce au début de la note d’information d’une politique de distribution de 40% des résultats qui seront réalisés, avec son reflet dans le business plan présenté à compter de l’exercice comptable 2015. En effet, le taux de distribution est inférieur aux 40% annoncés et donc promis. Les épargnants sont en droit de se demander si cette promesse de distribution sera réellement tenue après l’introduction en bourse alors qu’elle n’est pas tenue dans la simple note d’information, et juste quelques pages après et même avant la concrétisation de l’augmentation du capital par appel publique à l’épargne.
 
Les petits porteurs de Bourse-maroc.org sont grandement stupéfaits par une première dans l’histoire des introductions en bourse et qui consiste en la publication, avant l’introduction en bourse, de notes de recherche sur la candidate à la BVC par deux des quatre conseillers financiers ayant rédigé la note d’information et évalué RDS. Le plus étonnant, c’est que le premier conseiller semble se désolidariser de son groupement en donnant raison aux experts de « bourse-maroc.org » puisque dans sa note de recherche il corrige la méthode d’évaluation retenue conjointement dans la N.I en présentant cette fois-ci les agrégats induits en post money et non plus en pré money. Le deuxième conseiller, quant à lui il a choisi de compléter l’évaluation arrêtée par le groupement de conseillers dont lui-même, par de nouveaux paramètres ce qui traduit par une nouvelle valorisation, évidemment supérieur à l’officielle. Comment expliquer un tel revirement en quelques jours pour conclure à une nouvelle et plus forte valorisation de RDS ? N’était-il pas plus logique que les conseillers auraient dû fournir dans la note d’information leurs dernières évaluations et qui aboutissent à une valorisation supérieure que l’initiale tout en ayant la latitude de retenir un taux de décote plus important car le fameux 15% qu’ils mettent en avant et généralement un minimum pour les introductions en bourse de notoriété ?
 
Même en choisissant de boycotter personnellement cette introduction en bourse, les petits porteurs risquent d’être indirectement lésés en leur qualité de futurs retraités et d’investisseurs dans les fonds communs de placement que gèrent en bonne partie les quatre conseillers financiers de cette introduction.
 
En effet, compte tenu des précautions prises dans la note d’information en matière de transvasement des souscriptions, l’incidence de tout boycott de souscription éventuel par les petits porteurs, par les salariés et par les institutionnels étrangers sera automatiquement rattrapée par la demande des OPCVM visés et des institutionnels dont les gérants pour autrui des réserves des caisses de retraite marocaines.
 
Rien n’interdit aux gestionnaires des OPCVM non monétaires qui respectent à la lettre les notes de recherche et même les consignes de leurs banques d’affaires (groupe), de souscrire fortement puis, comme pour la CGI, provoquer un emballement de la demande selon les règles du tennis jusqu’à un certain cours avant de convaincre les institutionnels qui gère les fonds de retraite de se placer dessus au prix fort car personne ne criera au scandale.
 
La réussite de cette introduction en bourse ne devrait pas être mesurée par le taux global de demande et de souscription, qui sera inévitablement de 100%, mais par le respect des quotités prévues (salariés :4,44%, petits porteurs :34,56%, professionnels du placement et institutionnels :35%, institutionnels étrangers :26%).
 
Compte tenu de leurs douloureuses expériences à l’occasion de toutes les anciennes introductions qualifiées actuellement par scandales boursiers pour cause d’excès de confiance dans les évaluations et notes de recherche des banques d’affaires, les petits porteurs ne croient plus ces derniers sur parole, et ne sont plus rassurés par le visa du CDVM. Afin d’engager leurs épargnes, ils exigent des explications et informations complètes, claires, pertinentes et recevables. A défaut, ils chercheront refuge dans la terre mais pas dans la pierre.
 

Pour rappel, www.bourse-Maroc.org, en tant que plate forme indépendante d’échange et d’entraide bénévole, par respect de la règle de neutralité s’interdit d’initier lui-même tout appel de soutient ou de boycott de toute IPO. C’est à ses membres qu’il appartient directement et librement de soutenir ou de boycotter toute opération ayant fait l’objet d’analyses et de débats constructifs et étendus.


Dernière édition par agora le Lun 24 Nov 2014 - 18:21, édité 1 fois
Invité
Invité

Re: Introduction en bourse des Résidences Dar Saada, les petits porteurs du forum Bourse-Maroc appelent à son boycott. #BoycottDarSaada

le Lun 24 Nov 2014 - 18:09
Comme je suis seulement à moins de 51 dirhams de l'exil forcé, ci dessus une première ébauche de la synthèse des observations des membres de notre forum sur la future introduction en bourse de Résidences Dar Saada.
Tout journaliste épris par la noblesse du journalisme indépendant, neutre et objectif, peut s'en inspirer pour renseigner le public sur la position des petits porteurs de notre agora.
Invité
Invité

Re: Introduction en bourse des Résidences Dar Saada, les petits porteurs du forum Bourse-Maroc appelent à son boycott. #BoycottDarSaada

le Lun 24 Nov 2014 - 18:57
2013R2014E2015P2016P2017P
CPC consolidé
Bénéfice net d'impôt (CPC)306397458520664
Bilan consolidé : CORRIGE PAR FORUM
Report à nouveau+ Autres réserves4196508881 1771 521
Résultat net de l'exercice306397458520664
 * Dont :
  - Dividende payé en N+1 au titre de l'année N75159169176???
  - Mis en réserves231238289344???
Taux dist. Div Bénéf conso24,51%40,05%36,90%33,85%???
Promesse avec contradiction (pay out 40%)159183208265,6
Ecart = contardiction0-14-32#VALEUR!
Bilan consolidé : NOTE INFORMATION
Report à nouveau+ Autres réserves4197251 0471 3471 698
Résultat net de l'exercice306322299351488
Dividende imputé par erreur du résultat net75159169176???
avatar
Yuguerten
Consultant chartiste
Consultant chartiste
Nbre méssages : 1510
Réputation : 29
Inscris le : : 22/05/2010

Re: Introduction en bourse des Résidences Dar Saada, les petits porteurs du forum Bourse-Maroc appelent à son boycott. #BoycottDarSaada

le Lun 24 Nov 2014 - 19:48
@ Agora "Net Net" est une franchise de pressing. Very Happy

Le PP mskine est comme le chat qui met son nez dans le lave vaisselle, parfois les zinzins lui fourguent un coup de pied dans le derrière et appuient sur " lavage économique "....ça dure 3 ans.  Razz




_________________
"Quand on est dans un trou, la pire chose à faire est de continuer de creuser."
avatar
alpha74
Modérateur
Modérateur
Nbre méssages : 4198
Humeur : tranquil
Réputation : 18
Inscris le : : 01/12/2008

Re: Introduction en bourse des Résidences Dar Saada, les petits porteurs du forum Bourse-Maroc appelent à son boycott. #BoycottDarSaada

le Lun 24 Nov 2014 - 19:54
Premièrement, à cause d’une évidente méconnaissance du droit comptable et du droit des sociétés par les rédacteurs de la note d’information


la phrase qui tue ... que dire du CDVM qui ne fait que viser ... et on parle de la protection des épargnants 

« ils ne faut pas les prendre au sérieux »


finalement je pense que oui ( emetteurs , societé conseil et le CDVM )  :embarasse ... ah j'ai oublié aussi certains journalistes ( les beni oui oui ) 
avatar
alpha74
Modérateur
Modérateur
Nbre méssages : 4198
Humeur : tranquil
Réputation : 18
Inscris le : : 01/12/2008

Re: Introduction en bourse des Résidences Dar Saada, les petits porteurs du forum Bourse-Maroc appelent à son boycott. #BoycottDarSaada

le Lun 24 Nov 2014 - 20:04
avatar
autruch
Nbre méssages : 673
Réputation : 5
Inscris le : : 15/03/2013

Re: Introduction en bourse des Résidences Dar Saada, les petits porteurs du forum Bourse-Maroc appelent à son boycott. #BoycottDarSaada

le Lun 24 Nov 2014 - 20:10
@alpha74 a écrit:Premièrement, à cause d’une évidente méconnaissance du droit comptable et du droit des sociétés par les rédacteurs de la note d’information


la phrase qui tue ... que dire du CDVM qui ne fait que viser ... et on parle de la protection des épargnants 

« ils ne faut pas les prendre au sérieux »


finalement je pense que oui ( emetteurs , societé conseil et le CDVM )  :embarasse ... ah j'ai oublié aussi certains journalistes ( les beni oui oui

Goldman sachs a ruiner le monde elle est aussi la cause de la dernière  crise financière mondial de 2008 !
pourquoi on est arrivé la !
parmi les  causes ! tout les grands décideurs de la Fed ,SEC, La BCE , COB , AMF .... c'est des anciens cadre de  goldman sachs
 au Maroc on a copier le modèle vérifier le CV de ceux qui sont la tête  des institutions on trouvera la même ecole c'est des anciens de ...  a vous de voir ou on va ?
avatar
alpha74
Modérateur
Modérateur
Nbre méssages : 4198
Humeur : tranquil
Réputation : 18
Inscris le : : 01/12/2008

Re: Introduction en bourse des Résidences Dar Saada, les petits porteurs du forum Bourse-Maroc appelent à son boycott. #BoycottDarSaada

le Lun 24 Nov 2014 - 20:12
je crois que Mr Berrada doit offrir des techert en guise de recompense a tous les membres du CDVM et aux gars des Sociétés de bourse en guise de cadeaux de fin d'année c'est la moindre des choses  Laughing
i love morocco
Modérateur
Modérateur
Nbre méssages : 1053
Humeur : cool
Réputation : 10
Inscris le : : 04/09/2008

Re: Introduction en bourse des Résidences Dar Saada, les petits porteurs du forum Bourse-Maroc appelent à son boycott. #BoycottDarSaada

le Lun 24 Nov 2014 - 20:13
http://www.bmcek.co.ma/UploadFiles/publications/8445/BMCE%20Capital%20Research%20Initiation%20Coverage%20RDS%2024%2011%2014.pdf.V1.aspx

Chers forumistes
Si vous lisez les comparables boursiers utilisés, vous allez comprendre qu'on lit tout ce que vous dites. Ils ont ramené des sociétés égyptiennes pour justifier une moyenne de P/E de 15, alors que ceux d'ADH et ADI sont de 8.3. 

Valorisation à 268. 
je ne souscrirais pas méme si on rabaisse l'intro a moins de 200 dhs.
Invité
Invité

Re: Introduction en bourse des Résidences Dar Saada, les petits porteurs du forum Bourse-Maroc appelent à son boycott. #BoycottDarSaada

le Lun 24 Nov 2014 - 20:22
@i love morocco a écrit:http://www.bmcek.co.ma/UploadFiles/publications/8445/BMCE%20Capital%20Research%20Initiation%20Coverage%20RDS%2024%2011%2014.pdf.V1.aspx

Chers forumistes
Si vous lisez les comparables boursiers utilisés, vous allez comprendre qu'on lit tout ce que vous dites. Ils ont ramené des sociétés égyptiennes pour justifier une moyenne de P/E de 15, alors que ceux d'ADH et ADI sont de 8.3. 

Valorisation à 268. 
je ne souscrirais pas méme si on rabaisse l'intro a moins de 200 dhs.
Ce que j'ai envie de leur dire n'est pas élégant, alors je m'abstient momentanément.
Contenu sponsorisé

Re: Introduction en bourse des Résidences Dar Saada, les petits porteurs du forum Bourse-Maroc appelent à son boycott. #BoycottDarSaada

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum