Forum Bourse Maroc

منتدى بورصة الدارالبيضاء
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  Règlement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Articles presse: ENVIRONNEMENT - ENERGIE - AGRICULTURE

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant
AuteurMessage
abdel62
Rang Spécial
Rang Spécial


Nbre méssages : 1029
Inscris le : : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Articles presse: ENVIRONNEMENT - ENERGIE - AGRICULTURE   Dim 30 Mar 2014 - 20:47

Maroc : les exportations de tomates vers l’UE ont explosé en moins de dix ans


Les exportations de tomates du Maroc en direction de l’Europe ont  enregistré une hausse de 123 % en moins de 10 ans. Le royaume, qui avait exporté 163 millions de kilogrammes de tomates vers l’Union européenne (UE) en 2004 en a exporté vers ce marché 365,62 millions kilogrammes au cours de la saison précédente. Sur cette période, le prix du fruit a enregistré une légère hausse en passant de 0,73 euros à 0,77 euros le kilogramme.

Les performances de la production marocaine s’expliquent entre autres par le coût de la main d’œuvre, puisque le travail de ferme, payé autour de 5 euros de l’heure en Europe en 2013, ne coûte que 0,65 € par heure au Maroc, selon les statistiques du ministère de l'Emploi  et du travail agricole du royaume.

En vertu de l'accord euro-méditerranéen, du 26 janvier 2000 qui contingente les exportations de tomates marocaines vers l’Europe, le volume de ces exportations pourrait cependant  baisser cette année puisque seulement 269 millions de kilos  de tomates marocaines devraient entrer en Europe.

Source : Agence Ecofin
Revenir en haut Aller en bas
abdel62
Rang Spécial
Rang Spécial


Nbre méssages : 1029
Inscris le : : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Articles presse: ENVIRONNEMENT - ENERGIE - AGRICULTURE   Ven 28 Mar 2014 - 20:45

Les cigognes ne font plus le printemps


Selon plusieurs observateurs marocains, le pourcentage de cigognes blanches qui venaient nicher au Maroc a baissé de 63% en quelques décennies. Un indicateur majeur des changements climatiques qui ont touché le territoire marocain.

L’image d’Épinal des deux cigognes qui portent un bébé dans ses langes n’est pas prête de quitter l’imaginaire des enfants marocains. Il y aura toujours des cigognes nichées sur les hauteurs, au pic des minarets, sur les poteaux électrique, les pylônes haute tension et d’autres endroits en hauteur, égayant l’atmosphère de leurs coups de bec aux sonorités bien spécifiques. On verra toujours des cigognes, mais de moins en moins. Car les chiffres avancés par l’association marocaine de défense des cigognes Aprocib, présidée par Abderrahmane Chemlali, sont alarmants. Plus de 63% de ces échassiers ne viennent plus sur le sol marocain. Une baisse notée entre 1973 et 2005 et dont les tendances se confirment davantage ces dix dernières années. En cause selon l’association, les changements climatiques, mais aussi le braconnage. Les spécialistes avancent aussi la thèse des dépotoirs à ciel ouvert où pullulent les sacs en plastique qui, une fois ingérés par les cigognes, les étouffent et elles en meurent. A la lumière de ces nouvelles donnes, les cigognes qui venaient d’Espagne pour nicher en Mauritanie ou au Sénégal avec de longues escales au Maroc, deviennent de plus en plus rares.

Décharges publiques
Les réalités du terrain sont simples: le Maroc est un pays sec. La nappe phréatique, comme on le sait, s’appauvrit d’année en année. La désertification gagne du terrain et une large partie du territoire marocain est désertique. Les cigognes se rabattent sur les décharges publiques et mangent ce qu’elles trouvent. Impossible pour elles, comme l’avancent les responsables de l’association de défense des cigognes, de pourvoir aux besoin de leurs petits qui s’élèvent à plus de 140 kilos de viande. Ceci pour les 70 premiers jours après la naissance des cigogneaux. Inutile de préciser que c’est là une quantité impossible à amasser et que les charognes ne courent pas les poubelles. Restent donc les détritus, les nourritures décomposées des décharges. Et là les risques sont importants pour les échassiers. Il faut aussi parler de cette légende urbaine qui voudrait que la viande des cigognes soit un bon remède contre le diabète. Plusieurs braconniers se sont spécialisés dans ce créneau en piégeant des cigognes et vendant leur chair à des prix assez importants. Certains avancent le chiffre de 200 dhs le kilo. Il faut dire que la légende court et que les malades sont prêts à débourser pourvu que cela marche.

Mythes et légendes
Pourtant au Maroc, la cigogne est un oiseau très aimé. Il est aussi protégé et presque sacré. Comme dans de nombreux pays africains, la cigogne est un oiseau porte-bonheur. La légende populaire nous apprend que la cigogne serait un imam. C’est aussi un saint homme qui serait habillé de deux burnous, en noir et blanc et qu’il veille sur les gens et les protège. Le mythe nous dit que ce saint homme a un jour manqué d’eau pour ses ablutions. Il a alors eu recours au petit lait pour se laver et faire sa prière. Mais le petit lait est béni dans cette région du Sahara marocain. Il est aussi rare et c’est un péché de le consommer de cette manière. Le saint homme est alors métamorphosé en oiseau. Et il est expédié au Maroc pour trouver la rédemption. Certains voient dans le fait que les cigognes nichent sur les minarets des mosquées un signe de piété et de sacralité. Mais aussi bien les mythes et les légendes ne peuvent rien face aux changements climatiques. Les cigognes sont touchées de plein fouet par la montée des chaleurs, la sécheresse et le manque d’eau. Et quand l’homme s’en mêle, c’est généralement mauvais signe.
Source : Maroc Hebdo International
Revenir en haut Aller en bas
abdel62
Rang Spécial
Rang Spécial
avatar

Nbre méssages : 1029
Humeur : Espoir
Réputation : 11
Inscris le : : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Articles presse: ENVIRONNEMENT - ENERGIE - AGRICULTURE   Ven 28 Mar 2014 - 18:17

Un rapport révèle les faiblesses du Maroc
La Commission économique et sociale de l’Union européenne pointe les défaillances de la stratégie commerciale du Maroc, notamment le manque de diversification en matière agricole.
Tant que certains secteurs, comme l’agriculture en général et l’agro-industrie en particulier, ne sont pas mis à niveau, en termes de productivité et de compétitivité, il serait difficile pour le Maroc de tirer pleinement profit de son intégration à terme à l’Union européenne. Ce constat est d’autant plus vrai que la Commission économique et sociale de l’UE à travers son dernier rapport sur les relations commerciales entre le Royaume et l’Union européenne, n’a pas manqué de mettre le doigt sur certains déséquilibres du secteur agricole marocain. Invitant les responsables marocains à faire participer d’une manière active la société civile et notamment le Conseil économique, social et de l’environnement marocain non seulement à l’évaluation mais aussi au contrôle et au suivi de l’accord de libre-échange au côté de son homologue européen.
Selon les conseillers de l’Europe, le secteur agricole est resté longtemps trop orienté export. Or, c’est du côté import que le bât blesse; puisque les importations de produits agricoles accentuent la dépendance alimentaire du Royaume. Selon les experts européens, le Royaume n’accorde pas toute l’importance nécessaire à l’agriculture familiale ou paysanne. Mettant, ainsi, en danger tout un patrimoine biologique éminemment diversifié, difficilement renouvelable. Ce qui risque d’hypothéquer le développement d’un secteur aussi stratégique que le secteur agricole et alimentaire fortement créateur d’emplois et de richesses.
D’ailleurs, le Maroc qui est engagé -dans le cadre de l’Accord de libre-échange complémentaire et approfondi (ALECA)- dans de nouvelles négociations, touchant notamment les services, considère que le déficit de sa balance commerciale vis–à-vis de l’Union européenne ne fait que s’aggraver. L’import des produits alimentaires, et notamment les céréales, aggrave ce déficit. La campagne céréalière moyenne de 2012-2013, en effet, a été compensée par une augmentation spectaculaire des importations de blé.
Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas la facture énergétique qui a alourdi le déficit. Mais, du côté export, l’agriculture et l’agroalimentaire ne participent que très modestement à l’amélioration de l’excédent commercial marocain. Car derrière le bon comportement à l’export, notamment des agrumes et des primeurs, se cache une dégradation de la compétitivité extérieure de l’agroalimentaire.
IMPACT LIMITÉ
En attendant l’issue des négociations sur les services, qui inquiètent plus d’un opérateur économique, l’impact de l’accord de libre-échange avec l’Union européenne reste, non seulement, très limité du côté industrie, mais aussi très en deçà des attentes des petits et moyens agriculteurs. Car, même si certains métiers mondiaux comme l’aéronautique et l’automobile tirent leur épingle du jeu, l’industrie locale reste peu développée. Quant à l’agriculture, elle n’est pas assez productive. Aziz Akhanouch, ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, a du pain sur la planche. Autant qu’à la correction des dysfonctionnements et des asymétries du secteur agricole, il doit tout mettre en œuvre pour transformer son modèle de «Maroc Vert». Le ministre de l’agriculture est, d’ailleurs, plus que jamais conscient des difficultés de la mise en application de ce programme ambitieux, notamment du côté de la commercialisation du produit agricole, comme il vient de le souligner, le mardi 18 mars au cours de la réunion de la commission mixte réunissant les pouvoirs publics et les professionnels du secteur. Réunion consacrée au suivi des contrats liés aux filières de production agricole. L’année 2014 sera, dit-il, «l’année de la réforme des marchés de gros liés aussi bien à la filière végétale qu’à la filière animale». Le développement de ces filières passera, confirme-t-il, aussi bien par la garantie que donnera l’Etat pour dynamiser les investissements, à travers notamment la mise en place d’un cadre institutionnel et incitatif adapté, que par le développement des filières agricoles, à l’initiative des professionnels du secteur.
SAUVEGARDE DES ACQUIS
Au cours de cette réunion, les professionnels du secteur, réunis au sein de la Confédération marocaine de l’agriculture et du développement rural, que préside Ahmed Ouayach, n’ont pas manqué, à ce titre, de revendiquer la mise en place d’une loi encadrant le programme Maroc Vert, dans le but, disent ils, de sauvegarder les acquis dudit programme tout en l’intégrant dans une vision claire à moyen et long termes.
En impliquant davantage aussi bien les acteurs locaux, les partenaires sociaux que les entités territoriales, à la fois du côté marocain et du côté européen, le but n’est d’autre que de promouvoir les synergies entre tous les intervenants et de concrétiser l’appropriation commune de ce partenariat maroco-européen de «statut avancé».
En plus de l’approfondissement des réformes touchant les filières agricoles, notamment quant au volet subvention à l’export, la transformation du modèle agricole marocain doit, plus que jamais, prendre en considération la sensibilité du secteur face au processus de libéralisation du commerce des produits agricoles, qu’ils soient, d’ailleurs, transformés ou non. Processus qui s’inscrit, dorénavant, dans le cadre de l’ALECA. Les négociateurs de ce dossier doivent prévoir une asymétrie des engagements et une progressivité de leur mise en œuvre.
Sans cela, il serait difficile pour un secteur aussi névralgique que l’agriculture de faire face à la concurrence européenne. Surtout si cette concurrence s’accompagne de la part du partenaire européen d’obstacles non tarifaires, telles que certaines normes et règlements techniques souvent difficiles à mesurer. Normes et règlements qui peuvent, certes, se justifier par des objectifs légitimes de politique publique, telle que la protection de la santé des consommateurs ou de l’environnement. Mais qui peuvent aussi cacher des fins purement protectionnistes.
Source : Maroc Hebdo International
Revenir en haut Aller en bas
abdel62
Rang Spécial
Rang Spécial
avatar

Nbre méssages : 1029
Humeur : Espoir
Réputation : 11
Inscris le : : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Articles presse: ENVIRONNEMENT - ENERGIE - AGRICULTURE   Ven 28 Mar 2014 - 11:36

Economie
Les producteurs de contreplaqué menacés par les importations d’Egypte


Les expéditions en provenance d’Egypte ont augmenté de 85% en 2013. Cema Bois de l’Atlas, principal producteur de contreplaqué, estime que l’origine de ces importations est la Chine, dont les produits sont déjà frappés d’un droit antidumping. L’entreprise a introduit une requête auprès du ministère de l’industrie pour l’application d’une autre mesure antidumping contre les produits égyptiens.
Les producteurs de contreplaqué menacés par les importations d’Egypte

Chassé par la porte, le contreplaqué chinois semble revenir par la fenêtre. Depuis l’application par le ministère de l’industrie d’un droit antidumping de 25% sur les importations de bois contreplaqué en provenance de Chine, en août 2012, les expéditions de ce produit vers le Maroc ont bien reculé. Le volume acheminé vers le marché national a en effet baissé de 44% entre 2012 et 2013, passant de 8 895 m3 à 4945 m3. Seulement, dans le même intervalle, les importations de contreplaqué en provenance d’Egypte sont montées en flèche.

Elles sont passées de 3 244 m3 à 6 000 m3, soit une augmentation de 85%. «Ces volumes correspondent en réalité au contreplaqué chinois qui n’est que transbordé par l’Egypte», certifie Ali Fassi Fihri, directeur général de Cema Bois de l’Atlas (Groupe Amrani), le principal producteur national de contreplaqué. «Nous avons pu établir, sur la base d’investigations sur place, que l’Egypte ne fait qu’apposer son certificat d’origine sur des produits chinois, ce qui est bien évidemment contraire à la loi», précise le directeur.

Cema Bois de l’Atlas a déjà dénoncé cette pratique auprès de la douane il y a quelques mois. Mais en l’absence d’une réglementation nationale contre le détournement des règles d’origine, l’administration se retrouve les mains liées, soutient le management de l’entreprise. Celle-ci s’est donc tournée depuis quelque peu vers le ministère de l’industrie pour demander l’application d’un droit antidumping contre les importations en provenance d’Egypte, en fournissant un ensemble de preuves.

La requête de Cema vise indirectement à contrer les produits chinois, mais également le panneau latté de fabrication égyptienne qui fait l’objet de dumping, selon les conclusions de l’entreprise.
En attendant de connaître la suite que donnera le ministère de l’industrie à cette requête, Cema Bois de l’Atlas boucle une année 2013 difficile. Son chiffre d’affaires baisse de plus de 15%, à près de 460 MDH. Le contreplaqué qui générait 80% de l’activité de l’entreprise n’en représente plus actuellement que 60%.

Frappé de surcroît par un redressement fiscal, l’industriel dégage au final un déficit de 50 MDH. A vrai dire, sur ses 5 derniers exercices, Cema n’a réalisé qu’une seule année bénéficiaire, 2010, et encore celle-ci a pu être sauvée grâce à une opération non récurrente de cession d’un terrain. C’est que l’opérateur connaît une série noire depuis 2009. Cette dernière année a été marquée par un conflit social qui a perturbé son activité. Par la suite, la demande étrangère de Cema s’est contractée dans le contexte de crise international.

L’interdiction d’exportation de bois brut national, entrée en vigueur en 2010, est venue enfoncer le clou pour l’entreprise qui acheminait de la matière première vers l’étranger. Plus récemment, la concurrence accrue sur le contreplaqué, cœur de métier de Cema, et son remplacement progressif sur le marché national par des produits alternatifs (MDF, panneaux de particules…) est venu aggraver la situation.
Mais l’entreprise prépare la riposte.

Elle a réalisé en 2013 une augmentation de capital de 200 MDH (les capitaux propres sont établis à 743 MDH à fin 2012). Ces ressources devraient servir à développer l’outil industriel afin de permettre à Cema de se lancer dans de nouvelles activités. Dans le viseur de l’entreprise, la fabrication de kits de cuisine et de meubles à base de panneaux de particules, des intrants qu’elle produit déjà.

Ces nouveaux produits devraient être commercialisés auprès des promoteurs immobiliers et des revendeurs. L’incursion de Cema sur ce nouveau marché est facilitée par l’application de la taxe forestière de 12% aux produits finis en bois importés introduite par la Loi de finances 2012. Ce prélèvement, qui ne s’appliquait jusqu’alors qu’à la matière première transformée au Maroc, renforce la compétitivité des prod uits locaux finis en bois.
Source : La Vie économique


Dernière édition par abdel62 le Sam 29 Mar 2014 - 9:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Articles presse: ENVIRONNEMENT - ENERGIE - AGRICULTURE   Ven 5 Oct 2012 - 8:33

Economie
Aérien. Hausse de 6,3% du trafic aérien en août dernier. Les aéroports du Maroc ont enregistré, en août dernier, une hausse de 6,3% du nombre de passagers transportés par rapport à la même période de l'année précédente, selon les dernières statistiques rendues publiques par l'Office National des Aéroports (ONDA). Au total, le nombre de passagers ayant transité par les aéroports du Royaume durant cette période s'élève à plus de 1,49 million, dont 703.622 passagers enregistrés à l'aéroport Mohammed V, 282.005 à l'aéroport Marrakech-Menara et 136.524 passagers à l'aéroport Agadir-Al Massira.

Médias sociaux. Facebook revendique plus d'un milliard d'utilisateurs actifs. Facebook a annoncé jeudi avoir franchi en septembre le seuil du milliard d'utilisateurs actifs, dont 600 millions sur mobile. L'action du réseau social a perdu 40% de sa valeur depuis son introduction en Bourse en mai à 38 dollars. Jeudi vers 15h40 GMT, Facebook s'échangeait à 22,02 dollars, en légère hausse de 0,19% sur le Nasdaq. Facebook a publié un chiffre d'affaires en hausse de 32% à 1,18 milliard de dollars au deuxième trimestre.

Partenariat. Signature d'un accord de coopération Casablanca Finance City et The City UK. Casablanca Finance City (CFC) et The City UK, une institution indépendante chargée de la promotion des services financiers en Grande-Bretagne et à l'étranger, ont signé, jeudi à Londres, un accord visant à renforcer les relations de coopération entre les deux organismes. En vertu de cet accord, The City UK s'engage à apporter à CFC l'assistance nécessaire pour le développement des marchés des produits dérivés et des capitaux. Les deux partenaires s'engagement également à approfondir leur coopération dans le domaine de la formation financière.

Salon. Med-IT lance le 1er baromètre des DSI au Maroc. Le Salon Med-IT s'associe avec le cabinet Infominéo et l'APEBI, la Fédération Marocaine des professionnels des TIC, et lance le 1er baromètre DSI au Maroc. Ce baromètre a pour objectif de faire un état des lieux de l'intégration des TIC dans l'entreprise marocaine, de mieux cerner les besoins des décideurs IT, leurs priorités pour 2013, ainsi que mesurer l’adéquation entre leurs besoins et les solutions proposées sur le marché.

Bourse. Hausse de 4% des ventes locales de la Sonasid au 1er semestre 2012. Le volume des ventes locales du groupe Sonasid a augmenté de 4%, au 1er semestre 2012, et celui à l'export s'est maintenu stable, par rapport à la même période de l'année écoulée, a indiqué jeudi à Casablanca, le directeur général du groupe, M. Ayoub Azami. Ce résultat est le fruit du plan d'action stratégique mis en place en 2011 et "des efforts déployés pour garder notre part de marché et faire face à la pression sur des prix", a-t-il expliqué lors d'une conférence de presse pour la présentation des résultats au titre du premier semestre 2012.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Articles presse: ENVIRONNEMENT - ENERGIE - AGRICULTURE   Ven 5 Oct 2012 - 8:32

Actualité
Activités Royales. SM le Roi préside un Conseil des ministres. Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a présidé, jeudi au Palais Royal à Marrakech, un Conseil des ministres. Au début des travaux du Conseil, le ministre de l'économie et des finances a présenté un exposé sur les orientations générales du projet de loi de finances 2013, indique un communiqué du Cabinet Royal. Au cours des travaux de ce Conseil, SM le Roi, que Dieu L'assiste, a nommé M. Ali Fassi Fihri au poste de Directeur Général de l'Office National de l'Electricité et de l'Eau Potable.

Délocalisation. Air France délocalise des emplois au Maroc. Des salariés d’une usine de maintenance de la compagnie aérienne française, située près de Toulouse, ont dénoncé avant hier la suppression d’une centaine de postes sur 450, qui devraient être délocalisés au Maroc. La direction a en effet reconnu qu’une partie de son activité d’entretien des avions sera « externalisée » vers le Maroc dans le cadre de son plan de restructuration, « Transform 2015 ».

Religion. Exode massif des imams marocains vers les pays du Golfe. Les mosquées marocaines seraient-elles sur le point de se vider des imams expérimentés? Nombreux sont en effet les religieux qui fuient le royaume vers des horizons prometteurs. Les Emirats arabes unis et le Koweït, notamment, sont les destinations favorites des religieux. Dans les pays du Golfe, les rémunérations sont très motivantes, aucune comparaison avec les 1000 dhs mensuels que leurs versent le ministère des Habous et des Affaires islamiques. (Source : Yabiladi)

Emploi. L'ANAPEC propose 18.343 offres d'emplois pour 132.163 demandes. L'avis est unanime au niveau des cabinets de recrutement au Maroc, le marché de l'emploi vis des heures sombres en cette année 2012, une répercussion de la crise mondiale qui a touché le Maroc dont les investissements étrangers et l'économie dépend pour beaucoup de l'Europe, et qui dit crise de l'emploi en Europe dit crise au Maroc, de plus les chiffres officiels montrent une baisse de la population active entre 2011 et 2012, tandis que le chômage est passé de 9,1 à 10% pour cette même période.

Ministère. L'embarcation supposée être « le bateau de l'avortement » n'est qu'un voilier de croisière. L'embarcation supposée être « le bateau de l'avortement » n'est qu'un voilier de croisière arrivé le 2 septembre à Marina Smir, dans la ville de Md'iq, a affirmé jeudi le ministère de l'Intérieur. Sitôt avisées, les autorités publiques ont attiré l'attention de l'équipage du voilier sur la nécessité du respect des dispositions légales, après quoi ledit voilier a quitté les eaux territoriales marocaines.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Articles presse: ENVIRONNEMENT - ENERGIE - AGRICULTURE   Jeu 4 Oct 2012 - 8:25

Economie
Hôtellerie. Accor primé pour sa diversité. Accor Maroc, lauréat du trophée de la diversité 2012 dans la catégorie «Recrutement et intégration de catégories défavorisées». Cette distinction a été remise au groupe hôtelier lors de la première édition des «Trophées marocains de la diversité». Accor est récompensé pour son engagement à intégrer les jeunes en échec scolaire dans la vie active, à travers son centre de formation par apprentissage. Ce centre a vu le jour en 2006, en partenariat avec le centre de coopération allemande GTZ. (Source : Les Echos)

MED IT. 4ème salon international des technologies de l’information du 13 au 15 novembre. Sur un marché en pleine croissance, soutenu par le Plan Maroc Numeric 2013, le salon Med-IT qui acceuille chaque année 4.500 visiteurs professionnels et 180 exposants, est une vitrine des technologies innovantes au service des entreprises sur le marché marocain. L’événement s’est imposé comme un rendez-vous apprécié par les décideurs pour découvrir de nouveaux matériels et solutions IT, s’informer sur les grandes tendances du marché et nouer des partenariats avec les entreprises étrangères participant au salon.

High-tech. Le mini-iPad serait présenté fin octobre. Le groupe américain a débuté la production d'un iPad plus petit, selon le Wall Street Journal. Apple pourrait bientôt disposer d'une offre lui permettant de cibler une population plus large, et particulièrement les plus jeunes. Selon le Wall Street Journal, le groupe américain a débuté la production d'un iPad plus petit. La présentation serait programmée pour la fin du mois. Apple a longtemps rechigné à décliner son iPad en versions plus petites.

Ciments. Hausse de 6% des ventes ciment de Holcim au premier semestre 2012. Le groupe cimentier Holcim Maroc a enregistré une hausse de 6% de ses ventes ciment au premier semestre 2012 avec un volume de 1,958 million de tonnes contre 1,851 million de tonnes à la même période de l'année écoulée. Le même constat de performance a concerné les ventes de granulats avec un volume de 517.000 tonnes contre 482.000 tonnes, soit une progression de 7%, et du béton prêt à l'emploi (BPE) avec 296.000 mètres cubes contre 272.000 m3 (+9%), a indiqué, mercredi à Casablanca, le président du directoire du groupe Dominique Drouet.

Investissements. L'AMDI lance sur CNN International un spot média "Invest in Morocco". L'Agence Marocaine de Développement des Investissements (AMDI) a lancé, lundi, une campagne de promotion de l'investissement au Maroc sur la chaîne CNN International Europe/Middle East/Africa, à travers la diffusion d'un spot publicitaire « Invest in Morocco ». La campagne comprend un volet digital, avec la publication de bannières sur CNN International.com, CNN.com, CNNMoney.com et CNNArabic.com, indique un communiqué de l'AMDI.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Articles presse: ENVIRONNEMENT - ENERGIE - AGRICULTURE   Jeu 4 Oct 2012 - 8:23

Actualité
Activités Royales. SM le Roi reçoit le président du gouvernement espagnol. Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a reçu, mercredi au Palais Royal à Marrakech, le président du gouvernement espagnol, M. Mariano Rajoy, qui effectue une visite officielle au Maroc. M. Rajoy était accompagné, lors de cette audience, du ministre espagnol des Affaires Etrangères, M. Jose Manuel Garcia-Margallo, du Conseiller diplomatique et Directeur du cabinet du président du gouvernement, M. Jorge Moragas, et de l'ambassadeur du Royaume d'Espagne au Maroc, M. Alberto José Navarro.

Transports. La grève des employés du Tramway Rabat-Salé perturbe le trafic. Un communiqué de la société d'exploitation Transdev indique que les horaires de passages des trams a connu un changement mercredi suite à la grève engagée par les contrôleurs et conducteurs du Tramway durant la journée. Ainsi, la ligne 1 est opérationnelle de 07heures à 10 heures et de 16 heures à 19 heures sur des intervalles de 15 minutes, alors qu'aucun service n'est assuré au niveau de la ligne 2. Le bureau syndical avait décidé d'engager une grève mercredi suite au licenciement d'un contrôleur "pour faute grave".

Divers. 18 blessés dans un carambolage au niveau de la rocade Rabat-Salé. Dix huit personnes ont été blessées à différents degrés, mercredi, dans un carambolage survenu au niveau de la rocade Rabat-Salé. Cet accident, qui a eu lieu vers 9h00, a impliqué dix véhicules (cinq légers et cinq poids lourds) en provenance de Sala-Al-Jadida et se dirigeant vers Rabat, ont précisé les autorités locales. Les services de la protection civile tentent toujours de dégager des blessés restés bloqués à l'intérieur de leurs véhicules.

Sahara marocain. L'Espagne salue les efforts "sérieux et crédibles" consentis par le Maroc en vue de parvenir à une solution politique. Dans la déclaration conjointe sanctionnant les travaux de la 10ème Réunion de haut niveau Maroc-Espagne, tenue à Rabat, les deux parties ont souligné l'importance de la reprise des négociations sur la question du Sahara sur des "bases solides conformément aux résolutions et paramètres clairement définis par le Conseil de Sécurité, dont notamment le réalisme et l'esprit de compromis afin de parvenir à une solution politique à ce différend qui n'a que trop duré".

Sahara marocain. Des jeunes occupent le siège de la Minurso à Smara. La représentation de la Minusro à Smara a connu, avant hier, l'arrivée d'invités particuliers. Un groupe de sept personnes a occupé les lieux. Des revendications sociales sont à l’origine de cette opération. Les jeunes demandent principalement de l’emploi, bien qu’il soit également question des ressources naturelles qui ne profiteraient pas aux autochtones de la région et de la répression des forces de l'ordre contre les sahraouis. (Source : Yabiladi)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Articles presse: ENVIRONNEMENT - ENERGIE - AGRICULTURE   Mer 3 Oct 2012 - 8:26

Economie
Télécoms. Inwi prépare une grande réunion des inconditionnels de Facebook. Du 20 au 21 octobre 2012, près de 300 passionnés locaux de Facebook sont attendus à la première édition des « Inwidays ». L’évènement organisé par Inwi, l’opérateur alternatif des télécommunications se déroulera à Casablanca. Les inscriptions sont d’ailleurs ouvertes depuis le 25 septembre sur le site www.inwidays.ma. L’objectif de la rencontre qui se déroulera sous forme de séminaire et de compétition est de faire découvrir et discuter autour des technologies du plus grand réseau social de l’heure.

Automobile. Jacques Prost, nommé Directeur Général du groupe Renault au Maroc. L'actuel directeur de l'ingénierie mécanique du groupe Renault au Maroc, M. Jacques Prost, a été nommé au poste de directeur général du groupe au Royaume, et ce à compter du 1er novembre prochain. Rattaché à la direction des opérations de la Région Euromed-Afrique, Jacques Prost succède à Michel Faivre- Duboz, qui a fait valoir ses droits à la retraite, après 39 ans au sein du Groupe, indique mardi un communiqué du groupe.

Dette. Baisse de plus de 72% des charges de la dette extérieure publique à fin juin dernier. Les charges de la dette extérieure publique ont atteint environ 4,90 milliards de dirhams (MMDH) à fin juin dernier contre plus de 17,53 MMDH à fin 2011, en baisse de 72,06%, selon la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE). Cette régression résulte de la baisse des charges en principal de 11,87 MMDH à fin 2011 à 3,30 MMDH à fin juin dernier, et des charges en intérêt de 5,67 MMDH à fin 2011 à 1,59 MMDH à fin juin 2012, précise la DTFE dans son bulletin mensuel de la dette extérieure publique pour le mois de juin.

Ferroviaire. L'ONCF a lancé de nombreux chantiers destinés à répondre aux attentes des voyageurs. Ces nouveaux chantiers concernent les quatre composantes majeures de l'offre ferroviaire, à savoir les gares, les trains, les produits commerciaux et les services. Ils ont été conçus sur la base des résultats de plusieurs études de marché et des attentes exprimées par les voyageurs à travers des sondages. Concernant les trains, l'ONCF a entrepris un vaste programme de modernisation de la totalité du parc de matériel composé de 311 voitures classiques et de 14 trains automoteurs.

Pêche. Hausse de la production Nationale de la Pêche Côtière et Artisanale à fin août 2012. La production nationale de la pêche côtière et artisanale des huit premiers mois de 2012 s'est élevée à 647.278 tonnes pour une valeur de 3,349 milliards de dirhams, selon des statistiques de l'Office national des pêches (ONP). Ces débarquements ont enregistré une augmentation de 38% en volume et de 3% en valeur en comparaison avec la même période de 2011. Cette progression en volume et en valeur est due à l'importance des apports de la flottille sardinière opérant aux ports de Lâayoune et TanTan, ajoute un communiqué de l'ONP.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Articles presse: ENVIRONNEMENT - ENERGIE - AGRICULTURE   Mer 3 Oct 2012 - 8:23

Actualité
Enquête. 1 Marocain sur 3 "satisfait ou très satisfait" de la vie. Un Marocain sur trois serait " satisfait ou très satisfait" de la vie et un peu moins du quart en serait "moyennement" satisfait, alors que 46% se déclarent " insatisfaits", indique l’enquête nationale sur le bien-être du Haut commissariat au plan du Maroc (HCP), dont les résultats ont été rendus publics lundi à Rabat. La satisfaction de la population à l’égard de la vie est fortement influencée par l’âge et augmente avec le niveau d’instruction et l’échelle socioprofessionnelle, du fait que la satisfaction globale est d’autant plus élevée que le revenu augmente.

Divers. Les forces de l'ordre attaquées à coups de pierres dans un quartier à Tanger. Les forces de l'ordre ont été attaquées, mardi dans le quartier « Ard Daoula » à Tanger, à coups de pierres par des habitants lorsqu'elles sont venues exécuter un ordre d'évacuation prononcé par le tribunal de première instance à l'encontre d'un résident de ce quartier, apprend-on auprès des autorités locales. Face aux tentatives visant à les empêcher d'accomplir leur mission, les forces de l'ordre ont du faire usage de gaz lacrymogène afin de disperser les manifestants.

Société. Le directeur d’Amnesty Maroc voudrait des cimetières ‘Laïcs’. « Ils nous séparent dans la vie, ils ne doivent pas pouvoir faire de même de nous dans la mort ». Ainsi s’exclama Mohamed Sektaoui, directeur d’Amnesty Maroc, s’insurgeant contre l’existence au Maroc de carrés séparés sur fonds religieux. Il plaida pour des cimetières laïcs ou nulle discrimination à caractère religieux ne doit être de mise. Selon lui les cimetières doivent être ouverts à tous, musulmans, juifs, chrétiens ou athées.

Enseignement. Plus de 1.400 plaintes parvenues au centre électronique 'Insat' depuis son lancement. Le centre électronique "insat", mis en place par le ministère de l'éducation national, le 17 septembre dernier, a reçu depuis son lancement un total de 1404 plaintes à propos de 404 établissements scolaires, indique un communiqué du ministère. La cellule chargée de traiter ces plaintes a enregistré le règlement de 415 plaintes reçues à travers le numéro vert et Internet, tandis que 140 autres plaintes ont été traitées et 133 fausses plaintes ont été rejetées.

Afrique. Le Forum économique 2012 sur l'Afrique jeudi à Paris avec la participation du Maroc. L'édition 2012 du Forum économique international sur l'Afrique, un événement annuel organisé par le Centre de Développement de l'Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE), se tiendra jeudi au siège de l'organisation à Paris, avec la participation du Maroc. Cette année, l'accent sera mis sur la jeunesse africaine : formation, emploi et avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Articles presse: ENVIRONNEMENT - ENERGIE - AGRICULTURE   Mar 2 Oct 2012 - 8:22

Economie

Aérien. La RAM lancera 3 vols par semaine entre Madrid à Tanger le 11 Octobre. La Royal Air Maroc vient de renforcer les liens aériens entre l´Espagne et le Royaume du Maroc avec le lancement de la route aérienne Madrid-Tanger à partir du 11 octobre 2012, indique un communiqué de la compagnie aérienne nationale. Les billets de cette nouvelle ligne sont déjà mis en vente. Les avions de la RAM vont relier la capitale espagnole à la principale métropole du nord du Maroc avec trois vols hebdomadaires : lundi, jeudi et dimanche.
BAM. Appréciation de 0,25% du dirham par rapport à l'euro du 20 au 26 septembre 2012. Le dirham s'est apprécié, au cours de la période allant du 20 au 26 septembre 2012, de 0,25% par rapport à l'euro et s'est déprécié de 1,08% par rapport au dollar, a indiqué Bank Al-Maghrib. Les avoirs extérieurs nets de la Banque centrale se sont établis à 134,7 milliards de dirhams (MMDH), en baisse de 1,6% depuis le début de septembre et de 19,2% depuis le début de l'année, selon les indicateurs hebdomadaires de Bank Al-Maghrib publiés récemment.
Automobile. Honda rappelle 600.000 véhicules en Amérique du Nord, problème de direction. Le constructeur automobile japonais Honda a rappelé 600.000 véhicules supplémentaires en Amérique du Nord pour un problème de durite de direction assistée, selon un communiqué reçu lundi. "Honda a étendu un rappel datant de mai 2012 et portant sur un problème de durite de direction assistée de berlines Acura TL modèles année 2007 à 2008, pour y inclure environ 572.000 berlines Honda Accord V6 modèle 2003-2007 aux Etats-Unis", indique le communiqué.
Développement. La BERD réaffirme son soutien aux efforts de développement du Maroc. La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD, basée à Londres) a réaffirmé, lundi, son soutien aux efforts de développement du Maroc, qualifiant le Royaume de bonne destination pour les affaires. « Le Maroc a entrepris d'importantes réformes économiques et politiques, qui ont recueillies le soutien du conseil d'administration de la banque », a indiqué Sir Suma Chakrabarti, Président de la BERD, lors d'une conférence de presse tenue au siège de la banque.
Banques. La BMCE Bank renforcera ses fonds propres et quasi-fonds propres de 4 MMDH. Le Groupe BMCE Bank renforcera ses fonds propres et quasi-fonds propres de 4 milliards de dirhams (MMDH), a annoncé, lundi à Casablanca, l'administrateur directeur général délégué M. Brahim Benjelloun-Touimi. Le Conseil d'Administration compte soumettre à une prochaine assemblée Générale la résolution d'augmenter en numéraire le capital de la banque de 2 MMDH et de procéder à l'émission d'une dette subordonnée de 2 autres MMDH, a-t-il indiqué.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Articles presse: ENVIRONNEMENT - ENERGIE - AGRICULTURE   Mar 2 Oct 2012 - 8:21

Actualité

Message Royal. Message de félicitations de SM le Roi au président de la République de Chypre. SM le Roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations au président de la République de Chypre Dimitris Christofias, à l'occasion de la fête de l'indépendance de son pays. Dans ce message, SM le Roi exprime ses chaleureuses félicitations et ses meilleurs vœux de santé et de bonheur à M. Christofias et de davantage de progrès et de prospérité au peuple chypriote ami.
Emploi. Le Maroc 2ème marché de l’emploi pour les ingénieurs espagnols. Avec la crise qui sévit en Espagne, de plus en plus d’ingénieurs espagnols viennent s’installer au Maroc pour y travailler, en particulier dans le secteur de l’énergie et des infrastructures. Le royaume, qui souffre d’un manque de main d’œuvre qualifiée, n’a pas d’autre choix que de faire appel à cette expertise étrangère. Il faut dire qu’avec les grands projets d’infrastructures et d’énergies en cours ou en gestation, le Maroc a des allures d’eldorado pour les ingénieurs ibères. (Source : Yabiladi)
Avortement. Un bateau pour l'avortement au large du Maroc. Un «navire pour l'avortement» néerlandais a, pour la première fois, mis le cap sur un pays musulman, le Maroc, pour offrir des conditions sanitaires améliorées à cette pratique illégale mais très répandue dans le royaume. L'ONG à l'origine de l'opération «Women on waves» assure «être en mesure de fournir aux femmes des avortements médicaux légaux en vertu du droit néerlandais, en naviguant dans les eaux internationales».
Justice. Report au 15 octobre de l'examen de la plainte déposée par SA le prince Moulayí Hicham contre Abdelhadi Khairat. Le tribunal de première instance de Casablanca a décidé, lundi, le report au 15 courant de l'examen de la plainte pour "insultes et diffamation" déposée par SA le prince Moulay Hicham contre le directeur des publications "Al Ittihad Al Ichtiraki" et "Libération", Abdelhadi Khairat. Ce report a été décidé après que la cour ait constaté l'existence de bons offices pour résoudre le litige à l'amiable et que le différend entre les deux parties ne réside plus que dans la formulation du communiqué d'excuses.
Ministère. Lancement de la nouvelle version du site web du ministère de la Communication. Le ministère de la Communication a lancé, lundi, la nouvelle version de son site web institutionnel www.mincom.gov.ma. Le lancement du nouveau site s'inscrit dans le cadre "du renforcement de la présence du ministère sur la scène médiatique nationale, de l'adaptation aux évolutions incessantes des nouvelles technologies de l'information", indique ce département dans un communiqué. Cette refonte a également pour objectif de "prodiguer davantage de moyens de communication avec les professionnels", souligne-t-on.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Articles presse: ENVIRONNEMENT - ENERGIE - AGRICULTURE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Articles presse: ENVIRONNEMENT - ENERGIE - AGRICULTURE
Revenir en haut 
Page 2 sur 17Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bourse Maroc :: Articles de presse المقالات الصحفية-
Sauter vers: