Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Admin
Admin
Nbre méssages : 2762
Réputation : 35
Inscris le : : 11/08/2008

IB MAROC.COM (IBMC)

le Mer 3 Sep 2008 - 15:16
IB MAROC
avatar
Pelican
Nbre méssages : 15934
Humeur : En construction
Réputation : 68
Inscris le : : 12/08/2008

Re: IB MAROC.COM (IBMC)

le Mar 14 Oct 2008 - 13:33
DETAIL ACTUALITE





14/10/2008 11:02:03
CFG Group

IBMC - Dates de détachement et de paiement du dividende relatif à l'exercice 2007/2008

Les modalités retenues pour l’opération de paiement des dividendes de la société IB Maroc.Com sont les suivantes:

Montant brut du dividende en MAD : 25,00
Date de détachement à la Bourse de Casablanca : 22 octobre 2008 (Ce même jour, la Bourse procédera à la purge du carnet d'ordres de la valeur)
Date de paiement : 31 octobre 2008

_________________
IL n'y a pas pire qu'une position court-termiste qui se transforme en placement à long terme. Le PP mskine est comme le chat qui met son nez dans le lave vaisselle, parfois les zinzins leurs fourguent un coup de pied dans le derrière et appuient sur " lavage économique "....ça dure 3 ans.
avatar
Pelican
Nbre méssages : 15934
Humeur : En construction
Réputation : 68
Inscris le : : 12/08/2008

Re: IB MAROC.COM (IBMC)

le Ven 19 Déc 2008 - 11:18
Maroc : IB Maroc - Cours attractif et rentabilité améliorée.La plus ancienne valeur technologique de la cote casablancaise, lB Maroc,
n'échappe pas à la tendance baissière du marché, à l'instar de la
majorité des sociétés cotées. D'un cours oscillant autour de 370 DH au
courant du mois de septembre, elle est en effet passée à près de 300 DH
actuellement.
Si les investisseurs déjà positionnés sur le titre ont ainsi perdu près de
15 % depuis le début de la correction du marché, il faut savoir que la
contre-performance de la valeur depuis le début de l'an née reste limitée
à -1,5%, contre -12% pour le Masi au 15 décembre. De plus, à un cours de
300 DH, cet intégrateur de systèmes d'information recèle un réel potentiel
de croissance. Son multiple de bénéfice (Price earning ratio ou cours
rapporté au résultat net) estimé, pour l'année 2008, est de 6,9 fois
seulement et son rendement de dividende (dividende rapporté au cours) est
de plus de 7%. D'où l'intérêt de se positionner sur le titre, en prenant
en compte sa contrainte de liquidité, bien entendu, d'autant plus que les
résultats semestriels que la société vient de publier (semestre clos le 30
septembre) font état d'une amélioration significative des niveaux de marge
et laissent présager une forte croissance annuelle.
En effet, malgré un léger recul du chiffre d'affaires semestriel, qui
passe de 109 à 105 MDH, la marge brute d'lB Maroc est en progression de
19% par rapport à la même période de l'année dernière. La proportion de
cette marge dans le chiffre d'affaires passe ainsi de 34% au 30 septembre
2007 à 42% en 2008, soit un accroissement de 8 points. Cette amélioration
est le résultat de la stratégie adoptée par la société et visant à
renforcer l'activité liée aux ventes de services. Le chiffre d'affaires
imputable à cette branche représente désormais 45% de l'activité globale,
contre seul ment 34% l'année dernière, soit un gain de 10 points au
détriment de l'activité commerciale.
Ces bonnes performances ont permis après absorption des charges générales
d'exploitation, de dégager un résultat opérationnel de 14 MDH contre 9,7
millions au 30 septembre 2007, soit un taux d'accroissement de 47%. In
fine, le résultat net progresse de 58%, passant de 5,5 à 8,7 MDH. Quant à
la marge nette celle-ci enregistre une amélioration de 3 points pour
s'élever à 8%.
(Source : La Vie éco)







_________________
IL n'y a pas pire qu'une position court-termiste qui se transforme en placement à long terme. Le PP mskine est comme le chat qui met son nez dans le lave vaisselle, parfois les zinzins leurs fourguent un coup de pied dans le derrière et appuient sur " lavage économique "....ça dure 3 ans.
avatar
Papa
Nbre méssages : 329
Réputation : 14
Inscris le : : 15/08/2008

Re: IB MAROC.COM (IBMC)

le Ven 26 Juin 2009 - 14:47
@Papa a écrit:
Mercredi 17 juin 2009
Bonjour
Concernant les résultats IBMC, je tiens à préciser que les comptes de la société sont arrêtés au 31/03/2009 (exercice comptable à cheval sur deux années civiles).
La situation qui vient d'être publiée n'est que provisoire en attendant la validation de l'AGO qui doit se réunir au plus tard 6 mois après l'arrêté des comptes.
D'ores et déjà, on peut faire les constats suivants :
- Résultat d'exploitation en baisse
- Résultat financier déterioré suite aux pertes de change
- resultat net en berne (si ce n'est la baisse du taux de l'IS de 35 % à 30%)
Le dividende de 30 dh n'est que de la poudre de perlimpinpin. La date de détachement est encore loin.
L'année dernière, le détachement du dividende de 25 DH s'est fait aux alentours de 361 DH.

Tout ça pour vous dire que je ne crois pas à cette valeur et que la dernière remontée du cours ne bénéficiera qu'au PR.

_________________
"Un projet flou aboutit toujours à une connerie précise" Général Mac Arthur
avatar
Pelican
Nbre méssages : 15934
Humeur : En construction
Réputation : 68
Inscris le : : 12/08/2008

Re: IB MAROC.COM (IBMC)

le Lun 17 Aoû 2009 - 21:14
Maroc : IB Maroc - La valeur technologique a attisé l'intérêt des investisseurs....Au
cours de la semaine précédente, le titre IB Maroc a attisé l’intérêt
des investisseurs de la place. A cet égard, la valeur s’est placée en
tête du palmarès avec une progression hebdomadaire de 5,74% à un cours
de 357,4 MAD. A cet effet, la performance year-todate de la société
s’est établie à 33,9% contre 0,05% pour le MASI. En substance, le
spécialiste des systèmes d’information a polarisé un flux
transactionnel de 5,8 MMAD, contre un volume hebdomadaire moyen de 1,7
MMAD enregistré sur l’année 2009. Au terme de l’exercice 2008, la
société IB Maroc a réalisé un chiffre d’affaires de 220 MMAD en recul
de 1,3%. En revanche, le résultat d’exploitation de la firme a accusé
un repli de 10% à 24,3 MMAD. Cet affaissement est attribuable au
renchérissement des dépenses opérationnelles, notamment les achats
consommés et les charges externes. En effet, le poids de ces charges
d’exploitation dans le chiffre d’affaires est passé de 22% en 2007 à
29% en 2008. Consécutivement à l’amélioration du résultat non courant,
le résultat net d’IB Maroc a évolué de 2,8% à 14,4 MMAD. Côté
perspectives, IB Maroc compte élargir sa gamme de services dans les
domaines des solutions métiers et de la supervision. De plus, la
société est en phase d’étude de prises de participations dans des
sociétés installées en Algérie et en Côte d’ivoire. (Source : CDG
Capital)

_________________
IL n'y a pas pire qu'une position court-termiste qui se transforme en placement à long terme. Le PP mskine est comme le chat qui met son nez dans le lave vaisselle, parfois les zinzins leurs fourguent un coup de pied dans le derrière et appuient sur " lavage économique "....ça dure 3 ans.
avatar
Pelican
Nbre méssages : 15934
Humeur : En construction
Réputation : 68
Inscris le : : 12/08/2008

Re: IB MAROC.COM (IBMC)

le Ven 20 Nov 2009 - 10:23
20/11/2009 09:07:47
CFG Group
IBMC - Résultats semestriels
IB Maroc a publié ses résultats semestriels dont il ressort les éléments suivants:
  • Chiffre d'affaires: 173.9 MDH en hausse de +65%
  • Résultat net: 14.3 MDH en hausse de + 66%

    _________________
    IL n'y a pas pire qu'une position court-termiste qui se transforme en placement à long terme. Le PP mskine est comme le chat qui met son nez dans le lave vaisselle, parfois les zinzins leurs fourguent un coup de pied dans le derrière et appuient sur " lavage économique "....ça dure 3 ans.
    avatar
    DaRk-H
    Nbre méssages : 4861
    Humeur : Thymique
    Réputation : 36
    Inscris le : : 17/10/2008

    Re: IB MAROC.COM (IBMC)

    le Ven 20 Nov 2009 - 14:53
    IB MAROC : Accroissement de 64,9% de la capacité bénéficiaire semestrielle à M MAD 14,3 à fin septembre 2009

    Fait : Publication des résultats semestriels au 30 Septembre 2009.

    Analyse : Au 30 septembre 2009, IB MAROC réalise un chiffre d’affaire de M MAD 173,9, en progression de 65,1% comparativement à la même période une année auparavant. Cette bonne orientation de l’activité s’explique par l’accroissement des ventes à l’export dans différents pays (Sénégal, Algérie, Mauritanie et la République Démocratique du Congo) qui représentent désormais 10% du chiffre d’affaires.

    Pour sa part, le résultat d’exploitation enregistre une hausse de 56,5% à M MAD 22,3. Cette situation s’explique principalement par (i) le doublement des achats revendus de marchandises à M MAD 94,4, (ii) la recrudescence de 31,4% des achats consommés de matières et fournitures à M MAD 22,8, (iii) l’alourdissement de 16,6% des charges de personnel à M MAD 18,1 et (iv) la hausse de 13,8% des autres charges externes à M MAD 13,6. Par conséquent, la marge d’EBIT affiche un léger repli de 0,7 point à 12,8%.

    En revanche, le résultat financier creuse son déficit de 47,7% à M MAD -1,5, pâtissant de l’alourdissement des charges d’intérêts, lesquelles passent de M MAD 1,0 au 30/09/2008 à M MAD 1,5 au 30/09/2009 consécutivement au recours aux concours bancaires qui évoluent de M MAD 19,2 au 31/03/2009 à M MAD 64,9 au 30/09/2009.

    Au final, intégrant un résultat non courant positif de M MAD 0,1 contre M MAD -0,6 au 30/09/2008 suite à la non constatation de dotations non courantes de K MAD 526,9, le résultat net s’accroît de 64,9% à M MAD 14,3 stabilisant ainsi la marge nette à 8,2%.

    En terme de perspectives, IB MAROC table sur un chiffre d’affaires pour la période 2009-2010 de M MAD 240,0 dont 73% déjà réaliser à fin septembre 2009 vs. nos prévisions de M MAD 242,4. Signalons également, que le spécialiste de l’architecture des systèmes d’information vient de distribuer un dividende de MAD 30.

    Conclusion : En dépit d’une conjoncture difficile, IB MAROC réalise de bonne performance au 30 septembre 2009 consécutivement à l’accroissement de son activité à l’export. Valorisée par nos soins à MAD 378,1, nous maintenons notre recommandation d’accumuler le titre dans les portefeuilles.

    BMCE Capital Bourse
    avatar
    Admin
    Admin
    Admin
    Nbre méssages : 2762
    Réputation : 35
    Inscris le : : 11/08/2008

    Re: IB MAROC.COM (IBMC)

    le Ven 20 Nov 2009 - 18:58


    Entretien avec Abdellatif Hadef, PDG de IB Maroc



    Lundi, 26 Octobre 2009 08:29


    Propos recueillis par KB


    L’ambition d’IB Maroc est de devenir une plateforme
    incontournable dans la gestion du cycle de vie des infrastructures SI
    en Afrique. Les 2 dernières acquisitions, explique son PDG, sont un
    nouveau pas sur cette voie

    Entretien :








    IB
    MAROC vient d’acquérir 44% du capital de la société algérienne
    SERITELEC et 60% du capital de la société ivoirienne OPTIMUM. Ce sont
    des opérations de croissance externe annoncées depuis longtemps, mais
    avec la conjoncture de crise -défavorable- qui a impacté négativement
    vos résultats (à fin juin 2009), on pouvait penser que vous teniez là
    deux raisons de retarder ces opérations. Pourquoi avoir voulu réaliser
    ces opérations, malgré tout ?

    Cependant, IB Maroc n’a pas encore annoncé les résultats 2009
    puisque nous avons un exercice à cheval, l’annonce s’effectue soit au
    31 mars ou au 30 septembre. Donc, très bientôt les résultats seront
    annoncés.
    Ceci dit, ces opérations ont été réalisées sur la base d’études de
    marchés très pointues. Les perspectives de croissances et l’expertise
    métiers que nous offrirons à nos clients, tant algériens qu’ivoiriens,
    sont telles que notre décision d’investissement a été positive et
    engageante.
    Ce développement régional est la résultante d’une stratégie de
    croissance mûrement réfléchie. La création de hub régional -c’est le
    cas pour la Côte d’Ivoire- nous permet d’offrir une réactivité et une
    expertise technologique hors pair dans toute la sous-région.
    Pourquoi le choix de ces deux sociétés, voire de ces deux pays ?

    Un certain nombre de sociétés ont fait l’objet d’un processus de
    sélection stratégique et d’audits. IB Maroc étant en quête de
    partenaires qui partagent les valeurs, les engagements et l’éthique du
    Groupe, notre choix s’est porté sur les sociétés Séritelec (en
    Algérie) et Optimum (en Cote d’Ivoire).
    Optimum et Séritelec détiennent une gestion saine et une
    organisation en termes de compétences à fort potentiel. La synergie de
    nos visions communes et de notre potentiel offre au Groupe IB Maroc des
    perspectives de croissance régionale très favorables.
    La vision du Groupe pour 2009-2013 repose sur notre ambition de
    bâtir l’avenir en étant une plateforme incontournable dans la gestion
    du cycle de vie des infrastructures SI en Afrique, en développant notre
    Centre d’Expertise Technique régionale et en consolidant nos alliances.
    La prise de contrôle de ces deux sociétés à l’international répond donc à notre vision 2009-2013.
    Le secteur des nouvelles technologies de l’information et de la
    communication en Algérie présente un potentiel considérable,
    particulièrement dans le secteur pétrolier, des télécommunications,
    banquier et des transports.
    La Cote d’Ivoire demeure le poids lourd régional, représentant
    environ 40 % du PIB de l’Union Economique et Monétaire de l’Afrique de
    l’Ouest (UEMOA). En effet, la Cote d’Ivoire est un carrefour économique
    et commercial d’envergure.
    Peut-on savoir combien
    vous ont coûté ces transactions, quel a été le mode de paiement et à
    quel impact de croissance vous attendez-vous ?

    L’enveloppe globale de ces investissements, s’élevant à 20 millions
    de dirhams, permettra au Groupe IB Maroc de réaliser une croissance, en
    termes de chiffre d’affaires, de 40% dès la première année.
    Le mode de financement s’est opéré par fonds propres, résultante de
    la croissance soutenue et des résultats financiers d’IB Maroc.
    D’autres investissements
    sont-ils prévus dans ces sociétés ou toutes les deux sont–elles prêtes
    à « tourner » telles qu’elles sont ?

    Lorsque l’on décide d’être partenaire, c’est un investissement
    perpétuel en termes de transfert de savoir faire, de formation,
    d’engagement managérial et financier. Une de nos priorités est le
    développement de l’expertise de nos partenaires : les compétences
    techniques sont la clé de notre réussite et ce, de par la nature même
    de notre secteur d’activités.
    Séritelec et Optimum sont des structures tout à fait
    opérationnelles, elles détiennent un portefeuille de clients et une
    expertise du marché qui, combinés aux compétences d’IB Maroc, nous
    permettront de pénétrer les marchés algériens et ivoiriens avec succès.
    Même si ces sociétés sont
    de petite taille (chiffre d’affaires prévisionnel -en 2009- de 40
    millions de DH pour SERITELEC et de 20 millions de DH pour OPTIMUM),
    votre présence au Maghreb et en Afrique s’en trouve renforcée. D’autres
    projets en vue sur le continent où vous êtes déjà présent au Sénégal et
    en Libye ?

    La stratégie globale d’IB Maroc se traduit par une croissance
    régionale stratégique. En effet les prises de contrôle des
    sociétés Séritelec, en Algérie, et d’Optimum, en Côte d’Ivoire,
    reflètent notre volonté de développement et d’offre de services en
    Afrique de l’Ouest et au Maghreb.
    Ces sociétés sont vouées à des perspectives de développement
    importantes. L’Algérie représente de réelles opportunités de marchés de
    par les besoins en expertise métier inhérents au pays et aux
    compétences de nos équipes. La Côte d’Ivoire est un carrefour
    économique pour toute l’Afrique de l’Ouest et IB Maroc compte en faire
    un hub régional.
    Pour le moment, nous comptons consolider nos activités et nos
    expertises dans nos pays d’implantations. Le développement d’IB Maroc
    repose essentiellement sur des orientations stratégiques, des
    partenariats clés et une qualité de service basée sur l’excellence. IB
    Maroc reste ouverte sur toute ouverture ou opportunité nous permettant
    de répondre à nos exigences envers nous-mêmes et envers nos clients.
    L’annonce de ces deux prises de participations a-t-elle eu un impact sur la valeur IB ?
    La valeur de l’action IB Maroc a augmenté pour atteindre le chiffre
    de 380 Dhs. Nous sommes convaincus que l’impact de ces prises de
    participations ne sera que positif sur la valeur de nos actions même si
    nous pensons que celle-ci reste sous évaluée par rapport à sa valeur
    réelle.
    avatar
    DaRk-H
    Nbre méssages : 4861
    Humeur : Thymique
    Réputation : 36
    Inscris le : : 17/10/2008

    Re: IB MAROC.COM (IBMC)

    le Mar 24 Nov 2009 - 14:53
    IB Maroc - Perspectives encourageantes

    Malgré une conjoncture difficile impactée par la crise, lB Maroc réalise de bonnes performances à fin septembre 2009. Ces réalisations sont dues au bon comportement de son activité export, essentiellement sur les marchés sénégalais, algérien, mauritanien et congolais, et qui représentent 10% du chiffre d'affaires. La société a généré un chiffre d'affaires de 173,9 millions de DH, en progression de 65,1% comparativement à la même période une année auparavant. Le résultat d'exploitation enregistre, pour sa part, une hausse de 56,5% à 22,3 millions de DH. Cette situation s'explique principalement par le doublement des achats revendus de marchandises à 94.4 millions de DH, et par l'accroissement de 31,4% des achats consommés de matières et fournitures à 22,8 millions de DH, selon BMCE Capital. En outre, les charges de personnel se sont alourdies de 16,6% à 18,1 millions de DH. Il en résulte un léger repli de 0,7 point à 12,8% de la marge d'EBITDA. Le résultat financier, quant à lui, creuse son déficit de 47,7% à -1,5 million de DH, impacté par l'alourdissement des charges d'intérêts. Ces derniers sont passés de 1 million de DH en septembre 2008 à 1,5 million de DH à fin septembre 2009. Intégrant un résultat non courant positif de 0,1 million de DH contre -0,6 million de DH en septembre 2008, le résultat net, progresse de 64,9% à 14,3 millions de DH. Ainsi, la marge nette se stabilise à 8,2%. Côté perspectives, IB Maroc table sur un chiffre d'affaires pour la période 2009-2010 de 240 millions de DH dont 73% déjà réalisés à fin septembre 2009. Il est à signaler que la société vient de distribuer un dividende de 30 DH.

    Le soir Eco
    avatar
    DaRk-H
    Nbre méssages : 4861
    Humeur : Thymique
    Réputation : 36
    Inscris le : : 17/10/2008

    Re: IB MAROC.COM (IBMC)

    le Mer 25 Nov 2009 - 13:04
    Résultats semestriels - IB Maroc portée par l’international

    Bonne récolte semestrielle pour IB Maroc. A fin septembre, le spécialiste de l'architecture des systèmes d'information voit ses principaux indicateurs financiers se bonifier de plus de 57%. En dépit d'une conjoncture globale plutôt difficile, IB Maroc réalise un chiffre d'affaires de 174 millions de DH, en croissance de 65%. Cette orientation positive de l'activité est fondée, selon le management de la société, sur l'accroissement des ventes à l'export (Sénégal, Algérie, Mauritanie et la République démocratique du Congo). Ces quatre marchés représentent désormais 10% du chiffre d'affaires global de l'enveloppe. Et pour les développer davantage, le groupe a pris des participations capitalistiques dans une société algérienne et une autre ivoirienne. Suivant la même tendance que le chiffre d'affaires, le résultat d'exploitation enregistre une hausse de 56,5% à 22,3 millions de DH. Cette évolution est basée su le doublement des achats revendus de marchandise qui a atteint 94,4 millions de DH. S’ajoute à cela, aux dires du management, la recrudescence de 31,4% des achats consommés de matières et fournitures qui se fixent à 22,8 millions de DH. Enfin, IB Maroc a subi un alourdissement de 16,6% des charges de personnel à 18 millions de DH consécutive aux divers recrutements opérés. Il ne faut pas oublier la hausse de 13,8% des autres charges externes qui se sont chiffrés à 13,6 millions de DH. Par conséquent, la marge brute reste stable à 12,8%. Le résultat financier, pour sa part, intensifie ses pertes. Il creuse son déficit de 47,7% à -1,5 million de DH. Il pâtit, selon le marché, de l'alourdissement des charges d'intérêts compte tenu de l'augmentation de l'activité. En effet, elles se sont établies à 1,5 millions de DH à fin septembre consécutivement au recours aux concours bancaires qui sont passé à 65 millions à la même période. Au final, le résultat net s'accroît de 65%, d'une année à l'autre, pour se hisser à 14,3 millions de DH. « A ce titre, la société a réussi ainsi en six mois ce qu'elle a réalisé un an», se réjouit Abdellatif Hadef PDG d'IB Maroc. Partant, la marge nette se stabilise à 8,2%. Au volet des perspectives, IB Maroc envisage de dépasser les 240 millions de DH de chiffre d'affaires pour la période 2009-2010 dont 73% déjà réalisés à fin septembre. Ces réalisations ont permis à la valeur de se bonifier en Bourse durant les trois séances qui ont suivi la publication des résultats. Ce qui conforte les sociétés de Bourse qui recommandent ce titre aux investisseurs.

    L'Economiste
    Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum