Forum Bourse Maroc

منتدى بورصة الدارالبيضاء
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  Règlement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Introductions aux marchés financiers : Mes premiéres quéstions.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: QUESTIONS REPONSES   Sam 27 Sep 2008 - 10:18

AVIS A TOUS LES FOURMISTES
il reste des questions sans réponses avis aux amateurs pour répondre et pourquoi pas poster de nouvelles questions



Q3: Quel est le rôle des sociétés de bourse?
R3 : Les sociétés de bourse ont pour principale rôle d’être intermédiaires entre les investisseurs en bourse et la bourse de Casablanca.
Les sociétés de bourse sont les seules habilitées à transmettre des ordres à la bourse de Casablanca. (activité d’intermédiation)
Outre l’activité d’intermédiation, les sociétés de bourse peuvent également faire de l’animation de marché, de la gestion sous mandat, du conseil en investissement…

Q4: Qu'est ce qu'une cotation ?R4 : Une cotation est le fait que les part du capital (actions) d’une société X s’échangent à la bourse. La société X est inscrite dans la liste des sociétés cotées à la bourse.

Q5: Qu'est ce qu'un cours ?R5 : Un cours est le prix auquel se négocie une action X à un instant T.

Q6: Qu'est ce qu'une transaction?R6 : Une transaction est l’échange d’actions contre espèces entre un vendeur et un acheteur.

Q7: Qu'est ce qu'un marché central ?R7 : Le marché central est le lieu de rencontre de l’offre et la demande. Ce marché est régi par le cours, fixé selon l’offre et la demande.

Q8: Que veut dire marché secondaire?R8 : Le marché secondaire (ou marché de bloc) est un marché où s’échangent une grande quantité d’actions. Le cours est fixé en accord avec les deux parties (acheteur et vendeur). On l’appelle aussi marché de gré à gré dans la mesure où le cours de l’action est fixé au gré des deux partenaires et ne dépend pas de son cours sur le marché central.

Q9: Que veut dire Marché de bloc ?Q9 : Cf. R8

Q10: Que signifie Marché en direct ( ou bourse on ligne )Q10 : La bourse en ligne permet de suivre les variations du cours des actions en temps réel. Les site de bourse en ligne permettent également de passer des ordres de bourse en temps réel. Ces ordres sont automatiquement acheminés en temps réel à la bourse.


Q11: Qu'est ce qu'un animateur ( animation du marché)?
Q12: Quel est la différence entre transaction marché centrale et transaction marché de bloc?R12 : Une transaction marché central correspond à une transaction qui accepte le cours fixé par le marché. Une transaction sur le marché de bloc regroupe un nombre important d’action dont le cours est fixé par les deux parties. (transaction de gré à gré)

Q13: Qu'est ce que le CDVM et en quoi consiste son rôle?R13 : Le CDVM est le Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières. Il s’assure du respect des règles déontologiques et du respect du règlement dans le déroulement des transactions au sein de la bourse de Casablanca. C’est un peu le « gendarme de la bourse ».

Q14: Qu'est ce qu'une obligation ?
Q15: Comment acheter et vendre des actions?R15 : Pour acheter et vendre des actions, il faut passer par un collecteur d’ordre (banque ou société de bourse). Le collecteur d’ordre transmet l’ordre d’achat ou de vente à une société de bourse qui le transmettra à son tour à la bourse pour qu’il soit exécuté.

Q16: Qu'est ce qu'un ordre de bourse?R16 : Un ordre de bourse matérialise la volonté d’un investisseur d’acheter ou de vendre des actions.

Q17: Quelles informations contient-il?R17 : Il doit contenir la mention de la valeur sur laquelle porte l’ordre, la quantité à acheter ou vendre, et éventuellement la limite de prix ainsi que la durée de validité.

Q18: Quel est le prix d'un ordre de bourse?

Q19: Quelle est sa validité et son aboutissement?
R19 : La validité d’un ordre de bourse peut être : jour (dans le cas de la bourse en ligne par exemple), à révocation (c’est à dire jusqu’à la dernière séance de bourse du mois en cours), où jusqu’à une certaine date du mois (qui ne peut pas être postérieure à la date de la dernière séance de cotation du mois en cours.)

Q20: Quel est le délai pour le dénouement des transactions?R20 : Au Maroc, le délai de dénouement des transactions est J+3.

Q21: Qu'est qu'un carnet d'ordre ?
R21 : Un carnet d’ordre est le regroupement de l’ensemble des ordres par ordre chronologique.

Q22: Qu'est ce qu'une valeur cotée et une valeur radiée?R22 : Une valeur cotée est une valeur dont les actions s’échangent à la bourse. Une valeur radiée est une valeur ne s’échangent PLUS à la bourse et qui a été retirée de la liste des sociétés cotés.

Q23: Qu'est ce qu'un indice ?
Q24: Quelle est la différence entre Masi et Madex? Comment sont calculés ces indicateurs?
Q25: Qu'est ce qu'un indice Masi flottant / Madex flottant ?
Q26: Que signifie le CFG ?
Q27: Quelle est la signification des ratios Per, Bpa ?
Q28: Quelle est la signification de OPV, CMT ?
Q29: Qu'est ce qu'un TPCVM / OPCVM ?

Q30: Quelle est la différence entre SICAV et OPCVM ?
Q31: De quoi sont constitués les OPCVM?

Q32: Que signifie les lettres et les termes suivants ?
T (Traité ), NT (non traité ), S (suspendue ), RH (réservé à la hausse ), RB ( réservé à la baisse )
R32 : SIGNIFICATION :
T= les actions de la société X ont été échangée lors de la séance de bourse. La valeur X a donc traité.
NT= Par opposé, si aucune action de la société Y n’a été échangé lors de la séance de bourse, la valeur Y n’a pas traité.
S= Si une valeur est suspendue, il n’est pas possible de réaliser de transaction. En général, une valeur est suspendue dans l’attente de publication d’informations importantes qui risquent de faire varier son cours.
RH = Lorsqu’une valeur réalise une variation supérieure ou égale à +6% en une seule séance de bourse, la valeur est bloquée et réservée à la hausse. On ne peut donc réaliser aucune transaction tant que la valeur est réservée. Cette mesure est instaurée en vue d’éviter les spéculations trop importantes et donc les cours qui ne sont pas en corrélation avec la réalité de l’entreprise.
RB= C’est le même principe que la réservation à la hausse (cf. explication précédente), mais cette fois ci, c’est dans le cadre d’une perte supérieure ou égale à –6%.

Q33: Quelles sont les commissions prélevées lors des opérations d'achat et de vente des titres?
Q34: Quelle est la différence entre bénéfice et dividende ?
Q35: Quand est-ce qu'on distribue les dividendes ?
Q36: Que signifie les Droits de garde et Comment sont-ils calculés ?
Q37: Que signifie une introduction en bourse? Qui peut y prendre part? et pour quel but ?
Q38: Que gagne t-on à souscrire à une introduction en bourse?
Q39: Quelles sont les commissions engagées lors d'une souscription?
Q40: Que signifie la plus value ? Comment est-elle déterminée ?

Q41: Quelle est la taxe sur la plus value ?
R41 : La taxe sur la plus value est l’impôt qui est prélevé en cas de réalisation d’un gain (plus value) en bourse.
La taxe est de 15% du gain réalisé.

Q42: C'est quoi l'intérêt de l'augmentation de capital par l'attribution d'action gratuites?
Q43: Quel est l'intérêt d'une opération de rachat d'actions?
Q44: Quelles sont les différentes raisons de l'augmentation du capital ?
Q45: Pourquoi les sociétés augmentent le capital pour justifier les cours?
Q46: Quelles sont les erreurs à éviter lorsqu'on passe un ordre d'achat?
Q47: Quelles sont les erreurs à éviter lorsqu'on passe un ordre d'achat?
Q48: Quelle est la meilleure période pour l'achat des actions ?
Q49: Qui peut nous conseiller pour l'achat ou la vente des actions ?

Q50: Peut on avoir accès direct au marché central ? Comment ?
R50 : On peut avoir un accès direct au marché. Deux possibilités sont offertes :
- Le site de la bourse de casablanca donne un accès direct au marché mais uniquement pour la consultation des cours. On ne peut pas passer d’ordres de vente ou d’achat via le site de la bourse de Casablanca.
- Les sites de bourse en ligne, qui eux donnent un accès direct au marché avec la possibilité de passer des ordres en temps réel.

Q51: Quelles sont les différentes sociétés à contacter pour le service on ligne ?R51 : Les différentes sociétés à proposer la bourse en ligne sont :
- DAR TAWFIR
- WAFA BOURSE
- BMCE Capital
(Si j’ai oublié quelqu’un merci de l’ajouter…)

Q52: Quelles sont les conditions et les frais de chacune d'elles ?R52 : Il faudrait aller sur les sites web de ces sociétés. J’ai mis un post avec les frais et commissions de WAFA BOURSE chez qui j’ai un compte.
Merci à ceux qui ont des comptes ailleurs (DAR TAWFIR et BMCE Capital) de nous préciser les frais et commissions prélevées.


Q53: Quand est-ce que les sociétés annoncent elles leur résultat annuel ?
Q54: Quels sont les éléments et facteurs qui agissent sur la valeur de l'action ?
Q55: Le marché de la bourse de casa est-il en liaison avec le marché européen ou international ?
Q56: Qu'elles sont les valeurs liés aux bourses étrangères ?

Q57: Quels sont les sites, les journaux et les revues à consulter pour suivre les actualités de la bourse et de l'économie nationale ?
R57 : Une petite liste non exhaustive des journaux à consulter :
- l’économiste
- la vie économique
- Finance News
- Le supplément « économie » de « le matin »
- Le site de la bourse de Casablanca
Revenir en haut Aller en bas
moha

avatar

Nbre méssages : 451
Humeur : serieux quand il le faut
Réputation : 1
Inscris le : : 28/08/2008

MessageSujet: Re: Introductions aux marchés financiers : Mes premiéres quéstions.   Ven 3 Oct 2008 - 11:28

La Bourse des Valeurs de Casablanca


9 septembre 2008 - Lu 424 fois - Par : MANAR Rajâa
Répondre à cet article - Imprimer l'article - Envoyer à un(e) ami(e)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


La Bourse des Valeurs de Casablanca est
le lieu sur lequel sont négociés les instruments financiers, l’émission
de ces instruments permet aux entreprises de se financer. La bourse
constitue donc un des circuits de financement de l’économie dans la
mesure ou elle permet à deux types d’intervenants de se rencontrer :
ceux qui ont besoin de financement (Etat, entreprises et collectivités
locales) et ceux qui ont des capacités de financement (Epargnants
particuliers et institutionnels). L’investissement en bourse permet
d’orienter l’épargne directement vers les secteurs productifs, de même
elle sert de baromètre de l’économie du fait qu’elle renseigne sur la
santé générale de l’économie d’un pays.


Au cours de ces dix dernières années,
elle a connu plusieurs réformes visant à rendre le marché plus
transparent et pour répondre aux aspirations des investisseurs locaux
et étrangers en termes de liquidités et de sécurité. La capitalisation
de la place boursière a progressé de 40% en un an pour atteindre 586
milliards de dirhams à fin 2007.
Désormais, 77 sociétés sont cotées, contre 52 seulement en 2003. Cette
tendance va se poursuivre, et la barre des 100 sociétés cotées devrait
être franchie à l’horizon 2010. La bourse des Valeurs de Casablanca est
la première place financière du Maghreb et d’Afrique de l’Ouest, et la
troisième du continent africain après Johannesburg et Le Caire.


Au vu du rôle important que la Bourse
des valeurs de Casablanca est appelée à jouer dans l’économie, il
convient de porter une attention particulière sur son fonctionnement
aussi bien théorique que pratique, notamment en ce qui concerne le
risque financier qui continue à voir son poids s’accroître au sein de
la sphère économique pour plusieurs raisons :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] D’une
part, l’internationalisation de l’activité économique et la
libéralisation de nouveaux marchés élargissent le spectre des risques
financiers.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] D’autre
part, l’intensification de la concurrence conduit les entreprises à
renforcer la gestion de leurs risques financiers afin de sécuriser la
trajectoire de leur résultat opérationnel.


Ainsi la gestion du risque est
« l’approche systématique consistant à choisir la meilleure ligne de
conduite, dans un contexte d’incertitude, en cernant et en comprenant
les questions entourant les risques. » Cette approche systématique vise
à aider les fonctionnaires à :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] cerner et à écarter les risques importants ;

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] faciliter les décisions sur la manière de faire face à ces risques ;

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] suivre les progrès en matière de gestion de ces risques ;

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] apprendre comment améliorer la façon de faire face aux risques.


Le MEDAF « modèle d’évaluation des
risques financiers » ou CAPM « capital Asset Pricing Model » en anglais
est le modèle utilisé pour la gestion des risques opérationnels dans la
Bourse des valeurs de Casablanca. Ce modèle postule que le coefficient
bêta relatif au risque de marché, suffit à décrire les rentabilités
espérées des titres ; mais les premiers tests empiriques et
l’observation d’anomalies dans les rentabilités des titres viennent le
contredire.


Le modèle de rentabilité à trois
facteurs de Fama et French (1993), ou TFPM tient compte de ces
faiblesses et propose, outre la variable de marché, une variable liée à
la taille de l’entreprise et une autre liée au ratio book to market ou
à la vulnérabilité financière de l’entreprise, pour accroître le
pouvoir explicatif des rentabilités des titres.


Différentes études ont été jusque là
effectuées dans la grande majorité des cas, sur les marchés développés,
l’objectif de cette mémoire est de tester l’applicabilité du MEDAF dans
le cas des société cotées à la bourse des valeurs de Casablanca.
Revenir en haut Aller en bas
moha

avatar

Nbre méssages : 451
Humeur : serieux quand il le faut
Réputation : 1
Inscris le : : 28/08/2008

MessageSujet: Re: Introductions aux marchés financiers : Mes premiéres quéstions.   Ven 3 Oct 2008 - 11:29

La liquidité des titres


30 septembre 2008 - Lu 30 fois - Par : MANAR Rajâa
Répondre à cet article - Imprimer l'article - Envoyer à un(e) ami(e)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


La liquidité figure parmi les qualités
essentielles que doivent garantir les bourses de valeurs. Celle-ci,
bien qu’elle tienne une place choix dans la littérature traitant de la
microstructure des marchés financiers, est une notion qui demeure
encore difficile à définir. Un consensus semble toutefois s’établir
pour affirmer que la liquidité d’un titre exprime la facilité pour un
investisseur à trouver rapidement une contrepartie pour un ordre
important quel que soit le sens de la transaction sans provoquer de
déviation élevée du cours.


La liquidité est mesurée par l’écart
entre le prix offert et le prix demandé (bid-ask), par le nombre de
titres traités quotidiennement (en montant absolu ou en pourcentage du
nombre total de titres ou du flottant), par le flottant (en pourcentage
du nombre total de titres), voire par la capitalisation boursière.


On peut constater que les sociétés dont
les capitalisations sont les plus importantes, sont également celles
dont les titres sont les plus traités. En effet, elles attirent par
leur taille un nombre plus important d’investisseurs.


Certains titres, comme les fonds
communs de placement, offrent une bonne liquidité en permettant aux
investisseurs de se faire racheter leurs titres (les retourner à
l’émetteur) très rapidement. Pour les titres non rachetables, la
liquidité dépendra de la capacité du détenteur à vendre les titres à
d’autres investisseurs sur le marché public. Un titre coté en Bourse
pourrait être plus facile à liquider mais l’inscription de la cote
n’est pas une garantie en soi. La capacité des investisseurs à revendre
certains types de titres peut être restreinte, par la loi ou par un
contrat, et ce, pour plusieurs mois, voire des années. Les
investisseurs peuvent également se rendre compte qu’il n’existe pas de
marché pour le titre qu’ils désirent vendre.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar

Nbre méssages : 2811
Réputation : 36
Inscris le : : 11/08/2008

MessageSujet: Introductions aux marchés financiers : Mes premiéres quéstions.   Sam 14 Nov 2009 - 0:34

L'investissement
boursier peut être effectué à
travers une foule de produits différents.
Ces instruments financiers sont très
nombreux et les financiers en
inventent en permanence.

Néanmoins quelque soit la
complexité du produit en termes techniques,
tous présentent des similarités qui nous
permettent d'évaluer avec pertinence leur intérêt
en fonction des perspectives d'investissement de
chaque personne. Alors qu'une obligation à pour
objet d'engendrer des revenus réguliers par le
biais du coupon dont le montant et les dates de
détachement sont fixées à l'avance, l'action
offre une incertitude sur le montant des
dividendes futurs ainsi qu'un risque
d'effritement de la valeur d'actif qui lui est
attachée.


if (typeof ord=='undefined') {ord=Math.random()*10000000000000000;}
document.write('');


google_protectAndRun("ads_core.google_render_ad", google_handleError, google_render_ad);

En fait tous les produits
financiers peuvent être caractérisés par deux
paramètres importants qui sont le risque
et la rentabilité, ce couple est
indissociable et très fortement corrélé. Un
rendement élevé étant souvent synonyme de
risque important et vice versa.

Pourquoi investir ?
Qu'est ce qui motive les particuliers ou les
entreprises à investir alors qu'ils pourraient
dépenser cet argent immédiatement ? Les réponses
instantanées à cette question sont l'épargne,
le sentiment de sécurité, l'envie de
transmettre d'une génération à une autre…
Une autre raison est le désir d'accroître son
patrimoine, c'est à dire de faire croître cet
argent. Cette motivation est réelle dans notre
vie, le simple fait d'acheter un ticket de loto
augmente (très faiblement) la probabilité d'être
riche.

Les décisions
d'investissement sont donc multiples, chaque
personne ou entité a sa propre motivation. Un
grand fonds de pension américain, un retraité
ou un jeune actif n'auront pas les mêmes
motivations, cependant ils se poseront la même
question " quel rendement puis-je attendre
en fonction du risque que je prends ? ".

Définition du rendement
Le rendement est une mesure de la croissance
d'un capital, cette valeur est exprimée en
pourcentage ceci afin de faciliter les
comparaisons. Nous exprimons cette valeur pour
une unité de temps donnée, nous parlerons
ainsi d'un rendement de x% sur un an.

Le rendement d'une action sur
une période de temps t pourra être exprimé de
la façon suivante :

Rt = (Vt+1 - Vt + Dt) / Vt
Vt est la valeur de
l'investissement en début de période
Vt+1 est la valeur de ce placement en fin de période
Dt sont les dividendes versés au cours de la période

Cette formule très simple
permet d'évaluer le rendement d'un placement en
actions, cependant ne sont pris en compte que
les revenus financiers. Il existe d'autres bénéfices
attachés à la possession de cette action comme
le droit de vote aux assemblées générales qui
eux influent directement sur la valeur du titre
(V).

On utilise deux types de
moyennes pour mesurer la rentabilité d'un
investissement. La moyenne arithmétique
vue précédemment, et la moyenne géométrique.
Un exemple nous aidera à comparer car les résultats
obtenus sont différents :

Exemple
Soit un titre que l'on achète 500 F (V0), la
rentabilité la première année est de -50%, et
de 100% la seconde.

La moyenne arithmétique des
rendements est (100-50)/2 = 25 %
La moyenne géométrique est égale à
[(1+(-50))*(1+100)]1/2 = 0 %

Les résultats sont très différents,
dans un cas on gagne de l'argent, pas dans
l'autre. Etant donné les multiples horizons
d'investissement, la moyenne géométrique est
le meilleur moyen d'évaluer la croissance du
placement. Néanmoins de nombreux modèles
statistiques retiennent la moyenne arithmétique.


Existence d'une
prime de risque


Si vous aviez
investi un dollar en 1925 sur une
action américaine de l'indice
SP500, votre dollar se serait
transformé en 889 dollars 70 ans
plus tard. Le même dollar
investit dans des obligations
d'entreprises américaines vous
aurait rapporté 40 dollars.


if (typeof ord=='undefined') {ord=Math.random()*10000000000000000;}
document.write('');


Cette différence qui se révèle
énorme est liée à ce que l'on
nomme " la prime de
risque
", les risques
liés aux actions et aux
obligations étant totalement
différents. Si on observe les
deux courbes, l'une (celle des
actions SP500) est beaucoup plus
heurtée que l'autre, c'est ce
qu'on appelle la volatilité
d'un actif financier.


Le risque est bien réel, par exemple entre
1929 et 1939 les actions américaines n'ont pas progressé
du tout, la valeur du placement compte tenu de l'inflation
était donc négative. Dans le même temps les obligations
continuaient tranquillement leur chemin. L'écart de
rendement est donc du au risque qu'acceptent de prendre ceux
qui investissent en actions, par nature plus volatiles que
les obligations. Cet écart est appelé " prime de
risque ".



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En règle générale on remarque que les
épargnants préfèrent un taux d'intérêt plus bas, mais
une sécurité de leur épargne initiale, c'est la notion
" d'aversion au risque ".

Le concept de risque est difficile à appréhender,
nous aborderons dans des leçons ultérieures les techniques
permettant de quantifier ce risque et ainsi de comparer des
actifs financiers.

Cette première leçon est volontairement
très large sur la théorie de l'investissement, vous aurez
pu ainsi vous familiariser avec deux concepts clé de
l'investissement boursier qui sont le risque et la
rentabilité et ainsi commencer à définir votre "
aversion au risque ".
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar

Nbre méssages : 2811
Réputation : 36
Inscris le : : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Introductions aux marchés financiers : Mes premiéres quéstions.   Sam 14 Nov 2009 - 0:52

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Introductions aux marchés financiers : Mes premiéres quéstions.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Introductions aux marchés financiers : Mes premiéres quéstions.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bourse Maroc :: L'analyse fondamentale التحليل الأساسي-
Sauter vers: