Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
boursierlion
Nbre méssages : 58
Réputation : 1
Inscris le : : 13/01/2011

Séance du mercredi 21 juin

le Mer 21 Juin 2017 - 10:34
3wachar mabrouka
avatar
Mak Mak
Nbre méssages : 1625
Réputation : 9
Inscris le : : 11/03/2016

Re: Séance du mercredi 21 juin

le Mer 21 Juin 2017 - 10:58
Au terme des 4 premiers mois de 2017, Cosumar affiche une progression de 2,9x de son activité export de sucre raffiné, soit un CA de 901 MDh contre 313 MDh observé durant la même période de l’année dernière. Plus en détails, les volumes exportés durant la période Janvier-Avril 2017 s’établissent à 158.000 T, soit près de la moitié des exportations réalisées sur toute l’année 2016. Parallèlement, le prix moyen à l’export affiche une appréciation sensible de 40% sur la même période passant de 4.090 à 5.714 Dh/T. A l’origine de cette performance, les retombées positives de la campagne agricole 2016-2017 qui ont permis une poursuite de l’amélioration des rendements des plantes sucrières et des surfaces cultivées. Dans ces conditions, une bonne partie des capacités de raffinage de l’usine de Casablanca devrait être orientée vers les marchés à l’international.
Source : Le Matin Eco

_________________
"Wanna irane loulou awr iggane died koullou"
REFY_YFER
Nbre méssages : 872
Humeur : Guetteur mélancolique
Réputation : 6
Inscris le : : 16/02/2017

Re: Séance du mercredi 21 juin

le Mer 21 Juin 2017 - 11:23
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Au terme des 4 premiers mois de 2017, Cosumar affiche une progression de 2,9x de son activité export de sucre raffiné, soit un CA de 901 MDh contre 313 MDh observé durant la même période de l’année dernière. Plus en détails, les volumes exportés durant la période Janvier-Avril 2017 s’établissent à 158.000 T, soit près de la moitié des exportations réalisées sur toute l’année 2016. Parallèlement, le prix moyen à l’export affiche une appréciation sensible de 40% sur la même période passant de 4.090 à 5.714 Dh/T. A l’origine de cette performance, les retombées positives de la campagne agricole 2016-2017 qui ont permis une poursuite de l’amélioration des rendements des plantes sucrières et des surfaces cultivées. Dans ces conditions, une bonne partie des capacités de raffinage de l’usine de Casablanca devrait être orientée vers les marchés à l’international.
Source : Le Matin Eco
J'imagine l'impact de pareil article quand le DH aura dévissé
:manger
jad7
Nbre méssages : 249
Réputation : 4
Inscris le : : 21/05/2015

Re: Séance du mercredi 21 juin

le Mer 21 Juin 2017 - 11:44
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Au terme des 4 premiers mois de 2017, Cosumar affiche une progression de 2,9x de son activité export de sucre raffiné, soit un CA de 901 MDh contre 313 MDh observé durant la même période de l’année dernière. Plus en détails, les volumes exportés durant la période Janvier-Avril 2017 s’établissent à 158.000 T, soit près de la moitié des exportations réalisées sur toute l’année 2016. Parallèlement, le prix moyen à l’export affiche une appréciation sensible de 40% sur la même période passant de 4.090 à 5.714 Dh/T. A l’origine de cette performance, les retombées positives de la campagne agricole 2016-2017 qui ont permis une poursuite de l’amélioration des rendements des plantes sucrières et des surfaces cultivées. Dans ces conditions, une bonne partie des capacités de raffinage de l’usine de Casablanca devrait être orientée vers les marchés à l’international.
Source : Le Matin Eco
J'imagine l'impact de pareil article quand le DH aura dévissé
:manger

Une petite précision SVP pour ne pas induire les gens en erreur par ce communiqué qui façonne les choses selon sa volonté.

Le Maroc n'est pas un exportateur net du sucre raffiné bien au contraire il est déficitaire en sucre. Le Taux de couverture du marché Marocain en ses besoins est de l'ordre de 60%. Le reste est importé en sucre Brut avant d'être raffiné localement.

Le sucre exporté a été importé brut donc les retombées positives de la campagne agricole 2016-2017 n'ont aucune relation avec les exportations!
Si le prix du sucre exporté a augmenté, il en est de même pour le sucre brut importé. Là ou gagnerait CSR est dans la marge qui reste semblable indépendamment de l'augmentation ou baisse du pris du sucre! La bonne comparaison à faire ne doit pas concerné le CA elle doit concerner le volume exporté qui aurait évolué de 50% (il en serait de même pour les charges d'Achat à l'import)

Bonne chance aux détenteurs de CRS


Dernière édition par jad7 le Mer 21 Juin 2017 - 11:54, édité 1 fois
REFY_YFER
Nbre méssages : 872
Humeur : Guetteur mélancolique
Réputation : 6
Inscris le : : 16/02/2017

Re: Séance du mercredi 21 juin

le Mer 21 Juin 2017 - 11:54
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
J'imagine l'impact de pareil article quand le DH aura dévissé
:manger

Une petite précision SVP pour ne pas induire les gens en erreur par ce communiqué qui façonne les choses selon sa volonté.

Le Maroc n'est pas un exportateur net du sucre raffiné bien au contraire il est déficitaire en sucre. Le Taux de couverture du marché Marocain en ses besoins est de l'ordre de 60%. Le reste est importé en sucre Brut avant d'être raffiné localement.

Le sucre exporté a été importé brut et si le prix du sucre exporté a augmenté, il en est de même pour le sucre brut importé. Là ou gagnerait CSR est dans la marge qui reste semblable indépendamment de l'augmentation ou baisse du pris du sucre!

Bonne chance aux détenteurs de CRS
Merci pour la précision.
Ce qui compte est l'impact du devenir du DH sur l'activité de CSR et par ricochet sur ses réalisations futures. 
massa_ibo DH 3inda CSR fawa_ido
avatar
VERMEREN
Nbre méssages : 732
Réputation : 17
Inscris le : : 22/12/2014

Re: Séance du mercredi 21 juin

le Mer 21 Juin 2017 - 12:34
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les questions qui se posent:
-Il était où BAM depuis le début d'année?
-Pk avoir attendu une telle érosion des réserves de changes avant de déclarer "on va sévir"?
-La passivité de la Banque Centrale encourage une telle frénésie, Pk les banques vont-elles s'auto-réguler?
Il y a une régle qui a confirmé sa validité dans notre économie: les secteurs économiques les plus réglementés, sont ceux qui brassent le plus de rentabilité et le moins de concurrence...
Tant que 2 banques continueront à s'acaparer les 2/3 des dépôts ainsi que l'encours de la dette intérieure du Trésor, il ne faut point espérer de réelles performances économiques...
Ils ont beau être des institutionnels, la culture de "lhemza" ils l'ont dans l'ADN!
Les pays les plus développés=Les marchés les plus concurrentiels
Invité
Invité

Re: Séance du mercredi 21 juin

le Mer 21 Juin 2017 - 13:41
bjr
hps continue sa route
avatar
mastafa
Nbre méssages : 1469
Réputation : 9
Inscris le : : 01/03/2017

Re: Séance du mercredi 21 juin

le Mer 21 Juin 2017 - 23:56
Salam mes amis.lah yta9abbal.
Je crois que les intervenants sur snep ont voulu dedier cette seance a notre ami [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] . Toutes les transactions a 368,xx dh. Vous étes satisfait monsieur ?
Cordialement

_________________
not all that glitters is gold
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum