Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Admin
Admin
Nbre méssages : 2762
Réputation : 35
Inscris le : : 11/08/2008

SAMIR (SAM)

le Jeu 21 Aoû 2008 - 12:05
Forum SAMIR
avatar
Pelican
Nbre méssages : 15934
Humeur : En construction
Réputation : 68
Inscris le : : 12/08/2008

Re: SAMIR (SAM)

le Sam 11 Oct 2008 - 11:38



-Marge nette passe de 1,45% (06/07 ) à 1,79% ( 06/08 ). Médiocre

- Forte augmentation des stocks de matiéres premiéres et des produits finis. Si le cours du baril continue sa baisse, la samir se retrouverait avec un stock de 4 milliards de dhs en dépréciation. A juin 2007, les stocks étaient de 2.5 Milliards de dhs.

- Forte augmentation des dettes et facilités bancaires à court terme. Détérioration des disponibilités cash.

- Augmentation des dettes de financement et diminution des provisions ( considérés comme ressource interne ).

- Quelques point de gagnés au niveau de la performance commercial à cause de l'appréciation des stocks. Pas intéréssant à mon avis

- Un résultat financier en hausse à cause des bénéfices sur les gains de change. Pas intéressant à mon avis.

----> Détérioration de la solvabilité de l'entreprise. Les dettes augmentent plus rapidement que les capitaux propres. Dans ce sens, je prévoit un dividende qui ne reflète pas nécessairement la hausse du résultat net enregistré. Un bilan un peu trop sur-éxposé aux contraintes éxtérieures, dettes en augmentation, et rentabilité commerciale pour le moins médiocre. Des ingrédients qui nous poussent à dire que la Samir n'est finalement pas si intéressante que ça.

_________________
IL n'y a pas pire qu'une position court-termiste qui se transforme en placement à long terme. Le PP mskine est comme le chat qui met son nez dans le lave vaisselle, parfois les zinzins leurs fourguent un coup de pied dans le derrière et appuient sur " lavage économique "....ça dure 3 ans.
avatar
Pelican
Nbre méssages : 15934
Humeur : En construction
Réputation : 68
Inscris le : : 12/08/2008

Re: SAMIR (SAM)

le Mar 9 Déc 2008 - 22:12
La Samir ne cesse de perdre de sa valeur

Dans un contexte de libéralisation du marché et de risque d’importations, le
titre la Samir a perdu 11,6 % de sa valeur au cours du 1er semestre
2008.




À la Bourse de Casablanca, le titre de la Société anonyme
marocaine de l'industrie du raffinage (Samir) ne cesse de perdre de sa
valeur. Durant la semaine dernière, la Samir a figuré sur la liste des
actions qui sont dans le rouge. Avec – 0,56 %, l’action a clôturé la
semaine du 3 au 7 novembre 2008 à 706 dirhams. Depuis le début de
l’année, la Samir est passée de 854,62 dirhams à 707 dirhams mardi
dernier, soit une perte de 147,62 dirhams en moins de 11 mois. Au cours
de cet exercice, le titre a touché son plus bas annuel à 656 dirhams le
5 juin 2008. Malgré le dynamisme du marché, la Samir s’est inscrite
dans une tendance fortement baissière, perdant ainsi 3,3 % en 2007 et
11,6 % à fin juin 2008. Au terme du premier semestre de cette année, le
titre Samir a capté un flux transactionnel annuel de 768 millions de
dirhams, soit 1 % du volume du marché central, selon une récente note
de CDG Capital sur cette action. Ce faible taux d’à peine 1 % a
entraîné une baisse du taux de rotation du flottant à 16% contre 30 % à
la même période en 2007, selon la même source. «Depuis le début de
l’année, le titre Samir a évolué dans un trend baissier sous une forte
ligne de résistance avant de réussir à la percer en date du 6 juin 2008
à un cours de 685,24 dirhams», ajoutent les analystes de CDG Capital.
En baisse sur la place financière, la Samir évolue dans un contexte de
libéralisation du marché et de risque d’importations. «En dépit du
coefficient d’adéquation accordé par l’Etat, les marges de raffinage de
la Samir ont marqué un tassement à 2,18 dollars le baril contre 4,14
dollars le baril en 2005», selon toujours cette note réalisée par CDG
Capital. «La Samir est engagée depuis quelques années dans un programme
d’investissement, valorisé à plus de 9 milliards de dirhams, qui
alourdit ses ratios d’endettement. En y intégrant l’envolée des cours
de pétrole, la Samir se retrouve aujourd’hui dépendante du bon vouloir
des banques et autres créanciers», précise-t-on.
Les analystes de
CDG Capital soulignent également que les investissements engagés
combinés au maintien d’une stratégie de distribution de dividendes
élevée pèsent de plus en plus sur la structure bilancielle de la
société, nécessitant ainsi un renforcement des fonds propres.


Le 13-11-2008

Par : Atika Haimoud http://www.aujourdhui.ma/finances-details65077.html

_________________
IL n'y a pas pire qu'une position court-termiste qui se transforme en placement à long terme. Le PP mskine est comme le chat qui met son nez dans le lave vaisselle, parfois les zinzins leurs fourguent un coup de pied dans le derrière et appuient sur " lavage économique "....ça dure 3 ans.
avatar
Pelican
Nbre méssages : 15934
Humeur : En construction
Réputation : 68
Inscris le : : 12/08/2008

Re: SAMIR (SAM)

le Mar 16 Déc 2008 - 17:16
Pétrole/Prix: Une nouvelle structure
· Baisse à la pompe sans faire jouer l’indexation?

· La commission de raffinage révisée


LA
nouvelle structure des prix pétroliers est prête. Elle a été présentée
hier soir à Rabat à la commission des prix où siègent officiels et
professionnels. Selon nos sources, «la nouvelle structure va dans le
sens d’une baisse des prix». Cela passerait notamment par une révision
à la baisse de la commission de raffinage de Samir. Celle-ci est
aujourd’hui de 2,5%
.
Il est également question d’affiner davantage
les postes de la nouvelle grille. La distinction entre frais variables
et fixes est introduite. Ainsi, le fret par exemple, dont le prix varie
selon le marché international, constituera un poste dont la charge sera
à redéfinir continuellement. Cela signifie que la fixation des prix à
la pompe sera moins rigide et aura plus de raisons de varier dans
l’année. Parce que, même si le gouvernement hésite à faire jouer
l’indexation quant aux prix du brut, qu’est-ce qui l’empêcherait alors
de répercuter la baisse du prix du fret?
En fait, agir sur la
commission de Samir et sur les rubriques variables permet au
gouvernement de baisser les prix sans nécessairement tenir compte des
variations du brut. Et pour cause, les prix de ce dernier sont jugés
«trop volatiles pour penser faire jouer l’indexation à moyen et court
termes».
Pour ce qui est du produit à proprement parler, la décision
est de ne laisser dans le réseau de distribution que deux types de
carburants: l’essence sans plomb et le gasoil 50 ppm. Ce dernier pose
un problème d’approvisionnement suffisant. Déjà sur le marché local,
c’est un produit qui n’existe pas pour le moment ou, en tout cas, tant
que la nouvelle raffinerie d’hydrocracking de Samir n’est pas entrée en
service. L’import reste donc la seule solution pour les opérateurs. Or,
même à l’international, «les produits propres connaissent une réelle
pénurie, notamment le gasoil 50 ppm», affirme un expert. Cela pourrait
pousser le gouvernement à prévoir une phase de transition où
cohabiteraient anciens et nouveaux carburants.
Pour rappel, la
structure qui va disparaître dans quelques jours a été mise en
application en juillet 2002. Elle comprend 5 rubriques: transport en
FOB, fret maritime, frais d’approche, coefficient d’adéquation et prix
de reprise qui est le total des quatre précédents.

Nabil TAOUFIK

_________________
IL n'y a pas pire qu'une position court-termiste qui se transforme en placement à long terme. Le PP mskine est comme le chat qui met son nez dans le lave vaisselle, parfois les zinzins leurs fourguent un coup de pied dans le derrière et appuient sur " lavage économique "....ça dure 3 ans.
Invité
Invité

Re: SAMIR (SAM)

le Ven 19 Déc 2008 - 21:49
Samir: Emprunt obligataire de 8 MDH.

Le CDVM a visé, en date du 18 décembre 2008, une note d'information relative à l'émission par SAMIR d'un emprunt obligataire réservée aux investisseurs institutionnels de droit marocain. L'emprunt porte sur 8000 obligations de valeur nominale de 100 000 DH, soit un montant global de 800 MDH réparti en deux tranches (cotée et non cotée). Le taux d'intérêt nominal est fixé à 5.9% pour une maturité de 7 ans. La période de souscription s'étalera sur 2 jours à partir du 25 décembre 2008.


plus de detail ICI!!
avatar
Pelican
Nbre méssages : 15934
Humeur : En construction
Réputation : 68
Inscris le : : 12/08/2008

Re: SAMIR (SAM)

le Mar 3 Fév 2009 - 14:57
Maroc : Samir - Bouclage du financement du programme d’investissement

.Fait : Obtention d’un emprunt bancaire de MAD 1,2 Md.

Analyse : Face (i) au renchérissement des prix des matières premières et
des équipements, (ii) à l’alourdissement de la facture énergétique et
(iii) à la forte appréciation de l’euro par rapport au dollar, le projet
Upgrade de SAMIR nécessiterait à terme un investissement global de MAD 9
Md contre MAD 7,3 Md prévus initialement. Afin de financer ce surcoût, le
raffineur national vient de solliciter un consortium bancaire pour
l’obtention d’un crédit supplémentaire de MAD 1,2 Md. Le complément (M
MAD 500) a été financé par l’émission en 2008 d’un emprunt obligataire de
M MAD 800. Le reliquat (M MAD 300) devrait permettre à SAMIR de renforcer
sa trésorerie afin de constituer un stock de carburants conforme aux
nouvelles normes. Signalons, par ailleurs, que la société vient de
convoquer ses actionnaires en AGO pour la validation du programme de
rachat de ses propres actions, lequel présente les caractéristiques
suivantes:
- Prix minimum de vente: MAD 650 par action ;
- Prix maximum d’achat et de vente: MAD 1 000 par action ;
- Nombre maximum d’actions à acquérir: 594 983 actions, soit 5% du
capital ;
- Somme maximum à engager: MAD 594 983 000 ;
- Calendrier du programme: Du 23 mars 2009 au septembre 2010.



Conclusion : Présentant historiquement une structure financière solide,
SAMIR pourrait commencer à subir les risques d’un éventuel surendettement
suite à l’alourdissement de ces Dettes Long Terme. Ces risques devraient
se traduire par une dégradation du résultat financier dans les années à
venir. Toutefois, l’impact sur la capacité bénéficiaire devrait être
atténué grâce à la mise en service des installations hydrocracking qui
permettent de dégager des marges plus confortables. En outre, la mise en
oeuvre progressive du programme de rachat devrait réduire la volatilité
du titre SAMIR en Bourse.
(Source: BMCE CAPITAL BOURSE)

_________________
IL n'y a pas pire qu'une position court-termiste qui se transforme en placement à long terme. Le PP mskine est comme le chat qui met son nez dans le lave vaisselle, parfois les zinzins leurs fourguent un coup de pied dans le derrière et appuient sur " lavage économique "....ça dure 3 ans.
chsalah79
Nbre méssages : 10
Humeur : bien
Réputation : 0
Inscris le : : 13/01/2009

Re: SAMIR (SAM)

le Mar 10 Fév 2009 - 14:33
Juste une précision , on entend par quoi : " rachat de ses propres actions" ?
Et d'aprés vous, est ce qu'il faut vendre ou attendre après le 23 MARS?????
avatar
Pelican
Nbre méssages : 15934
Humeur : En construction
Réputation : 68
Inscris le : : 12/08/2008

Re: SAMIR (SAM)

le Mar 10 Fév 2009 - 15:43
@chsalah79 a écrit:Juste une précision , on entend par quoi : " rachat de ses propres actions" ?
Et d'aprés vous, est ce qu'il faut vendre ou attendre après le 23 MARS?????



rachat des actions ça veut dire que la société va pouvoir acheter jusqu'à 5% du flottant qui circule sur le marché. Ca permettra de réduire le nombre d'actions en circulation, et ainsi de permettre une certaine stabilité du nouveau du cours et d'amoindrir sa tendance baissière.


En ce qui concerne vendre avant ou après le 23 Mars, c'est une question difficile pour le moment. On dirait que le marché anticipe déja le programme de rachat, sans que la valeur ne monte vraiment. Mais à mon avis, seuls les résultats qui seront publiés peuvent donner un indice claire pour l'achat ou la vente de cette valeur.

Notez que la tendance de fonds de la samir est baissière.

_________________
IL n'y a pas pire qu'une position court-termiste qui se transforme en placement à long terme. Le PP mskine est comme le chat qui met son nez dans le lave vaisselle, parfois les zinzins leurs fourguent un coup de pied dans le derrière et appuient sur " lavage économique "....ça dure 3 ans.
chsalah79
Nbre méssages : 10
Humeur : bien
Réputation : 0
Inscris le : : 13/01/2009

Re: SAMIR (SAM)

le Mer 11 Fév 2009 - 10:48
Merci Pelican des explications ...et Bonne journée
avatar
Pelican
Nbre méssages : 15934
Humeur : En construction
Réputation : 68
Inscris le : : 12/08/2008

Re: SAMIR (SAM)

le Sam 18 Avr 2009 - 11:54
Samir :

Fin 2008, la compagnie pétroliére lance un emprunt obligataire de 800 MDHS. A 5 jours de cloture de l'éxérice 2008, la société prévoit un résultat net de 526 Mdhs. Finalement, la société cloture son exercice avec une perte séche de 1.2 Milliards de dhs


Par
ailleurs, la société justifie la baisse de son résultat net par la
dépréciation de son stocks de matiéres premiéres. Or le changement de
la méthode de calcul des stocks, tel que relévé par le commissaire au
compte, laisse apparaitre un gain net en 2007 de 271 MDHS.

Le
CDVM a raison de demander des comptes pour la Samir concernant son
obligation d'émettre un profit warning. De même, je vois mal comment la
communauté financière pourrait encore mettre la main dans la poche pour
le prochain emprunt que voudrait émettre la Samir.

_________________
IL n'y a pas pire qu'une position court-termiste qui se transforme en placement à long terme. Le PP mskine est comme le chat qui met son nez dans le lave vaisselle, parfois les zinzins leurs fourguent un coup de pied dans le derrière et appuient sur " lavage économique "....ça dure 3 ans.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum