Forum Bourse Maroc

منتدى بورصة الدارالبيضاء
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  Règlement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Seance de lundi 26 mars 2018

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
mastafa

avatar

Nbre méssages : 2844
Réputation : 28
Inscris le : : 01/03/2017

MessageSujet: Seance de lundi 26 mars 2018   Lun 26 Mar 2018 - 7:29

Salam mes amis.
Dernier virage avant la ligne d'arrivée.
Bonne chance

_________________
not all that glitters is gold
Revenir en haut Aller en bas
tanmmirt



Nbre méssages : 42
Réputation : 0
Inscris le : : 23/06/2016

MessageSujet: Re: Seance de lundi 26 mars 2018   Lun 26 Mar 2018 - 7:33

Bonjour bon trad
Revenir en haut Aller en bas
mastafa

avatar

Nbre méssages : 2844
Réputation : 28
Inscris le : : 01/03/2017

MessageSujet: Re: Seance de lundi 26 mars 2018   Lun 26 Mar 2018 - 7:37



Il ne fait aucun doute que la commande publique est une véritable aubaine pour les PME qui arrivent à s’y positionner. Cependant, par le passé, cela se transformait assez souvent en cauchemar, en raison des délais de paiement trop longs.

Dans son édition du lundi 26 mars, L’Economiste affirme que ce sera bientôt de l’histoire ancienne, le trésorier général du royaume, Nourredine Bensouda, confirmant que la situation sur ce dossier est revenue à «la normale». La même source ajoute que, actuellement, les délais de paiement des marchés sont de 55 jours, y compris chez les collectivités locales. Cette amélioration, explique le responsable cité par le quotidien, serait imputable aux efforts déployés au niveau des délais d’ordonnancement. De 140 jours, ils auraient été ramenés à 51 jours, sachant que, par le passé, ils pouvaient même atteindre les 200 jours.

Le quotidien ajoute que la Trésorerie générale du royaume a récemment convenu, avec le patronat marocain, de revoir en profondeur le processus de commande publique, avec l'objectif d’éviter que la commande publique, qui doit en principe soutenir les PME, ne soit une cause à leur mortalité. A ce niveau, des dysfonctionnements ont déjà été relevés. Par exemple, lorsqu’une entreprise achève un projet, «elle éprouve toutes les peines du monde à le faire constater par le commanditaire», peut-on lire sur le journal. En cause, des procédures administratives compliquées pour prouver la constatation. C’est l’un des volets sur lesquels des efforts particuliers sont déployés actuellement. Il en est de même des dates de constation de la remise des projets. Tout cela est de nature à rallonger, de manière insoupçonnée, les délais de paiement dans le cadre des marchés publics. C’est pourquoi une refonte de ces processus est à prévoir dans le cadre de la réforme des délais de paiement. Du moins si l’on se fie à la volonté du Trésorier générale du royaume, cité par l’Economiste

_________________
not all that glitters is gold
Revenir en haut Aller en bas
bengan



Nbre méssages : 438
Humeur : Plus tu montes, moins tu respires
Réputation : 2
Inscris le : : 04/12/2013

MessageSujet: Re: Seance de lundi 26 mars 2018   Lun 26 Mar 2018 - 7:38

Bonjour
La fin Mars
L'heure des Bilans
Revenir en haut Aller en bas
Boursicoteur Débutant



Nbre méssages : 479
Réputation : 17
Inscris le : : 02/07/2017

MessageSujet: Re: Seance de lundi 26 mars 2018   Lun 26 Mar 2018 - 8:00

Bonjour 

[size=32]L’opération de remboursement de la TVA via les banques, annoncée à la fin du mois de janvier et mise en place début février, est allée bien plus vite que prévu. Les remboursements, en l’espace de deux mois seulement, ont atteint à ce jour presque 60% de l’enveloppe globale prévue, à savoir 10 milliards de dirhams, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition du 26 mars.[/size]

[size=32]Le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, indique ainsi qu’à la date du 23 mars, quelque 2 milliards de dirhams ont déjà été engagés, en plus de 4 milliards en cours d’engagement, soit 6 milliards de dirhams en tout. A ce rythme, les 10 milliards de dirhams devraient être bouclés. Ce que confirme le ministre des Finances qui prévoit que l’enveloppe globale sera engagée au plus tard à la fin du mois de juin.[/size]

[size=32]Il restera, cependant, un autre grand paquet de TVA, de l’ordre de 20 milliards de dirhams, dû cette fois-ci à des entreprises publiques, dont l'OCP, et pour lequel le gouvernement n’a pas encore donné de visibilité. Certes, la volonté y est, puisque le ministre a clairement indiqué, à plusieurs reprises, que l’Etat allait rembourser les entreprises publiques courant 2018. Mais, au vu de l’enveloppe colossale, il devra s’ingénier à trouver des mécanismes pour mobiliser les fonds.[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Boursicoteur Débutant



Nbre méssages : 479
Réputation : 17
Inscris le : : 02/07/2017

MessageSujet: Re: Seance de lundi 26 mars 2018   Lun 26 Mar 2018 - 8:03

Une bouffée d'oxygène pour la trésorerie des entreprises.
Revenir en haut Aller en bas
paoula



Nbre méssages : 1491
Réputation : 17
Inscris le : : 19/09/2011

MessageSujet: Re: Seance de lundi 26 mars 2018   Lun 26 Mar 2018 - 8:12

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Bonjour
La fin Mars
L'heure des Bilans

 Et on espère aussi que ça va être l'heure à la générosité aussi......

Ils ne vont pas sucer le sucre et nous laisser le diabète comme même!
Revenir en haut Aller en bas
mastafa

avatar

Nbre méssages : 2844
Réputation : 28
Inscris le : : 01/03/2017

MessageSujet: Re: Seance de lundi 26 mars 2018   Lun 26 Mar 2018 - 8:14


LUNDI 26 MARS 2018 - PAR BOURSE NEWS


Le chiffre d'affaires de Marsa Maroc s'est maintenu au même niveau que l'année dernière à 2,55 Mds de dirhams (-0,5%) alors même que celui-ci avait marqué une croissance de 18% en 2016, indique la société portuaire.

Le résultat d'exploitation a baisé de 8,3% sous l'effet des nouvelles charges de fonctionnement et des dotations aux amortissements des filiales dont les concessions ont démarré lors du dernier trimestre de l'année 2016.

Marsa Maroc signale également que le résultat non courant a atteint 115 MDH à fin 2017 (vs 28 MDH en 2016) sous l'effet d'une reprise de provision de 197 MDH suite à la modification des cotisations patronales auprès de la mutuelle (MODEP) et le contrôle fiscal dénoué pour 88,7 MDH.

Le RNPG s'est élevé à 599 MDH, en hausse de 3,3% par rapport à 2016.

Le Directoire propose de soumettre à l'approbation de l'assemblée générale ordinaire la distribution d'un dividende de 10,7 DH/action, dont 8 DH à titre ordinaire compte tenu des résultats réalisés et 2,7 DH à titre exceptionnel

_________________
not all that glitters is gold
Revenir en haut Aller en bas
mohammed1945

avatar

Nbre méssages : 214
Humeur : 3lahsab
Réputation : 0
Inscris le : : 11/06/2016

MessageSujet: Re: Seance de lundi 26 mars 2018   Lun 26 Mar 2018 - 8:22

Bonjour les amis
Bon début de semaine à tous

_________________
live free or die hard
Revenir en haut Aller en bas
Sissa

avatar

Nbre méssages : 4640
Humeur : ça dépend
Réputation : 22
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Seance de lundi 26 mars 2018   Lun 26 Mar 2018 - 8:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Bonjour
La fin Mars
L'heure des Bilans

 Et on espère aussi que ça va être l'heure à la générosité aussi......

Ils ne vont pas sucer le sucre et nous laisser le diabète comme même!
Je vous trouve plein de punch pour un premier jour du nouveau fuseau horaire. 
Est ce l'effet des dividendes à encaisser en hausse, ou la qualité de la collecte en cours?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seance de lundi 26 mars 2018   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seance de lundi 26 mars 2018
Revenir en haut 
Page 1 sur 13Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bourse Maroc :: ESPACE COURT TERME :: Séances de bourse الحصة اليومية-
Sauter vers: