Forum Bourse Maroc

منتدى بورصة الدارالبيضاء
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  Règlement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 RESULTATS ANNUELS 2008

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nbre méssages : 2811
Inscris le : : 11/08/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2008   Mer 18 Mar 2009 - 12:40

18/03/2009 09:06:17
CFG Group

MLE - Résultats 2008

MAROC LEASING a communiqué sur ses résultats 2008, dont il ressort les éléments suivants:

# PNB: 144 Mdh en hausse de +28%
# Résultat net: 65 Mdh en hausse de +28%

La société envisage la distribution d'un dividende de 20 Dh/action.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin


Nbre méssages : 2811
Inscris le : : 11/08/2008

MessageSujet: FENIE BROSSETTE   Mer 18 Mar 2009 - 12:41

FENIE BROSSETTE : Amélioration de 17,3% des revenus à M MAD 577,5 à fin 2008 (vs. nos estimations de M MAD 566,1) Cliquez ici pour revenir à la page précédente

Fait : Publication des résultats 2008.

Analyse : En dépit d’une évolution mitigée du secteur du BTP, FENIE BROSSETTE parvient à drainer au terme de l’année 2008 un chiffre d’affaires en progression de 17,3% à M MAD 577,5 (vs. nos estimations de M MAD 566,1), grâce à une forte dynamique commerciale. Cette progression résulte d’une appréciation combinée de l’ensemble des métiers de la société. En effet :



* Le pôle distribution réalise un volume d’affaires de M MAD 252,9, en hausse de 10,4% par rapport à 2007 grâce aux activités bâtiment et adduction d’eau ;
* Celui du BTP brasse des revenus de M MAD 324,6, en amélioration de 23,6% comparativement à une année auparavant redevable à la réalisation de stations de concassage clé en main, de centrales à béton et d’échafaudage.

Dans cette lignée, le résultat courant augmente de 24,9% à M MAD 62,1.

Le résultat net s’établit, quant à lui, à M MAD 59,2 (vs. nos estimations de M MAD 54,Cool contre M MAD 58,3 à l’issue de l’exercice précédent qui incluait une plus-value sur cession de terrain nette d’impôt de M MAD 15,9. Hors plus-value de cession de terrain, la capacité bénéficiaire s’accroît de 39,4%.

Compte tenu de ces réalisations, le Conseil d’Administration de la société compte proposer la distribution d’un dividende unitaire de MAD 21, correspondant à un pay-out de près de 50% et un D/Y de 5,6% compte tenu d’un cours de MAD 374,95 observé le 17 mars 2009.

Conclusion : FENIE BROSSETTE maintient une performance commerciale satisfaisante dans un marché de BTP dubitatif attestant de sa force de frappe commerciale. Néanmoins, ses réalisations pour l’année en cours pourraient s’avérer plutôt timides au vu du ralentissement craint des mises en chantier.


Dernière édition par Admin le Mer 18 Mar 2009 - 18:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar

Nbre méssages : 2811
Réputation : 36
Inscris le : : 11/08/2008

MessageSujet: ATLANTA : Progression de 8,5% du chiffre d’affaires consolidé 2008 à M MAD 2 175   Mer 18 Mar 2009 - 12:41

ATLANTA : Progression de 8,5% du chiffre d’affaires consolidé 2008 à M MAD 2 175 Cliquez ici pour revenir à la page précédente
Fait : Publication des résultats annuels 2008.

Analyse : La filiale assurance commune au Groupe HOLMARCOM et à la CDG clôture l’année 2008 sur des performances mitigées. Ainsi, au niveau des comptes sociaux, la compagnie enregistre une amélioration de 10,1% de son chiffre d’affaires brut à M MAD 1 049 incluant une augmentation de 9,8% de la branche Non Vie pour des primes de M MAD 995. L’activité Vie demeure marginale avec des revenus qui se limitent à M MAD 54, en appréciation de 15,7% comparativement à 2007. Dans ce contexte, et capitalisant sur une meilleure gestion de la sinistralité, la marge d’exploitation progresse de 66,5% à M MAD 62 permettant une amélioration de 2,6 points du ratio combiné à 89,7%. Néanmoins, le résultat net social accuse un repli de 40,6% à M MAD 273 compte tenu de la réalisation d’éléments non récurrents en 2007.

Sur le plan consolidé, les primes émises brutes s’élèvent à M MAD 2 175, en accroissement de 8,5% comparativement à l’exercice précédent. Sur la branche Non Vie, la compagnie draine un chiffre d’affaires de M MAD 2 044 occupant ainsi la 3ème place au niveau du secteur. La Vie marque, quant à elle, une progression de 28,6% à M MAD 133. Toutefois, le résultat net consolidé s’affaisse de 54,2% à M MAD 245.

Au final, la compagnie d’assurance compte distribuer un dividende unitaire de MAD 3,5, fixant ainsi le Dividend Yield à 3,1% sur la base d’un cours de MAD 112,5 en date du 17 mars 2009. Le paiement du dividende est au choix du porteur soit en numéraire soit en actions avec un prix démission de MAD 100 (calculé sur la base de la moyenne des cours boursiers des 20 dernières séances ayant précédé la tenue du Conseil d’Administration le 16 mars 2009 diminué d’une décote de 10,1%).

Conclusion : Les réalisations financières d’ATLANTA sont vraisemblablement impactées par la baisse du marché financier constatée en 2008. La compagnie poursuit la consolidation de son positionnement sur la branche Non Vie. Néanmoins, des efforts importants restent à fournir au niveau de l’activité Vie qui demeure jusque là faiblement développée et dont la contribution dans les revenus pourrait s’avérer considérable.


Dernière édition par Admin le Mer 18 Mar 2009 - 18:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar

Nbre méssages : 2811
Réputation : 36
Inscris le : : 11/08/2008

MessageSujet: MAROC LEASING : Des réalisations 2008 au beau fixe   Mer 18 Mar 2009 - 12:42

MAROC LEASING : Des réalisations 2008 au beau fixe Cliquez ici pour revenir à la page précédente
Fait : Publication des résultats annuels 2008.

Analyse : Au titre de l’année 2008, MAROC LEASING affiche des performances opérationnelles fort probantes, dépassant ainsi ses prévisions budgétaires. En effet, la production marque un bond de 35% à M MAD 2 268 (vs. Un budget de M MAD 2 000), excédent ainsi de 20 points la performance sectorielle. Dans ces conditions, l’encours des immobilisations données en crédit-bail s’améliore de 31% à M MAD 4 318.

Sous l’impulsion d’une hausse de 33% à MAD 1,4 Md du chiffre d’affaires, le PNB se hisse de 28% à M MAD 144 (vs. Un budget de M MAD 140). Pour sa part, et compte tenu d’une progression des produits plus importante que les charges, le coefficient d’exploitation s’allège de 3,5 points à 32,5%. De ce fait, le résultat brut d’exploitation s’améliore de 43% à M MAD 102.

Grâce à une gestion de risque maîtrisée, combinée à une baisse de la charge d’impôt, le résultat net enregistre une hausse de 28% à M MAD 65, portant ainsi le ROE à 19,2% (contre 16,9% en 2007).

En outre, le Conseil d’Administration devrait mettre à l’approbation de la prochaine Assemblée Générale Ordinaire, la distribution d’un dividende unitaire de MAD 20, contre MAD 15 allouée au titre de l’exercice 2007. Dans ce contexte, le Dividend Yield ressort à 6,5% et ce, sur la base d’un cours de MAD 307 en date du 17 mars 2009. Pour sa part, le taux de distribution s’élève à 49%, contre 47% une année auparavant.

Conclusion : Exercice concluant pour la filiale leasing du Groupe CDG. Dans cet élan, MAROC LEASING devrait maintenir sa politique commerciale agressive pour accompagner le développement économique, soutenu par un budget d’investissement public record en 2009 de MAD 135 Md.


Dernière édition par Admin le Mer 18 Mar 2009 - 18:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar

Nbre méssages : 2811
Réputation : 36
Inscris le : : 11/08/2008

MessageSujet: EQDOM : Accroissement de 4,8% du PNB 2008 à M MAD 615,8 pour un résultat net de M MAD 230,2   Mer 18 Mar 2009 - 12:43

EQDOM : Accroissement de 4,8% du PNB 2008 à M MAD 615,8 pour un résultat net de M MAD 230,2 Cliquez ici pour revenir à la page précédente
Fait : Publication des résultats annuels 2008.

Analyse : Traduisant les efforts consentis pour l’extension de son réseau, EQDOM affiche de bonnes réalisations en 2008 comme en atteste l’accroissement de ses principaux agrégats. Ainsi, l’encours brut de crédit se hisse de 7,5% à M MAD 8 211,3.

Dans ce sillage, le PNB enregistre une hausse de 4,8% à M MAD 615,8, profitant notamment de la progression des produits d’exploitation combinée à la maîtrise du coût de refinancement. Parallèlement, et en dépit de l’importance des charges liées à l’élargissement de son réseau de distribution (ouverture de trois nouvelles agences en 2008) et au renforcement des effectifs, les charges générales d’exploitation limitent leur hausse à 3,8%, s’établissant à M MAD 222,8. En conséquence, le coefficient d’exploitation s’améliore de 0,3 point à 36,2%.

Côté risque, les dotations aux provisions nettes des reprises s’alourdissent de 28,8% à M MAD 34,9, déterminant une charge de risque, qui reste toutefois faible, de 0,53%. Pour sa part, le taux de couverture des créances en souffrance se stabilise à 89%.

Eu égard à ces évolutions, et intégrant une baisse du taux de l’IS de 2,6 points à 37%, le résultat net de l’exercice 2008 ressort à M MAD 230,2, en expansion de 12,2% comparativement à une année auparavant.

En outre, le Conseil d’Administration propose la distribution d’un dividende unitaire de MAD 100 dont MAD 40 d’exceptionnel. Sur la base d’un cours boursier de MAD 1 435 au 16/03/2009, le rendement de dividende s’élève à 7,0%.

Conclusion : Dans un contexte économique difficile, EQDOM semble poursuivre sa stratégie de développement axée essentiellement sur le maillage de son réseau de distribution direct et indirect ainsi que sur la maîtrise de ses charges d’exploitation et de risque.
BMCE Capital Bourse


Dernière édition par Admin le Mer 18 Mar 2009 - 18:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar

Nbre méssages : 2811
Réputation : 36
Inscris le : : 11/08/2008

MessageSujet: AGMA LAHLOU-TAZI : Quasi-stagnation du chiffre d’affaires 2008   Mer 18 Mar 2009 - 12:44

AGMA LAHLOU-TAZI : Quasi-stagnation du chiffre d’affaires 2008 à M MAD 109,5 (vs. Nos prévisions de M MAD 110,7) Cliquez ici pour revenir à la page précédente

Fait : Publication des résultats annuels 2008 conformes aux prévisions.

Analyse : À l’issue de l’exercice 2008, les principaux agrégats d’AGMA LAHLOU-TAZI laissent apparaître les évolutions suivantes :

* Les primes émises s’élèvent à M MAD 1 228,2, contre M MAD 1 207 une année auparavant, soit une légère progression de 1,8%. Parallèlement, les encaissements s’améliorent de 2,3% à M MAD 1 224,5 ;
* Le chiffre d’affaires demeure quasi-stable à M MAD 109,5 (vs. nos prévisions de M MAD 110,7) ;
* Le résultat d’exploitation ressort, quant à lui, à M MAD 60,8, en repli de 1,2% fixant la marge opérationnelle à 55,5% vs. 56,2% une année auparavant ;
* Au final, le résultat net diminue de 1% à M MAD 45 (vs. nos prévisions de M MAD 46,7).

En outre, la filiale courtage du Groupe ONA devrait procéder à la distribution d’un dividende unitaire de MAD 225 contre MAD 250 au titre de l’exercice 2007 fixant le Dividend Yield à 8,3% sur la base d’un cours de MAD 2 700 en date du 16 mars 2009.

Conclusion : AGMA LAHLOU-TAZI semble être affecté par une concurrence de plus en plus acerbe notamment en provenance des établissements bancaires qui sont davantage impliqués dans la distribution des produits d’assurance via leur propre filiale. Ainsi, et après avoir réussi la certification de ses activités, le courtier devrait se concentrer sur le développement de son chiffre d’affaires afin de consolider son positionnement sur le marché.
BMCE Capital Bourse


Dernière édition par Admin le Mer 18 Mar 2009 - 18:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar

Nbre méssages : 2811
Réputation : 36
Inscris le : : 11/08/2008

MessageSujet: MANAGEM : Des réalisations commerciales 2008 en berne   Mer 18 Mar 2009 - 12:44

MANAGEM : Des réalisations commerciales 2008 en berne Cliquez ici pour revenir à la page précédente

Fait : Publication des principaux agrégats consolidés et sociaux 2008.

Analyse : L’impact de la crise économique combiné à l’effondrement des marchés internationaux des métaux de base et métaux précieux semble plomber MANAGEM dans ses réalisations commerciales au terme de l’année 2008 comme en témoigne l’évolution du chiffre d’affaires consolidé qui s’inscrit en baisse de 5,4% par rapport à 2007 à M MAD 2 090. Cette baisse de l’activité est essentiellement imputable :



* A la dégradation de 13% du taux de change moyen USD / MAD ;
* La dépréciation importante des cours des métaux exploités par la filiale minière du Groupe ONA, notamment le cuivre, le zinc, le plomb et le cobalt ;
* Et, au retrait des ventes de cuivre (consécutivement aux essais de traitement du minerai provenant des nouveaux gisements) et de fluorine (suite au ralentissement de l’activité enregistrée au premier semestre compte tenu des inondations qu’à connu la mine à cette période).

Notons toutefois que l’amélioration de 32,1% du volume d’affaires de la filiale SMI à M MAD 332,4 a permis à MANAGEM d’atténuer la baisse de son activité.

Compte tenu de ce qui précède et de l’alourdissement de la structure de coûts suite à la flambée des cours des intrants et à la baisse de la teneur à CMG, l’EBE s’effrite de 62,8% à M MAD 240. Par conséquent, la marge d’EBITDA se contracte de 17,7 points à 11,5%.

Grevé tant par l’exploitation que par le résultat sur instruments financiers (qui intègre une charge de M MAD 204 liée à l’allègement du portefeuille de couverture Or d’Akka), le résultat des activités opérationnelles affiche un déficit de M MAD –621.

Au final, le RNPG passe d’un excédent M MAD 193,7 en 2007 à un déficit de M MAD –589 au terme de l’année écoulée.

En social, le chiffre d’affaires progresse de 5% à M MAD 119. De son côté, le résultat d’exploitation passe de M MAD 6,0 en 2007 à M MAD –2,6 à fin 2008, impacté par l’intensification des investissements de prospection en R&D. En revanche, le résultat financier effectue un bond significatif de 241,1%, dopé par les dividendes reçus. Intégrant un résultat non courant de M MAD 11,7 (contre M MAD –0,1 en 2007) suite à la plus-value réalisée sur la cession des titres SEMAFO à MANAGEM INTERNATIONAL, la capacité bénéficiaire s’élargit de 216% à M MAD 121,3.

Au niveau opérationnel, l’année 2008 a permis de mettre en évidence des réserves supplémentaires de 614 Tonnes métal d’argent à Imitter, de 4 010 Tonnes métal de coblat à Bou-Azzer, de 445 Kilo Tonnes de tout venant extrait (zinc, plomb et cuivre) à Hajjar, de 2 954 Kilo Tonnes de cuivre à Akka et de 3 166 Kilo Tonnes de cuivre à Bouskour.

Côté perspectives, MANAGEM entend renforcer sa capacité à résister à la crise internationale afin d’équilibrer ses marges en 2009. A moyen terme, la société demeure confiante dans la reprise des marchés, visant un objectif de chiffre d’affaires de plus M MAD 3 000 et une marge opérationnelle de 20% à horizon 2011.

Conclusion : Négativement impactée par (i) une couverture à plus de 80% sur sa production d’or à moins de 400 USD / Once et (ii) des engagements de couverture sur l’argent à des prix largement en-deçà des cours spot, MANAGEM devrait connaître une année 2009 difficile. Néanmoins, la minière pourrait capitaliser sur sa diversification à travers le développement de son activité hydrométallurgique pour maintenir un niveau d’activité satisfaisant.
BMCE Capital Bourse


Dernière édition par Admin le Mer 18 Mar 2009 - 18:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar

Nbre méssages : 2811
Réputation : 36
Inscris le : : 11/08/2008

MessageSujet: SCE : Des réalisations commerciales satisfaisantes à fin 2008   Mer 18 Mar 2009 - 12:44

SCE : Des réalisations commerciales satisfaisantes à fin 2008 Cliquez ici pour revenir à la page précédente
Fait : Publication des principaux agrégats 2008.

Analyse : Au terme d’une année 2008 marquée par une campagne agricole favorisée par une pluviométrie abondante, SCE dégage un chiffre d’affaires de M MAD 332,7, signant une progression de 29,3% comparativement à la même période une année auparavant. Après intégration des réalisations commerciales de ses filiales (notamment AGRI TRADE MAROC), le volume d’activité du Groupe culmine à M MAD 904 contre M MAD 605 en 2007, soit un accroissement de 49,4%.

Dans cette même lancée, le résultat d’exploitation effectue un bond significatif de 47,5% à M MAD 23,9. Parallèlement, la marge opérationnelle se renforce de 0,9 point à 7,2%, profitant vraisemblablement d’une optimisation de la structure de coûts.

En définitive et en dépit d’un résultat financier déficitaire de M MAD –51,4 (consécutivement à une dépréciation des titres de participations détenus par la société), la capacité bénéficiaire s’inscrit en hausse substantielle de 134,3% pour atteindre M MAD 47,8, dopée en partie par un résultat non courant de M MAD 77 contre seulement M MAD 9,1 en 2007. De ce fait, la marge nette s’élargit de 6,5 points à 14,4%.

Dans ce contexte, le Conseil d’Administration de la société compte proposer aux actionnaires, lors de la prochaine Assemblée Générale Ordinaire, la distribution d’un dividende unitaire de MAD 21, traduisant un pay-out de 27,1% et un Dividend Yield de 6% sur la base du cours de MAD 350 observé en date du 16 mars 2009.

Côté perspectives, le Top Management de la société table sur une stagnation du chiffre d’affaires en 2009.

Conclusion : Au terme de l’année 2008, SCE parvient à dégager des marges confortables, capitalisant essentiellement sur l’intensification de la demande intérieure, elle-même tirée par des conditions climatiques favorables.
BMCE Capital Bourse


Dernière édition par Admin le Mer 18 Mar 2009 - 18:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar

Nbre méssages : 2811
Réputation : 36
Inscris le : : 11/08/2008

MessageSujet: SOTHEMA : Accroissement de 11% du chiffre d’affaires à M MAD 686   Mer 18 Mar 2009 - 12:45

Imprimer cette page



SOTHEMA : Accroissement de 11% du chiffre d’affaires à M MAD 686 (vs nos prévisions M MAD 705,1) en 2008 Cliquez ici pour revenir à la page précédente
Fait : Publication des résultats de SOTHEMA à fin 2008

Analyse : Tirant amplement profit du lancement de nouveaux produits et d’une meilleure organisation de la force de vente, SOTHEMA réalise à fin 2008 un chiffre d’affaires de M MAD 686 (vs nos prévisions de M MAD 705,1), en hausse de 11% comparativement à une année auparavant. Notons, toutefois que le Management tablait initialement sur une progression de 20% des revenus à fin 2008.

Par ailleurs, et suite à l’alourdissement des charges opérationnelles, le résultat d’exploitation ressort en quasi-stagnation à M MAD 93 vs des prévisions de 23% établies par SOTHEMA à fin Juin 2008. Par conséquent, la marge opérationnelle se contracte de 1,4 points, se fixant à 13,6% à fin 2008.

De son côté, et bénéficiant notamment du gain d’impôt réalisé suite à l’application du nouveau taux d’IS de 30% vs 35% en 2007, la capacité bénéficiaire de SOTHEMA affiche une progression de 57% à M MAD 94. De ce fait, la marge nette se bonifie de 3,9 points à 13,7%.

Enfin, le Conseil d’Administration de la société entend proposer à la prochaine AGO devant se tenir le 4 Juin 2009 la distribution d’un dividende global de M MAD 48, soit un dividende unitaire de MAD 40 et un pay-out de 51,1%.

Conclusion : En dépit d’une conjoncture économique difficile, SOTHEMA affiche des indicateurs financiers en hausse, demeurant néanmoins en deçà des prévisions établies par le Top Management au terme du premier semestre 2008.
BMCE Capital Bourse


Dernière édition par Admin le Mer 18 Mar 2009 - 18:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar

Nbre méssages : 2811
Réputation : 36
Inscris le : : 11/08/2008

MessageSujet: LAFARGE CIMENTS : Un chiffre d’affaires consolidé 2008   Mer 18 Mar 2009 - 12:45

LAFARGE CIMENTS : Un chiffre d’affaires consolidé 2008 en hausse de 12,8% à M MAD 4 914 (vs. Nos estimations de M MAD 4 835) Cliquez ici pour revenir à la page précédente
Fait : Publication des résultats 2009.

Analyse : Consécutivement aux fortes intempéries enregistrées sur ses marchés naturels à la fin du second trimestre 2008, LAFARGE CIMENTS limite la progression de ses ventes à fin 2008 à 6,2% contre 9,9% pour le marché national. Intégrant un effet prix, le chiffre d’affaires consolidé de la société s’apprécie de 12,8% à M MAD 4 914 (vs. nos estimations de M MAD 4 356).

En dépit du renchérissement des intrants notamment le coke de pétrole (+44%) et la sacherie (+18%), le résultat d’exploitation courant s’améliore de 20,3% à M MAD 2 292 (vs. nos estimations de M MAD 2 127,5), grâce notamment à la poursuite des actions de LAFARGE CIMENTS de réduction des coûts. La marge d’exploitation ressort, ainsi, élargie de 3,7 points à 46,6%.

De son côté, le résultat net part du Groupe s’élève à M MAD 1 686 (vs. nos estimations de M MAD 1 609,6), en progression de 16,1%, établissant la marge nette à 34,3% contre 33,3% une année auparavant.

Les comptes sociaux laissent, pour leur part, apparaître un chiffre d’affaires de M MAD 4 178, en hausse de 11,1% comparativement à fin 2007.

Le résultat d’exploitation se monte à M MAD 1 900, en accroissement de 20,2%, élevant la marge opérationnelle à 45,5% contre 42% en 2007.

Incluant une reprise de provisions pour investissements de M MAD 320, le résultat net se bonifie de 43,3% à M MAD 1 817. La marge nette ressort en expansion de 9,8 points à 43,5%.

Compte tenu de ces réalisations, le Conseil d’Administration de LAFARGE CIMENTS compte proposer à la prochaine Assemblée Générale la distribution d’un dividende unitaire de MAD 60, correspondant à un pay-out de 57,7%.

Dans le cadre de ses projets d’extension de ses capacités de production, LAFARGE CIMENTS a mis en service courant 2008 (i) le nouveau broyeur à Tanger, portant la capacité de l’usine à 1,2 MT de ciment ainsi que (ii) 4 éoliennes de 2 MW chacune.

Parallèlement, la société poursuit son programme d’investissement, visant (i) le démarrage de la nouvelle ligne de cuisson à Tétouan en mai 2009, (ii) la mise en service du nouveau broyeur ciment au mois de juillet de la même année et (iii) l’extension du parc éolien de 14 MW en juin 2009.

Conclusion : LAFARGE CIMENTS semble pâtir de l’exacerbation de la concurrence sur le marché de Casablanca notamment avec l’installation de son challenger HOLCIM MAROC dans la région de Settat. Au Nord du pays, les réalisations commerciales du cimentier se trouvent négativement impactées par le tassement de la demande du marché de l’immobilier touristique. Cette situation pourrait se poursuivre, augurant d’une évolution limitée des agrégats de LAFARGE CIMENTS pour l’année 2009.
BMCE Capital Bourse
Revenir en haut Aller en bas
Pelican

avatar

Nbre méssages : 16462
Humeur : En construction
Réputation : 69
Inscris le : : 12/08/2008

MessageSujet: OULMES : Progression de 47% de la capacité bénéficiaire à M MAD 30   Jeu 19 Mar 2009 - 15:10

OULMES : Progression de 47% de la capacité bénéficiaire à M MAD 30 (vs. nos prévisions de M MAD 35,3) au titre de l’exercice 2008 Cliquez ici pour revenir à la page précédente
Fait : Publication des résultats 2008.

Analyse : Au terme de l’année 2008, OULMES parvient à écouler 400 millions de litres correspondant à plus de 450 millions de cols (unités) tous produits confondus, drainant un chiffre d’affaires de M MAD 1 140 (vs. nos estimations de M MAD 1 238), en hausse de 10,5%.

De son côté, le résultat d’exploitation se bonifie de 32% à M MAD 67, élevant la marge d’EBIT à 5,8% contre 4,9% une année auparavant.

Dans cette lignée, le résultat net se renforce de 47% à M MAD 30 (vs. nos prévisions de M MAD 35,3), établissant la marge nette à 2,6% contre 1,9% en 2007.

Ainsi, le Conseil d’Administration compte proposer à la prochaine Assemblée Générale devant se tenir le 26 mai 2009, la distribution d’un dividende de MAD 11 par action, soit un pay-out de près de 72,6%.

Conclusion : La filiale boissons du Groupe HOLMARCOM affiche des agrégats fort satisfaisants au terme de l’année 2008 grâce un fort dynamisme commercial et à une bonne maîtrise des charges opérationnelles. Nous maintenons une opinion favorable sur la valeur.
BMCE Capital Bourse

_________________
IL n'y a pas pire qu'une position court-termiste qui se transforme en placement à long terme. Le PP mskine est comme le chat qui met son nez dans le lave vaisselle, parfois les zinzins leurs fourguent un coup de pied dans le derrière et appuient sur " lavage économique "...
Sécurité->Liquidité->Rendement


Dernière édition par Pelican le Lun 23 Mar 2009 - 15:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar

Nbre méssages : 2811
Réputation : 36
Inscris le : : 11/08/2008

MessageSujet: salafine   Jeu 19 Mar 2009 - 17:06

SALAFIN : Accroissement de 15% de l’encours financier 2008 à M MAD 2 614 pour un résultat net de M MAD 101 (vs. Nos prévisions de M MAD 102,Cool Cliquez ici pour revenir à la page précédente
Fait : Publication des résultats annuels 2008.

Analyse : Capitalisant sur la poursuite du déploiement du réseau BMCE BANK pour la distribution de ses produits, SALAFIN affiche un encours financier 2008 de M MAD 2 614, en hausse de 15% comparativement à une année auparavant. Cette performance s’explique essentiellement par l’amélioration de 14% de la production annuelle à M MAD 1 479.

Dans cette même lignée, le PNB inscrit une performance similaire à M MAD 240,8 (vs M MAD 233,4 en 2007) profitant vraisemblablement de la maîtrise de son coût de refinancement. En revanche, l’évolution des frais généraux est confinée à 2%, contribuant ainsi à l’amélioration du coefficient d’exploitation de 3 points lequel s’établit à 25%.

Au final, et intégrant une dotation nette des reprises de M MAD 22, le résultat net s’affermit de 20% à M MAD 101, contre nos prévisions de M MAD 102,8.

Par ailleurs, le Directoire de SALAFIN devrait proposer à la prochaine Assemblée Générale la distribution d’un dividende unitaire de MAD 21, vs MAD 18 une année auparavant. En conséquence, le rendement de dividende se fixe à 3,1%, sur la base d’un cours boursier de MAD 667 en date du 18/03/2009.

Conclusion : Acteur majeur du secteur de crédit à la consommation, SALAFIN entend consolider sa position via le développement davantage de synergies avec sa maison mère. En effet, le renforcement de son réseau de distribution par les agents RMA-WATANYA devrait permettre à la société de crédit à la consommation d’accélérer le développement de son flux d’affaires sur les prochaines années.
BMCE Capital Bourse
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2008   

Revenir en haut Aller en bas
 
RESULTATS ANNUELS 2008
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bourse Maroc :: DECOUVERTE - SERVICES - GENERALITES :: Téléchargements - Documentation التحميل والتوثيق-
Sauter vers: