Forum Bourse Maroc

منتدى بورصة الدارالبيضاء
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  Règlement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Analyse financière : vulgarisation

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
REFY_YFER



Nbre méssages : 1191
Inscris le : : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   Dim 27 Aoû 2017 - 14:20

Le Bilan:
C'est une photo de l'entreprise scindée en deux parties. A droite, on retrouve les biens de l'entreprise, qu'on appelle ACTIF, à gauche les ressources ayant été à l'origine du financement de ces biens. Les ressources, formant le PASSIF, sont le capital, et la dette. Le capital étant censé éternellement alloué (des fois on le réduit, des fois on l'augmente, opérations rares dans la vie d'une entreprise), on dit qu'il a un caractère permanent. 
Les dettes peuvent être contractée à long terme ou à court terme (moins d'un an). Dans le premiers cas, elles font partie des ressources permanentes. et classées dans le haut du passif. Dans le second cas, elles figurent au bas du PASSIF. Une règle d'ordre général, les ressources sont classées par ordre d'exigibilité (plus la ressource est exigible, plus elle descend en bas).

Les éléments de l'Actif sont classés par ordre de liquidité: plus un bien est vite liquide plus il figure au bas de l'Actif. Par exemple, au bas du bilan, on retrouve les disponibilités cash, au dessus les avoirs en banque, au dessus les chèques à l'encaissement, au dessus les effets de commerces, au dessus les créances court terme, au dessus les stocks (remarquez que les stocks qu'on vend au clients deviennent des créances, les créances sont réglées par effet de commerce ou par chèque, ces derniers, une fois échus, sont transformés en avoirs dans le compte bancaire, et on pour se procurer du cash on se présente chez le banquier qui va réduire notre avoir bancaire en échange du cash*), et plus en haut les biens qui sont destinés à l'entreprise tels que , matériel de bureau, matériel informatique, le matériel de transport, équipements  et installations techniques , les constructions et bâtiments, les terrains ...

* Ces transformations (rien ne se perd, rien ne s'ajoute, tout se transforme) sont transcrites quotidiennement dans les livres comptables de la société, et servent, en fin d'année/semestre pour établir les états financiers.
 
Pour les non financiers, Il est important d'assimiler ces notions de base avant passer à la paragraphe suivante grâce à quoi je suis sûr que vous allez assimiler la suite. 

N'hésitez pas à poser des questions. Je prends la route pour Oujda en vue de passer l'Aid en famille. Mes meilleurs vœux pour l'occasion.
Revenir en haut Aller en bas
mastafa



Nbre méssages : 2730
Inscris le : : 01/03/2017

MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   Dim 27 Aoû 2017 - 20:44

نتمنى أن تصل بالسلامة وأن تجد العائلة في أحسن حال
السؤال : هل اشتقت لكران ؟ههه
Revenir en haut Aller en bas
Cavalier des vagues
Consultant chartiste
Consultant chartiste
avatar

Nbre méssages : 1419
Humeur : Calme
Réputation : 23
Inscris le : : 11/02/2017

MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   Dim 27 Aoû 2017 - 23:42

Bonsoir Refy,

Vous avez bien résumé la composition d'un bilan sous le théorème de Lavoisier : 
Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.
Le Bilan comptable aide à visualiser la transformation du passif en actif sans aucune perte. En fin de compte, un bilan équilibré exige que le total du passif soit toujours égale au total de l'actif.

Bonne route Victor et un grand salut à toute la ville de Oujda.

_________________
Cut your losses and let your profits a run.
Revenir en haut Aller en bas
zakariae



Nbre méssages : 181
Réputation : 2
Inscris le : : 22/12/2014

MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   Lun 28 Aoû 2017 - 8:06

Bonjour tous le monde, merci pour l'initiative que je trouve excellente.
Pour compléter ce qui a été dit sur le bilan, voici une vidéo qui essaie de definir c'est quoi le bilan,  et pourquoi les sociétés font faillite (je trouve toute la chaîne YouTube Heu?reka très intéressante, et je vous la conseille vivement, elle traite des sujets lié à la finance : marché financier, lien avec l'économie reelle, création de la monnaie, ...)
https://youtu.be/iqhEA_DWDZI
Revenir en haut Aller en bas
REFY_YFER



Nbre méssages : 1191
Humeur : __________ على هوى السوق أسوق
Réputation : 9
Inscris le : : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   Lun 28 Aoû 2017 - 12:33

@mastafa a écrit:
نتمنى أن تصل بالسلامة وأن تجد العائلة في أحسن حال
السؤال : هل اشتقت لكران ؟ههه
Merci Monsieur le violoniste cosmopolite
Revenir en haut Aller en bas
REFY_YFER



Nbre méssages : 1191
Humeur : __________ على هوى السوق أسوق
Réputation : 9
Inscris le : : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   Lun 28 Aoû 2017 - 12:42

@Cavalier des vagues a écrit:
Bonsoir Refy,

Vous avez bien résumé la composition d'un bilan sous le théorème de Lavoisier : 
Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.
Le Bilan comptable aide à visualiser la transformation du passif en actif sans aucune perte. En fin de compte, un bilan équilibré exige que le total du passif soit toujours égale au total de l'actif.

Bonne route Victor et un grand salut à toute la ville de Oujda.

Oui Maître, la parité / égalité est la clé de voûte de la comptabilité, on la retrouve partout, elle longe la voie du comptable. Egalité entre total actif et total passif, égalité entre ce qui se perd et ce qui s'ajoute (lors de la transformation), les comptables parlent de partie double. Comme pour l'épicier du coin, aucun centime ne doit manquer au compte (au sens figuré comme au sens du métier). 

J'ai utilisé le théorème du Lavoisier pour introduire petit à petit les opérations comptables, histoire de dire aux non comptables qu'ils peuvent  partout se retrouver en comptant sur le bon sens, en comptabilité comme en bourse et dans toute la vie réelle. Rien n'échappe aux lois de la nature. 


لك كل المحبة والتقدير والإحترام من وجدة
Revenir en haut Aller en bas
REFY_YFER



Nbre méssages : 1191
Humeur : __________ على هوى السوق أسوق
Réputation : 9
Inscris le : : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   Lun 28 Aoû 2017 - 12:53

@zakariae a écrit:
Bonjour tous le monde, merci pour l'initiative que je trouve excellente.
Pour compléter ce qui a été dit sur le bilan, voici une vidéo qui essaie de definir c'est quoi le bilan,  et pourquoi les sociétés font faillite (je trouve toute la chaîne YouTube Heu?reka très intéressante, et je vous la conseille vivement, elle traite des sujets lié à la finance : marché financier, lien avec l'économie reelle, création de la monnaie, ...)
https://youtu.be/iqhEA_DWDZI

Merci Monsieur zakariae, le savoir est à la portée des doigts.
L'objectif ici est beaucoup plus d'encourager les non comptables à faire leur propre jugement sur les états financiers.
Tout apport est vivement sollicité.
Revenir en haut Aller en bas
Cavalier des vagues
Consultant chartiste
Consultant chartiste
avatar

Nbre méssages : 1419
Humeur : Calme
Réputation : 23
Inscris le : : 11/02/2017

MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   Dim 3 Sep 2017 - 17:55

Bonsoir M. Refy,

Je veux vous posez une question : 
Quelle est le degré d'importance du capital dans le bilan de l'entreprise? l'importance de la taille du capital?
Pourquoi les entreprises veulent-t-elles augmenter leur capital? Pour quel profit?

Meric Victor.

_________________
Cut your losses and let your profits a run.
Revenir en haut Aller en bas
REFY_YFER



Nbre méssages : 1191
Humeur : __________ على هوى السوق أسوق
Réputation : 9
Inscris le : : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   Dim 3 Sep 2017 - 21:05

Merci pour la question Monsieur Cavalier de vagues. La notion du capital est primordiale dans l'analyse financière.
Pour permette à nos amis de nous suivre, ce qu'il faut retenir est de juger le capital de l'entreprise au vu des autres composantes des états financiers comme la dette à long terme, le résultat, le chiffres d'affaires, etc. ou au vu des mêmes composantes chez la concurrence (je vais revenir sur ces éléments plus loin en bas)

En général, le capital constitue une garantie pour les principaux partenaires de l’entreprise (fournisseurs, clients, salariés, banques ...)
Un capital trop faible expose l’entreprise à un traitement défavorable par ses fournisseurs, ces derniers seraient enclins à astreindre notre entreprise à des délais de paiement fournisseurs restreints, à des prix pas très compétitifs et une marge de dette restreinte. ils vont snober notre entreprise  Very Happy
Autre conséquence, un capital trop faible impacte négativement l’image de l’entreprise vis à vis de nos clients, par exemple pour l'adjudication des marchés publiques, l'adjudicateur pourrait, dans notre cas, demander des garanties supplémentaires ou carrément écarter le soumissionnaire
En cas de besoin de financement extérieur (exemple de recours à la dette bancaire), le prêteur peut exiger que la société dispose d’un certain niveau de fonds propres.

Noter que jusqu'à présent nous avons parlé des jugements de l'Entreprise par ses partenaires  et non pas ses actionnaires (que nous sommes) surtout que notre périmètre porte sur les sociétés cotées à la BVC qui sont des sociétés de capitaux tels les SA (société anonymes) qui sont des sociétés commerciales et donc les actionnaires que nous sommes n'ont pas la qualité de commerçant (nous ne sommes pas inscrits sur le registre commerce Very Happy ) contrairement aux sociétés de personnes (en non collectif par exemple) où les associés ont la qualité de commerçant. Cette qualité rend l'associé responsable est engagé vis à vis des tiers jusqu'à la limite de ses biens, en clair en cas de défaut de paiement de la société, l'associé est poursuivi pour payer les dettes par ses autres biens où à essuyer la contrainte par corps (aller en taule). donc pour les sociétés anonymes, un capital moins faible dénote de l'engagement des actionnaires. Conclusion: les associés (sociétés de personnes) sont engagés de par le capital et de par leur qualité de commerçant, mais les actionnaires (sociétés de capitaux) ne sont engagés que par leur capital qui ne doit pas être trop faible au yeux des tiers.

Ce qui nous intéresse est l'importance du capital pour un actionnaire. Le capital est une ressource dont la gestion doit être optimisée: si le capital est mal exploité, dont une partie ne donne pas droit à des bénéfices (gelée en trésorerie ou dans des actifs non productifs) dans ce cas, lors de la rétribution des actionnaires, le résultat sera divisé un gros inutile dénominateur partiellement inutile, et donc les dividendes seront faibles.

Conclusion: le capital ne doit être ni faible ni trop élevé, comme toute ressource, il doit être optimisée et donc bien dimensionnée par rapport à l'activité de l'entreprise.

Les ratios sont des indicateurs qui renseignent sur la santé financière de l'entreprise. Ce sont des rapports entre deux composantes des états financiers (ou plus), 
Le capital rentre dans la formation du numérateur ou dénominateur de plus d'un ratio

1. le résultat: le rapport résultat / capital renseigne sur la rentabilité financière. (à ne pas confondre avec le rapport dividende/valeur boursière que nous allons aborder plus tard)
2. la dette à long terme: le rapport capital / dette à long terme appelé aussi gearing représente la capacité de l'entreprise à contracter de nouvelles dettes à long terme
3. chiffre d'affaires : le rapport résultat / chiffres d'affaires renseigne sur la rentabilité commerciale de l'entreprise

En ce qui concerne l'augmentation du capital, merci de préciser laquelle:
Augmentation par incorporation de réserves
Augmentation par apport en numéraire
Augmentation par souscription des salariés
Revenir en haut Aller en bas
Boursicoteur Débutant



Nbre méssages : 462
Réputation : 16
Inscris le : : 02/07/2017

MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   Lun 4 Sep 2017 - 4:35

En complément je signale que l[size=30]a réglementation exige pour les sociétés exerçant certaines activités (banque, assurance...) de :[/size]
[size=30]- disposer d'un capital mminimum ,[/size]
[size=30]- toujours respecter des ratios prudentiels ( dont celui des fonds propres qui doivent couvrir au minimum 1 certain % des actifs pondérés ).[/size]
[size=30]BONNE JOURNÉE. [/size]
Revenir en haut Aller en bas
REFY_YFER



Nbre méssages : 1191
Humeur : __________ على هوى السوق أسوق
Réputation : 9
Inscris le : : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   Lun 4 Sep 2017 - 10:53

Merci Monsieur Boursicoteur Débutant, effectivement il y a des obligations légales à observer.

Par ailleurs, assurer le financement par les fonds propres - au lieu de la dette - présente l'avantage de ne pas supporter des charges financières / intérêts inhérents à la rémunération des créanciers. Du moment que les bénéfices de l'entreprise sont destinés à rémunérer entre autres les actionnaires (dividendes) et les prêteurs (intérêts). Donc tant que les charges financières ne bouffent pas une part importante du résultat, le capital demeure correcte. Sinon les actionnaires feraient mieux de mettre la main à la poche et faire une augmentation du capital moyennant apport en numéraire.

Le capital le plus important d'une entreprise réside en ses ressources humaines. Observer l'ordre divin (wala tou_e_tou assoufaha_a amwalakom) est salutaire pour les investisseurs soucieux du devenir de leur argent. Observer le staff dirigeant est également important lors du choix d'un placement. Evidemment, il faut intéresser et fidéliser les compétences moyennant la participation ces salariés dans le capital de l'entreprise 

Un autre indicateur important est le rapport capitaux propres / immobilisations, il trahit le financement des immobilisations par la dette, cette situation est critique pour la plupart des activité. comme j'avais précisé plus haut, les activités bénéficiant d'un délai client trop court et d'un délai fournisseurs trop long tels que les grandes surfaces ne sont pas concernés par ce ratio.
Revenir en haut Aller en bas
REFY_YFER



Nbre méssages : 1191
Humeur : __________ على هوى السوق أسوق
Réputation : 9
Inscris le : : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   Lun 4 Sep 2017 - 11:08

Pourquoi recourir à une augmentation de capital ?

En premier lieu, l'apport d'argent permet de  financer de  nouveaux investissements  par l'utilisation directe de ces fonds et par l'accroissement de sa capacité d'emprunt. En effet, les banques observent attentivement le montant des fonds propres pour octroyer un prêt . Elles appliquent un ratio mesurant l'autonomie financière : Capitaux propres / Dettes financières à long terme.

Les associés ont également recours à ce dispositif pour refinancer  le haut de bilan suite à une exploitation déficitaire. Cette recapitalisation permet de faire face aux dettes accumulées.

Les créanciers sont sensibles au niveau des  capitaux propres . Il s'agit pour eux d'une assurance contre une faillite à court terme. En effet, les fournisseurs et les clients sont très regardants sur la solidité financière de leurs partenaires . Pour les uns c'est l'assurance d'être payés et pour les autres, que la prestation commandée soit exécutée ou bien les produits livrés comme prévus dans les termes du contrat.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Analyse financière : vulgarisation
Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bourse Maroc :: DECOUVERTE - SERVICES - GENERALITES :: Libre espace - Débats نقاشات - فضاء حر-
Sauter vers: