Forum Bourse Maroc

منتدى بورصة الدارالبيضاء
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  Règlement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Séance du lundi 16 avril 2018

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Cavalier des vagues
Consultant chartiste
Consultant chartiste


Nbre méssages : 1298
Inscris le : : 11/02/2017

MessageSujet: Re: Séance du lundi 16 avril 2018   Lun 16 Avr 2018 - 14:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Ca risque vraiment de m’étonner si le nouvel acquéreur n'est pas Akhenouch ou El Alami Avec Son milliard tout neuf
a mon avis un groupe marocain quelque soit sa taille ne pourra pas facilement intéresser les principaux créanciers ... il lui faut un coup de pouce ... c est une grosse affaire qui nécessite énormément de moyens financiers. ..
Merci M. Alpha de votre intervention sur Samir.

Je dirai plutôt qu'un groupe marocain quelle que soit sa taille aura besoins d'autres facteurs pour gérer efficacement une entreprise assez importante comme Samir car même avec les moyens financers nécessaires le groupe aura besoin :
1. Une connaissance parfaite des métiers du pétrole. Approvisionnement, raffinage, distribution.
2. Une forte position entre les principaux acteurs mondiaux dans le métier du pétrole. Adhesion a des organisations mondiales, appartenance a des groupes d'intérêt commun.
3. Negociation des contrats d'approvisionnement a long terme avec des prix concurrentiels.

Et d'autres facteurs techniques.

Même avec les moyens financiers suffisants, pour gérer Samir, un groupe marocain seul nécessitera la maîtrise du métier premièrement. Le marché du pétrole est le marché le plus diffiile au monde.
Revenir en haut Aller en bas
Cavalier des vagues
Consultant chartiste
Consultant chartiste


Nbre méssages : 1298
Inscris le : : 11/02/2017

MessageSujet: Re: Séance du lundi 16 avril 2018   Lun 16 Avr 2018 - 15:04

Salut,

J'ai posté à plusieurs reprises des analyses techniques sur le pétrole brut et j'ai présenté une cible technique du pétrole brut de @ 70 dollars lorsque le cours de pétrole était de 50 dollars.
D'ailleurs, j'étais le seul a être haussier sur le pétrole sur le forum.

Je garde toujours ma cible de 70 dollars sur le pétrole brut qui peut être atteinte durant été prochain comme j'ai prévu au mois de septembre 2017.

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
alpha74
Modérateur
Modérateur
avatar

Nbre méssages : 4260
Humeur : tranquil
Réputation : 17
Inscris le : : 01/12/2008

MessageSujet: Re: Séance du lundi 16 avril 2018   Lun 16 Avr 2018 - 15:16

oui tu as parfaitement raison CDV ... même si l équipe en place à probablement accumulé de l expérience dans la gestion quotidienne de la raffinerie. .. ça reste un challenge difficile mais réalisable ... la partie commercialisation est déjà assuré par le marché intérieur .
Revenir en haut Aller en bas
RACHID



Nbre méssages : 294
Réputation : 1
Inscris le : : 13/03/2009

MessageSujet: Re: Séance du lundi 16 avril 2018   Lun 16 Avr 2018 - 15:21

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Cavalier des vagues
Consultant chartiste
Consultant chartiste
avatar

Nbre méssages : 1298
Humeur : Calme
Réputation : 23
Inscris le : : 11/02/2017

MessageSujet: Re: Séance du lundi 16 avril 2018   Lun 16 Avr 2018 - 15:25

Salut,

La clôture hebdomadaire du vendredi dernier du MASI était une clôture haussière dans un marché a tendance baissière à court terme. Il paraît que les souscriptions hebdomadaires des OPCVM sont toujours acheteuses dans un marché baissier.

Le comportement actuel du marché laisse l'impression de dire que les professionnels du marché n'ont pas encore fait l'arbitrage entre les valeurs et préfèrent d'attendre jusqu'au vendredi pour acheter et satisfaire les souscriptions.

Marsa maroc reste la seule valeur haussière dans un marché baissier a court terme. Marsa maroc connait actuellement une phase de prise de benifice apres avoir toucher le niveau de 197 DH. Chose tout a fait normale.

Les volumes baissent jour après jour en attendons les encaissements des dividendes pour commencer l'arbitrage.

Bonne chance à tous. 
Que les valeurs qui seront choisies par les PP seront eux mêmes choisies par les professionnels du marché.

_________________
Cut your losses and let your profits a run.
Revenir en haut Aller en bas
Cavalier des vagues
Consultant chartiste
Consultant chartiste
avatar

Nbre méssages : 1298
Humeur : Calme
Réputation : 23
Inscris le : : 11/02/2017

MessageSujet: Re: Séance du lundi 16 avril 2018   Lun 16 Avr 2018 - 15:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
oui tu as parfaitement raison CDV ... même si l équipe en place à probablement accumulé de l expérience dans la gestion quotidienne de la raffinerie. .. ça reste un challenge difficile mais réalisable ... la partie commercialisation est déjà assuré par le marché intérieur .
Tout a fait d'accord avec vous.
La distribution ou bien la commercialisation est deja maîtrisée et assurée par le réseau de distribution intérieur actuel.
La raffinerie peut être a besoin d"une modernisation pour baisser les coûts de production.

Nous espérons tous un redémarrage rapide de Samir pour le bien de notre économie nationale.

_________________
Cut your losses and let your profits a run.
Revenir en haut Aller en bas
joe dalton

avatar

Nbre méssages : 31
Humeur : Les idées folles font les exploits!
Réputation : 1
Inscris le : : 30/07/2015

MessageSujet: Re: Séance du lundi 16 avril 2018   Lun 16 Avr 2018 - 15:46

Assalam. cher administrateur, j'ai constaté que le nombre de mes points a descendu à 0. je ne sais pas pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
VERMEREN

avatar

Nbre méssages : 804
Réputation : 27
Inscris le : : 22/12/2014

MessageSujet: Re: Séance du lundi 16 avril 2018   Lun 16 Avr 2018 - 15:53

@Cavalierdesvagues
L'intérêt de l'économie nationale est dans l'éfficience des mécanisme de concurrence loin des ententes implicites, et de la passivité gouvernementale dont le consommateur paie le prix au final. C'est du pouvoir d'achat qui diminue au profits de marges supplémentaires qui viennent engraisser ceux qui sont déjà assez gros...
La question est: Les distributeurs locaux et à leur tête celui qui domine 60% de pdm ont-ils intérêts à ce que la Samir redémare? J'en doute fort..
L'investissement dans les capacités de stockage pour le produit importé raffiné en dit long...
L'absence de régulation, de contrôle, de répression touche tout les secteurs et pénalise les mécanismes "sains" du marché. Ca reste valable non seulement pour le carburant mais aussi pour le crédit bancaire, la police d'assurance, la tomate, la sardine, le médicament et j'en passe...
Cherche celui ou ceux à qui ça bénéficie tu comprendras le pq.

Revenir en haut Aller en bas
Anouar1

avatar

Nbre méssages : 109
Réputation : 4
Inscris le : : 06/03/2018

MessageSujet: Re: Séance du lundi 16 avril 2018   Lun 16 Avr 2018 - 16:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
@cavalier des vagues
L'intérêt de l'économie nationale est dans l'éfficience des mécanisme de concurrence loin des ententes implicites, et de la passivité gouvernementale dont le consommateur paie le prix au final. C'est du pouvoir d'achat qui diminue au profits de marges supplémentaires qui viennent engraisser ceux qui sont déjà assez gros...
La question est: Les distributeurs locaux et à leur tête celui qui domine 60% de pdm ont-ils intérêts à ce que la Samir redémare? J'en doute fort..
L'investissement dans les capacités de stockage pour le produit importé raffiné en dit long...
L'absence de régulation, de contrôle, de répression touche tout les secteurs et pénalise les mécanismes "sains" du marché. Ca reste valable non seulement pour le carburant mais aussi pour le crédit bancaire, la police d'assurance, la tomate, la sardine, le médicament et j'en passe...
Cherche celui ou ceux à qui ça bénéficie tu comprendras le pq.


Absolument M. VERMEREN,

Les grands bénéficiaires de l'arrêt de SAMIR sont les distributeurs actuels qui se permettent "librement" des marges très confortables sur le dos du citoyen. Le cinéma de la concurrence est une blague connue de tous.

Pour sauvegarder leurs intérêts, ces distributeurs, forts en lobbying, mettraient la main dans la main pour repousser au max le redémarrage de la raffinerie ou éventuellement penser à l’acquérir carrément, lorsqu'un sérieux prétendant qui pourrait les déranger, se présenterait.
Revenir en haut Aller en bas
Service
Modérateur
Modérateur


Nbre méssages : 3160
Réputation : 6
Inscris le : : 03/11/2009

MessageSujet: Re: Séance du lundi 16 avril 2018   Lun 16 Avr 2018 - 16:35

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Assalam. cher administrateur, j'ai constaté que le nombre de mes points a descendu à 0. je ne sais pas pourquoi?

La raison est due au posts supprimés. En effet, si un membre publie presque exclusivement des liens externes ou des articles presse, alors la modération supprime certains messages. La suppression de messages entraîne la diminution de points. Malgré celà, une demande de rétablissement de points a été envoyée.

Si nous vous remercions pour vos efforts, il est toutefois souhaitable de publier vos avis, vos remarques, votre opinion. C'est mieux que des articles de presse dont nous avons reçu de leurs organes que réprimandes et remarques déplacées...
Revenir en haut Aller en bas
Pelican

avatar

Nbre méssages : 16462
Humeur : En construction
Réputation : 69
Inscris le : : 12/08/2008

MessageSujet: Re: Séance du lundi 16 avril 2018   Lun 16 Avr 2018 - 16:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
@cavalier des vagues
L'intérêt de l'économie nationale est dans l'éfficience des mécanisme de concurrence loin des ententes implicites, et de la passivité gouvernementale dont le consommateur paie le prix au final. C'est du pouvoir d'achat qui diminue au profits de marges supplémentaires qui viennent engraisser ceux qui sont déjà assez gros...
La question est: Les distributeurs locaux et à leur tête celui qui domine 60% de pdm ont-ils intérêts à ce que la Samir redémare? J'en doute fort..
L'investissement dans les capacités de stockage pour le produit importé raffiné en dit long...
L'absence de régulation, de contrôle, de répression touche tout les secteurs et pénalise les mécanismes "sains" du marché. Ca reste valable non seulement pour le carburant mais aussi pour le crédit bancaire, la police d'assurance, la tomate, la sardine, le médicament et j'en passe...
Cherche celui ou ceux à qui ça bénéficie tu comprendras le pq.


Absolument M. VERMEREN,

Les grands bénéficiaires de l'arrêt de SAMIR sont les distributeurs actuels qui se permettent "librement" des marges très confortables sur le dos du citoyen. Le cinéma de la concurrence est une blague connue de tous.

Pour sauvegarder leurs intérêts, ces distributeurs, forts en lobbying, mettraient la main dans la main pour repousser au max le redémarrage de la raffinerie ou éventuellement penser à l’acquérir carrément, lorsqu'un sérieux prétendant qui pourrait les déranger, se présenterait.


C'est à se demander si la mise en faillite de Samir a été décidée en haut lieu afin d’engraisser d'autres mammouths.

_________________
IL n'y a pas pire qu'une position court-termiste qui se transforme en placement à long terme. Le PP mskine est comme le chat qui met son nez dans le lave vaisselle, parfois les zinzins leurs fourguent un coup de pied dans le derrière et appuient sur " lavage économique "...
Sécurité->Liquidité->Rendement
Revenir en haut Aller en bas
madex

avatar

Nbre méssages : 1798
Humeur : bon
Réputation : 17
Inscris le : : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Séance du lundi 16 avril 2018   Lun 16 Avr 2018 - 16:39

BRAVO a ce petit porteur qui s'est manifesté pour reveler la vraie cause de la defaillance de la SAMIR,je suis totalement d'accord avec tous ce qu'il a exposé

Les pp ne doivent pas se taire ils doivent faire entendre leur voix meme s'ils sont le maillon faible de la chaine

il y a eu des antecedents ou les pp ont eu gain de cause BNDE/CGI et autres

reagissez dans tous les medias ,le resultat va suivre

SOURCE  MEDIAS 24 COMMENTAIRE

[size=16]victime15-04-2018 22:44[/size]
et que devient le petit porteur qui a mis son epargne dans le titre la SAMIR
Sans l'erreur de l'Etat (la douane) qui a octroyé des crédits sans limites et les banques qui croyait à une machine de cash se sont retrouvés piégés, sans cela les petits épargnants n'auraient pas mis leur argent dans cette boite cotée à la bourse.
Il faut trouver une solutions a ces pauvres lors des négociations avec le repreneur,sinon ....

samir
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Séance du lundi 16 avril 2018   

Revenir en haut Aller en bas
 
Séance du lundi 16 avril 2018
Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bourse Maroc :: ESPACE COURT TERME :: Séances de bourse الحصة اليومية-
Sauter vers: