Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
REFY_YFER
Nbre méssages : 872
Inscris le : : 16/02/2017

Re: Séance du mardi 3 octobre 2017

le Mar 3 Oct 2017 - 11:13
mastafa a écrit:
REFY_YFER a écrit:
T'as liquidé toute ta position SuCRe?
Non il s'est envolé ou ils l'ont volé.ce probléme technique !!!
oui je vois, si ça n'a pas d'impact sur l'émission de nouveaux ordres, ce n'est pas assez grave mais ça doit être grave si on est bloqué pour acheter ou vendre
nour06-
Nbre méssages : 129
Inscris le : : 05/03/2015

Re: Séance du mardi 3 octobre 2017

le Mar 3 Oct 2017 - 11:14
ADI 
[size=30]Alliances : Le management fait de nouvelles annonces[/size]
source bource news

Le directeur général d'Alliances, Ahmed Ammor, a fait plusieurs annonces aujourd'hui à Casablanca à l'occasion de la présentation des résultats semestriels du promoteur. "Nous sommes confiants et motivés par rapport aux réalisations et aux prévisions" a-t-il déclaré d'emblée en insistant sur 2018, année à partir de laquelle Alliances devrait, selon lui, "franchir un cap". Pour lui, le passage des charges financières de 600 MDH en 2014 à 100 MDH en 2018 devrait mécaniquement booster la profitabilité du promoteur qui table, rappelons-le, sur un RNPG de 151 MDH en 2017 et 502 MDH en 2018. Pour arriver à ces objectifs, le management compte continuer son affûtage : Lixus et la restructuration de la dette privée étaient, sont et seront les priorités. 

 
Concernant la station Lixus d'abord, le management a déclaré que la première tranche a été réalisée. Un hôtel a été ouvert et un golf est opérationnel. Sur la deuxième tranche de la station, un avenant pour la repositionner est en cours de signature. "Tout le monde est d'accord sur ce repositionnement, le ministère des Finances, celui du Tourisme, le Chef du gouvernement..." a déclaré Ammor. Il s'agirait selon lui de réduire la taille des lots sur les 100 ha de cette tranche pour attirer les nationaux. 
 
Concentré d'ingénierie financière 
Sur la dette privée, 6 protocoles de restructuration sur 7 ont été signés. Pour le reste, une solution a été enfin trouvée avec les OPCVM qui ne peuvent pas porter de biens immobiliers dans leurs bilans en contrepartie de dettes comme c'est le cas pour les banques. La solution a donc été trouvée avec l'accord de l'AMMC : Un FCPT, un fonds de titrisation, sera constitué par les OPCVM qui y apporteront leurs biens immobiliers pour les transformer en papier. Même Alliances devrait apporter des biens à ce fonds mais de manière modeste, selon son DG. 
"Je pense que le fonds sera finalisé d'ici fin octobre" a annoncé Ammor. Il restera alors 1,5 Md de dirhams de dettes privées à reprofiler sur 10 ans en plus de 1,3 Md de dettes bancaires qui, elles, se remboursent au fur à mesure de la commercialisation des projets. 
 
 
L'augmentation de capital toujours d'actualité 
"L'augmentation de capital est maintenue", a déclaré le DG d'Alliances en conférence de presse. "Nous sommes en contact avec deux partenaires sérieux qui attendaient les résultats semestriels. Nous allons désormais entrer en phase de discussions" a-t-il  dit. 
Rappelons qu'au terme du premier semestre, le chiffre d'affaires enregistre une croissance de 9% malgré un contexte national difficile. Le chiffre d'affaires passe en effet de 1,4 Md à 1,53 Md. Le résultat net et le RNPG sont bénéficiaires et en nette progression par rapport au 30 juin 2016, respectivement de 63% et 60%. Le résultat net passe ainsi de 32 à 52 MDH. 
avatar
mastafa
Nbre méssages : 1364
Réputation : 7
Inscris le : : 01/03/2017

Re: Séance du mardi 3 octobre 2017

le Mar 3 Oct 2017 - 11:22
REFY_YFER a écrit:
mastafa a écrit:
Non il s'est envolé ou ils l'ont volé.ce probléme technique !!!
oui je vois, si ça n'a pas d'impact sur l'émission de nouveaux ordres, ce n'est pas assez grave mais ça doit être grave si on est bloqué pour acheter ou vendre
Solde disponible 0,00
Ni titres ni liquide

_________________
not all that glitters is gold
REFY_YFER
Nbre méssages : 872
Humeur : Guetteur mélancolique
Réputation : 6
Inscris le : : 16/02/2017

Re: Séance du mardi 3 octobre 2017

le Mar 3 Oct 2017 - 11:29
jet ne fléchit pas, chapeau bas Monsieur Adilos
REFY_YFER
Nbre méssages : 872
Humeur : Guetteur mélancolique
Réputation : 6
Inscris le : : 16/02/2017

Re: Séance du mardi 3 octobre 2017

le Mar 3 Oct 2017 - 11:32
mastafa a écrit:
REFY_YFER a écrit:
oui je vois, si ça n'a pas d'impact sur l'émission de nouveaux ordres, ce n'est pas assez grave mais ça doit être grave si on est bloqué pour acheter ou vendre
Solde disponible 0,00
Ni titres ni liquide
vous devez les harceler, le pire châtiment qu'on peut infliger à un boursicoteur branché, je compatis avec vous Ssi Mastafa
avatar
BINGO
Nbre méssages : 349
Réputation : 4
Inscris le : : 20/07/2010

Re: Séance du mardi 3 octobre 2017

le Mar 3 Oct 2017 - 11:33
Salam à tous

J'ai une demande urgente pour les besoins d'une étude économétrique :

J'ai besoin du tableau Excel de l'historique de toutes les valeurs côtés en continu et du masi

Format : date +cours clôture+volume

Période : du 01 01 2008 au 31 12 2016

JAZAKOUM ALLAHO KHAIRAN POUR VOTRE AIDE

ps : je partagerais les résultats de l'étude sur le site une fois finalisés
avatar
mastafa
Nbre méssages : 1364
Réputation : 7
Inscris le : : 01/03/2017

Re: Séance du mardi 3 octobre 2017

le Mar 3 Oct 2017 - 11:37
Wafabourse : est ce que vous avez la possibilité de passage d'ordre ?

_________________
not all that glitters is gold
avatar
adrius07
Nbre méssages : 72
Réputation : 2
Inscris le : : 27/10/2014

Re: Séance du mardi 3 octobre 2017

le Mar 3 Oct 2017 - 11:44
Bonjour Si Mastafa
Effectivement y'a un problème de passation d'ordre sur WB

_________________
"Rule No.1: Never lose moneyRule No.2: Never forget rule No.1."
 Warren Buffett 
avatar
SEBTI
Nbre méssages : 84
Réputation : 0
Inscris le : : 21/06/2016

Re: Séance du mardi 3 octobre 2017

le Mar 3 Oct 2017 - 11:49
nour06- a écrit:ADI 
[size=30]Alliances : Le management fait de nouvelles annonces[/size]
source bource news

Le directeur général d'Alliances, Ahmed Ammor, a fait plusieurs annonces aujourd'hui à Casablanca à l'occasion de la présentation des résultats semestriels du promoteur. "Nous sommes confiants et motivés par rapport aux réalisations et aux prévisions" a-t-il déclaré d'emblée en insistant sur 2018, année à partir de laquelle Alliances devrait, selon lui, "franchir un cap". Pour lui, le passage des charges financières de 600 MDH en 2014 à 100 MDH en 2018 devrait mécaniquement booster la profitabilité du promoteur qui table, rappelons-le, sur un RNPG de 151 MDH en 2017 et 502 MDH en 2018. Pour arriver à ces objectifs, le management compte continuer son affûtage : Lixus et la restructuration de la dette privée étaient, sont et seront les priorités. 




 
Concernant la station Lixus d'abord, le management a déclaré que la première tranche a été réalisée. Un hôtel a été ouvert et un golf est opérationnel. Sur la deuxième tranche de la station, un avenant pour la repositionner est en cours de signature. "Tout le monde est d'accord sur ce repositionnement, le ministère des Finances, celui du Tourisme, le Chef du gouvernement..." a déclaré Ammor. Il s'agirait selon lui de réduire la taille des lots sur les 100 ha de cette tranche pour attirer les nationaux. 
 
Concentré d'ingénierie financière 
Sur la dette privée, 6 protocoles de restructuration sur 7 ont été signés. Pour le reste, une solution a été enfin trouvée avec les OPCVM qui ne peuvent pas porter de biens immobiliers dans leurs bilans en contrepartie de dettes comme c'est le cas pour les banques. La solution a donc été trouvée avec l'accord de l'AMMC : Un FCPT, un fonds de titrisation, sera constitué par les OPCVM qui y apporteront leurs biens immobiliers pour les transformer en papier. Même Alliances devrait apporter des biens à ce fonds mais de manière modeste, selon son DG. 
"Je pense que le fonds sera finalisé d'ici fin octobre" a annoncé Ammor. Il restera alors 1,5 Md de dirhams de dettes privées à reprofiler sur 10 ans en plus de 1,3 Md de dettes bancaires qui, elles, se remboursent au fur à mesure de la commercialisation des projets. 
 
 
L'augmentation de capital toujours d'actualité 
"L'augmentation de capital est maintenue", a déclaré le DG d'Alliances en conférence de presse. "Nous sommes en contact avec deux partenaires sérieux qui attendaient les résultats semestriels. Nous allons désormais entrer en phase de discussions" a-t-il  dit. 
Rappelons qu'au terme du premier semestre, le chiffre d'affaires enregistre une croissance de 9% malgré un contexte national difficile. Le chiffre d'affaires passe en effet de 1,4 Md à 1,53 Md. Le résultat net et le RNPG sont bénéficiaires et en nette progression par rapport au 30 juin 2016, respectivement de 63% et 60%. Le résultat net passe ainsi de 32 à 52 MDH. 
Le Résultat prévisionnel 2017 s'il est respecté donnerai 11.93 DH / Action    et les 502 MDH prévisionnel de 2018 donnerai 39.68 DH/action
Je pense qu'un bon rendement deviendrai possible en 2018 ....
avatar
nour06-
Nbre méssages : 129
Réputation : 2
Inscris le : : 05/03/2015

ADI RH

le Mar 3 Oct 2017 - 11:49
ADI RH :clam
REFY_YFER
Nbre méssages : 872
Humeur : Guetteur mélancolique
Réputation : 6
Inscris le : : 16/02/2017

Re: Séance du mardi 3 octobre 2017

le Mar 3 Oct 2017 - 11:50
DT aussi rame ce matin, un délai de réponse très lent, est ce le cas pour vous aussi? (ceux qui sont toujours sur DT)
avatar
autruch
Nbre méssages : 663
Réputation : 5
Inscris le : : 15/03/2013

Re: Séance du mardi 3 octobre 2017

le Mar 3 Oct 2017 - 11:51
nour06- a écrit:ADI 
[size=30]Alliances : Le management fait de nouvelles annonces[/size]
source bource news

Le directeur général d'Alliances, Ahmed Ammor, a fait plusieurs annonces aujourd'hui à Casablanca à l'occasion de la présentation des résultats semestriels du promoteur. "Nous sommes confiants et motivés par rapport aux réalisations et aux prévisions" a-t-il déclaré d'emblée en insistant sur 2018, année à partir de laquelle Alliances devrait, selon lui, "franchir un cap". Pour lui, le passage des charges financières de 600 MDH en 2014 à 100 MDH en 2018 devrait mécaniquement booster la profitabilité du promoteur qui table, rappelons-le, sur un RNPG de 151 MDH en 2017 et 502 MDH en 2018. Pour arriver à ces objectifs, le management compte continuer son affûtage : Lixus et la restructuration de la dette privée étaient, sont et seront les priorités. 




 
Concernant la station Lixus d'abord, le management a déclaré que la première tranche a été réalisée. Un hôtel a été ouvert et un golf est opérationnel. Sur la deuxième tranche de la station, un avenant pour la repositionner est en cours de signature. "Tout le monde est d'accord sur ce repositionnement, le ministère des Finances, celui du Tourisme, le Chef du gouvernement..." a déclaré Ammor. Il s'agirait selon lui de réduire la taille des lots sur les 100 ha de cette tranche pour attirer les nationaux. 
 
Concentré d'ingénierie financière 
Sur la dette privée, 6 protocoles de restructuration sur 7 ont été signés. Pour le reste, une solution a été enfin trouvée avec les OPCVM qui ne peuvent pas porter de biens immobiliers dans leurs bilans en contrepartie de dettes comme c'est le cas pour les banques. La solution a donc été trouvée avec l'accord de l'AMMC : Un FCPT, un fonds de titrisation, sera constitué par les OPCVM qui y apporteront leurs biens immobiliers pour les transformer en papier. Même Alliances devrait apporter des biens à ce fonds mais de manière modeste, selon son DG. 
"Je pense que le fonds sera finalisé d'ici fin octobre" a annoncé Ammor. Il restera alors 1,5 Md de dirhams de dettes privées à reprofiler sur 10 ans en plus de 1,3 Md de dettes bancaires qui, elles, se remboursent au fur à mesure de la commercialisation des projets. 
 
 
L'augmentation de capital toujours d'actualité 
"L'augmentation de capital est maintenue", a déclaré le DG d'Alliances en conférence de presse. "Nous sommes en contact avec deux partenaires sérieux qui attendaient les résultats semestriels. Nous allons désormais entrer en phase de discussions" a-t-il  dit. 
Rappelons qu'au terme du premier semestre, le chiffre d'affaires enregistre une croissance de 9% malgré un contexte national difficile. Le chiffre d'affaires passe en effet de 1,4 Md à 1,53 Md. Le résultat net et le RNPG sont bénéficiaires et en nette progression par rapport au 30 juin 2016, respectivement de 63% et 60%. Le résultat net passe ainsi de 32 à 52 MDH. 
Merci cher ami .
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum