Partagez
Aller en bas
REFY_YFER
Nbre méssages : 1188
Inscris le : : 16/02/2017

Re: Analyse financière : vulgarisation

le Ven 8 Sep 2017 - 11:26
Qu'en pensez vous les amis  (de mes plans vicieux ci dessous) Very Happy


Dernière édition par REFY_YFER le Ven 8 Sep 2017 - 11:34, édité 1 fois
REFY_YFER
Nbre méssages : 1188
Inscris le : : 16/02/2017

Re: Analyse financière : vulgarisation

le Ven 8 Sep 2017 - 11:32
@REFY_YFER a écrit:Si on se base sur la version des faits tels que relatés par notre Maître, après mûre réflexion, je rejoints l'avis de Monsieur Boursicoteur, on ne peut faire appel à l'épargne publique sans risquer de voir le marché réserver fiasco à notre opération d'augmentation du capital, la souscription par les non majoritaires serait fort probablement boycottée, et donc le cours boursier se verra dégringoler.

Forts confiants en notre business plan, on est sûr de notre coup, on fonce droit sur le mur boursier, la valeur va dégringoler momentanément, on renforce nos positions une fois la valeur aux abîmes, bien sûr on fait parler nos états financiers pour leur permettre de présenter la plus dramatique des versions légalement possibles  Very Happy on engraisse le postes des provisions autant que faire se peut ... on diffère la livraison des travaux en cours voire ralentir momentanément l'avancement des travaux (dégraisser les produits constatés d'avance), on multiplie les achats non stockées (engraisser le poste achats) bref tout ce qui est possible pour présenter des états financiers alarmants (à première vue) car le résultat sera encore plus catastrophique. 

Une fois nos positions bien garnies, on dévoile petit à petit la version des bons faits, annotés de fréquentes sorties médiatiques du Maître (je suis sûr qu'il saura impressionner l'auditoire) à chaque sortie médiatique, le cours se verra apprécié. progressivement les états financiers ultérieurs finiront à rendre graduellement la valeur attractive

Qu'en pensez vous les mais de mes plans vicieux certes mais qui serviront la bonne cause je vous le garantis
avatar
Cavalier des vagues
Consultant chartiste
Consultant chartiste
Nbre méssages : 1069
Humeur : Calme
Réputation : 20
Inscris le : : 11/02/2017

Re: Analyse financière : vulgarisation

le Ven 8 Sep 2017 - 21:10
Salut,

Le scénario que vous venez de présenter garantira certe une rente du à la spéculation sur l'autodetention des titres mais gardera une mauvaise image sur l'entreprise.

Un bilan soigné de manière a montrer un état alarmant de l'entreprise propagera le doute et l'incertitude pour de longues années même si l'entreprise redresse la situation et deviendra bénéficiaire.

Le gain durable doit toujours etre basé sur la transparence et la bonne gestion de l'entreprise. 

La méthode que vous venez de proposer M. Refy garantira un gain non durable et un résultat net hors le processus de production de l'entreprise.

Il est préférable que le directeur de notre entreprise imaginaire se concentre sur les lignes stratégiques de l'entreprise et de résoudre les vrais problèmes au lieu de maquiller le bilan pour ne pas montrer la réalité.

Merci.

_________________
Cut your losses and let your profits a run.
REFY_YFER
Nbre méssages : 1188
Humeur : __________ على هوى السوق أسوق
Réputation : 9
Inscris le : : 16/02/2017

Re: Analyse financière : vulgarisation

le Sam 9 Sep 2017 - 20:47
@Cavalier des vagues a écrit:Salut,

Le scénario que vous venez de présenter garantira certe une rente du à la spéculation sur l'autodetention des titres mais gardera une mauvaise image sur l'entreprise.

Un bilan soigné de manière a montrer un état alarmant de l'entreprise propagera le doute et l'incertitude pour de longues années même si l'entreprise redresse la situation et deviendra bénéficiaire.

Le gain durable doit toujours etre basé sur la transparence et la bonne gestion de l'entreprise. 

La méthode que vous venez de proposer M. Refy garantira un gain non durable et un résultat net hors le processus de production de l'entreprise.

Il est préférable que le directeur de notre entreprise imaginaire se concentre sur les lignes stratégiques de l'entreprise et de résoudre les vrais problèmes au lieu de maquiller le bilan pour ne pas montrer la réalité.

Merci.

Ou quand la vertu prend le dessus sur le vice, Cavalier des vagues reste cavalier dans les moindres détails de sa vie,  chacun de ses actes est généreux, chacun de ses gestes est élégant, chacune de ses pensées empreinte de noblesse. Sa grandeur d'âme n'a d'égal que l'étendue de son talent. "La vertu est le juste milieu entre deux vices" dixit Aristote 

Au temps pour moi Maître, moi le vicieux, pour expier ma faute, je vais apporter du cash pour alimenter la trésorerie. Nous allons les imputer sur le compte courant associés, c'est une action vertueuse de ma part. C'est une avance qui me sera reversée une fois la situation redressée. Sauf avis contraire, nous allons supposer que les faits exposés par vous mêmes, datent de deux ans, de même que l'apport au compte courant associé et que cette avance a permis soulager la trésorerie à même de faire face à l'ensemble des échéances d'alors. que la situation de l'entreprise s'est améliorée de telle façon à Monsieur le Boursicoteur lève toute réserve quant à la faisabilité de l'appel à l'épargne publique.
Qu'en pensez-vous? cette fois je fais le vertueux, je vous l'assure
REFY_YFER
Nbre méssages : 1188
Humeur : __________ على هوى السوق أسوق
Réputation : 9
Inscris le : : 16/02/2017

Re: Analyse financière : vulgarisation

le Sam 9 Sep 2017 - 21:00
L'apport en compte courant associé est une opération légale et courante, elle permet aux associés d'avancer momentanément du cash à l'entreprise, cette avance est reversée à l'associé. Ce n'est pas une augmentation de capital, elle est simplifiée et ne requiert pas de paperasse administrative, une simple décision interne suffit
Boursicoteur Débutant
Nbre méssages : 290
Réputation : 6
Inscris le : : 02/07/2017

Re: Analyse financière : vulgarisation

le Dim 10 Sep 2017 - 8:22
Bonjour les amis,
Aïe aïe aïe. 
Je me suis absenté quelque temps de suivre cette rubrique, ayant omis de cocher la case "surveiller " et je suis surpris de constater que l'avertissement de M.Refy sur la tentation de l' ABS allait voir un commencement de concrétisation. Bien que l'idée première était soutenable sur un plan purement mercantile, sa réussite ainsi que son échec favorisent l'ABS.  Ne dit-on pas que l'enfer est pavé de bonnes intentions. 
  Bref, heureusement que notre ami le cavalier  (en majuscules ) est intervenu. 
Je suis donc d'accord avec le scénario proposé par M.Refy (Redressement de la situation par les CCA). Cependant, je crois qu'il serait mal vu d'aller sur le marché avec un poste CCA important qui sera normalement interprété par les investisseurs comme la première destination de leurs fonds.

Il faut donc d'abord les rembourser ce qui permettra de présenter les 3 derniers bilans qui vont montrer l'effort fait par la Société :
- Année N- 3 : situation mauvaise 
- Année N - 2 : Début de redressement après injection des CCA;
- Année N- 1 : Retour à l'équilibre APRÈS remboursement des CCA;
- Situation provisoire au mois m de l'année N: Décollage. 

Qu'est ce que vous en pensez ???
Boursicoteur Débutant
Nbre méssages : 290
Réputation : 6
Inscris le : : 02/07/2017

Re: Analyse financière : vulgarisation

le Dim 10 Sep 2017 - 10:17
En complément de mon précédent message :
     - Le business plan qui doit être présenté doit confirmer le    " décollage " annoncé et se baser sur des données factuelles et vérifiables. 
Bon dimanche.
Boursicoteur Débutant
Nbre méssages : 290
Réputation : 6
Inscris le : : 02/07/2017

Re: Analyse financière : vulgarisation

le Dim 10 Sep 2017 - 10:26
Pour l'anecdote, vous ne pouvez pas annoncer la conclusion prochaine d'un contrat de vente de 1 million de violons sur le marché burkinabé alors que l'instrument largement usité est le Tam Tam.
REFY_YFER
Nbre méssages : 1188
Humeur : __________ على هوى السوق أسوق
Réputation : 9
Inscris le : : 16/02/2017

Re: Analyse financière : vulgarisation

le Dim 10 Sep 2017 - 23:06
Bien vu Monsieur le Boursicoteur, la restitution de l'avance avait été réalisée, notre société imaginaire dégage désormais des revenus, nos soumissions aux différents appels d'offre, quand les prix sont moins disant, ne sont plus écartées par le maître d'ouvrage. Notre image de marge s'est beaucoup améliorée sur le marché et notre bilan comptable actuel est convainquant.
REFY_YFER
Nbre méssages : 1188
Humeur : __________ على هوى السوق أسوق
Réputation : 9
Inscris le : : 16/02/2017

Re: Analyse financière : vulgarisation

le Dim 10 Sep 2017 - 23:13
Mais nous n'avons pas toujours les moyens de nos ambitions à savoir conquérir plus de parts du marché local et nous implanter en zone CEDAO.
avatar
Stormer
Nbre méssages : 127
Réputation : 3
Inscris le : : 28/07/2017

Re: Analyse financière : vulgarisation

le Lun 11 Sep 2017 - 2:04
Bonsoir mes chers amis,

Permettez moi d'interrompre votre histoire passionnante et pleine de suspens pour écrire ceci :

1. Les plans machiavéliques tels que celui posté ci dessus par M. YFER sont malheureusement exercés dans la vie réelle et de surcroit par des sociétés  très connues. Le plus fameux pourrait être celui d'EXXON MOBIL qui selon les amateurs de la théorie de la conspiration a été l'un des mobiles pour la destruction des trois tours du WTC (oui trois et non deux) par usage d'implosifs afin d'effacer toute trace des registres comptables et légaux de la firme. Un autre qui me revient en mémoire est celui de cendant group société mère des très connues agence immobilière century 2000, location de voiture Avis..., et dont les manipulations comptables découvertes ont  causé la  chute de la capitalisation boursière de moitié (https://www.econcrises.org/2016/11/29/cendant-corporation/). Cependant, même dans un pays comme l'amérique, où les lois réglementant le business sont des plus sévères, la triste réalité montre que le marché a courte mémoire pour ce qui de condamner les organisations suite à tels évènements. Les corporations réagissent pour laver les tâches d'huiles, orchestrent des réorganisations, organisent des campagnes médiatiques, commandent et achètent les analyses et les points auprès des agences de notation et réendossent leur blason de réputation doré et immaculé d'antant.

Donc, un investissement raisonné en bourse passerait également par l'exploitation des communications et données non financières de l'entreprise et qui apportent un complément ô combien important, concernant la gouvernance de l'entreprise. Savoir qui gère, qui sont dans le tour de table, sont des données clé à ne pas négliger lorsqu'on investit, surtout en horizon hors très court terme.

2. la lecture des états financiers en particulier le P&L et le bilan, sa décomposition et son évolution dans le temps sont des connaissances indispensables à un investisseur en bourse, car ils renseignent sur l'état de santé financière d'une entreprise. Cependant, ce n'est que le point d'entrée. le pas suivant est la maîtrise des ratio financiers qui eux font parler les chiffres et révèlent la vraie image car permettent d'évaluer les performances d'une entreprise et de les avec celles de ses pairs du marché. Et de ces ratios, il en existe une armada. Personnellement, j'utilise trois ratios, qui pourraient ne pas être les plus révélateurs mais je les qualifierais des plus efficaces et plus simples. j'aimerais à cet effet les partager ici avec vous :

Le NPM : résultat net / Chiffre d'affaires. beaucoup préfèrent évaluer plutot la marge opérationnelle mais pour moi le NPM stresse toutes les facettes à maitriser  par l'entreprise et montre si elle vend pour réaliser des bénéfices ou bien juste pour combler les trous financiers (charges fiscales ou financières) ou opérationnels (pire : non maitrise du prix de revient)

L'AT (rendement des actifs) : Chiffre d'Affaires / total des actifs. La progression de ce ratio montre si l'entreprise sait utiliser et s'améliore ou pas dans l'utilisation de ses actifs (financés par notamment par ses capitaux dont l'argent des actionnaires...) pour la création de valeur (ventes).

Le leverage (1/gearing ou ratio d'endettement) : Total des actifs/capitaux propres. Ce ratio renseigne sur la bonne gestion de l'équilibre fonds propres/DMLT pour le financement de l'activité de l'entreprise. par la même occasion, ce ratio me permet d'exclure/inclure la valeur parmi celles candidates à l'achat, par application des preceptes recommandés pour un investissement boursier chariaa islamia compatible. Je suis calé sur le ratio de prudence à 40% indiqué par la MEEZAN Board du Pakistan, dans l'attente d'avoir un ratio publié par le conseil des oulémas marocain.

La multiplication de ces trois ratios forme ce qu'on appelle le ROE,donc rendement pour les actionnaires sur l'exercice comptable de leur contribution au capital; à ne pas confondre avec le dividend yield qui est le rendement associé à la distribution de dividendes.


Merci


Dernière édition par Stormer le Lun 11 Sep 2017 - 2:06, édité 1 fois (Raison : précisions tours du WTC)
REFY_YFER
Nbre méssages : 1188
Humeur : __________ على هوى السوق أسوق
Réputation : 9
Inscris le : : 16/02/2017

Re: Analyse financière : vulgarisation

le Lun 11 Sep 2017 - 10:19
Merci Monsieur Stormer pour ce riche apport
Sauf avis contraire nous allons adopter ces ratios. mais le troisième ratio tel que présenté, fait allusion à deux rapports différents, CA/Actif immobilisé et Capitaux propres/Dettes à 1 d'un an

Mais je ne vois pas la pertinence de la rotation du CA par rapport au immobilisations, l'inverse peut être mais je prône pour la limitation du nombre de ratios pour en simplifier/faciliter l'approche
Contenu sponsorisé

Re: Analyse financière : vulgarisation

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum