Forum Bourse Maroc

منتدى بورصة الدارالبيضاء
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  Règlement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
extension to 24/12/2018 accepted.

Partagez | 
 

 Articles presse: AUTOMOBILE, TRANSPORTS & LOGISTIQUE

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
DaRk-H



Nbre méssages : 4861
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Articles presse: AUTOMOBILE, TRANSPORTS & LOGISTIQUE   Mer 8 Déc 2010 - 9:46

RENAULT MAROC : Modernisation et extension de la plateforme de Marrakech

Fait : Inauguration d’une nouvelle unité de logistique à Marrakech par le Groupe RENAULT MAROC.

Analyse : Dans le cadre du développement de son activité, la Nouvelle Compagnie Royale d’Automobile –NCRA-, filiale du Groupe Renault, vient d’inaugurer sa nouvelle unité logistique à Marrakech. S’étalant sur une superficie de 12 534 m², au lieu de 5 000 m² avant les travaux, cette unité a nécessité un investissement global de M MAD 15 sur une durée de 18 mois.
Notons que la particularité de cette nouvelle unité étant la séparation des activités de vente et d’après vente des deux marques RENAULT et DACIA.

Conclusion : L’inauguration de cette unité devrait permettre au Groupe Renault Maroc de consolider sa position de leader sur le marché marocain.

BMCE Capital Bourse
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H



Nbre méssages : 4861
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Articles presse: AUTOMOBILE, TRANSPORTS & LOGISTIQUE   Jeu 2 Déc 2010 - 9:21

STAREO : Obtention d’un prêt consortial de M MAD 450 pour le financement de bus neufs

Fait : Acquisition de bus par financement bancaire.

Analyse : Le consortium bancaire, composé de SOCIETE GENERALE (Chef de file et arrangeur), ATTIJARIWAFA BANK et BMCE BANK, vient de signer une convention de prêt à long terme de M MAD 450 avec la société STAREO, délégataire du service public de transport par autobus sur Rabat, Salé et Skhirat-Témara, pour l’acquisition de bus neufs.
Le prêt est consenti sur une durée de 9 ans et est réparti entre les membres du consortium comme suit :

SOCIETE GENERALE : M MAD 225 ;
ATTIJARIWAFA BANK : M MAD 112,5 ;
BMCE BANK : M MAD 112,5.

Conclusion : A travers cette convention, STAREO devrait pouvoir honorer ses engagements vis-à-vis de l’autorité délégante tout en contribuant à l’amélioration des conditions de sécurité et de confort du transport urbain à Rabat, Salé et Skhirat-Témara.

BMCE Capital Bourse
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Articles presse: AUTOMOBILE, TRANSPORTS & LOGISTIQUE   Lun 22 Nov 2010 - 9:12

Offshoring: Logica Maroc investit un nouveau site/ L'Economiste 19/11/2010

Logica Maroc vient d’inaugurer officiellement ses nouveaux locaux, au niveau de Rabat Technopolis. D’une superficie de 3.000 m2, le site permettra à l’opérateur de l’industrie offshore de poursuivre le développement de ses activités ITO (externalisation des systèmes d’information). L’investissement a également pour objectif d’accompagner la demande des marchés européens, notamment les clients grands comptes, sans oublier le marché local.

Les nouveaux locaux représentent pour Logica un avantage compétitif en termes d’infrastructures. Ainsi, au niveau des télécoms, l’entreprise a le choix entre trois opérateurs, qui ont fait évoluer leurs offres pour répondre aux besoins spécifiques des opérateurs offshore. De plus, l’installation sur ce site permettra à Logica de bénéficier des avantages fiscaux mis en place par l’Etat, notamment le plafonnement de l’IR à 20%.

La filiale marocaine de la multinationale anglaise Logica offre une gamme de prestations allant de la maintenance applicative au développement de projets, en passant par la prise en charge à distance des utilisateurs des grandes entreprises (support ou service desk). Elle a été le premier opérateur de l’industrie offshore à s’installer au Maroc, principalement dans le segment ITO. C’était en 2004. Pour faire face à son plan de développement, Logica a dû doubler ses effectifs, qui sont passés de 450 employés en 2008 à 700 en 2010. Ces derniers se répartissent entre Casablanca (460) et Rabat (240). Certifié CMMI niveau III, l’opérateur revendique actuellement le leadership sur le marché marocain, plus exactement sur la partie ITO. De plus, il est le seul à assurer une présence sur deux sites différents: Casanearshore et Technopolis.

L’activité de Logica Maroc est principalement orientée marché français. L’entreprise compte en effet 30 clients opérant dans la distribution, les télécoms, la banque et assurances… Depuis 2009, l’entreprise opère également sur le marché marocain, avec des partenaires du secteur des finances, des télécoms et du public. Pour sa clientèle, l’opérateur offre des services dans le domaine du conseil en système d’information, d’intégration de systèmes, de maintenance applicative et de support.

Après avoir emménagé dans des locaux à la mesure de ses ambitions, l’opérateur offshore compte poursuivre son développement. «Nous poursuivrons notre croissance en termes d’effectifs pour accompagner les besoins de nos clients français. Nous sommes également en train d’étudier l’opportunité d’ouvrir un troisième site au Maroc dans une autre zone dédiée, telle que Tétouan Shore, Marrakech Shore…», déclare Mohammed Lakhlifi, CEO Logica North Africa. Les marchés local et régional ne sont pas laissés pour compte. Logica prévoit également l’accélération du développement des centres d’excellence et des prestations à forte valeur ajoutée.

4,2 milliards d’euros
Au niveau international, le groupe Logica emploie 39.000 collaborateurs auprès de 36 pays. Il offre des services dans le domaine du conseil en mangement, intégration de technologies, externalisation… Logica est cotée à la Bourse de Londres et d’Amsterdam. En 2009, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 4,2 milliards d’euros. 45% des grands projets du groupe ont eu une composante blend, c'est-à-dire un mix entre les prestations onshore et nearshore/offshore (comme le Maroc), contre 38% en 2008.

_________________
www.bourse-maroc.org
--------------------------------
Accès au Portail - Règlement du Forum
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Articles presse: AUTOMOBILE, TRANSPORTS & LOGISTIQUE   Ven 19 Nov 2010 - 9:12

L’automobile roule à nouveau à l’export

En dépit de la lente et modeste reprise chez les principaux partenaires, plusieurs indicateurs des échanges extérieurs affichent un dynamisme. Lequel s’inscrit de surcroît dans une tendance soutenue. C’est en effet, pour le 5e mois consécutif que la hausse des exportations dépasse celle des importations. A fin octobre dernier, les exportations des biens ont augmenté de 26,8% en glissement annuel à plus de 121 milliards de DH contre 95,4 milliards à la même période de 2009. Mais les importations, en progression de 13,3%, pèsent toujours sur le déficit commercial. Même en gagnant 5,2 points il reste encore à moins de 50%.

A elle seule, la facture énergétique s’est aggravée de 58,4% à 20,6 milliards de DH contre 13 milliards à la même période de l’année précédente. Hors pétrole, les achats à l’extérieur ont marqué une croissance de 10,4% à 224,6 milliards de DH au lieu de 203,4 milliards. Hors phosphates et dérivés, les exportations ont progressé de 15% totalisant un montant de 91,7 milliards de DH contre 79,7 milliards. C’est l’effet des autres activités industrielles. Les résultats préliminaires des échanges extérieurs font état de l’amélioration de la majorité des secteurs suivis par le Comité de veille stratégique. Il en est ainsi de l’activité automobile dont les exportations ont augmenté de 39,5% et celles du secteur électronique de 22,6%. Produits de la mer, articles de bonneterie et l’aéronautique ont aussi amélioré leurs expéditions, respectivement de 6,7 ; 2,6 et 2,2%. Même la baisse des exportations des vêtements s’est quelque peu estompée à fin octobre dernier. Elle a été cantonnée à 5,3% contre 8,5% sur les neuf premiers de l’année en cours.

Pour ce qui est des autres branches industrielles, les indicateurs disponibles laissent apparaître la poursuite du redressement. Les résultats de l’enquête mensuelle de conjoncture menée par Bank Al-Maghrib indiquent que la production continue d’augmenter et les perspectives d’évolution de l’activité manufacturière pour le reste de l’année sont globalement favorables. De même, dans le secteur des BTP, les ventes de ciment ont marqué une hausse mensuelle (septembre) de 9,2% portant leur cumul depuis le début de l’année à 11 millions de tonnes. Le secteur énergétique a, pour sa part, enregistré durant la même période un accroissement de la demande d’électricité de 9,1% sous l’impulsion de l’industrie.

Pour leur part, les recettes de voyages et les transferts des MRE ont progressé respectivement de 6, 3% et de 7,7%. Les transferts de fonds effectués par le MRE ont affiché une amélioration de plus de 3,2 milliards de DH passant de 41,9 milliards à 45,1 milliards de DH. Quant aux recettes de voyages, la progression s’est traduite par un mieux de 2,7 milliards de DH. Au total, les recettes ont atteint 47 milliards de DH au lieu de 44,3 milliards à fin octobre 2009. Etant donné, la hausse des dépenses qui s’est située à 17, 3%, le solde dégagé s’est établi à près de 38,9 milliards de DH contre 37,3 milliards, soit une amélioration de 4,2%. Parallèlement, les recettes des investissements et prêts privés étrangers ont légèrement reculé de 0,2% à 23,6 milliards de DH alors que les dépenses y afférentes se ont explosées de plus de 93% pour s’établir à 22, 9 milliards de DH contre 11,8 milliards à fin octobre 2009. Cette situation est imputable aux cessions d’investissements étrangers dont le montant est passé de 11,5 à 22,4 milliards de DH, d’une période à l’autre. En revanche, le remboursement des prêts privés, bien qu’en augmentation de près de 37% n’a porté que sur 532,8 millions de DH contre 389,2 millions au terme des 10 premiers de 2009.

Phosphate et dérivés: 29,3 milliards de DH
Le bon comportement du marché des phosphates et dérivées explique pour une bonne part l’accroissement des exportations. A fin octobre, le chiffre d’affaires à l’export s’est établi à 29,3 milliards de DH en progression de plus de 87%. Performance, impulsée à la fois par la hausse des volumes et l’augmentation des prix. Sur l’ensemble de l’année en cours, les prévisions tablent sur un chiffre d’affaires d’environ 4 milliards de DH. Pour le moment, les ventes d’acide phosphorique se sont élevées à près de 11,6 milliards de DH, celles des engrais à 10,4 milliards et les expéditions des phosphates à 7,2 milliards de DH.

_________________
www.bourse-maroc.org
--------------------------------
Accès au Portail - Règlement du Forum
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Articles presse: AUTOMOBILE, TRANSPORTS & LOGISTIQUE   Lun 15 Nov 2010 - 9:51

Tata Motors: Le Maroc, une plateforme à l’ export/ L'Economiste 12/11/2010

Après l’Afrique du Sud, le Maroc devient la nouvelle plateforme africaine de Tata Hispano. Spécialiste de la production d’autobus et autocars, la filiale africaine Tata Hispano Motors Carrosseries Maghreb compte couvrir toute la zone maghrébine et l’Afrique subsaharienne à partir du Maroc. «Notre force réside dans la proximité logistique qu’offre le Maroc ainsi que la flexibilité et l’adaptabilité de l’offre et des délais de livraisons», explique Mohamed Younes Serrhini, DGA de Tata Hispano Motors Carrosseries Maghreb.

En clair, le groupe compte se positionner dans un marché à fort potentiel de développement et en constante croissance. Un secteur qui se veut le bras armé des différentes stratégies sectorielles (Maroc Vert, Plan Azur, Emergence, urbanisation…). Pour son 1er exercice 2010, la filiale de Tata table sur un chiffre d’affaires prévisionnel de 65 millions de DH.

Aujourd’hui, le groupe compte parmi ses principaux clients, les régies de transport urbain et les opérateurs privés (M’dina bus, Alsa, Autasa…). Il détient ainsi plus de 60% des parts de marché. Le carnet de commandes est plein jusqu’à fin 2011. M’dina bus a passé commande de 400 bus dont 30 sont déjà livrés. Par ailleurs, le groupe vient de livrer 66 bus à Alsa Agadir. A court terme, l’ambition du constructeur est de consolider ses acquis jusqu’à fin 2011. Autre objectif: rentabiliser les process en montant en régime de production (passer de 1,7 à 2,3 véhicules par jour). A moyen terme, l’ambition est de consolider l’assemblage de véhicules en CKD (montage local). A plus long terme, la filiale n’exclut pas d’importer des voitures particulières, des pick-up… en volume.

La stratégie de développement au Maroc n’exclut pas le montage d’une nouvelle unité industrielle pour une capacité de 700 bus par an. Un investissement de près de 100 millions de DH. Située en plein cœur de Médiouna à Casablanca, l’usine actuelle s’étend sur une superficie de 12.000 m² et emploie quelque 315 personnes. Cette unité industrielle dispose d’une ligne de montage pour autobus et autocars de 12 et 18 m de long. Elle dégage une capacité de production de 1,7 véhicule par jour, soit 450 à 500 par an.

Les autobus importés en CKD d’Espagne sont montés sur les lignes de montage de Casablanca. «Des bus nouvelle génération qui disposent d’un système électrique multiplexe, un système d’ouverture et fermeture des portes intelligent et un éclairage intérieur en LED pour plus de visibilité. Ils sont tous aux standards européens», annonce le DGA.

Dans un souci de respect des nouvelles exigences, Tata Hispano équipe ses véhicules de rampes et de places spéciales pour personnes à mobilité réduite (PMR) et personnes âgées ainsi que d’un affichage électronique assurant une signalétique en arabe et en français. Parmi les principaux clients de la plateforme Tata au Maroc, figurent la Libye, la Tunisie, le Sénégal, la Côte d’Ivoire ou encore Nigeria.

_________________
www.bourse-maroc.org
--------------------------------
Accès au Portail - Règlement du Forum
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Articles presse: AUTOMOBILE, TRANSPORTS & LOGISTIQUE   Lun 11 Oct 2010 - 17:43

AUTOMOBILES : Hausse des ventes de 4,31% à 7 890 unités en septembre 2010

Fait : Statistiques des ventes à fin septembre 2010.

Analyse : Au terme des neuf premiers mois de l’année en cours, les ventes de voitures neuves reculent de 5,41% à 78 925 nouvelles immatriculations comparativement à la même période de l’année précédente.
En revanche et pour le seul mois de septembre, les écoulements de véhicules neufs gagnent 4,31% par rapport au mois de septembre 2009 à 7 890 voitures.
Par marque, DACIA caracole en tête de liste avec 1 236 unités vendues au mois de septembre 2010, en hausse de 10,85% par rapport au 30/09/09, suivie de près par RENAULT dont les écoulements totalisent 1 143 véhicules, en repli de 18,12% comparativement à la même période en 2009. Enfin, PEUGEOT s’adjuge la troisième marche du podium avec 753 voitures vendues (+16,20%). FORD enregistre également une bonne performance avec un accroissement de 92,17% de ses écoulements à 442 unités vs. 230 au 30 septembre 2009.

Conclusion : L’évolution des ventes de véhicules au cours du mois de septembre 2010 témoignent d’une légère reprise du marché, augurant d’une éventuelle sortie de crise particulièrement en fin d’année où les ventes pourraient être boostées par les offres promotionnelles.

BMCE Capital Bourse

_________________
www.bourse-maroc.org
--------------------------------
Accès au Portail - Règlement du Forum
Revenir en haut Aller en bas
YAT



Nbre méssages : 1300
Humeur : Nachet Machet
Réputation : 37
Inscris le : : 20/12/2009

MessageSujet: Re: Articles presse: AUTOMOBILE, TRANSPORTS & LOGISTIQUE   Lun 11 Oct 2010 - 9:18

Tanger-Med - un trafic cumulé de 1,4 millions d'EVP aux 9 premier mois de 2010


Le port de Tanger-Med a réalisé, durant les 9 premiers mois de l'année 2010, un trafic cumulé de conteneurs de 1,443 millions d'EVP (Equivalent Vingt Pieds), en progression de 55 % par rapport à la même période de l'année précédente. Selon un communiqué de l'Agence spéciale Tanger Méditerranée (TMSA), l'activité du troisième trimestre a confirmé le dynamisme du trafic conteneurisé observé depuis le début de l'année 2010, lié notamment à la reprise de l'activité maritime internationale. L'activité de ce trimestre a, par ailleurs, été marquée par la première campagne estivale du nouveau port Tanger-Med Passagers, par lequel ont transité, depuis son entrée en service le 17 mai dernier, près de 1 million de passagers et de 300.000 véhicules, ajoute le communiqué. Au titre du 3ème trimestre 2010, Tanger-Med a traité un trafic global de 6,7 millions de tonnes, en augmentation de 28 % par rapport au second trimestre et de 100 % par rapport à la même période de l'année précédente. Cette hausse a été tirée par le trafic conteneurisé, qui s'est établi à 574.460 EVP, marquant une progression de 25 % par rapport au second trimestre et de près de 67 % par rapport à la même période de 2009. Cette progression de l'activité conteneurs s'inscrit dans la dynamique de montée en puissance de Tanger-Med et traduit aussi la bonne performance des lignes maritimes Asie-Europe et Asie- Afrique de l'Ouest desservant le port et qui totalisent près de 70% du trafic. Du 1er juillet au 30 septembre 2010, 946.904 passagers, 262.275 véhicules légers et 3.108 autocars ont transité par Tanger-Med Passagers. Le trafic passager à destination et en provenance d'Algésiras a ainsi totalisé près de 54 % de l'ensemble des trafics passagers pour la traversée du Détroit et a connu une progression, par rapport à la même période de l'année précédente, de 24 %. A partir de Tanger Med, la liaison maritime desservant le port d'Algésiras a été assurée par une flotte de 4 fast ferries et 6 ferries conventionnels. Elle a enregistré un total de 3.475 rotations au courant de ce trimestre, soit une amélioration de 75 % par rapport à la même période de l'année précédente. Selon TMSA, cette progression s'explique par l'élargissement des capacités d'accueil des navires qu'offre Tanger-Med et la réduction du temps de traversée, permettant une plus grande fréquence des rotations. Avec le traitement de 25.298 unités TIR durant ce trimestre, l'activité roulier de Tanger-Med a connu, quant à elle, une progression de 147 % par rapport à la même période de l'an passé, compte tenu du transfert vers le port de la totalité du trafic TIR sur le Détroit, lequel a connu une progression de 1,7 % par rapport à la même période de 2009. D'un autre côté, le chiffre d'affaires de l'Autorité portuaire de Tanger-Med s'est établi à 199,4 millions de dirhams, marquant ainsi une évolution de près de 110 % par rapport à la même période de l'exercice 2009, principalement en raison de l'ouverture de Tanger-Med Passagers. (Source : Econoamp)
Revenir en haut Aller en bas
YAT



Nbre méssages : 1300
Humeur : Nachet Machet
Réputation : 37
Inscris le : : 20/12/2009

MessageSujet: Re: Articles presse: AUTOMOBILE, TRANSPORTS & LOGISTIQUE   Mer 6 Oct 2010 - 9:15

Le Maroc participe à Dakar au 1er Congrès des transports publics africains


Le premier Congrès des transports publics africains se tient depuis lundi dernier à Dakar, sous le thème "Un transport public durable au service d'une économie africaine compétitive". Le Maroc est représenté à ce Congrès par de hauts responsables de la Direction générale des collectivités locales au ministère de l'Intérieur et du ministère de l'Equipement et des Transports. Cette rencontre internationale réunit les représentants des autorités et des professionnels afin de les impliquer davantage dans l'élimination des dysfonctionnements du secteur aux niveaux urbain et sous-régional. Selon le ministre sénégalais des Transports terrestres et des Transports ferroviaires, Nafi Diouf Ngom, ce Congrès est "un moyen de promouvoir un transport public durable au service d'une économie africaine compétitive". Lors de la séance d'ouverture, le président sénégalais, Me Abdoulaye Wade, a plaidé pour la mise en place d'infrastructures routières "de qualité" pour accélérer le développement du continent. "On ne peut pas parler de développement sans aborder les infrastructures et plus particulièrement les routes", a-t-il dit, soulignant l'importance de la professionnalisation et l'implication du secteur privé dans ce grand chantier. L'Union africaine des transports publics (UATP), qui organise ce Congrès, ambitionne de promouvoir un secteur des transports publics organisé en Afrique dans le but de contribuer à l'émergence du continent et à une intégration dans la globalisation des échanges. L'UATP met également l'accent sur l'engagement des pouvoirs publics et des professionnels pour une modernisation du secteur et la promotion d'un partenariat public privé durable pour son financement. (Source : Economap)
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Articles presse: AUTOMOBILE, TRANSPORTS & LOGISTIQUE   Ven 24 Sep 2010 - 12:34

BUDGET 2011 : Doléances des transporteurs pour l’instauration de la notion de gasoil professionnel et le réaménagement du taux de TVA

Fait : Nouvelles revendications des transporteurs.

Analyse : Selon la presse économique, la fédération du transport devrait présenter ses doléances en matières de fiscalité au Ministère des Finances dans le cadre du projet de budget 2011. Ces réclamations concernent notamment l’instauration de la notion de gasoil professionnel et le réaménagement du taux de TVA sur le gasoil à 20%.
En effet et à l’instar des secteurs des pêcheries maritimes, de la navigation aérienne et des provinces du Sud, les transporteurs demandent une exonération totale de la Taxe Intérieure de Consommation –TIC-, sinon d’harmoniser les conditions de concurrence avec les flottes étrangères par la récupération de la TIC (soit MAD 1/l à raison de 50 000 litres de gasoil par véhicule par an). Rappelons que le prix du gasoil pour les transporteurs professionnels est majoré d’une TIC de MAD 2,42/l et d’une TVA de 10% depuis janvier 2010 (au lieu de 7%).
Par ailleurs, la demande de réaménagement de la TVA a pour objet de s’aligner aux principaux clients et fournisseurs du Maroc dont la taxe varie entre 19,6% en France et 21% en Belgique. Ce changement devrait contribuer notamment à l’amélioration de la compétitivité des opérateurs nationaux, à l’élargissement de l’assiette fiscale grâce à l’inclusion de l’informel qui représente plus de 50 000 camions et à l’harmonisation des réglementations sectorielles entre le Maroc et l’Union Européenne.

Conclusion : La prise en compte des doléances des transporteurs devrait contribuer à la modernisation du secteur et contribuer à l’amélioration de la compétitivité des opérateurs nationaux.

BMCE Capital Bourse

_________________
www.bourse-maroc.org
--------------------------------
Accès au Portail - Règlement du Forum
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Articles presse: AUTOMOBILE, TRANSPORTS & LOGISTIQUE   Mer 15 Sep 2010 - 9:01

Equipements automobiles: Un leader de l’emboutissage s’installe à TFZ / L'Economiste 14/09/2010

Après Takata, Denso, Energy Automotive System, MTS free zone… C’est au tour de l’emboutisseur Snop de s’installer à Tanger free zone. Dans le sillage de l’implantation de Renault à Tanger, les équipementiers automobiles continuent d’affluer sur la zone franche de la ville. Le prochain entrant est le français Snop, fleuron du groupe FSD et leader européen de la fabrication de composants métalliques pour l’industrie automobile. Une nouvelle implantation qui conforte l’engouement pour la plateforme Maroc. A moyen terme, les responsables de Tanger free zone (TFZ) tablent sur l’implantation d’une cinquantaine d’industriels/investissements dans le secteur. Déjà, une quinzaine d’équipementiers de premier rang et une dizaine d’autres de second rang sont en cours d’installation dans la zone. Systèmes d’air conditionné, fabrication d’airbags, emboutissage, systèmes d’injection, injection plastique… sont autant d’activités pointues qui vont graviter autour du constructeur au losange. La production d’une voiture nécessite l’assemblage d’environ 3.600 pièces et composants, dont 40% devraient être d’origine locale à court terme. Un taux qui devrait passer à 60% d’intégration à moyen terme. Spécialisé dans le découpage et l’emboutissage de pièces de carrosserie (structures, soubassement et ouvrants), de pièces d’organes mécaniques (composants moteurs), ainsi que des composants de siège et de sécurité passive, Snop est un acteur majeur dans la filière automobile. La construction et l’aménagement de l’usine, assurées par l’entreprise Stroc Industrie, sont en cours de finalisation, l’usine clé en main devrait être livrée en décembre 2010. Dans l’ensemble, l’implantation mobilisera un investissement de 6 millions d’euros (plus de 66 millions de DH) et l’unité, une fois opérationnelle, entraînera la création d’environ 250 emplois directs. D’une envergure internationale, l’équipementier exploite dix unités industrielles implantées en France, en Espagne, en Allemagne, en République tchèque et en Turquie. La société emploie 2.280 salariés et compte parmi ses clients les plus prestigieuses maisons automobiles, telles Audi, BMW, Porsche, Mercedes, Toyota… En 2008, l’entreprise a drainé un chiffre d’affaires de 381 millions d’euros (près de 4 milliards de DH) en constante évolution. Sur les cinq derniers exercices, les ventes se sont accrues en moyenne de 15,2% annuellement. Ce projet, tout en développant les capacités de production de Snop, contribuera à la consolidation d’un tissu industriel tangérois en profonde mutation.

_________________
www.bourse-maroc.org
--------------------------------
Accès au Portail - Règlement du Forum
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Articles presse: AUTOMOBILE, TRANSPORTS & LOGISTIQUE   Jeu 9 Sep 2010 - 9:39

VENTES AUTOMOBILES : Repli de 3,24% à 62 377 unités à fin août 2010

Fait : Statistiques à fin août 2010.

Analyse : Au terme des huit premiers mois de l’année en cours, les ventes de voitures particulières neuves reculent de 3,24% à 62 377 nouvelles immatriculations comparativement à la même période de l’année précédente. Pour le seul mois d’août, la commercialisation de véhicules particuliers s’effiloche de 26,16% par rapport au mois précédent à 6 231 voitures.
Par segment, les véhicules neufs importés –CBU- enregistrent en cumulé une légère baisse de 1,53% à 41 440 unités, soit 646 véhicules de moins par rapport au mois d’août 2009. Pour leur part, les véhicules particuliers montés localement –VP CKD- se replient de 6,46% à 20 937 unités et ce, en dépit d’une hausse de 4,48% des écoulements des voitures économiques DACIA.
Par marque, DACIA maintient son leadership avec 12 043 véhicules vendus soit une part de marché –PDM- de 19,3%, suivie par RENAULT avec 10 971 unités écoulées soit une PDM de 17,6%. En troisième position, la marque au lion affiche des ventes de 6 199 voitures, soit une PDM de 9,9%.

Conclusion : Malgré les offres promotionnelles du mois sacré de Ramadan, les ventes VP poursuivent leur décélération affectées probablement par la coïncidence avec la période estivale.

BMCE Capital Bourse

_________________
www.bourse-maroc.org
--------------------------------
Accès au Portail - Règlement du Forum
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Articles presse: AUTOMOBILE, TRANSPORTS & LOGISTIQUE   Jeu 26 Aoû 2010 - 12:49

Transport aérien: Les compagnies low cost ont le vent en poupe / Le Matin 26/08/2010

Les compagnies low cost misent gros sur le marché marocain. Depuis la conclusion de l'accord de l'open sky conclu entre le gouvernement marocain et l'union européenne, elles persévèrent dans le lancement de nouvelles liaisons entre des villes européennes et marocaines et le recrutement de nouveaux clients au détriment des marchés du transport charters et traditionnel.

Une simple lecture des perspectives de développement de ces compagnies en 2010 et 2011 laisse augurer une concurrence de plus en plus exacerbée et une guerre des tarifs. Rien que pour le mois de novembre prochain, plusieurs liaisons seront à lancer. Pour ne citer que Aira Arabia, principal transporteur à bas coûts du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord, il devra démarrer ses liaisons vers la quatrième plus grande ville allemande, Cologne, depuis le centre d'activités de l'aéroport international Mohammed V, Casablanca via Nador et Fès, et ce avec une fréquence de trois vols par semaine. La compagnie entamera ses vols vers Cologne le 1er Novembre 2010. Les vols vers Cologne via Nador, s'opéreront les jeudis, quittant Casablanca à 06h 35 pour arriver à Cologne à 12h 05. Les vols retour partiront de Cologne à 12h 45 pour atterrir à Casablanca à 16h 25. Quant aux vols depuis Casablanca via Fès, ils s'effectueront les mardis et samedis, décollant de Casablanca à 06h 35 et arrivant à Cologne à 12h 05.

Les vols retours quitteront Cologne à 12h 45 pour atterrir à Casablanca à 16h 25. Reste à préciser que la flotte d'Air Arabia se compose d'aéronefs neufs de type Airbus A320 qui offrent aux passagers la meilleure configuration disponible sur le marché des vols économiques avec 32 pouces entre les sièges ainsi que la franchise de tous les bagages. Pour rappel, Air Arabia a lancé son deuxième centre d'activités au Maroc le 29 avril 2009. La compagnie aérienne dessert actuellement des vols directs de sa base à Casablanca vers Montpellier, Bruxelles, Paris, Lyon, Istanbul, Milan, Barcelone, Amsterdam, Bologne, Bâle et Venise. La compagnie EasyJet a prévu, pour sa part, d'ouvrir une nouvelle liaison aérienne qui reliera dès le 11 novembre prochain les villes de Paris et Fès. Après Casablanca, Marrakech, Tanger en 2008 et Agadir en février dernier, la compagnie aérienne desservira la destination Fès depuis l'aéroport parisien de Roissy Charles-de-Gaulle. 19.000 passagers seraient attendus pour bénéficier de cette liaison d'ici à mars 2011.

A noter qu'au départ de la région parisienne, Fès est desservie par la Royal Air Maroc et Transavia.com (filiale mi-low cost, mi-charter d'Air France-KLM) inaugurée en juin dernier. Quant à la compagnie irlandaise low cost, Ryanair, elle prévoit d'y lancer en novembre prochain une nouvelle ligne au départ de l'aéroport de Beauvais (80 km au Nord de Paris). D'ailleurs, cette compagnie, proposera un Madrid - Oujda à compter du 3 novembre 2010. La capitale espagnole sera reliée à la ville marocaine deux fois par semaine (mercredi et dimanche). Le départ de Madrid est prévu à 13h50 et l'arrivée à Oujda à 14h15, tandis que le départ d'Oujda est programmé à 15h10 et l'arrivée à Madrid à 18h10. Cette liaison viendra notamment répondre aux besoins des touristes espagnols souhaitant jeter leur dévolu sur la station touristique Saïdia. La même compagnie avait déjà annoncé qu'elle relierait, à compter du 2 novembre 2010, Valence (Espagne) à Marrakech trois fois par semaine (mardi, jeudi, vendredi).

Tarifs compétitifs
Après l'échec de l'expérience entamée avec Atlas Blue, la Royal Air Maroc décide de se lancer une nouvelle fois dans le marché du transport aérien low-cost. Elle a procédé ainsi à la signature d'un accord de partenariat avec le groupe TUI Voyage PLC portant sur une participation majoritaire de la compagnie nationale dans Jet4You. Celle-ci, qui est une compagnie aérienne marocaine low cost affiliée au groupe britannique TUI Voyage, exploite des liaisons low cost entre le Maroc et les villes européennes. En outre, Jet4You offre des tarifs compétitifs sur les marchés charters principalement pour les clients en France et en Belgique. Pour RAM, cet accord entre dans le cadre de sa stratégie commerciale visant à offrir plus de possibilités de voyage à ses clients.

_________________
www.bourse-maroc.org
--------------------------------
Accès au Portail - Règlement du Forum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Articles presse: AUTOMOBILE, TRANSPORTS & LOGISTIQUE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Articles presse: AUTOMOBILE, TRANSPORTS & LOGISTIQUE
Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bourse Maroc :: Articles de presse المقالات الصحفية-
Sauter vers: