Forum Bourse Maroc

منتدى بورصة الدارالبيضاء
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  Règlement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
extension to 24/12/2018 accepted.

Partagez | 
 

 RESULTATS ANNUELS 2009

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
YAT



Nbre méssages : 1300
Inscris le : : 20/12/2009

MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2009   Mer 24 Fév 2010 - 14:11

La présentation faite par wafa assurance aux analystes et aux journalistes!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H



Nbre méssages : 4861
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2009   Mer 3 Mar 2010 - 10:53

CIMENTS DU MAROC : Accroissement de 2,8% du chiffre d’affaires opérationnel consolidé 2009 à M MAD 3 599 pour un résultat net consolidé de M MAD 970 (+52,1%)

Fait : Publication des résultats annuels 2009.

Analyse : Impacté par la saturation momentanée de ses capacités de production, CIMENTS DU MAROC affiche à fin 2009 un repli de 1,2% de ses ventes sur le marché domestique (vs. +3,4% pour la consommation nationale). Néanmoins et intégrant un effet prix favorable, le chiffre d’affaires opérationnel s’améliore de 4,4% par rapport à 2008 à M MAD 2 804.

De son côté, l’excédent brut d’exploitation s’apprécie de 40,1% à M MAD 1 348, élargissant la marge d’EBITDA de 12,3 points à 48,1% et ce, grâce à la diminution des prix d’achat des combustibles solides et à l’augmentation de la production de l’usine de Marrakech, induisant, de facto, la réduction des achats de clinker.

Dans cette lignée, le résultat d’exploitation se bonifie de 54% à M MAD 1 208, établissant la marge opérationnelle à 43,1% contre 29,2% une année auparavant.

En revanche, le résultat financier se replie de 37,8% à M MAD 74, en raison de la hausse des charges financières, relatives notamment au financement de l’usine d’Aït Baha, combinée à une stagnation des dividendes reçus de ses filiales et de ses participations.

Tenant compte d’une reprise de provisions pour investissements industriels de M MAD 268, le résultat net progresse de 34,6% à M MAD 1 175. La marge nette ressort en expansion de 9,4 points à 41,9%.

Les comptes consolidés laissent apparaître, quant à eux, un chiffre d’affaires opérationnel en hausse de 2,8% à M MAD 3 599 (vs. nos prévisions de M MAD 3 621,7). Pour leur part, l’EBE et le résultat opérationnel se montent à M MAD 1 516 (+37,9%) et à M MAD 1 321 (vs. nos prévisions de M MAD 1 181,2) (+57%) respectivement. Le différentiel entre nos prévisions et les réalisations de la société s’explique vraisemblablement par un recouvrement plus rapide des marges en 2009.

Après retraitement des reprises de provisions pour investissements industriels, le résultat net consolidé s’élève à M MAD 970, en évolution de 52,1% par rapport à 2008.

La capacité d’autofinancement s’accroît de 34,4% comparativement à l’exercice précédent pour se fixer à M MAD 1 155.

Le Conseil d’Administration –CA- compte proposer à la prochaine Assemblée Générale prévue le 27 avril 2010 la distribution d’un dividende de MAD 55 contre MAD 50 au titre de l’exercice 2008.

En outre, pour répondre aux besoins futurs du marché, le CA a examiné son programme d’investissements et a confirmé sa décision de construire une nouvelle usine au nord de Marrakech. De même, le CA a décidé l’extension du dispositif industriel de la société dans les régions Centre et Nord du pays.

A noter que la construction de la nouvelle usine d’Aït Baha d’une capacité de 2,2 millions de tonnes de ciment dans la région d’Agadir se poursuit dans le respect des délais ; le premier broyeur à ciment ayant démarré au cours du mois de novembre 2009. Le démarrage du four et du second broyeur à ciment est prévu pour la fin du premier semestre 2010.

Enfin, sur proposition de son Président, le CA a décidé de nommer Monsieur Abdallah HARMA en tant que Directeur Général Délégue à compter du premier mars 2010.

Conclusion : CIMENTS DU MAROC tire profit de la modernisation récente de son usine de Marrakech et parvient à améliorer ses niveaux de marge et à réaliser des résultats fort probants et ce, en dépit de sa contre-performance commerciale. De même, anticipant une orientation favorable du marché cimentier, la filiale marocaine d’ITALCEMENTI opte, à l’instar de LAFARGE CIMENTS, pour une extension de son dispositif de production, annonçant son intention de s’installer dans les régions Centre et Nord, bien loin de son bastion historique. A conserver dans l’attente de la publication des comptes détaillés.

BMCE Capital Bourse
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2009   Mer 10 Mar 2010 - 10:50

AGMA LAHLOU-TAZI : Des résultats en berne

Fait : Publication des résultats annuels 2009.

Analyse : A l’issue de l’exercice 2009, les principaux agrégats d’AGMA LAHLOU-TAZI laissent apparaître les évolutions suivantes :

Les primes émises s’élèvent à M MAD 1 072,1 contre M MAD 1 228,2 une année auparavant, soit une régression de 12,7% suite à la perte d’un important contrat de bancassurance et la baisse des facultés maritimes causée par la chute des exportations de ses principaux clients. Parallèlement, le taux d’encaissement demeure quasiment stable à 94,5% en 2009 (vs 94,1% en 2008) ;
Le chiffre d’affaires perd en conséquence 7,2% pour s’établir à M MAD 101,6 (vs. nos prévisions de M MAD 110,1) ;
Le résultat d’exploitation ressort à M MAD 52,2 (vs. nos prévisions de M MAD 61), en baisse de 14,1% ;
Au final, compte tenu de la dégradation du chiffre d’affaires et de la baisse de M MAD 2 des commissions sur un contrat placé en réassurance, le résultat net du courtier se déleste de 12,7% à M MAD 39,3 (vs. nos prévisions de M MAD 45,5).
En outre, la filiale courtage du Groupe ONA devrait procéder à la distribution d’un dividende unitaire de MAD 220, contre MAD 225 en 2008 fixant le Dividend Yield à 7,4% sur la base d’un cours de MAD 2 990 en date du 9 mars 2010.

Conclusion : AGMA LAHLOU-TAZI semble subir de plus en plus les effets de la concurrence acharnée caractérisant son secteur d’activité. Par ailleurs le contexte de crise internationale a également porté atteinte à son activité. A cet effet, et en vue de retrouver la croissance de son chiffre d’affaires, la filiale en courtage du Groupe ONA devrait mettre en place une stratégie commerciale orientée vers une recherche plus soutenue de nouveaux prospects et la fidélisation des clients en portefeuille.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2009   Ven 12 Mar 2010 - 14:01

RISMA : Réalisations en-deçà des prévisions

Fait : Publication des résultats annuels 2009.

Analyse : Affecté par la fermeture du SOFITEL Rabat pour rénovation (de janvier à novembre 2009), le chiffre d’affaires consolidé de RISMA se déprécie de 17% (-0,9% à périmètre et change constants –PCC-*) à M MAD 925 à fin 2009 (vs. nos prévisions de M MAD 980,8 ). Pour rappel, l'hôtel a généré à lui seul M MAD 166 en 2008 (avant rénovation). De même, le RevPar (revenu moyen par chambre) se replie de 7,6% (+0,8% à PCC) à MAD 474 correspondant à un PMC (Prix Moyen par Chambre) en baisse de 6,2% (-0,3%) à MAD 787 TTC et un taux d’occupation de 60% contre 61% en 2008 (vs. 41% pour le secteur).

Par segment, les secteurs Economiques et Affaires démontrent leur résistance à la conjoncture et affichent les performances suivantes : +6% à PCC pour Ibis, +11% pour Mercure et +6% pour Novotel. Cette hausse permet d'atténuer l'impact de la volatilité du segment haut de gamme (-9% à PCC enregistré par SOFITEL) et du repositionnement des CORALIA Clubs (-42% avec la fermeture pour rénovation du CORALIA PALMARIVA Marrakech sur le second semestre 2009).

Dans cette lignée, le GOP (Gross Operating Profit, soit résultat opérationnel avant amortissements, loyers, taxes, frais financiers et redevances) régresse de 25,9% (+0,7% à PCC) à M MAD 342, ramenant la marge du GOP à 37% contre 41,4% une année auparavant.

Par enseigne et à périmètre constant, le GOP se présente comme suit :

Une hausse de 11% du GOP de l'hôtellerie économique grâce aux économies d'échelle réalisées sur les unités de ce segment et à la montée en puissance des unités mises en service en 2006-2007 (Ibis CCC et Ibis Casa Sidi Maarouf) ;
Une augmentation de 11% du GOP de l'hôtellerie milieu de gamme (hors clubs) redevable à la bonne performance du NOVOTEL CCC et à l'amélioration de la performance du MERCURE SHEHERAZADE après sa rénovation ;
Une diminution de 9% du GOP de l'hôtellerie haut de gamme. Ce dernier, accélérateur de rentabilité en période de croissance, est plus impacté par une conjoncture défavorable. Cet impact est toutefois réduit grâce aux plans d'économies déployés sur le segment.
De son côté, l’EBE s’effiloche de 39,2% (-9% à PCC) à M MAD 160,9 (vs. nos prévisions de M MAD 149,7), ramenant la marge d’EBITDA à 17,4% contre 23,7% en 2008 (-2 pts à PCC).
Enfin, intégrant un résultat financier de M MAD - 69,4 (vs. M MAD -67,1 en 2008) et des charges de restructuration de M MAD 26,8, le RNPG ressort déficitaire à M MAD - 148 (vs. nos prévisions de M MAD - 29,3) contre un excédent de M MAD 28,8 une année auparavant.

Après retraitement des éléments non récurrents, le résultat net de RISMA s’établit à M MAD 6 et se décompose ainsi :

M MAD 63 de résultat net provenant de l'exploitation du parc arrivé à maturité (hôtels en exploitation par RISMA depuis plus de 2 ans hors clubs CORALIA) ;
M MAD - 8 issus de l’exploitation des hôtels et projets « en ouverture » (hôtels en exploitation par RISMA depuis moins de 2 ans et participation dans SAEMOG), affectés par le poids des amortissements et des frais financiers ;
M MAD - 19 de résultat net des Clubs CORALIA sur lesquels RISMA a instauré depuis 2008 un important programme visant à améliorer leur rentabilité avec :
La fermeture du CORALIA PALMARIVA Marrakech depuis juillet 2009 pour une rénovation complète de l'hôtel par le propriétaire et une réouverture sous une nouvelle enseigne du Groupe ACCOR à horizon 2011 ;
L'évolution de la commercialisation du CORALIA LA KASBAH Agadir vers une clientèle plus diversifiée (clientèle directe et divers Tours Opérateurs). Une stratégie dont les premiers résultats se font déjà ressentir sur la performance de l'hôtel en 2009 (+9% de CA vs. 2008)
Et, M MAD -30 de coûts de support.
Le résultat net exceptionnel se monte à M MAD -154 dont M MAD -141 liés à l'ex-HILTON Rabat (amortissements, frais financiers, droits d'enregistrement et coûts de restructuration). A noter que le résultat de l'année 2010 ne serait pas impacté par cet événement exceptionnel ; le nouveau SOFITEL Rabat Jardin des Roses étant ouvert depuis novembre 2009.

Côté stratégie de développement, RISMA a élargi son périmètre, depuis le 1er janvier 2009 (ouverture en février 2009), d’un nouvel hôtel 4 étoiles de 112 clés à Marrakech sous la marque SUITEHOTEL. Celui-ci est le premier hôtel sous cette enseigne en Afrique, représentant un concept produit novateur composé exclusivement de suites de 30 m² adaptées à des moyens et longs séjours sur le segment Affaires et Loisirs.

En outre, RISMA prévoit de finaliser les unités en cours de construction et d'axer son développement à moyen terme sur des hôtels Economiques et Entrée de gamme ayant l'avantage d’être normés et peu capitalistiques. A cet égard, la filiale marocaine du Groupe ACCOR compte :

Achever la mise en œuvre du repositionnement de SOFITEL au Maroc avec le développement de deux dernières unités haut de gamme devant être mises en service au second semestre 2011. Il s’agit de : (i) SOFITEL Casa City Center à Casablanca de 171 chambres et SOFITEL ATLANTIC Agadir de 173 chambres ;
Poursuivre le déploiement de la chaîne IBIS avec la construction de l’IBIS Tanger Centre (196 chambres) pour une ouverture prévue fin 2010 ;
Et, lancer une nouvelle chaîne d'hôtels entrée de gamme sous l’enseigne ETAP (offre présente dans 10 pays européens à des prix très économiques dans les grandes métropoles, en centre ville et à proximité des axes routiers et des aéroports). Cet investissement, peu capitalistique, devrait générer une rentabilité rapide et substantielle.

Conclusion : Au titre de l’exercice 2009, RISMA affiche des réalisations annuelles doublement affectées par la fermeture courant 2009 de son unité hôtelière ex-HILTON Rabat pour rénovation et par le ralentissement de l’activité touristique nationale.

· Périmètre et change constants –PCC- : Hors SUITEHOTEL Marrakech, IBIS Essaouira, HILTON Rabat et CORALIA PALMARIVA Marrakech non audités.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2009   Lun 15 Mar 2010 - 12:09

SONASID : Retrait de 61% du RNPG 2009 à M MAD 346

Fait : Publication des résultats annuels 2009.

Analyse : Au terme de 2009, le marché international de l’acier accuse un repli de 8% suite à la baisse conséquente de la demande mondiale et enregistre un déstockage massif qui s’est poursuivi jusqu’au 3ème trimestre de l’année écoulée.

Dans ce sillage, les prix se sont fortement ajustés à la baisse au Maroc et ce, en dépit de la hausse de 5,6% de la consommation nationale du rond à béton et du fil machine.

Pour sa part, SONASID affiche un chiffre d’affaires consolidé en dépréciation de 29% à M MAD 5 495 (vs. nos prévisions de M MAD 5 395,2).

L’EBITDA consolidé régresse, quant à lui, de 53% à M MAD 709 (vs. nos prévisions de M MAD 688,2). La marge brute ressort, par conséquent, en contraction de 6,6 points à 12,9%.

Enfin, le Résultat Net Part du Groupe diminue de 61% à M MAD 346 (vs. nos prévisions de M MAD 282,5), ramenant la marge nette à 6,3% contre 11,6% une année auparavant.

Sur le plan bilanciel, les Capitaux Propres Part du Groupe se dégradent de 17% à M MAD 2 436, affichant un RoE de 14,2% contre 30,8% en 2008.

En social, (i) le chiffre d’affaires se replie de 30% à M MAD 5 310, (ii) l’EBITDA recule de 59% à M MAD 596, (iii) le résultat d’exploitation dégringole de 71% à M MAD 347 et (iv) le résultat net se creuse de 67% à M MAD 296 intégrant un résultat financier déficitaire.

Par ailleurs, le Conseil d’Administration a décidé de proposer à la prochaine Assemblée Générale la distribution d’un dividende de MAD 66 par action (contre MAD 218 au titre de l’exercice précédent dont MAD 103 d’exceptionnel), soit un pay-out de 87%.

Côté perspectives, SONASID table sur le maintien de la dynamique du marché local de la sidérurgie, tirant profit des projets d’équipement d’infrastructures et du plan de relance de l’habitat social. A l’échelle mondiale, l’activité sidérurgique devrait reprendre grâce au dynamisme du marché chinois et au rétablissement progressif des économies occidentales, permettant ainsi une reprise des prix de l’acier.

Conclusion : En dépit du redressement de la demande nationale, SONASID affiche, comme prévu, des réalisations annuelles en dégradation suite à la contraction des prix. Dans l’attente de la publication des comptes détaillés, nous maintenons notre recommandation de conserver le titre dans les portefeuilles.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2009   Lun 15 Mar 2010 - 12:10

MICRODATA : Accroissement de 8,6% du résultat net à M MAD 24,6 au titre de l’exercice 2009

Fait : Publication des résultats annuels 2009.

Analyse : En dépit d’un contexte sectoriel difficile, MICRODATA réalise à fin 2009 un chiffre d’affaires de M MAD 260,4 (vs. nos prévisions M MAD 261,0), en progression de 9,5% comparativement à une année auparavant, consolidant ainsi son activité sur le segment des grands comptes, en particulier dans le secteur public.

Compte tenu de l’alourdissement de 26,9% à M MAD 13,1 des charges de personnels et de 20,5% à M MAD 7,9 des autres charges externes (la société ayant procédé à d’importants investissements dans les moyens logistiques et humains), le résultat d’exploitation se replie de 2,2% à M MAD 35,7 (vs. nos prévisions M MAD 38,1). La marge d’exploitation se contracte, par conséquent, de 1,7 points à 13,7%.

Intégrant un résultat financier de M MAD -1,6 (vs. M MAD -4,6 à fin 2008) et un résultat non courant de K MAD -459,6 (vs. K MAD -881,6), la capacité bénéficiaire se bonifie de 8,7% à M MAD 24,6 (vs. nos prévisions M MAD 23,4). La marge nette demeure, pour sa part, en quasi-stagnation à 9,4%.

Enfin, le Conseil d’Administration entend proposer à la prochaine Assemblée Générale un dividende unitaire de MAD 56, soit un Dividend Yield de 11% sur la base d’un cours de MAD 508 en date du 12 mars 2010.

Conclusion : Dans un secteur des TIC caractérisé par une forte concurrence, le Corporate Retailer affiche à fin 2009 des réalisations financières globalement favorables, tirant profit de la signature de nouveaux contrats, notamment sur le segment des grands comptes. A conserver

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2009   Lun 15 Mar 2010 - 12:12

CIH : Des résultats 2009 en berne

Fait : Résultats annuels 2009.

Analyse : Impacté par une conjoncture économique défavorable marquée par un ralentissement du secteur immobilier, le CIH clôture l’exercice 2009 sur des résultats sociaux mitigés comme en atteste les évolutions suivantes :

* Une croissance de 7% des dépôts de la clientèle, profitant notamment de l’ouverture de 20 nouvelles agences en 2009 ;
* Une amélioration de 3,4% de l’encours des crédits sains ;
* Le retrait de 9% de l’encours des créances en souffrance ;
* Un repli de 8% du PNB à M MAD 1 217, suite notamment à l’impact de la charge financière induite par l’opération de titrisation de MAD 1,5 Md d’encours sain ;
* Une contraction de 47% du RBE à M MAD 482 consécutivement à la baisse de 73% du résultat sur opérations non bancaires à M MAD 75 et à la progression de 18% des charges générales d’exploitation à M MAD 811. Le coefficient d’exploitation s’en trouve aggravé de 14,7 points à 66,6% ;
* Et, une régression de 44% du résultat net à M MAD 228, intégrant une dotation nette de reprise de provisions pour créances en souffrance de M MAD 151 (vs. M MAD 391 en 2008)

En consolidé, et intégrant les résultats des activités hôtelières et d’une provision pour risque de M MAD 493, le RNPG de la banque se détériore de 82,8% pour s’établir à M MAD 99 pour un RBE de M MAD 601 (vs. M MAD 667 en 2008).

Enfin, signalons que le Conseil d’Administration a décidé de proposer à l’Assemblée Générale Ordinaire la distribution d’un dividende unitaire de MAD 6, fixant le Dividend Yield à 1,6%, compte tenu d’un cours boursier de MAD 370 en date du 12/03/2010.

Conclusion : Les résultats du CIH au titre de l’exercice 2009 reflètent, d’une part, l’impact du ralentissement du secteur immobilier et, d’autre part, la politique du nouveau Management qui semble accélérer l’assainissement de l’établissement. En termes de perspectives, la Banque devrait adopter un nouveau plan industriel 2010-2014 qui vise notamment le renforcement de son positionnement sur les activités de base ainsi que l’ouverture sur de nouveaux métiers en vue de diversifier le risque.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Pelican

avatar

Nbre méssages : 16535
Humeur : En construction
Réputation : 69
Inscris le : : 12/08/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2009   Mar 16 Mar 2010 - 10:12

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Notons enfin qu’Alliances a publié dans sa note
d’information des réalisations «presque confirmées» au titre de l’année
2009.
Elles font état d’une progression relativement faible des
résultats en raison de la montée des charges financières et de la
non-récurrence de certains éléments exceptionnels. Ainsi, même si le
chiffre d’affaires augmente de 81% par rapport à 2008, à 2,2 milliard de
DH, et le résultat d’exploitation de 58,7%, à 585 MDH, le résultat net
part du groupe n’évolue que de 13,5% pour s’établir à 351 MDH.

suite-voir

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour
;

Merci pour cet article. Je me suis amusé à calculer le per de
la valeur sur la période 2009 - 2012. Voici les résultats :


ALLIANCES
DEVELOPPEMENT :




Année 2009 :

RN
09 : 351 000 000 Dhs
Nbre de titres 12 100 000
Bénéfice/action :
29 dhs
Cours : 670 dhs
Per : 23,1


Année 2010
:

RN 2010 : 520 000 000 Dhs
Bénéfice/action : 42,97
Dhs.
Cours : 670
Per prévisionnel : 15,59

Année
2011 :

RN 2011 : 768 000 000 Dhs
Bénéfice/action :
63,47 Dhs
Per prévisionnel : 10.55 Dhs



Année
2012 :

RN 2012 : 1 400 000 000 Dhs
Bénéfice/action :
115 Dhs
Cours : 670
Per prévisionnel : 5,82




Le
taux d'accroissement moyen du Résultat net est aux alentours de 48%.

Je pense que son grand réveil interviendra en 2011 pour se confirmer
avec les résultats de 2012.

_________________
IL n'y a pas pire qu'une position court-termiste qui se transforme en placement à long terme. Le PP mskine est comme le chat qui met son nez dans le lave vaisselle, parfois les zinzins leurs fourguent un coup de pied dans le derrière et appuient sur " lavage économique "...
Sécurité->Liquidité->Rendement
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2009   Mar 16 Mar 2010 - 11:34

TASLIF : Des agrégats financiers bien orientés

Fait : Résultats annuels 2009.

Analyse : Dans un contexte sectoriel peu favorable, TASLIF parvient à enregistrer des performances opérationnelles fort probantes, en dépit de l’opération d’escroquerie dont a fait l’objet sa filiale SALAF. Ainsi, les résultats annuels sociaux de TASLIF ont été marqués par les évolutions suivantes :

Un accroissement de 14% de l’encours brut à M MAD 811, grâce notamment à l’amélioration de 11% de la production à M MAD 438 ;
Une progression de 14,6% du PNB à M MAD 72, suite à l’appréciation de 19,5% des produits d’exploitation bancaire à M MAD 104 ;
Une augmentation de 26% du résultat avant impôt à M MAD 43. Retraité des dividendes remontés de SALAF, l’évolution serait de 12%. Signalons qu’aucune provision n’a été constituée sur les participations SALAF, les résultats sociaux de ce dernier étant positif en dépit de ‘escroquerie dont elle a fait l’objet ;
Et, un affermissement de 32% du résultat net à M MAD 33. Hors dividendes remontée, l’accroissement de la capacité bénéficiaire s’établirait à 13,3%.
En conséquence, le Conseil d’Administration devrait proposer à la prochaine AGO, la distribution d’un dividende unitaire de MAD 28, soit un rendement de 3,8% sur la base d’un cours de MAD 739 en date du 15/03/2010.

Pour sa part, et peu de temps après l’annonce de l’escroquerie dont elle a été victime, SALAF affiche les réalisations suivantes :

Un bond de 105,1% de l’encours de l’exercice à M MAD 1 122,4, intégrant une hausse de 120,3% de la production à M MAD 842,6 ;
Une Progression de 90,4% du PNB à M MAD 77,5 ;
Un taux de contentieux de 17,4% (vs. 1,9% en 2008) impacté par les créances en souffrance issues de l’escroquerie dont elle a fait l’objet ;
Un repli de 10,7% du résultat brut d’exploitation, intégrant une forte évolution des dotations aux provisions à M MAD 43 (dont M MAD 18 de provisions pour escroquerie), contre M MAD 3 une année auparavant ;
Et, un résultat net en contraction de 11% du résultat net de l’exercice à M MAD 14,6, dont M MAD 14,3 (soit MAD 17 par action) devrait être proposé pour distribution à titre de dividendes.

Conclusion : Capitalisant sur son dynamisme commercial, et bien que légèrement impacté par la récente escroquerie dont il a fait l’objet, le Groupe TASLIF clôture l’exercice 2009 sur des performances honorables.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2009   Mer 17 Mar 2010 - 14:16

SMI : Bonne tenue des indicateurs financiers en 2009

Fait : Publication des résultats annuels 2009.

Analyse : Profitant de l’effet combiné de (i) la hausse de 23% du prix moyen de vente suite aux opérations de restructuration du portefeuille, (ii) l’accroissement de 10% du tonnage vendu et (iii) l’amélioration de la parité USD/MAD, SMI totalise en 2009 un chiffre d’affaires de M MAD 466,0 (vs. Nos prévisions de M MAD 432,1), en progression de 40,2% comparativement à la même période une année auparavant.
Grâce à cette bonne tenue des réalisations commerciales et bénéficiant d’une optimisation du prix de revient (-2%), la société éponge son déficit d’exploitation accusé en 2008 (M MAD –17,9) pour hisser son résultat à M MAD 78,6 (vs. Nos prévisions de M MAD 57,2). En parallèle, la marge opérationnelle s’élève à 16,9%.
Compte tenu de ce qui précède, de l’amélioration de M MAD 39 du résultat sur opérations de couverture et de la non récurrence du rappel d’impôt de M MAD 20 payé lors du contrôle fiscal en 2008, la capacité bénéficiaire marque un bond substantiel de 19,5x pour atteindre M MAD 147,9 (vs. Nos prévisions de M MAD 126,7). La marge nette passe, de facto, à 31,7% contre seulement 2,3% en 2008.

Dans ces conditions, le Conseil d’Administration de la filiale Argent de MANAGEM entend proposer à la prochaine AGO la distribution d’un dividende unitaire de MAD 60, correspondant à un pay-out de 66,7%.

Au volet opérationnel, les travaux de recherche ont permis de mettre en évidence des réserves supplémentaires de 432 tonnes d’argent métal, portant ainsi le total des réserves de la mine à 2 426 tonnes d’une teneur de 485 g/T et le total des ressources à 1 329 TM d’argent d’une teneur de 444 g/T. En conséquence, la durée de vie de SMI ressort à 11 ans d’exploitation.

Côté perspectives, la société devrait se concentrer sur la mise en œuvre progressive de son projet d’extension de 50% de ses capacités de production pour atteindre à horizon 2013 une production annuelle de 300 TM pour un investissement global de M MAD 300.

Conclusion : Après des années défavorables en termes de réalisations, plombées par des couvertures globalement contraignantes, SMI récolte les fruits de ses efforts de restructuration pour clôturer l’année 2009 sur des indicateurs au beau fixe.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2009   Jeu 18 Mar 2010 - 12:04

DELTA HOLDING : Progression de 24,0% du RNPG à M MAD 215,6 en 2009

Fait : Publication des résultats annuels 2009.

Analyse : Confirmant son leadership dans ses différentes lignes métiers, le chiffre d’affaires consolidé de DELTA HOLDING se bonifie de 10,3% en 2009 pour s’élever à M MAD 1 965,5 (vs. Nos prévisions de M MAD 1 960,0). Toutefois, l’analyse par principaux postes laisse apparaître des évolutions contrastées ; tandis que les ventes de marchandises gagnent 75,9% à M MAD 597,6, les ventes de biens et services produits se replient de 5,2% à M MAD 1 367,8.
Dans ce sillage et profitant des économies d’échelle réalisées sous l’effet des synergies développées entre les différentes filiales du Groupe, l’EBE prend 19,2% à M MAD 376,8 (vs. Nos prévisions de M MAD 390,0). De facto, la marge opérationnelle brute s’élargit de 1,5 points pour s’établir à 19,2% en 2009.
En revanche, l’intensification des investissements (notamment en installations techniques, matériels et outillages), induisant une hausse de 47,2% des dotations aux amortissement à M MAD 80,5, limite la croissance du résultat d’exploitation à seulement +8,0% à M MAD 313,3 (vs. Nos prévisions de M MAD 317,5). En conséquence, la marge opérationnelle se contracte de 0,4 point à 15,9%.
Pour sa part, le résultat financier bénéficie de l’expansion de 6,4x des produits financiers à M MAD 13,4 face à une quasi-stagnation des charges financières pour éponger une partie du déficit de l’exercice antérieur (M MAD –16,4 en 2008) et le ramener à seulement M MAD –5,5.
En définitive et intégrant une plus-value sur cession d’immobilisations de M MAD 32,0, le RNPG s’inscrit en hausse de 24,0% à M MAD 215,6 (vs. Nos prévisions de M MAD 208,6), portant la marge nette à 11,0% contre 9,8% une année auparavant.
En social, la chiffre d’affaires passe de M MAD 28,6 en 2008 à M MAD 60,7 au terme de l’année 2009, affichant ainsi une progression de 112,2%. De son côté, le résultat d’exploitation effectue un bond de 5,8% pour s’élever à M MAD 27,8. Dopé par la remontée des dividendes perçues des différentes participations, le résultat financier marque un accroissement substantiel de 138,0% à M MAD 195,9. Compte tenu de ce qui précède et de la plus-value sur cession d’immobilisations de M MAD 31,2, la capacité bénéficiaire s’élargit de 167,3% à M MAD 213,3.
Dans ces conditions, le conseil d’Administration du Holding compte proposer à la prochaine AGO la distribution d’un dividende par action de MAD 3,0, en hausse de 76,5% par rapport à celui versé au titre de l’exercice 2008 et correspondant à un pay-out de 61,6%.
Sur le plan des perspectives, le Groupe entend poursuivre sa stratégie de croissance tant au niveau national qu’à l’international, capitalisant sur la solidité de ses fondamentaux et l’ampleur de son carnet de commandes évalué à plus de MAD 4,0 Md à fin 2009.

Conclusion : Quasiment en ligne avec nos prévisions, les indicateurs financiers de DELTA HOLDING en 2009 confirment son profil de résistance face à un contexte économique plutôt difficile. Opinion favorable toujours maintenue sur le titre.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
DaRk-H

avatar

Nbre méssages : 4861
Humeur : Thymique
Réputation : 36
Inscris le : : 17/10/2008

MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2009   Ven 19 Mar 2010 - 15:20

SALAFIN : Des résultats financiers honorables

Fait : Résultats annuels 2009.

Analyse : Dans un contexte sectoriel marqué par une dégradation du risque client et un ralentissement de la consommation, SALAFIN clôture l’exercice 2009 sur des performances opérationnelles honorables comme en atteste l’évolution positive de ses principaux agrégats. Ainsi, et dépit du resserrement des conditions d’octroi, l’encours financier marque une hausse de 4% à M MAD 2 711.
De son côté, le portefeuille de refinancement se renforce de 7% à M MAD 2 047, porté essentiellement par la progression de 38% des titres de créances émis à M MAD 1 384,5 en raison de conditions de marché favorable. La part de ces derniers dans les dettes de SALAFIN se renforce en conséquence de 15,2 points à 67,6%, aux dépens des dettes interbancaires dont la part s’étiole de 16,5 points à 31,1%.
Côté profitabilité, et capitalisant sur une progression de 77,1% à M MAD 134,6 de la marge d’intérêt, le PNB s’améliore de 3,2% à M MAD 269. Pour leur part, et grâce à une bonne maîtrise des charges, les frais généraux s’allègent de 13,7% à M MAD 69,4, améliorant le coefficient d’exploitation de 5,1 points à 25,8%. Le résultat brut d’exploitation ressort ainsi en expansion de 11,3% à
M MAD 201,3.
En terme de risque, et face à une dégradation générale de la qualité du portefeuille, le taux de contentieux s’aggrave de 3,4 points à 12,4% pour un taux de couverture de 63,3%.
Au final, intégrant une dotation nette de reprises de M MAD 50,4 (vs. M MAD 21,9 en 2008), le résultat net de SALAFIN ressort en quasi-stagnation à M MAD 101,0.
A noter que le Conseil d’Administration devrait proposer à la prochaine AGO la distribution d’un dividende ordinaire de MAD 21 par action ainsi qu’un super dividende unitaire de MAD 13, fixant le pay-out à 80% (vs. 50% une année auparavant). Cette distribution est rendue possible grâce à la situation confortable de SALAFIN en termes de fonds propres, lesquels se montent à M MAD 596, fixant le ratio de solvabilité à 18,1% (vs. un minimum réglementaire de 10%).

Conclusion : Face à une conjoncture sectorielle difficile, la filiale de crédit à la consommation du Groupe BMCE BANK parvient à afficher des agrégats financiers satisfaisants, capitalisant notamment sur l’excellente maîtrise de ses charges.

BMCE Capital Bourse

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RESULTATS ANNUELS 2009   

Revenir en haut Aller en bas
 
RESULTATS ANNUELS 2009
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bourse Maroc :: DECOUVERTE - SERVICES - GENERALITES :: Téléchargements - Documentation التحميل والتوثيق-
Sauter vers: