Forum Bourse Maroc

منتدى بورصة الدارالبيضاء
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  Règlement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
extension to 24/12/2018 accepted.

Partagez | 
 

 Jeudi 29 Novembre 2018

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
abk1



Nbre méssages : 3903
Inscris le : : 30/10/2009

MessageSujet: Re: Jeudi 29 Novembre 2018   Jeu 29 Nov - 18:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

s'il te plait ssi bennis si t'as un problème avec pélican ce n'est pas une raison pour que ce probleme empoisone l'athmosphere chaque fois que pélican apparait; beaucoup de monde sur le forum ne s,entendent pas mais on cohabite; ce n, est pas une raison pour transformer les pages du forum en ring;

les administrateurs du forum ont montré des signes de bonne volonté envers toi aujourd'hui, alors sois un gentleman; arrêtes d'imiter messi Very Happy
Pas gentil de ta part de me mettre au niveau de Messi
J’ai demandé mes excuses à rachid
Sujet clos  
je m'excuse ssi bennis c'est juste pour plaisanter; j'ai citait messi parcequ'il s,acharne lui aussi sur bricoleur c'est tout;
Revenir en haut Aller en bas
VERMEREN



Nbre méssages : 889
Inscris le : : 22/12/2014

MessageSujet: Re: Jeudi 29 Novembre 2018   Jeu 29 Nov - 18:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Bonsoir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Lazrak a vraiment raclé les fonds de ses tiroirs pour rembourser O.B...

Une question toute simple: en remplissant le bulletin de souscription, tu rachètes en partie la participation de Bensalah. Pk tient-il à sortir maintenant via l'IPO? scratch
Ca l intéresse plus tout simplement ou conflit d intérêt avec le PDG!  scratch
Plutot il n'aurait trouvé meilleur occasion de récupérer 89 M dhs peinard...  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Sissa

avatar

Nbre méssages : 4693
Humeur : ça dépend
Réputation : 23
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Jeudi 29 Novembre 2018   Jeu 29 Nov - 18:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Hier soir de passage du côté du quartier derb maayzi
J’ai vu un vendeur de saucisses avec de l’oignon grillé le tout avec du piquant
C’était  Trop bon
Ce soir il parait qu’ils l’ont attrapé !!!!

Ne me dis pas que tu as osé goûter ces saucisses.  lol!

Sérieux : l'Egypte est train de préparer l'exportation massive de chiens et chats.  affraid
Revenir en haut Aller en bas
VERMEREN

avatar

Nbre méssages : 889
Réputation : 29
Inscris le : : 22/12/2014

MessageSujet: Re: Jeudi 29 Novembre 2018   Jeu 29 Nov - 18:54

Permettez-moi de poster ce petit détour par l'histoire au cas où l'on serait amnésique sur cette question du marché énergétique. publié par Tel Quel en 2007.
".... L'importation d'hydrocarbures, qui permet à ce dernier de doubler ses marges bénéficiaires, sera son cheval de bataille dans la guerre qu'il entame pour contrecarrer le monopole de la Samir. Akhennouch fait du lobbying afin de poursuivre l'importation de carburants, malgré la reprise d'activité de la raffinerie de Mohammedia. “Nous ne faisions que défendre nos intérêts face à la Samir, qui voulait retarder l'échéance de la libéralisation. Nous avons tout simplement lancé le débat sur la place publique”, confie le boss d'Akwa Group. Et quelle place publique ! Chacun des combattants tirait à boulets rouges sur l'autre par médias interposés. Aziz Akhennouch déclare la guerre à la Samir, sachant bien que le débat sur la politique énergétique du Maroc a toutes les chances de tourner en sa faveur. En face, l'ennemi n'est plus vraiment en odeur de sainteté avec de l'Etat. Ça sentirait même plutôt le gaz pour la Samir, qui n'a pas respecté ses engagements d'investissement annoncés au moment de la privatisation de la raffinerie. D'autre part, les pressions des distributeurs internationaux pour se faire payer par le Maroc se font de plus en plus fortes, ces derniers allant même jusqu'à brandir la menace de couper les robinets de carburant.

Naissance d'un magnat du pétrole
Les conditions sont alors réunies pour qu'émerge un champion national du pétrole. L'Etat est même prêt à lui faire la courte échelle : “Les pouvoirs publics ont pris conscience, à l'époque, de l'importance d'être indépendant des autres pays dans le domaine de la distribution d'hydrocarbures. Il leur fallait un groupe aux reins solides pour assumer le rôle de leader du secteur”, explique un acteur du milieu pétrolier. Cela tombe bien, Aziz Akhennouch a le profil du gendre idéal, surtout aux yeux d'Attijariwafa bank, qui, par le pouvoir de ses lignes de crédit, peut redessiner le capitalisme marocain à sa guise. La banque de l'Ona va ainsi dérouler le tapis rouge à Akhennouch, en finançant l'acquisition d'un autre grand acteur des hydrocarbures, le groupe Somepi, propriété de Mustapha Amhal. Un deal d'un milliard de dirhams, financé en grande partie par Attijariwafa. “Amhal aurait tout à fait pu être ce champion national, mais il a péché aux yeux des décideurs en décidant de s'allier à la Samir et en n'honorant pas ses prêts contractés auprès d'Attijariwafa bank”, affirme un homme d'affaires qui a suivi de près le rachat de Somepi par Akwa Group.
Pourtant, si l'on s'en tient à la logique bancaire, Akhennouch n'était pas mieux loti qu'Amhal. Encore plus endetté que ce dernier, Akhennouch est même contraint de revendre à la CDG ses parts dans Méditelpour renflouer ses caisses. Malgré cela, Attijari met le couteau sous la gorge d'Amhal pour récupérer l'argent qu'elle lui a prêté. Et de l'autre, ouvre grandes les portes de ses caisses à Akhennouch qui, sans cette manne providentielle, n'aurait jamais pu prendre des épaules de champion national. “Les cabinets d'études chargés de la fusion n'en revenaient pas. Par quel miracle, le moins fort sur le plan opérationnel, avait-il pu se payer plus puissant que lui ?”, s’interroge un banquier d'affaires ayant participé aux négociations. Aziz Akhennouch a une réponse à cette question intrigante : “Nous voulions atteindre une taille critique. Au même moment, Amhal négociait le rachat de son entreprise par des groupes étrangers. Je l'ai contacté pour lui proposer un rapprochement de nos activités. Au fil des négociations, ce rapprochement s'est transformé en rachat”.
Bien lancé sur une ligne droite, sans obstacles sur sa route, Aziz Akhennouch actionne le turbo. Quelques semaines plus tard, il acquiert Tissir gaz. Résultat de cette poussée de croissante subite : Akwa contrôle un réseau de 400 stations-service, 24% du marché des hydrocarbures et 34 % du marché gazier...".



Entre temps, ce "génie des affaires" est passé à 60% de parts de marché.  clown 


Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
paoula



Nbre méssages : 1598
Réputation : 19
Inscris le : : 19/09/2011

MessageSujet: Re: Jeudi 29 Novembre 2018   Jeu 29 Nov - 19:02

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Permettez-moi de poster ce petit détour par l'histoire au cas où l'on serait amnésique sur cette question du marché énergétique. publié par Tel Quel en 2007.
".... L'importation d'hydrocarbures, qui permet à ce dernier de doubler ses marges bénéficiaires, sera son cheval de bataille dans la guerre qu'il entame pour contrecarrer le monopole de la Samir. Akhennouch fait du lobbying afin de poursuivre l'importation de carburants, malgré la reprise d'activité de la raffinerie de Mohammedia. “Nous ne faisions que défendre nos intérêts face à la Samir, qui voulait retarder l'échéance de la libéralisation. Nous avons tout simplement lancé le débat sur la place publique”, confie le boss d'Akwa Group. Et quelle place publique ! Chacun des combattants tirait à boulets rouges sur l'autre par médias interposés. Aziz Akhennouch déclare la guerre à la Samir, sachant bien que le débat sur la politique énergétique du Maroc a toutes les chances de tourner en sa faveur. En face, l'ennemi n'est plus vraiment en odeur de sainteté avec de l'Etat. Ça sentirait même plutôt le gaz pour la Samir, qui n'a pas respecté ses engagements d'investissement annoncés au moment de la privatisation de la raffinerie. D'autre part, les pressions des distributeurs internationaux pour se faire payer par le Maroc se font de plus en plus fortes, ces derniers allant même jusqu'à brandir la menace de couper les robinets de carburant.

Naissance d'un magnat du pétrole
Les conditions sont alors réunies pour qu'émerge un champion national du pétrole. L'Etat est même prêt à lui faire la courte échelle : “Les pouvoirs publics ont pris conscience, à l'époque, de l'importance d'être indépendant des autres pays dans le domaine de la distribution d'hydrocarbures. Il leur fallait un groupe aux reins solides pour assumer le rôle de leader du secteur”, explique un acteur du milieu pétrolier. Cela tombe bien, Aziz Akhennouch a le profil du gendre idéal, surtout aux yeux d'Attijariwafa bank, qui, par le pouvoir de ses lignes de crédit, peut redessiner le capitalisme marocain à sa guise. La banque de l'Ona va ainsi dérouler le tapis rouge à Akhennouch, en finançant l'acquisition d'un autre grand acteur des hydrocarbures, le groupe Somepi, propriété de Mustapha Amhal. Un deal d'un milliard de dirhams, financé en grande partie par Attijariwafa. “Amhal aurait tout à fait pu être ce champion national, mais il a péché aux yeux des décideurs en décidant de s'allier à la Samir et en n'honorant pas ses prêts contractés auprès d'Attijariwafa bank”, affirme un homme d'affaires qui a suivi de près le rachat de Somepi par Akwa Group.
Pourtant, si l'on s'en tient à la logique bancaire, Akhennouch n'était pas mieux loti qu'Amhal. Encore plus endetté que ce dernier, Akhennouch est même contraint de revendre à la CDG ses parts dans Méditelpour renflouer ses caisses. Malgré cela, Attijari met le couteau sous la gorge d'Amhal pour récupérer l'argent qu'elle lui a prêté. Et de l'autre, ouvre grandes les portes de ses caisses à Akhennouch qui, sans cette manne providentielle, n'aurait jamais pu prendre des épaules de champion national. “Les cabinets d'études chargés de la fusion n'en revenaient pas. Par quel miracle, le moins fort sur le plan opérationnel, avait-il pu se payer plus puissant que lui ?”, s’interroge un banquier d'affaires ayant participé aux négociations. Aziz Akhennouch a une réponse à cette question intrigante : “Nous voulions atteindre une taille critique. Au même moment, Amhal négociait le rachat de son entreprise par des groupes étrangers. Je l'ai contacté pour lui proposer un rapprochement de nos activités. Au fil des négociations, ce rapprochement s'est transformé en rachat”.
Bien lancé sur une ligne droite, sans obstacles sur sa route, Aziz Akhennouch actionne le turbo. Quelques semaines plus tard, il acquiert Tissir gaz. Résultat de cette poussée de croissante subite : Akwa contrôle un réseau de 400 stations-service, 24% du marché des hydrocarbures et 34 % du marché gazier...".



Entre temps, ce "génie des affaires" est passé à 60% de parts de marché.  clown 


Bonne soirée.
Donc la Samir doit être reprise par Akhennouch sans contestation!  Very Happy imaginez ça!
Revenir en haut Aller en bas
paoula



Nbre méssages : 1598
Réputation : 19
Inscris le : : 19/09/2011

MessageSujet: Re: Jeudi 29 Novembre 2018   Jeu 29 Nov - 19:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Hier soir de passage du côté du quartier derb maayzi
J’ai vu un vendeur de saucisses avec de l’oignon grillé le tout avec du piquant
C’était  Trop bon
Ce soir il parait qu’ils l’ont attrapé !!!!

Ne me dis pas que tu as osé goûter ces saucisses.  lol!

Sérieux : l'Egypte est train de préparer l'exportation massive de chiens et chats.  affraid
Backdoor vient de dire qu' il n y'a aucun risque sur la santé où est le problème alors! La Chine est la première puissance mondiale actuellement selon les derniers chiffres Very Happy
On va être comme eux économiquement qui sait!
Revenir en haut Aller en bas
bennis

avatar

Nbre méssages : 239
Réputation : 3
Inscris le : : 12/10/2018

MessageSujet: Re: Jeudi 29 Novembre 2018   Jeu 29 Nov - 19:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Permettez-moi de poster ce petit détour par l'histoire au cas où l'on serait amnésique sur cette question du marché énergétique. publié par Tel Quel en 2007.
".... L'importation d'hydrocarbures, qui permet à ce dernier de doubler ses marges bénéficiaires, sera son cheval de bataille dans la guerre qu'il entame pour contrecarrer le monopole de la Samir. Akhennouch fait du lobbying afin de poursuivre l'importation de carburants, malgré la reprise d'activité de la raffinerie de Mohammedia. “Nous ne faisions que défendre nos intérêts face à la Samir, qui voulait retarder l'échéance de la libéralisation. Nous avons tout simplement lancé le débat sur la place publique”, confie le boss d'Akwa Group. Et quelle place publique ! Chacun des combattants tirait à boulets rouges sur l'autre par médias interposés. Aziz Akhennouch déclare la guerre à la Samir, sachant bien que le débat sur la politique énergétique du Maroc a toutes les chances de tourner en sa faveur. En face, l'ennemi n'est plus vraiment en odeur de sainteté avec de l'Etat. Ça sentirait même plutôt le gaz pour la Samir, qui n'a pas respecté ses engagements d'investissement annoncés au moment de la privatisation de la raffinerie. D'autre part, les pressions des distributeurs internationaux pour se faire payer par le Maroc se font de plus en plus fortes, ces derniers allant même jusqu'à brandir la menace de couper les robinets de carburant.

Naissance d'un magnat du pétrole
Les conditions sont alors réunies pour qu'émerge un champion national du pétrole. L'Etat est même prêt à lui faire la courte échelle : “Les pouvoirs publics ont pris conscience, à l'époque, de l'importance d'être indépendant des autres pays dans le domaine de la distribution d'hydrocarbures. Il leur fallait un groupe aux reins solides pour assumer le rôle de leader du secteur”, explique un acteur du milieu pétrolier. Cela tombe bien, Aziz Akhennouch a le profil du gendre idéal, surtout aux yeux d'Attijariwafa bank, qui, par le pouvoir de ses lignes de crédit, peut redessiner le capitalisme marocain à sa guise. La banque de l'Ona va ainsi dérouler le tapis rouge à Akhennouch, en finançant l'acquisition d'un autre grand acteur des hydrocarbures, le groupe Somepi, propriété de Mustapha Amhal. Un deal d'un milliard de dirhams, financé en grande partie par Attijariwafa. “Amhal aurait tout à fait pu être ce champion national, mais il a péché aux yeux des décideurs en décidant de s'allier à la Samir et en n'honorant pas ses prêts contractés auprès d'Attijariwafa bank”, affirme un homme d'affaires qui a suivi de près le rachat de Somepi par Akwa Group.
Pourtant, si l'on s'en tient à la logique bancaire, Akhennouch n'était pas mieux loti qu'Amhal. Encore plus endetté que ce dernier, Akhennouch est même contraint de revendre à la CDG ses parts dans Méditelpour renflouer ses caisses. Malgré cela, Attijari met le couteau sous la gorge d'Amhal pour récupérer l'argent qu'elle lui a prêté. Et de l'autre, ouvre grandes les portes de ses caisses à Akhennouch qui, sans cette manne providentielle, n'aurait jamais pu prendre des épaules de champion national. “Les cabinets d'études chargés de la fusion n'en revenaient pas. Par quel miracle, le moins fort sur le plan opérationnel, avait-il pu se payer plus puissant que lui ?”, s’interroge un banquier d'affaires ayant participé aux négociations. Aziz Akhennouch a une réponse à cette question intrigante : “Nous voulions atteindre une taille critique. Au même moment, Amhal négociait le rachat de son entreprise par des groupes étrangers. Je l'ai contacté pour lui proposer un rapprochement de nos activités. Au fil des négociations, ce rapprochement s'est transformé en rachat”.
Bien lancé sur une ligne droite, sans obstacles sur sa route, Aziz Akhennouch actionne le turbo. Quelques semaines plus tard, il acquiert Tissir gaz. Résultat de cette poussée de croissante subite : Akwa contrôle un réseau de 400 stations-service, 24% du marché des hydrocarbures et 34 % du marché gazier...".



Entre temps, ce "génie des affaires" est passé à 60% de parts de marché.  clown 


Bonne soirée.
Donc la Samir doit être reprise par Akhennouch sans contestation!  Very Happy imaginez ça!

La Samir devait être reprise par lui depuis longtemps ce n’est un secret pour personne c’eta Juste une question de temps

_________________
Ne jamais tomber amoureux de ses actions.
Revenir en haut Aller en bas
bennis

avatar

Nbre méssages : 239
Réputation : 3
Inscris le : : 12/10/2018

MessageSujet: Re: Jeudi 29 Novembre 2018   Jeu 29 Nov - 19:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Ne me dis pas que tu as osé goûter ces saucisses.  lol!

Sérieux : l'Egypte est train de préparer l'exportation massive de chiens et chats.  affraid
Backdoor vient de dire qu' il n y'a aucun risque sur la santé où est le problème alors! La Chine est la première puissance mondiale actuellement selon les derniers chiffres Very Happy
On va être comme eux économiquement qui sait!
Même en mangeant tout ce que tu peux imaginer
On restera comme on est
Des assistés

_________________
Ne jamais tomber amoureux de ses actions.
Revenir en haut Aller en bas
bennis

avatar

Nbre méssages : 239
Réputation : 3
Inscris le : : 12/10/2018

MessageSujet: Re: Jeudi 29 Novembre 2018   Jeu 29 Nov - 19:59

Demain je vous poste le rapport 2017 inforisk sur mutan 10

_________________
Ne jamais tomber amoureux de ses actions.
Revenir en haut Aller en bas
madex

avatar

Nbre méssages : 1840
Humeur : bon
Réputation : 17
Inscris le : : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Jeudi 29 Novembre 2018   Jeu 29 Nov - 20:02

je viens de me rendre compte que cela fait 10 ans que je suis dans ce club

entretemps bcp d'anciens sont partis et rares sont ceux qui sont restés,je me demande prq,c'est surement la morosité du marché et les grosses moins values dans les portefeuilles,

des nouveaux sont venus pour donner du nouveau sang,parmi eux il y en a qui demandaient conseil par MP,maintenant qu'il sont sur et en confiance commencent a donner a leur tour des conseils

la vie continue,il y aura tjr des partants et d'autres qui arrivent et c'est comme ça dans tous les domaines

_________________
je sais,qu'on sait jamais
Revenir en haut Aller en bas
messi10

avatar

Nbre méssages : 416
Réputation : -3
Inscris le : : 06/03/2018

MessageSujet: Re: Jeudi 29 Novembre 2018   Jeu 29 Nov - 20:07

Tu as raison si  bennis on   n a pas le même niveau
Je n ai jamais insulte quelqu'un de ce forum . Je n ai jamais mis un pseudo pour rappeler les marocains de ce qui s est passé aux gents qui ont pris le train 
Je n ai jamais bu et rentré au forum pour dire n'importe quoi 
Ton niveau est assez supérieur au mien 
Il suffit que tu t appelle bennis et tu as assez d argent ;)
Revenir en haut Aller en bas
backdoor18

avatar

Nbre méssages : 374
Humeur : aloha
Réputation : 17
Inscris le : : 06/04/2012

MessageSujet: Re: Jeudi 29 Novembre 2018   Jeu 29 Nov - 20:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
je viens de me rendre compte que cela fait 10 ans que je suis dans ce club

entretemps bcp d'anciens sont partis et rares sont ceux qui sont restés,je me demande prq,c'est surement la morosité du marché et les grosses moins values dans les portefeuilles,

des nouveaux sont venus pour donner du nouveau sang,parmi eux il y en a qui demandaient conseil par MP,maintenant qu'il sont sur et en confiance commencent a donner a leur tour des conseils

la vie continue,il y aura tjr des partants et d'autres qui arrivent et c'est comme ça dans tous les domaines
Le merite et la chandelle reviennent aux veterents اولو الألباب... 
Dit à MR ABDOU lah yar7am biha lwalidin si vous avez un contact direct avec lui... 
ce monssier publiait son PF et cmp de maniere hebdomadaire ... 
Du jamais vu depuis le temps
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeudi 29 Novembre 2018   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeudi 29 Novembre 2018
Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bourse Maroc :: ESPACE COURT TERME :: Séances de bourse الحصة اليومية-
Sauter vers: