MESSAGE : L’accès au forums court terme de bourse-maroc.org est actuellement réservé aux seuls membres actifs.

Partagez
Aller en bas
hafid5000
Nbre méssages : 711
Inscris le : : 16/10/2008

Re: Alliances développement : Quel sort pour les ORA et les petits porteurs

le Ven 25 Déc 2015 - 11:13
Sur 1 autre registre vendredi dernier alliance á signé avec 1 banque de la place 1 autre dation de 400 millions de dhs ce qui porte les dations avec les banques á 2, 2  milliards de dhs
hafid5000
Nbre méssages : 711
Inscris le : : 16/10/2008

Re: Alliances développement : Quel sort pour les ORA et les petits porteurs

le Ven 25 Déc 2015 - 11:19
Sur 1 autre registre il y a eu 1 grand remaniement au sein d'alliance avec bcp de departs negocié pour reduire l'effectif rt la masse salariel et lors du prochain conceil d'administration d'alliance il y 'aura NOMINATION D 1 NOUVEAU DIRECTEUR GENERAL D ALLIANCE ET MR LAZRAK SE CONTENTERA DE LA FONCTION DE PRRSIDENT DU DIRECTOIRE
avatar
hafid5000
Nbre méssages : 711
Humeur : optimiste
Réputation : 1
Inscris le : : 16/10/2008

Re: Alliances développement : Quel sort pour les ORA et les petits porteurs

le Ven 25 Déc 2015 - 11:24
1 autre bonne nouvelle c-est que l'augmentation de capital interviendra juste apres enterinement du deal de la dette privée  et n'est plus conditioné par la vente de la station lixus
avatar
hafid5000
Nbre méssages : 711
Humeur : optimiste
Réputation : 1
Inscris le : : 16/10/2008

Re: Alliances développement : Quel sort pour les ORA et les petits porteurs

le Ven 25 Déc 2015 - 11:48
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:1 autre bonne nouvelle c-est que l'augmentation de capital interviendra juste apres enterinement du deal de la dette privée  et n'est plus conditioné par la vente de la station lixus
Justement pour la dette privée pour la reunion du lundi le quorum est de 25% et ils ont besoin de la moitié du quorum pour faire passer les resolutions donc de 12, 5% des voies  ; et il y a 1interet manifeste de plusieus porteurs d'obligations ; donc logiquement les resolutions vont passer lundi mais ce n'est que la premiere etape du processus de restructuration de la dette privée car aprés la réunion du lundi et approbation des resolutions, il y aura 1 cobseil d'administration d'alliance pour etablir les PV puis etablir 1 note d'information sur la restructuration de la dette privée qui va etre envoyer au CDVM pour visa et puis elle va etre rendu public et enfin cette note doit etre envoyer au represantant de la masse des obligataire pour l'approuvé ( ce represantant de la masse des obligataire va etre nomé le lundi 28 decembre) et lá on poura dire que la restructuration  de la dette privée est enteriné . Pour les modalités wui vont etre adopter lundi , il s' agit du payement en dation de 1, 1 milliard de dirhams de dette et lá alliance propose 5 milliards de dhs d'actifs á ses creanciers pour faire leur choix.et pour ce qui reste de la dette il sera regroupé en 1 seule dette avec 1 taux d'interet de 4% et 1 franchise de 3 ans pour le capital et les interets aussi.voila tout est dit alliance avance sereinement dans son plan de restructuration global qui prend encore plus de temps pour se concretiser mais qui arrivera á se faire au fil du temps
avatar
bluehorseshoe
Nbre méssages : 1181
Humeur : Révolté
Réputation : 17
Inscris le : : 26/04/2011

Re: Alliances développement : Quel sort pour les ORA et les petits porteurs

le Ven 25 Déc 2015 - 11:58
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:1 autre bonne nouvelle c-est que l'augmentation de capital interviendra juste apres enterinement du deal de la dette privée  et n'est plus conditioné par la vente de la station lixus
Justement pour la dette privée pour la reunion du lundi le quorum est de 25% et ils ont besoin de la moitié du quorum pour faire passer les resolutions donc de 12, 5% des voies  ; et il y a 1interet manifeste de plusieus porteurs d'obligations ; donc logiquement les resolutions vont passer lundi mais ce n'est que la premiere etape du processus de restructuration de la dette privée car aprés la réunion du lundi et approbation des resolutions, il y aura 1 cobseil d'administration d'alliance pour etablir les PV puis etablir 1 note d'information sur la restructuration de la dette privée qui va etre envoyer au CDVM pour visa et puis elle va etre rendu public et enfin cette note doit etre envoyer au represantant de la masse des obligataire pour l'approuvé ( ce represantant de la masse des obligataire va etre nomé le lundi 28 decembre) et lá on poura dire que la restructuration  de la dette privée est enteriné . Pour les modalités wui vont etre adopter lundi , il s' agit du payement en dation de 1, 1 milliard de dirhams de dette et lá alliance propose 5 milliards de dhs d'actifs á ses creanciers pour faire leur choix.et pour ce qui reste de la dette il sera regroupé en 1 seule dette avec 1 taux d'interet de 4% et 1 franchise de 3 ans pour le capital et les interets aussi.voila tout est dit alliance avance sereinement dans son plan de restructuration global qui prend encore plus de temps pour se concretiser mais qui arrivera á se faire au fil du temps
Pourquoi on fait tout ça ? Pourquoi on lui offre tous ces cadeaux ? Shocked 

Mabqawch rjaaal
avatar
hafid5000
Nbre méssages : 711
Humeur : optimiste
Réputation : 1
Inscris le : : 16/10/2008

Re: Alliances développement : Quel sort pour les ORA et les petits porteurs

le Ven 25 Déc 2015 - 12:05
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Justement pour la dette privée pour la reunion du lundi le quorum est de 25% et ils ont besoin de la moitié du quorum pour faire passer les resolutions donc de 12, 5% des voies  ; et il y a 1interet manifeste de plusieus porteurs d'obligations ; donc logiquement les resolutions vont passer lundi mais ce n'est que la premiere etape du processus de restructuration de la dette privée car aprés la réunion du lundi et approbation des resolutions, il y aura 1 cobseil d'administration d'alliance pour etablir les PV puis etablir 1 note d'information sur la restructuration de la dette privée qui va etre envoyer au CDVM pour visa et puis elle va etre rendu public et enfin cette note doit etre envoyer au represantant de la masse des obligataire pour l'approuvé ( ce represantant de la masse des obligataire va etre nomé le lundi 28 decembre) et lá on poura dire que la restructuration  de la dette privée est enteriné . Pour les modalités wui vont etre adopter lundi , il s' agit du payement en dation de 1, 1 milliard de dirhams de dette et lá alliance propose 5 milliards de dhs d'actifs á ses creanciers pour faire leur choix.et pour ce qui reste de la dette il sera regroupé en 1 seule dette avec 1 taux d'interet de 4% et 1 franchise de 3 ans pour le capital et les interets aussi.voila tout est dit alliance avance sereinement dans son plan de restructuration global qui prend encore plus de temps pour se concretiser mais qui arrivera á se faire au fil du temps
Pourquoi on fait tout ça ? Pourquoi on lui offre tous ces cadeaux ? Shocked 

Mabqawch rjaaal
Pour mes beaux yeux á moi Laughing
avatar
hafid5000
Nbre méssages : 711
Humeur : optimiste
Réputation : 1
Inscris le : : 16/10/2008

Re: Alliances développement : Quel sort pour les ORA et les petits porteurs

le Mer 30 Déc 2015 - 11:09
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:AUGMENTATION DE CAPITAL DE 1 Milliard de dhs confirme par le management d'alliance dont 356 millions de dhs de la part du PDG lazrak et a peut pres 500 millions de dhs de la part de la SFI donc monte en puissance de la SFI dans le tour de table d'alliance ce qui justifie la nomination de Marc Gerard lamy et Bertand Marie Alexis Julien-Laferriere tout 2 recommander par la SFI (source hakim benzakour secretaire general d'alliance)
hamdoulillah j'ai vu juste su r tous les plans au sujet d'alliance et j'ai tous communiqué en juillet ,et là les choses se concrétisent.1 ouf de soulagement et 1 pensée à ceux qui ont cru en moi notament auditeur,madex et abk1
avatar
Pelican
Nbre méssages : 16080
Humeur : En construction
Réputation : 69
Inscris le : : 12/08/2008

Re: Alliances développement : Quel sort pour les ORA et les petits porteurs

le Jeu 17 Mar 2016 - 10:37
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Yakma jbedt nhel lbareh?? Very Happy


Le forum a un compte à régler avec ADI.
Jamais je ne pardonnerais deux choses essentielles :

- Nous avoir menti lorsqu'on a envoyé un email sur la santé de l'entreprise : A l'époque ADI a démenti avoir des problèmes.

- J'ai assisté à l'AG des actionnaires. 2 Heures aprés, ils publient un PW sans nous aviser.



Je pourrais aussi ajouter le manque de fauteuils lors de cette AG organisée dans une salle étroite sans gateaux ou macarons ! Very Happy


Dernière édition par Pelican le Jeu 17 Mar 2016 - 10:47, édité 1 fois

_________________
IL n'y a pas pire qu'une position court-termiste qui se transforme en placement à long terme. Le PP mskine est comme le chat qui met son nez dans le lave vaisselle, parfois les zinzins leurs fourguent un coup de pied dans le derrière et appuient sur " lavage économique "....ça dure 3 ans.
Invité
Invité

Re: Alliances développement : Quel sort pour les ORA et les petits porteurs

le Jeu 17 Mar 2016 - 10:42
@Pelican a écrit:Repost :

Un faux dans la note d’information d’Alliances développement ?


https://www.facebook.com/notes/forum-bourse-casablanca/un-faux-dans-la-note-dinformation-dalliances-d%C3%A9veloppement-/10153365140151791


"


Des responsabilités en cascade

En effet, en préambule de la NI, le PDG atteste que les données fournis aux investisseurs sont conformes à la réalité. Le visa du CDVM de son coté "n’implique ni approbation de l’opportunité de l’opération ni authentification des informations présentées. Il a été attribué après examen de la pertinence et de la cohérence de l’information donnée dans la perspective de l’opération proposée aux investisseurs" . Meme si cette formulation peut dédouaner le gendarme du marché boursier, il est utile de se demander de l'entité qui peut contrôler la véracité des informations adressées aux investisseurs. La même logique concerne une nouvelle fois les auditeurs, les commissaires aux comptes ( CAC ) et BMCE Capital, banque conseil du groupe immobilier qui sur la base des données fournies par la direction se contentent parfois d'apposer leurs attestations sans pour autant chercher l'erreur qui peut se glisser dans une note d'information.

Qui fait quoi, qui contrôle qui et quoi et comment ?

" Normalement, un commissaire aux comptes doit vérifier la sincérité de la répartition du capital en consultant le registre obligatoire des transferts des actions (article 245 de la loi 17-95) dont les CAC vérifient annuellement la mise à jour, les PV des assemblées et surtout de leurs feuilles de présence." nous indique un conseiller juridique du forum Bourse-Maroc.org. Il ajoute " A moins de l'absence volontaire de mise à jour par ADI de son registre de transfert des actions, et de la présentation aux actionnaires de faux états de synthèse (partiellement) avec un tableau de répartition du capital social non conforme à la réalité et que les CAC auraient certifié tout en ayant été leurré par le management d'ADI, BMCE Capital Conseil est responsable de cette anomalie de la N.I objet de son attestation de sincérité. "

Bonjour,

Une preuve de l’honnêteté intellectuelle et de l'activisme boursier positif et désintéressé.

Même en détenant des ADI, vous avez choisi de ne pas passer au silence ce nouveau dérapage de notre fameuse place financière, la BVC et toutes les instances qui gravitent au tour.

Chapeau bas MONSIEUR.

P.S : des fois, vous dérapez monsieur.
HerveG
Consultant juridique
Consultant juridique
Nbre méssages : 22
Réputation : 7
Inscris le : : 22/06/2015

Re: Alliances développement : Quel sort pour les ORA et les petits porteurs

le Jeu 17 Mar 2016 - 11:21
Réputation du message : 100% (1 vote)
Bonjour à tous,

Je voudrais réagir à l'article publié au repost de ce matin 11h07.

Le point qui me fait réagir est la citation de l'article 245 de la loi sur la SA sur la tenue du registre des mouvements de titres, pour deux raisons.
La première est dans le fait que la loi ne vise que les titres nominatifs (c'est au 3e alinéa de l'article, celui qui parle du registre). Rappelons qu'une SA peut avoir deux catégories d'actions (sur le sujet, en fait, ça peut être plus...), les titres nominatifs et les titres au porteur. Cela signifie que les mouvements de titres au porteurs sont parfaitement opaques au regard du registre des mouvements de titres, dans le plus parfait respect de la loi.
La seconde est dans le fait que les titres cotés sur un marché financier quel qu'il soit sont des titres au porteur. Cela peut sembler évident, vu la fluidité et la liquidité qu'on peut espérer sur un tel marché (même si la pratique limite parfois la réalité de ce principe). Si une action peut être vendue 1.000.000.0000 de fois à la seconde avec le nanotrading, j'imagine mal comment on pourrait tenir le registre des mouvements de titre...

Du fait de ces deux raisons, à la fois théoriques et pratiques, l'application de l'article 245 sur la composition du capital est sujette à caution (en l'état des informations évoquées dans l'article du Desk) car la répartition réelle de l'intégralité du capital dépend de deux choses:
- la répartition des titres nominatifs est normalement connue via le registre des mouvements de titres.
- la répartition des titres au porteur est sujette à caution sous réserve du contrôle de l'intégralité des comptes titres et de la comptabilité de tout porteur potentiel de ces titres au porteur d'Alliance. Les déclarations officielles des porteurs significatifs peuvent être une source d'information, sous réserve de pouvoir en contrôler la fiabilité (via une attestation d'un tiers certifiant la détention des titres allégués à une date donnée, par exemple).

Pour ce qui est du faux, du coup, il existe plusieurs possibilités de le comprendre.
Soit l'affirmation dans la note d'information de l'état de la répartition du capital pour ce qui concerne les principaux actionnaires a été faite de manière professionnelle (c'est à dire en ne se contentant pas d'une simple affirmation orale mais en procédant à une vérification sur pièce, justificatif écrit à l'appui), soit cela n'a pas été le cas.
Dans le premier cas, la responsabilité sera imputable aux auteurs/émetteurs des justificatifs présentés aux tiers ayant repris l'information (sauf si on voulait affirmer une présomption de mauvaise foi qui serait contraire au droit en vigueur en l'état). La qualification juridique des faits sera à vérifier selon les conséquences qu'on voudra leur attribuer (notamment pour juger de la nature civile ou pénale).
Dans le second cas, la responsabilité pourrait être élargi, éventuellement sur des fondements juridiques différents et avec des qualifications juridiques distinctes, aux intervenants ayant agit avec légèreté.

La réglement CDVM (ou AMMC) devra être revue sur le sujet, puisqu'il semble que l'AMMC a manifesté une intention de faire régner une forme de discipline sur les marchés...

J'ajoute un dernier point: les feuilles de présence ne permettent probablement pas non plus d'avoir la répartition exhaustive et intégrale du capital, ne serait-ce qu'à cause de l'absentéisme...
HerveG
Consultant juridique
Consultant juridique
Nbre méssages : 22
Réputation : 7
Inscris le : : 22/06/2015

Re: Alliances développement : Quel sort pour les ORA et les petits porteurs

le Jeu 17 Mar 2016 - 11:31
Nous sommes d'accord sur le fait que le point mis en rouge est surtout théorique. Mais jusqu'au 1er juillet on est obligés d'en rester à la théorie (même si elle est peu probable dans une conclusion positive, purgeant les vices...).
avatar
BINGO
Nbre méssages : 354
Réputation : 4
Inscris le : : 20/07/2010

Re: Alliances développement : Quel sort pour les ORA et les petits porteurs

le Jeu 17 Mar 2016 - 13:38
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Un faux dans la note d’information d’Alliances développement ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

:one CHAPEAU BAS MONSIEUR

Cet article de haute facture sur le plan juridique, fera annale dans l'histoire de l'activisme boursier naissant dans le plus beau pays du monde
Contenu sponsorisé

Re: Alliances développement : Quel sort pour les ORA et les petits porteurs

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum