Forum Bourse Maroc

منتدى بورصة الدارالبيضاء
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  Règlement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Analyse financière : vulgarisation

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
REFY_YFER



Nbre méssages : 1188
Inscris le : : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   Mar 5 Sep 2017 - 13:29

Warning: Il n'y a pas d'uniformité absolue dans la terminologie et les formules utilisées par l'analyse financière. Ainsi, un même ratio financier pourrait avoir plus d'une appelation et la règle de son calcul pourrait lègèrement varier.
Rappel: Le souci principal de ce 'sujet' étant de démystifier le langage financier à même de se servir soi même de ratios pertinents.

L'analyse financière repose sur une batterie d'indicateurs/outils d'évaluation de la performance financière et opérationnelle de l'entreprise et partant de mesurer ses forces et ses faiblesses.
Les chiffres varient d'une période à l'autre et d'une société à l'autre. l'analyse financière, statique et dynamique, permet de rendre la lecture et la comparaison* plus faciles.

* évolution des réalisations/chiffres d'une même société dans le temps, et comparaison à une même date de ces mêmes chiffres/réalisations d'une société avec ceux d'une autre société relevant du même secteur d'activité
Revenir en haut Aller en bas
Cavalier des vagues
Consultant chartiste
Consultant chartiste


Nbre méssages : 1344
Inscris le : : 11/02/2017

MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   Mar 5 Sep 2017 - 23:56

Bonsoir M. Refy,

Je vous remercie infiniment de votre présentation sur le capital d'une entreprise. Vous avez bien présenté le sujet de telle manière à ce que j'ai bien compris le sujet même si je ne suis pas de domaine comptable.

Je résume ce que j'ai compris :
Le capital est un moyen important de juger sur la santé financière d'une entreprise. Il ne doit pas être ni trop faible pour pouvoir bien profiter des opportunités de l’entreprise sur son marché ni trop important pour ne pas le laisser sur les comptes de l’entreprise sans pouvoir l'utiliser. Le capital doit être bien ajusté selon la taille de l'entreprise et selon la taille de marché ou elle opère.

Le capital est une garantie envers les fournisseurs, les clients et les créanciers. Il représente la confiance de l’entrepris en elle-même dans sons secteur d'activité. Si une entreprise a un bon capital cela veut dire qu'elle est confiante en elle même et dans ses projets futurs.

Les actionnaires participent dans le capital d'une entreprise et doivent le défendre ou le soutenir en cas de perte. Les actionnaires ne sont pas des commerçant dans la plus part des entreprises. Ils participent dans le capital des entreprises pour être rémunérer sur leur participation.

Un petit porteur est un commerçant qui achète et vende des actions. Il participe dans le capital d'une entreprise sans se soucier à appuyer l'entreprise ou de la soutenir en cas de pertes.  

L'augmentation de capital aide l'entreprise à payer ces dettes, à se développer, a acheter ces fournisseur ou ces clients, à diminuer ces charges financières... L'augmentation de capital aide à améliorer la santé financière de l'entreprise mais elle peut favoriser les nouveaux souscripteurs ou affaiblir les anciens actionnaires qui n'ont pas souscrit à l'augmentation de capital. Ceci les pousseront en fin de compte à vendre leurs titres et baisser le cours de la valeur.

L'augmentation de capital par incorporation des réserves permet d'utiliser les réserves qui étaient des gains des anciennes exercices pour financer les nouveaux projets ou bien de diminuer les dettes. Le cours d'une entreprise qui augmente son capital par incorporation de réserves peut augmenter puisque ces réserves seront distribuables sur les actionnaires sous forme de dividendes.

M. Refy, veuillez me corriger les idées que je n'ai pas bien assimilées.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Cavalier des vagues
Consultant chartiste
Consultant chartiste
avatar

Nbre méssages : 1344
Humeur : Calme
Réputation : 23
Inscris le : : 11/02/2017

MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   Mer 6 Sep 2017 - 0:04

Bonsoir M. Refy,
Est-ce-qu'une entreprise peut diminuer son capital? Est-ce-qu'une partie des actionnaires peuvent prendre leurs argents et sortir d'une entreprise sans vendre leurs titres mais en prenant l'argent qui ont investi?
Quelles seront les conséquences sur la santé financière d'une entreprise en cas de diminution de son capital? Et quel sera le comportement de son titre dans la bourse?

Excusez-moi M. Refy sur cette question que vous trouverez étrange. Mais c'est une question que je pose depuis longtemps.

Merci infiniment.

_________________
Cut your losses and let your profits a run.
Revenir en haut Aller en bas
Cavalier des vagues
Consultant chartiste
Consultant chartiste
avatar

Nbre méssages : 1344
Humeur : Calme
Réputation : 23
Inscris le : : 11/02/2017

MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   Mer 6 Sep 2017 - 0:28

Salut M. Refy,

J’arrête de poser les questions maintenant. je veux seulement vous dire qu'on lisant vos agréables interprétations sur le capital de l'entreprise, je me suis rappelé qu'en 1998, j'ai lu le livre de Karl Marx intitulé le Capital. 

Marx a consacré plus de 20 ans de sa vie à l'écriture de cette œuvre. Dans ce livre Karl Marx a parlé de :
La marchandise et la monnaie.
La transformation de l’argent en capital.
La production de la plus-value absolue et relative
Le salaire
Accumulation du capital
...............................
...............................

Ce livre a bouleversé l’Europe et a permis le développement du socialise dans le monde entier.

Je ne me rappelle pas bien de tous les détails de ce livre, mais j'avoue que le livre le capital de Karl Marx a influencé le monde entier pour des années.
L'influence de ce livre s'est arrêtée avec l’abolissement de mur de Berlin en 1989 et l'apparition de la chanson " The wind of change "  du groupe musical Scorpion.
Le vent de changement tel était le titre de cette chanson qui propageaient les idées du vrai capitalisme.

Bonne nuit M. Victor Refy.
Bonne capitalisation.

_________________
Cut your losses and let your profits a run.
Revenir en haut Aller en bas
REFY_YFER



Nbre méssages : 1188
Humeur : __________ على هوى السوق أسوق
Réputation : 9
Inscris le : : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   Mer 6 Sep 2017 - 11:44

@Cavalier des vagues a écrit:
Bonsoir M. Refy,

Je vous remercie infiniment de votre présentation sur le capital d'une entreprise. Vous avez bien présenté le sujet de telle manière à ce que j'ai bien compris le sujet même si je ne suis pas de domaine comptable.

Je résume ce que j'ai compris :
Le capital est un moyen important de juger sur la santé financière d'une entreprise. Il ne doit pas être ni trop faible pour pouvoir bien profiter des opportunités de l’entreprise sur son marché ni trop important pour ne pas le laisser sur les comptes de l’entreprise sans pouvoir l'utiliser. Le capital doit être bien ajusté selon la taille de l'entreprise et selon la taille de marché ou elle opère.

Le capital est une garantie envers les fournisseurs, les clients et les créanciers. Il représente la confiance de l’entrepris en elle-même dans sons secteur d'activité. Si une entreprise a un bon capital cela veut dire qu'elle est confiante en elle même et dans ses projets futurs.

Les actionnaires participent dans le capital d'une entreprise et doivent le défendre ou le soutenir en cas de perte. Les actionnaires ne sont pas des commerçant dans la plus part des entreprises. Ils participent dans le capital des entreprises pour être rémunérer sur leur participation.

Un petit porteur est un commerçant qui achète et vende des actions. Il participe dans le capital d'une entreprise sans se soucier à appuyer l'entreprise ou de la soutenir en cas de pertes.  

L'augmentation de capital aide l'entreprise à payer ces dettes, à se développer, a acheter ces fournisseur ou ces clients, à diminuer ces charges financières... L'augmentation de capital aide à améliorer la santé financière de l'entreprise mais elle peut favoriser les nouveaux souscripteurs ou affaiblir les anciens actionnaires qui n'ont pas souscrit à l'augmentation de capital. Ceci les pousseront en fin de compte à vendre leurs titres et baisser le cours de la valeur.

L'augmentation de capital par incorporation des réserves permet d'utiliser les réserves qui étaient des gains des anciennes exercices pour financer les nouveaux projets ou bien de diminuer les dettes. Le cours d'une entreprise qui augmente son capital par incorporation de réserves peut augmenter puisque ces réserves seront distribuables sur les actionnaires sous forme de dividendes.

M. Refy, veuillez me corriger les idées que je n'ai pas bien assimilées.
Merci.
Chapeau bas pour votre esprit de synthèse, vous avez su identifier, regrouper et hiérarchiser les éléments pertinents.
Si ce n'est ce qui est mis en motif rouge ...  Very Happy

Les faits:
1. les réserves peuvent être distribuables (dividende exceptionnel)
2. le capital n'est pas distribuable
3. l'incorporation des réserves est une opération irréversible.

La conclusion: les réserves incorporés seront désormais destinés à rassurer les créanciers et non pas les actionnaires.

La recommandation: un spéculateur peut lorgner les sociétés présentant de gros capitaux propres assimilés (autres que le capital) tels que les réserves, le report à nouveau... bref tout ce qui peut faire l'objet d'une distribution de dividende exceptionnel. 

Du moins c'est la vision d'un tout petit fauché porteur  Very Happy Si l'expert Agora est de passage, il nous aurait été d'une grande utilité, prions qu'il daigne sortir de son mutisme.
Revenir en haut Aller en bas
REFY_YFER



Nbre méssages : 1188
Humeur : __________ على هوى السوق أسوق
Réputation : 9
Inscris le : : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   Mer 6 Sep 2017 - 12:09

@Cavalier des vagues a écrit:
Bonsoir M. Refy,
Est-ce-qu'une entreprise peut diminuer son capital? 
Votre serviteur Maître  Very Happy  vos questions me font plaisir
En mai 2006, pour non motif de perte, il a été procédé à une réduction du capital social par voie de réduction de la valeur nominale de l'action IAM pour un montant global de 3 516 381 360 dirhams
remboursement en numéraire de 4 dirhams pour chacune des 879 095 340 actions

Motif selon la compréhension d'un tout petit fauché petit porteur: permettre à Vivendi, à l'époque en manque de blé, de pomper de l'argent  Very Happy

@Cavalier des vagues a écrit:
Est-ce-qu'une partie des actionnaires peuvent prendre leurs argents et sortir d'une entreprise sans vendre leurs titres mais en prenant l'argent qui ont investi?
Non, tous les actionnaires sortent partiellement : réduction du nominal mais on garde le même nombre d'actions auparavant détenues.

@Cavalier des vagues a écrit:
Quelles seront les conséquences sur la santé financière d'une entreprise en cas de diminution de son capital? Et quel sera le comportement de son titre dans la bourse?

Tout est lié aux disponibilités (cash) de l'entreprise au moment de la réduction, si ma mémoire est bonne, IAM s'est endetté pour financer l'opération (jetez un coup d’œil sur le bilan ayant suit la transaction). 
Si un excédent de trésorerie est gelé dans les comptes (c'est qu'il ne sert à rien), au sens boursier, vaut mieux réaliser la réduction


Dernière édition par REFY_YFER le Mer 6 Sep 2017 - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Boursicoteur Débutant



Nbre méssages : 449
Réputation : 13
Inscris le : : 02/07/2017

MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   Mer 6 Sep 2017 - 12:21

Bonjour les amis,
Je crois que le fait de procéder à une réduction de capital en numéraire (bien que rare) n'est pas en théorie répréhensible .
En effet, une société qui s'est constituée avec un capital conséquent avec un Business Plan ambitieux peut pour diverses raisons  (conjoncturelles, reglementaires, ....) réviser à la baisse ses objectifs et de ce fait une réduction de capital serait la meilleure solution à mon avis. والله أعلم.
Revenir en haut Aller en bas
REFY_YFER



Nbre méssages : 1188
Humeur : __________ على هوى السوق أسوق
Réputation : 9
Inscris le : : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   Mer 6 Sep 2017 - 14:04

@Cavalier des vagues a écrit:
Un petit porteur est un commerçant qui achète et vende des actions. Il participe dans le capital d'une entreprise sans se soucier à appuyer l'entreprise ou de la soutenir en cas de pertes.  
Une toute petite précision: oui les actionnaires que nous sommes on n'a pas à nous soucier à appuyer l'entreprise ou de la soutenir en cas de pertes, mais nous sommes pas des commerçants au sens légal:
Tant qu'on achète des sociétés anonymes nous ne sommes pas des commerçants
Légalement, le commerçant doit être enregistré sur le registre de commerce et avoir un numéro de patente. Dans le tribunal, il existe un registre où sont inscrits tous les commerçants, ils sont régis par le code de commerce, et doivent obligatoirement tenir une comptabilité disponible aux tiers (publicité de leurs transactions Very Happy ). Les sociétés qu'on détient zaâma Very Happy  sont commerçantes mais nous n'avons pas le statut légal de commerçant.
Ce dernier est de par la loi soumis à l'interférence  au niveau du droit de la personne, par exemple il y a unicité du patrimoine, Il n'existe pas de patrimoine d'affectation donc le fonds de commerce ne peut être autonome chez le commerçant en personne physique, qu'il figure dans son patrimoine mais mêlé avec d'autres éléments de son patrimoine qui sont liés à sa vie privée. Le patrimoine étant unique, cela veut dire que les dettes commerciales vont se mêler aux dettes liées à sa vie privée et qu'il en sera de même concernant ses créances tant ses créances commerciales nées de sa vie privée.

Pour être bref, si la société détenue dans notre portefeuille fait faillite, comme vous aviez dit, nous n'avons pas à nous nous soucier à appuyer l'entreprise ou de la soutenir en cas de pertes
Revenir en haut Aller en bas
REFY_YFER



Nbre méssages : 1188
Humeur : __________ على هوى السوق أسوق
Réputation : 9
Inscris le : : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   Mer 6 Sep 2017 - 14:42

@Cavalier des vagues a écrit:
Salut M. Refy,

J’arrête de poser les questions maintenant. je veux seulement vous dire qu'on lisant vos agréables interprétations sur le capital de l'entreprise, je me suis rappelé qu'en 1998, j'ai lu le livre de Karl Marx intitulé le Capital. 

Marx a consacré plus de 20 ans de sa vie à l'écriture de cette œuvre. Dans ce livre Karl Marx a parlé de :
La marchandise et la monnaie.
La transformation de l’argent en capital.
La production de la plus-value absolue et relative
Le salaire
Accumulation du capital
...............................
...............................

Ce livre a bouleversé l’Europe et a permis le développement du socialise dans le monde entier.

Je ne me rappelle pas bien de tous les détails de ce livre, mais j'avoue que le livre le capital de Karl Marx a influencé le monde entier pour des années.
L'influence de ce livre s'est arrêtée avec l’abolissement de mur de Berlin en 1989 et l'apparition de la chanson " The wind of change "  du groupe musical Scorpion.
Le vent de changement tel était le titre de cette chanson qui propageaient les idées du vrai capitalisme.

Bonne nuit M. Victor Refy.
Bonne capitalisation.
Dommage que je l'ai lu à mon bas âge (collège) et n'ai retenu donc que des bribes. Toutefois, il y a lieu de noter que le tome 2 du "capital" a été rédigé à titre posthume par Engels à partir des notes de Marx. A l'époque, Marx a réfuté les théories libérales classiques (notamment Adam Smith et David Ricardo notamment) et a ouvert la voie à l'économie politique moderne et été le premier à appliquer la sociologie du travail à l'économie en s'étalant sur les contradictions et les injustices du capitalisme, censées d'après lui, conduire à son effondrement d'où sa philosophie de l’histoire articulée autour de la dialectique hégélienne. De toute façon, sa théorie, pionnière en son temps, a fini par être dépassée par le temps.
Revenir en haut Aller en bas
REFY_YFER



Nbre méssages : 1188
Humeur : __________ على هوى السوق أسوق
Réputation : 9
Inscris le : : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   Mer 6 Sep 2017 - 14:49

@Boursicoteur Débutant a écrit:
Bonjour les amis,
Je crois que le fait de procéder à une réduction de capital en numéraire (bien que rare) n'est pas en théorie répréhensible .
En effet, une société qui s'est constituée avec un capital conséquent avec un Business Plan ambitieux peut pour diverses raisons  (conjoncturelles, reglementaires, ....) réviser à la baisse ses objectifs et de ce fait une réduction de capital serait la meilleure solution à mon avis. والله أعلم.
Merci pour vos réactions Monsieur Boursicoteur Débutant, au fait hormis les contraintes légales stipulant une certaine proportion du capital et celles imposant aux banques de détenir un minimum de fonds propres, il n' y a pas d'objection légale pour réduire le capital.
Revenir en haut Aller en bas
Boursicoteur Débutant



Nbre méssages : 449
Réputation : 13
Inscris le : : 02/07/2017

MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   Mer 6 Sep 2017 - 14:51

@REFY_YFER a écrit:
@Cavalier des vagues a écrit:
Un petit porteur est un commerçant qui achète et vende des actions. Il participe dans le capital d'une entreprise sans se soucier à appuyer l'entreprise ou de la soutenir en cas de pertes.  
Une toute petite précision: oui les actionnaires que nous sommes on n'a pas à nous soucier à appuyer l'entreprise ou de la soutenir en cas de pertes, mais nous sommes pas des commerçants au sens légal:
Tant qu'on achète des sociétés anonymes nous ne sommes pas des commerçants
Légalement, le commerçant doit être enregistré sur le registre de commerce et avoir un numéro de patente. Dans le tribunal, il existe un registre où sont inscrits tous les commerçants, ils sont régis par le code de commerce, et doivent obligatoirement tenir une comptabilité disponible aux tiers (publicité de leurs transactions Very Happy ). Les sociétés qu'on détient zaâma Very Happy  sont commerçantes mais nous n'avons pas le statut légal de commerçant.
Ce dernier est de par la loi soumis à l'interférence  au niveau du droit de la personne, par exemple il y a unicité du patrimoine, Il n'existe pas de patrimoine d'affectation donc le fonds de commerce ne peut être autonome chez le commerçant en personne physique, qu'il figure dans son patrimoine mais mêlé avec d'autres éléments de son patrimoine qui sont liés à sa vie privée. Le patrimoine étant unique, cela veut dire que les dettes commerciales vont se mêler aux dettes liées à sa vie privée et qu'il en sera de même concernant ses créances tant ses créances commerciales nées de sa vie privée.

Pour être bref, si la société détenue dans notre portefeuille fait faillite, comme vous aviez dit, nous n'avons pas à nous nous soucier à appuyer l'entreprise ou de la soutenir en cas de pertes

Bonjour M.REFY YFER ,
Votre précision sur la qualité de Commerçant est très pertinente.
Quant aux actionnaires d'une société qui court à la faillite, il va sans dire  (mais ça irait beaucoup mieux si on le disait ) que leur risque maximal est de perdre leur mise.

Salutations.
Revenir en haut Aller en bas
REFY_YFER



Nbre méssages : 1188
Humeur : __________ على هوى السوق أسوق
Réputation : 9
Inscris le : : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   Mer 6 Sep 2017 - 14:58

@Boursicoteur Débutant a écrit:
Quant aux actionnaires d'une société qui court à la faillite, il va sans dire  (mais ça irait beaucoup mieux si on le disait ) que leur risque maximal est de perdre leur mise.
Ce qui est important à retenir par nos coforumistes, c'est que les actionnaires (des sociétés anonymes) ne sont pas légalement responsables, ce sont les instances dirigeantes de la société anonyme qui sont légalement chargés de cette responsabilité. En raison de quoi, le choix des membres du conseil d'administration et du conseil de surveillance sont aussi des critères importants à ne pas manquer de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Analyse financière : vulgarisation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Analyse financière : vulgarisation
Revenir en haut 
Page 4 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bourse Maroc :: DECOUVERTE - SERVICES - GENERALITES :: Libre espace - Débats نقاشات - فضاء حر-
Sauter vers: