Forum Bourse Maroc

منتدى بورصة الدارالبيضاء
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  Règlement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Etudes - Mémoires

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
Admin

Nbre méssages : 2814
Réputation : 36
Inscris le : : 11/08/2008

MessageSujet: Etudes - Mémoires   Mer 24 Mar 2010 - 16:29

Postez ou demander l'aide que vous recherchez pour vos travaux de recherche.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
Admin

Nbre méssages : 2814
Réputation : 36
Inscris le : : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Etudes - Mémoires   Mer 24 Mar 2010 - 16:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Université
Mohamed 1er


Faculté des Sciences Juridiques Economiques et
Sociales


Oujda



Mémoire pour l'obtention de licence en
sciences économiques et gestion


Option : Gestion Comptable et
Financière


Département : sciences de
gestion


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Introduction en bourse

Cas de vnc





Encadré
par :


MR.Elkebir ELAKRY




Réalisé par :

MAACHE Abdelhalim

N°INS : 5909







Année Universitaire : 2006 /
2007


Je dédie ce travail à la plus belle mère
des mères, à la plus jolie perle, à celle qui n'a jamais
cessé de prier pour que Dieu me protège et de faire mon
meilleur.

A mon père pour son dévouement.

Au Monsieur qui j'ai grandi sous ses conseils et qui a
jalonné mon parcours afin de savoir faire et savoir penser.

A mes frères et mes soeurs avec qui je partage le
sang, la caresse, tendresse de nos parents.

A tous les étudiants qui méritent et qui
consacrent tous leur temps à l'étude et ne regrettent jamais de
le faire.

A ceux qui considèrent l'ambition, la volonté et
la persévérance des instruments pour aboutir à la cible
désirée.

A ceux qui ont pour vacation la paix, la
sérénité et la prospérité.

A ceux qui auront l'occasion d'avoir ce modeste
travail entre
les mains.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Au préalable, je tiens à
remercier mon professeur Mr Elkebir ELAKRY pour ses
conseils
ingénieux et ses directives judicieuses.

Je remercie également tous les
enseignants de la filière des Sciences économiques et de gestion,
notamment ceux de l'option Gestion comptable et financière, et sans
oublier mes collègues :

EL MOUSSAOUI Mohamed, LAGHZAOUI Zakaria et BAOUCHI
Morad, et
tous ceux qui ont participé de près ou de loin pour la
réalisation de cet humble et modeste travail.

Sommaire


Introduction

6


Chapitre
1 : Enjeux
stratégiques

8


Section
1 : Présentation du
marché boursier

8


Paragraphe
1 : la bourse de
Casablanca

8


Paragraphe
2 : Le marché
boursier

9


Paragraphe
3 : Le rôle
économique de la bourse

12


Paragraphe
4 : L'organisation de la
bourse de Casablanca

12


Paragraphe
5 : Les marchés de
cotation

14


Paragraphe
6 : La structure du
marché boursier

17


Section
2 : Souscrire à une
introduction en Bourse

18


Paragraphe
1 : Qu'est-ce qu'une
introduction en Bourse

18


Paragraphe
2 : Quand doit-on souscrire
à une introduction en

19


Paragraphe 3 :
Comment souscrire
à une introduction en

19


Paragraphe
4 : Combien coûte une
souscription en bourse ?

20


Section
3 : L'opportunité
d'introduction en bourse

20


Paragraphe
1 : Principales
conditions d'éligibilité à la cote

21


Paragraphe
2 : L'analyse de
l'environnement

26


Paragraphe
3 : Analyse de la firme


27


Paragraphe
4 : analyse
financière et évaluation de l'entreprise

28


Paragraphe
5 : Motivation du
personnel

28


Paragraphe
6: Préparation de
l'entreprise et son actionnariat

29


Section
4 : Motivations et facteurs de
réticence

30


Paragraphe
1 : Les motivations d'une
introduction en bourse

30


Paragraphe
2 : Contraintes et facteurs
de réticence

35


Chapitre
2 : Procédures


46


Section
1 : La note de
l'information

46


Section
2:Les principales étapes de
l'introduction en Bourse

48


Section
3 : La réalisation de
l'introduction en bourse

50


Section
4 : Les conditions de maintien
a la cote

64


Chapitre
3 - Le comportement financier des
PME cotées

68


Section1 :
L'évolution de la
gouvernance des PME cotées

70

Paragraphe 1: PME et cotation en bourse
....66


Paragraphe 2: La problématique à la
lumière des théories de la gouvernance ....67


Paragraphe 3: L'impact de la cotation en
bourse sur
la performance ...72



Section
2 - Les spécificités
de la logique financière dans les PME

81

Paragraphe 1: Les caractéristiques de PME
cotées ..................................77


Paragraphe 2: Les politiques financières des
PME cotées..........................78



Section
3 : La politique de dividendes
des PME cotées (Cas des PME Françaises)

86




Conclusion

89


Bibliographie

91




Introduction




Si l'on juge par l'expérience des dernières
décennies, la croissance économique est le fruit d'une alchimie
complexe que tous les gouvernements cherchent à maîtriser sans
toujours y parvenir.

Un pays ne peut se développer que dans la mesure
où il dispose de capitaux suffisants et les affectent à bon
escient.

L'ampleur des besoins des capitaux de l'économie
suppose un système de financement adapté aux exigences d'un
contexte nouveau. Face à une situation caractérisée par un
fléchissement de l'épargne des ménages, une insuffisance
de la structure financière des entreprises et un
déséquilibre des finances publiques, apparaît plus que
jamais la nécessité d'un marché boursier moderne qui soit
le lieu de rencontre d'une offre de capitaux à long terme et d'une
demande solvable.

En effet, le marché financier présente plusieurs
fonctions économiques et stratégiques : c'est un instrument
de libéralisation économique, de mobilisation de
l'épargne, favorise la mutation des structures de production à
travers l'acquisition d'actifs ou par la prise de contrôle d'autres
sociétés qui peuvent être financées par
l'émission de titres sans faire appel la trésorerie de
l'entreprise : de diffusion de capital des entreprises : et ce
grâce aux introductions en bourse (le capital de l'entreprise devient
mobile) et aux émissions d'actions en numéraire (l'entreprise
peut compter sur les nouveaux actionnaires pour une prochaine collecte
de
l'épargne ).

Or, si aujourd'hui si le Maroc est doté d'une bourse
moderne, dont l'organisation et les règles de fonctionnement convergent
vers les meilleurs standards internationaux, elle souffre toujours de
son
étroitesse à cause du faible nombre d'entreprises qui y sont
cotées (64 sociétés au début de 2OO7).

Il est vrai que la décision d'introduction en bourse
revient au plein gré de l'entreprise qui reste libre de choisir le mode
de financement qui lui convient. Cependant ceci ne nous désengage pas de
l'obligation de sensibiliser les chefs d'entreprises quand aux avantages
acquis
lors d'une introduction en bourse.

Le présent travail cherche à présenter
les principaux enjeux stratégiques d'une introduction en bourse et
à relever les procédures boursières d'introduction ainsi
que le comportement financier des PME après leurs cotations en
bourse.

Notre problématique s'articule autour des
questions
suivantes :


Pourquoi la réforme n'a pas été
suivie par un élargissement de la cote ? Est-ce l'échec de
la réforme ? Est-ce la complexité de l'opération de
l'introduction ? Est-ce la nature des entreprises (la plupart sont des
PME) ? Ou le comportement des entreprises marocaines qui expliquent
cette
étroitesse de la bourse de Casablanca ?


Pour mener à bien cette réflexion nous avons
articulé autour des chapitres suivants:

sommaire
suivant



google_protectAndRun("ads_core.google_render_ad", google_handleError, google_render_ad);


Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
Admin

Nbre méssages : 2814
Réputation : 36
Inscris le : : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Etudes - Mémoires   Mer 24 Mar 2010 - 16:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Université
Hassan II - Aîn
Chok


FACULTE DES SCIENCES JURIDIQUES ECONOMIQUES
ET
SOCIALES


Mémoire de fin
d'études :


« Le marché boursier
marocain : de la léthargie à la modeste relance
boursière »


Amina TOUROUGOU

Promotion 2006 - option Economie et Gestion

Sous la direction de : M. HILAL

REMERCIEMENTS

La rédaction de ce mémoire m'a permis de rencontrer
des gens nouveaux, qui m'ont apporté beaucoup d'aide et de soutien dans
mes recherches et que je souhaite aujourd'hui remercier.

Tout d'abord, je tiens à remercier mon directeur de
mémoire M.Hilal, qui est

en grande partie à l'origine de réussite de ce
mémoire, et qui m'a encadré tout au long de mon travail.

Au cours de cette année, une autre personne a fortement
influencé mes choix quant à l'orientation de mon mémoire
et à l'intérêt que je porte à tout ce qui touche au
domaine de la bourse et notamment le domaine d'investissement boursier.
Je
souhaite donc ici saluer Zineb MOQSID, chargée des ressources humaines,
au sein de la Bourse de Casablanca, qui m'a apporté un regard
éclairé et objectif sur le travail réalisé. Et qui
m'a aidé à approfondir ma recherche par divers documents et
brochures.

Enfin, je remercie tous ceux qui m'ont apporté leur
soutien et leur aide au cours de cette année, ainsi que ma famille et
plus spécialement mon cousin, sans qui l'achèvement de ce travail
aurait été beaucoup plus difficile et que je

considère, dans un tout autre domaine, parmi cette
catégorie de gens

particulièrement compétents.

DEDICACE

C'est à vous, mon die que je dédie cet humble
travail.

Vous qui m'assisté tout au long des différentes
étapes qui ont abouti à ces résultats.

Merci mon dieu.



Je dédie ce modeste travail à ma mère
qu'elle trouve ici le témoignage

De mon affection, mon amour, mon admiration et ma
reconnaissance
pour tous les sacrifices eus à mon égard.

A mes frères et soeurs aux quels je souhaite bonheurs et
plénitudes.

A tous mes amis je présente ma profonde affection avec
tous mes souhaits de bonheur et de réussite.

A tous ceux que j'aime, qu'ils trouvent ici
l'expression de mon
respect et mon grand attachement.

Sommaire

INTRODUCTION GENERAL

ORIGINE DU SUJET 6

DÉFINITION DE LA PROBLÉMATIQUE
6

ANNONCE DU PLAN 7

PARTIE I: EVOLUTION DE LA FINANCE DIRECTE À
TRAVERS LE MONDE


CHAPITRE I : LA NAISSANCE DES MARCHÉS
BOURSIERS
8


SECTION 1 : BRÈVE HISTOIRE DES
BOURSES
8

Paragraphe 1 : les
« sociétés » temporaires de
capitaux
8

Paragraphe 2 : Les Bourses
« sauvages »
8

Paragraphe 3 : une organisation progressive
libre ou réglementée
8

SECTION 2 : LE CONTEXTE DE L'ÉVOLUTION DU
MARCHÉ DE LA BOURSEAU 20ÈME SIÈCLE

9

Paragraphe 1 : l'excèdent pétrolier
et l'octroi des crédits
9

Paragraphe 2 : de la crise économique
à l'évolution du secteur boursier dans les pays
développés
9

SECTION 3 : L'ÉVOLUTION DU MARCHÉ BOURSIER
DANS LE TIERS MONDE
10

Paragraphe 1 : La notion d'émergence
boursière
10

Paragraphe 2: De la crise économique à
l'évolution des marchés boursiers
10

CHAPITRE II : BOURSE DES VALEURS DE
CASABLANCA, UN VECTEUR STRATÉGIQUE DE LA POLITIQUE
FINANCIÈRE
12


SECTION 1 : L'UTILITÉ DE LA BOURSE DANS UNE
ÉCONOMIE
12

Paragraphe 1 : Pour les
investisseurs
12

Paragraphe 2 : Pour les
épargnants
12

SECTION II : L'ÉVOLUTION DE LA PLACE
CASABLANCAISE, DU DÉBUT DES ANNÉES 70 À NOS JOURS

12

Paragraphe 1 : La décennie 70, Une phase
oisive du marché boursier
13

Paragraphe 2 : La décennie 80, une phase
de
transition
13

Paragraphe 3 : La décennie 90, vers
l'édification d'un marché financier
14

Paragraphe 4 : la bourse de nos jours,
Modernisation du marché...
15

Le Masi el le Madex 16

Les Nouveaux Indices : MASI Flottant et MADEX
Flottant
17

PARTIE II: LES GRANDS AXES DE LA RÉFORME
BOURSIÈRE


CHAPITRE I: L'ORGANISATION ET LA GESTION
DE LA
BOURSE DES VALEURS DE CASABLANCA
22


SECTION 1 : LE STATUT JURIDIQUE DE LA BOURSE ET
LES
DIFFÉRENTS MARCHÉS BOURSIERS
22
ERREUR !
SIGNET NON
DÉFINI.


Paragraphe 1 : Le statut juridique
22


Paragraphe 2 : Les intervenants
du Marché Boursier
23

Paragraphe 3 : le fonctionnement du
marché
23

La structure du marché 23

Les systèmes de cotation électronique 24

Paragraphe 4 : la protection des
investisseurs
24

SECTION 2 : LES SOCIÉTÉS DE BOURSE 25

Paragraphe 1 : Les intermédiaires de
bourse
25

Paragraphe 2 : Les différentes
catégories des titres
25

A- Les actions : 25

B- Les obligations : 26

SECTION 3 : LA PROTECTION DE LA CLIENTÈLE
26

CHAPITRE II: LE CONTRÔLE DU
MARCHÉ BOURSIER :
28


CHAPITRE III : LES INSTRUMENTS
FINANCIERS
DE MOBILISATION DE L'ÉPARGNE
29


SECTION 1 : LES S.I.C.A.V 29

SECTION 2 : FONDS COMMUN DE PLACEMENT : (F. C.
P.)
30

SECTION 3 : OPCVM ET PERFECTIONNEMENT
SOUHAITABLES
30

PARTIE III: FISCALITÉ, PRIVATISATION ET LEUR
IMPACT SUR LA BOURSE


CH 1 : FISCALITÉ BOURSIÈRE
34


SECTION1 : STRUCTURE DES COÛTS D'INTRODUCTION
ET DE COTATION
34

Paragraphe 1 : Les Frais Préalables
à l'Introduction
34

Paragraphe 2 : Les Frais Liés à
l'Introduction
34

Paragraphe 3 : Les frais postérieurs
à l'introduction
34

SECTION 2 : LES COÛTS ET LA
FISCALITÉ
35

CHAPITRE II: RENTABILITÉ ET
FISCALITÉ BOURSIÈRE
37


SECTION I : LA RENTABILITÉ : RAISON
D'ÊTRE D'UNE BOURSE
37

Paragraphe 1 : L'efficacité de la
gestion des entreprises
37

Paragraphe 2 : Concurrence des autres
formes de
placement
37

Paragraphe 3 : La qualité de
l'épargnant marocain
38

CHAPITRE III: LA BOURSE DES
VALEURS DE
CASABLANCA ET LE
PROCESSUS DE PRIVATISATION 39


SECTION 1 : LA MISE EN PLACE DU PROGRAMME DE
PRIVATISATION
39

SECTION 2 : L'IMPACT DE LA PRIVATISATION SUR
LA LIQUIDATION DE LA BOURSE
39

SECTION 3 : L'INTRODUCTION EN BOURSE. UNE ACTION
RENTABLE POUR LES PME/PMI
------------------- 40



INTRODUCTION GENERAL

Origine du sujet

L'enseignement dispensé à l'Université
Hassan 2 au cours de ces trois années vise non seulement à nous
former aux méthodes et aux concepts de gestion et de management, mais
tend également à nous ouvrir l'esprit et à nous faire
connaître de façon plus ou moins approfondie de nombreux domaines
parallèles très différents.

Ainsi, au cours de mon parcours universitaire j'ai pu,
entre
autre, être sensibilisée au monde de la bourse.

Ce domaine, a suscité chez moi un grand
intérêt et m'a notamment donné envie d'approfondir ma
connaissance de ce mode d'investissement.

L'exercice du mémoire constituait à mes yeux un bon
moyen d'enrichir mes connaissances dans certains de ces domaines ; La
nature
même du travail demandé, recherche théorique, analyse,
synthèse et réflexion générale sur la
problématique, donnent, je pense, les éléments
nécessaires à une maîtrise assez complète du sujet
traité.

A l'heure où l'on peut parler d'un essor du monde
boursier comment pouvais-je parler de bourse sans imaginer
l'intérêt de ce mode d'investissement pour l'économie de
tout pays. Cependant, l'apport de la bourse semble encore modeste dans
certaines économies, notamment dans celles des pays
sous-développés ce qui peut provoquer une certaine
hésitation de la part des épargnants, pour les quels ce monde
reste encore ambigu.

Phénomène de mode dans un monde d'apparence? Ou
outil sérieux de réussite des investissements ? Existe-t-il un
appareil informatif capable d'attirer plus d'épargnants ?quelles
sont les garanties offertes aux investisseurs ?

La bourse de Casablanca est elle sur le bon chemin après
la réforme du 21 septembre 1993 ?

Tout l'intérêt du sujet de mon mémoire
réside dans ces quelques points. Il faut reconnaître que mon
désir de connaître le fond réel des choses dont tout le
monde parle sans réellement savoir ce dont il s'agit a été
le point de départ de mon cheminement. Sans prétendre «
avoir fait le tour » d'un sujet aussi vaste, je voulais apporter ici
quelques éclaircissements sur une approche particulière de cette
activité et donner quelques humbles éléments de
réponse à la problématique suivante.

Définition de la
problématique


Tout le monde connaît, comment le marché boursier a
"envahi" le marché financier dans tous les pays occidentaux, et ensuite
dans les pays du tiers monde. Au moment où la crise financière de
l'endettement au début des années 80 s'est éclatée,
à cause de la pénurie des ressources financières.

Une nouvelle politique financière
caractérisée par la finance directe,est devenue le moteur du
marché financier. Une politique basée sur l'emprunt et
l'épargne et le meilleur mécanisme capable a enlevé ce
défi c'est la bourse des valeurs.

Et comme le Maroc, appartient à un système
économique mondial, il est normal que notre économie suit ce
chemin de la désintermédiation. Et on, peut dire que le Maroc est
considéré comme un pays au seuil de l'émergence
financière dès 1991. Et malgré ça, il fallait
attendre l'importance réforme boursière du 21 septembre1993, sans
oublier les opérations de privatisation. Donc quel est le contenue de
ces réformes ? Et l'essentiel de cette étude, c'est de savoir
est-ce que ces réformes sont suffisantes ? Et qu'elles sont les
obstacles au développement de cette bourse ? Est-ce que cette bourse
peut être une bonne concurrente à l'échelle régional
et mondial?

Toutes ces questions vont être abordées dans ce
mémoire de fin d'étude. Que j'ai choisi parce qu'il m'a
semblé le plus important pour étudier.

En effet, le secteur boursier concerne l'avenir de notre
pays, et
son développement impliquera certainement le développement de
notre pays.

Annonce du plan

Ainsi on verra, dans une première partie,un bref
historique de la bourse, ainsi que l'évolution de la finance directe
à travers le monde.

Puis, la deuxième partie sera consacrée à la
réforme boursière.

Enfin, dans la troisième partie, on traitera la
fiscalité ainsi que la privatisation et leur impact sur la bourse de
casablanca.


Chapitre I : La naissance des
marchés
Boursiers





Section 1 : Brève histoire des
bourses





Les premières transactions sur les titres ont leur
origine
dans l'antiquité. La spéculation fait la rage à
Gêne, Florence et Venise, dès le XIVe siècle.

En effet, dans la deuxième moitié du XIVe
siècle, à Bruges, les marchands venus des quatre coins de
l'Europe ont pris l'habitude, pour traiter leurs affaires, de se réunir
devant l'hôtel particulier d'un riche négociant de la ville du nom
de Van Den Börse, qui donne son nom à la Bourse.





Paragraphe 1 : les
« sociétés » temporaires de capitaux





Les publicains romains mettaient souvent en commun leurs
capitaux
pour acheter à l'Etat le droit de lever les impôts à sa
place dans les provinces conquises. De même, à la fin du Moyen
âge furent crées des groupement de capitaux pour prêter aux
princes, comme la Casa si San Giorgio, en Italie (1408). Par ailleurs, à
partir du nouvel élan économique du XVIe siècle, de tels
groupements se constituèrent pour financer les grands voyages
commerciaux, la « grosse aventure ». c'est ainsi que
naquirent, en Grande-Bretagne, la Moscovy Company (1553) ou l'East India
Company (1599).

Mais ces groupements de capitaux étaient temporaires,
souvent pour une seule opération. Ce n'est qu'au XVIIe siècle
que, tant en Grande-Bretagne qu'en France, ces
« sociétés » devinrent permanentes (1657 pour
l'East India Company), d'abord sur autorisation royale, puis librement.

sommaire
suivant



google_protectAndRun("ads_core.google_render_ad", google_handleError, google_render_ad);
Revenir en haut Aller en bas
Fantom

Fantom

Nbre méssages : 9
Réputation : 0
Inscris le : : 12/05/2009

MessageSujet: Re: Etudes - Mémoires   Mer 24 Mar 2010 - 17:15

bonne initiative, voila un site de mémoire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]memoireonline.com

_________________
الحمد لله الذي هدانا لهذا و ما كنا لنهتدي لولا ان هدانا الله
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
Admin

Nbre méssages : 2814
Réputation : 36
Inscris le : : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Etudes - Mémoires   Mer 24 Mar 2010 - 17:29

Les
anomalies des nouvelles introductions en bourse: Cas du nouveau marche
français



par Najed BEN HADJ AL
IHEC Tunis - Mastere
Monnaie et Finance
Traductions: Original: fr
Source:








Disponible
en une
seule page



suivant


  • Introduction
    générale
  • Chapitre
    1 La sous-évaluation et le cycle des
    nouvelles introductions en bourse

    • Introduction
    • Section
      1 Les méthodes d'évaluation du
      prix d'introduction

      • A)
        Les méthodes patrimoniales
        d'évaluation :

        • a)
          L'actif net comptable corrigé
          (ANCC) :


          • 1) L'actif net comptable (ANC) :
          • 2)
            La réévaluation des postes de
            l'actif :
          • 3)
            La réévaluation des postes du
            passif :


        • b)
          La notion du Goodwill (GW) :

          • 1)
            La méthode des anglo-saxons :


          • 2)
            La méthode des
            praticiens :
          • 3)
            La méthode des experts
            comptables :
          • 4)
            La méthode de la rente
            abrégée :




      • B)
        Les méthodes comparatives :

        • a)
          Le PER (Price to Earning Ratio):
        • b)
          Le délai de recouvrement :
        • a)
          Le modèle d'actualisation des flux de
          dividendes (dividend discounted model) :
        • b)
          Le modèle de Gordon Shapiro :


      • D)
        Les méthodes des flux
        économiques :

        • a)
          Détermination des discounted cash flow
          (Ft):
        • b)
          Détermination de la VGn :
        • c)
          Détermination du taux
          d'actualisation :




    • Section
      2 La sous-évaluation

      • A)
        Définition
      • B)
        Evidences empiriques :
      • C)
        Les explications de la sous-évaluation de
        court terme des IPOs

        • a)
          La sous-évaluation du côté
          de l'entreprise
        • b)
          La sous-évaluation du côté
          des investisseurs :
        • c)
          La sous-évaluation du côté
          des introducteurs en bourse :




    • Section
      3 Impact du cycle d'IPOs sur les rendements
      initiaux

      • A)
        Définition :
      • B)
        Evidences empiriques :
      • C)
        Explications :

        • a)
          Hypothèse de la demande des capitaux
          :
        • b)
          Hypothèse de l'asymétrie
          d'information :
        • c)
          Hypothèse du sentiment de l'investisseur
          (Investor sentiment hypothesis) :




    • Conclusion


  • Chapitre
    2 La performance boursière de long
    terme des nouvelles introductions en bourse

    • Introduction
    • Section
      1 Définition et mesures de
      performance

      • A)
        Les mesures usuelles de
        performance :

        • a)
          La mesure de Treynor :
        • b)
          La mesure de Sharpe :
        • c)
          La mesure de Jensen :
        • d)
          La mesure de Moses, Cheyney et
          Veit :


      • B)
        Les mesures de performance de long terme des
        IPOs :

        • a)
          Le Cumulative Abnormal Return (CAR) : (ou
          cumul des rendements anormaux appelée également la méthode
          des résidus cumulés)
        • b)
          Le Buy and Hold Returns ou la méthode de
          détention passive (BHR) :
        • c)
          Les modèles d'estimation des rendements
          anormaux et l'apport de Fama et French (1993) :

          • 1)
            Le MEDAF
          • 2)
            Le modèle de Fama et French
            (1993)

            • v
              L'effet taille et rentabilité des
              titres :
            • v
              L'effet du ratio valeur comptable/valeur
              marché et la rentabilité des titres :
            • v
              Présentation du modèle :

            • v
              Construction de SMB et HML :






      • C)
        La performance boursière de long
        terme : Evidences empiriques


    • Section
      2 Les explications de la sous performance
      de long terme des nouvelles introductions en bourse

      • A)
        Incertitude et irrationalité des
        investisseurs :
      • B)
        La finance comportementale et le
        phénomène de la sous réaction et de sur
        réaction :
      • C)
        La sous performance de long terme du
        côté de l'entreprise :
      • D)
        La sensibilité des résultats
        à la méthodologie adoptée et le bad model
        problem :
      • E)
        Autres explications :


    • Conclusion


  • Chapitre
    3 Etude empirique : cas des IPOs du
    nouveau marché français

    • Introduction
    • Section
      1 Organisation et procédures
      d'introduction en bourse sur le marché français

      • A)
        Procédures d'introduction :

        • a)
          Offre à prix ferme (OPF) :
        • b)
          L'offre à prix minimale (OPM) ou mise en
          vente :
        • c)
          L'Offre à Prix Ouvert (OPO) :
        • d)
          La cotation directe (la procédure
          ordinaire) :
        • e)
          Le placement global garanti (PGG) :


      • B)
        Organisation du marché
        français :

        • a)
          Le premier marché :
        • b)
          Le second marché :
        • c)
          Le nouveau marché :
        • d)
          Le marché libre OTC :




    • Section
      2 Sous-évaluation et Performance de
      long terme des IPOs du nouveau marché français

      • A)
        Données et méthodologies

        • a)
          Données :
        • b)
          Méthodologie :


      • B)
        Résultats et interprétation

        • a)
          L'initiale sous-évaluation :
        • b)
          La performance boursière :


      • C)
        Modèle Logit

        • a)
          Définition :
        • b)
          Validation empirique :

          • 1)
            Présentation des variables
            explicatives :
          • 2)
            Présentation du
            modèle :


        • c)
          Résultats et
          interprétations :




    • Conclusion



  • Conclusion
    générale
  • Articles

  • Annexes
  • A)
    Liste complète des entreprises de
    l'échantillon
  • B)
    Résultats de la performance
    boursière
  • C)
    Régression Logit
  • Bibliographie
  • Table
    des matières


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
Admin

Nbre méssages : 2814
Réputation : 36
Inscris le : : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Etudes - Mémoires   Mer 24 Mar 2010 - 17:32

Le comportement
psychologique de l'investisseur



par Boujlida Ahmed
ISCAE
Tunis
Traductions: Original: fr
Source:







Disponible
en une
seule page



suivant


  • Mémoire
    présenté en vue
    d'obtenir la maîtrise


  • Melle.
    AKREMI RAJA
  • SECTION
    1 : L'EFFICIENCE DES MARCHES
    FINANCIERS

    • II.
      Les différentes formes
      d'efficience


  • SECTION
    2 : LA FINANCE COMPORTEMENTALE

    • I.
      Historique de la finance comportementale
    • II.
      Emergence de la finance comportementale


  • SECTION
    1 : L'AVERSION A LA REALISATION DES
    PERTES
  • SECTION
    2 : LA CONFIANCE EXCESSIVE
  • INTRODUCTION
  • SECTION
    1 : L'ANCRAGE MENTAL
  • SECTION
    2 : LA COMPTABILITE MENTALE
  • SECTION
    1 : METHODOLOGIE DE RECHERCHE


    • I.2. La confiance excessive :

    • I.3. L'ancrage mental :

    • I.4. La comptabilité
      mentale :
    • II.
      Interprétation

Revenir en haut Aller en bas
WAFAA KHALIFI



Nbre méssages : 2
Réputation : 0
Inscris le : : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Etudes - Mémoires   Jeu 25 Mar 2010 - 11:02

Bonjour,

Je cherche de la documentation sur le marché des produits dérivés au Maroc

Est ce que quelqu'un en dispose ou pourriez vous me préciser un lien qui pourrait m'être utile

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Pelican

Pelican

Nbre méssages : 16591
Humeur : En construction
Réputation : 69
Inscris le : : 12/08/2008

MessageSujet: Re: Etudes - Mémoires   Jeu 25 Mar 2010 - 16:26

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Bonjour,

Je cherche de la documentation sur le marché des produits dérivés au Maroc

Est ce que quelqu'un en dispose ou pourriez vous me préciser un lien qui pourrait m'être utile

Merci


il n'y'a pas un marché de cotation de " produits dérivés " au Maroc.

Au Maroc, seules les actions simples, des droits , et certaines obligations sont cotées en Bourse.

Les produits dérivés, les futurs, les produits dérivés ou " sous-jacents " sont des innovations boursiéres qu'on n'a pas encore.....


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
IL n'y a pas pire qu'une position court-termiste qui se transforme en placement à long terme. Le PP mskine est comme le chat qui met son nez dans le lave vaisselle, parfois les zinzins leurs fourguent un coup de pied dans le derrière et appuient sur " lavage économique "...
Sécurité->Liquidité->Rendement
Revenir en haut Aller en bas
WAFAA KHALIFI



Nbre méssages : 2
Réputation : 0
Inscris le : : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Etudes - Mémoires   Jeu 25 Mar 2010 - 17:40

Ok!

merci beaucoup
mais n'y a t il pas de projet de loi en cours pour créer ou réglementer les opérations faites par les entreprises marocaines
Revenir en haut Aller en bas
GoodTrading



Nbre méssages : 1
Réputation : 0
Inscris le : : 20/04/2010

MessageSujet: Re: Etudes - Mémoires   Mar 20 Avr 2010 - 22:32

bsr je voudrais savoir est ce qu'un mémoire sur la titrisation des risques d'assurances serait intéressant pour le cas du Maroc
merci
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etudes - Mémoires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etudes - Mémoires
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bourse Maroc :: Espace étudiants et chercheurs : Etudes - Memoires - Travaux universitaires-
Sauter vers: