Partagez
Aller en bas
YAT
Nbre méssages : 1300
Inscris le : : 20/12/2009

Re: Portefeuilles recommandés - Trimestriels et annuels boursiers des sociétés de Bourse.

le Lun 13 Sep 2010 - 15:35
Capital Trust:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
View more [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] from [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
YAT
Nbre méssages : 1300
Inscris le : : 20/12/2009

Re: Portefeuilles recommandés - Trimestriels et annuels boursiers des sociétés de Bourse.

le Jeu 30 Sep 2010 - 12:08
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Exclusif forum Bourse:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
View more [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] from [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
avatar
Admin
Admin
Admin
Nbre méssages : 2803
Réputation : 36
Inscris le : : 11/08/2008

Re: Portefeuilles recommandés - Trimestriels et annuels boursiers des sociétés de Bourse.

le Lun 11 Oct 2010 - 12:18
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
View more [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] from [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
YAT
Nbre méssages : 1300
Humeur : Nachet Machet
Réputation : 37
Inscris le : : 20/12/2009

Re: Portefeuilles recommandés - Trimestriels et annuels boursiers des sociétés de Bourse.

le Mer 13 Oct 2010 - 9:55
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
View more [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] from [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
avatar
Admin
Admin
Admin
Nbre méssages : 2803
Réputation : 36
Inscris le : : 11/08/2008

Re: Portefeuilles recommandés - Trimestriels et annuels boursiers des sociétés de Bourse.

le Ven 15 Oct 2010 - 16:49
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
View more [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] from [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
YAT
Nbre méssages : 1300
Humeur : Nachet Machet
Réputation : 37
Inscris le : : 20/12/2009

Re: Portefeuilles recommandés - Trimestriels et annuels boursiers des sociétés de Bourse.

le Ven 29 Oct 2010 - 15:15
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
View more [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] from [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
avatar
Pelican
Nbre méssages : 16454
Humeur : En construction
Réputation : 69
Inscris le : : 12/08/2008

Re: Portefeuilles recommandés - Trimestriels et annuels boursiers des sociétés de Bourse.

le Lun 8 Nov 2010 - 20:57
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
View more [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] from [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

_________________
IL n'y a pas pire qu'une position court-termiste qui se transforme en placement à long terme. Le PP mskine est comme le chat qui met son nez dans le lave vaisselle, parfois les zinzins leurs fourguent un coup de pied dans le derrière et appuient sur " lavage économique "...
Sécurité->Liquidité->Rendement
avatar
Auditeur
Nbre méssages : 2454
Réputation : -14
Inscris le : : 09/01/2009

portefeuille type

le Mar 9 Nov 2010 - 20:23
Dans un soucie de partage, veuillez trouver ci-après mon portefeuille type au titre de l'exercice 2011 ainsi que les cibles potentielles y afférentes.

Ces cibles front l'objet de d'une étude et analyses techniques au cas par cas.

A l'instar de ses analyses, il m'a été donné de constater que le titre Diac Salaf, aurait le plus de chance de récupérer ses perte escomptées avec une cible de pas moins de DH 254, soit un potentiel de hausse de 174% par rapport au cours actuel. Lequel cours correspond à la limite supérieur de sa droite haussière long terme, au vu de l’information importantes qui sera communiquée prochainement et ce, suite à ses partenariat aussi bien avec le CMKD et la Banque verte.
D’autres valeurs affichent des potentialités importantes par ordre d’importance, avec pas moins de 20% pour l’exercice prochaine et je cite le secteur immobilier, Holding, cimenterie, miniers.
A cela s’joute le secteur de télécommunication, bancaire, transport et technologie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Service
Modérateur
Modérateur
Nbre méssages : 3153
Réputation : 6
Inscris le : : 03/11/2009

Re: Portefeuilles recommandés - Trimestriels et annuels boursiers des sociétés de Bourse.

le Jeu 30 Déc 2010 - 17:50
Trois portefeuilles actions qui ont fait plus de 40% en deux ans, malgré la crise !






BMCE Capital Bourse, Attijari Intermédiation et Dar
Tawfir livrent leurs sélections de valeurs. Les pondérations et les
titres retenus diffèrent, mais les trois portefeuilles affichent tous
des performances supérieures à celle du Masi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Constituer un portefeuille actions est un exercice pour le
moins laborieux. Le choix des valeurs et la détermination des
pondérations optimales nécessitent en effet une analyse approfondie de
chaque titre, aussi bien sur le plan fondamental (croissance
prévisionnelle de l’activité et de la rentabilité, investissements,
endettement...) que technique (analyse des cycles, volatilité,
changement des supports et résistances...). Pour les investisseurs
particuliers qui n’ont pas la capacité ou le temps de faire toutes ces
analyses, deux options s’offrent à eux : investir dans un Organisme de
placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM), ou répliquer l’un des
portefeuilles actions que proposent les principales sociétés de Bourse
de la place.
Si le premier choix est le plus favorisé par les
personnes physiques, compte tenu des avantages qu’il leur offre
(notamment aucune gestion directe de la part de l’investisseur et
possibilité d’entrer et de sortir des fonds à tout moment), le second
est également intéressant. Nous avons demandé à cinq sociétés de Bourse,
parmi les plus importantes et notamment celles qui disposent de
départements de recherche structurés, de nous livrer leurs sélections de
valeurs. Trois se sont prêtées au jeu. Les résultats livrés par BMCE
Capital Bourse, Attijari Intermédiation et Dar Tawfir, filiale de CFG
Group (voir tableau), affichent toutes des performances supérieures à
celle du Masi, indice de toutes les valeurs cotées. Et même en période
de baisse du marché, comme c’était le cas en 2009, les portefeuilles
proposés se sont bien comportés, réalisant une variation positive.
Le
choix des valeurs et de leurs pondérations par les sociétés de Bourse
tient compte de plusieurs facteurs, dont principalement leur poids dans
la capitalisation boursière du marché ou dans l’indice de référence du
portefeuille, la rentabilité attendue des titres et du risque que ces
derniers présentent. Les sélections répondent également à une logique de
diversification sectorielle, dans la mesure où tous les principaux
secteurs cotés sont représentés, qu’ils soient matures et peu risqués
comme les télécoms ou l’agroalimentaire, ou volatiles mais à fort
potentiel de croissance comme les nouvelles technologies ou la
distribution.


Performance de 29% depuis début janvier pour le portefeuille de BMCE Capital

Le portefeuille actions proposé par BMCE Capital Bourse (actualisé en
octobre) est composé de 24 valeurs. Banques, immobilier, télécoms,
agroalimentaire, assurances, mines, informatique... quasiment tous les
secteurs de la cote y sont représentés. La pondération attribuée par la
société de Bourse à chaque valeur tient compte, bien entendu, de son
poids dans le marché. C’est ainsi que Maroc Telecom pèse, par exemple,
13,46% dans le portefeuille qu’elle propose. Mais ce n’est pas tout. Les
pondérations sont également fonction de la rentabilité et des risques
attendus par les analystes qui ont conçu le portefeuille. C’est pour
cela, par exemple, que le poids de Wafa Assurance a été fixé par BMCE
Capital à 7,25%, même si la valeur pèse beaucoup moins dans le marché,
et que la pondération de Sonasid a été limitée à moins de 1%, sachant
que sa capitalisation boursière est presque de la même taille que celle
de Wafa Assurance. C’est dire que les analystes de la société de Bourse
s’attendaient à ce que le titre de l’assureur grimpe, et à ce que celui
du sidérurgiste subisse une correction. Leur pari s’est avéré finalement
payant, puisque le cours de Wafa Assurance a augmenté de 47% depuis le
début de l’année, et celui de Sonasid affiche un léger recul de 0,6%.
En
tout cas, le portefeuille de BMCE Capital Bourse affiche une bonne
performance depuis le début de l’année. Elle était de 29,3% à la clôture
du 17 décembre, contre une hausse de 21,7% pour le Masi. Sur deux ans,
c’est-à-dire en incluant la baisse du marché en 2009, la performance du
portefeuille ne diminue pas. Au contraire, elle est supérieure de 12
points par rapport à celle de cette année, alors que la progression du
Masi depuis janvier 2009 se limite à 15,75%.


Potentiel de hausse de 12% d’ici à mars 2011 pour le portefeuille d’Attijari Intermédiation

Chez Attijari Intermédiation, la sélection de valeurs proposée aux
investisseurs, actualisée en novembre, ne comporte pas de pondérations.
Selon les responsables de la société de Bourse, l’objectif est de ne pas
influencer les orientations et les objectifs des investisseurs, et de
leur laisser la liberté de fixer leurs propres pondérations aux valeurs
retenues, selon leurs profils de risque.
En tout cas, les dix valeurs
sélectionnées par Attijari Intermédiation affichent toutes des
variations positives, depuis le début de l’année mais aussi depuis
janvier 2009, à l’exception de Sonasid, toujours maintenue dans son
portefeuille malgré sa contre-performance. En l’absence de pondérations,
et si on suppose une répartition du portefeuille à parts égales entre
les dix valeurs, sa performance depuis janvier 2010 s’élève au 17
décembre à 46,3% (moyenne arithmétique des progressions des dix
valeurs), et sa progression depuis début 2009 atteint les 50%.
Notons
que la société de Bourse vient de confirmer la pertinence de ses choix,
après avoir passé en revue, en novembre dernier, les fondamentaux et
les indicateurs techniques du marché et des valeurs qu’elle a retenus en
début d’année. Elle s’attend par ailleurs à ce que son portefeuille
réalise une hausse supplémentaire de 12% (en moyenne arithmétique) d’ici
à mars 2011.
Quant à Dar Tawfir, elle propose deux portefeuilles aux
investisseurs, le premier est dit «dynamique», plus rémunérateur mais
plus risqué, et le second est appelé «prudent», offrant une plus grande
diversification.


Un portefeuille «dynamique» et «prudent» proposé par Dar Tawfir


Le portefeuille dynamique de Dar Tawfir comporte
généralement des valeurs représentant 40 à 60% de la capitalisation
boursière du marché. A sa dernière mise à jour, en octobre dernier, il
regroupait dix titres, dont les principaux en termes de pondération
appartiennent aux secteurs bancaires, de l’immobilier et des télécoms.
Sa performance depuis le début de l’année est de 29,3%, soit 7,5 points
de plus que celle du Masi. Et depuis janvier 2009, sa progression
atteint 34%, soit le double de la performance du marché boursier.
Le
portefeuille prudent contient, lui, quatre valeurs supplémentaires par
rapport à la sélection dynamique. Il affiche une hausse de 27,85% depuis
le début de l’année, soit 1,45 point de moins que le portefeuille
risqué. Cela dit, sa progression depuis janvier 2009 atteint 40,25%.




Cliquez sur l'image :




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]







La vie économique.
Service
Modérateur
Modérateur
Nbre méssages : 3153
Réputation : 6
Inscris le : : 03/11/2009

Re: Portefeuilles recommandés - Trimestriels et annuels boursiers des sociétés de Bourse.

le Lun 10 Jan 2011 - 12:15
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
View more [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] from [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
avatar
haakoo
Nbre méssages : 1891
Humeur : ok
Réputation : 17
Inscris le : : 23/10/2008

Re: Portefeuilles recommandés - Trimestriels et annuels boursiers des sociétés de Bourse.

le Jeu 13 Jan 2011 - 11:25
Salam

Le détail du portefeuille cible 2011

Attijariwafa bank: BMCE Capital Bourse prévoit un recul de 1,8% du PNB du premier acteur du secteur en 2010. Il se chiffrera à 13 milliards de DH. Le résultat net part de groupe (RNPG) marquera pour sa part une légère hausse de 1,3% à 4 milliards de DH. Un fort rebond est tout de même attendu en 2011 où la filiale de SNI réalisera un PNB de 14,4 milliards de DH en augmentation de 10,6%. Même tendance pour le RNPG qui s’appréciera de 10% à 4,4 milliards de DH.

BCP: La banque apparaît en première ligne en termes de perspectives de croissance dans le secteur à la Bourse. La fusion avec la Banque Populaire de Casablanca devrait largement soutenir ses performances. Le PNB atteindrait 4,6 milliards, soit une hausse de 74,5% en 2010. Il se hissera à 5,4 milliards en 2011 en progression de 17%. Les résultats suivront la même tendance avec des hausses respectives de 67% à 1,7 milliard et 14,5% à 2 milliards de DH en 2011.

Wafa Assurance: Le mano à mano entre Wafa Assurance et RMA Watanya se poursuit avec un léger avantage pour cette dernière qui est passée leader du marché au terme du premier semestre. En perspectives, les primes émises par Wafa Assurance progresseront de 7,3% en 2010 et 8,2% en 2011 à respectivement 4,1 et 4,5 milliards de DH. Elle devrait dégager un bénéfice en recul de 5,4% en 2010. En revanche, BKB prévoit une hausse de 16% de la capacité bénéficiaire à 743,5 millions de DH en 2011.

CNIA Saada: Son introduction en Bourse en novembre dernier donne plus de poids aux assurances à la Bourse. Elle pourrait reprendre l’assureur Colina (présent dans 11 pays d’Afrique subsaharienne) acquis dernièrement par sa maison mère le Groupe Saham. Au niveau du business, les analystes tablent sur un chiffre d’affaires de 2,8 milliards (-0,3%) en 2010 et 3 milliards (+9,8%) en 2011. Les résultats correspondant seront respectivement de 300 millions de DH (+7%) et 347 millions de DH (+15,4%).

Addoha: La société immobilière devrait être aux premières loges pour profiter du boom du logement social. Le groupe disposait au 20 septembre 2010 un chiffre d’affaires sécurisé de 21 milliards de DH (tous segments) soit 6,8 milliards de plus par rapport à décembre 2009, est-il indiqué. A fin 2010, le revenu du groupe se hissera à 7,3 milliards de DH en hausse de 22%. La hausse sera plus importante en 2011 (+25%) à 9,1 milliards de DH. Il devrait dégager un profit en forte hausse (+66%) en 2010 à 1,4 milliard de DH et 40,8% à 2 milliards de DH en 2011.

Maroc Telecom: Face à la recrudescence de la concurrence sur le marché local, les filiales africaines se révèlent un atout majeur pour la filiale de Vivendi. Elle entend donc poursuivre son expansion sur le continent. A cet effet, elle est candidate pour l’acquisition de Benin Telecom et en négociation avec l’Etat guinéen pour une participation à hauteur de 60% dans le capital de l’opérateur Sotelgui. En attendant la concrétisation de ces opérations, Maroc Telecom portera son chiffre d’affaires à 30,7 milliards en 2010 en hausse de 1,5%. Le revenu escompté en 2011 s’affichera en légère baisse (-0,5%) à 30,6 milliards de DH. Les profits devraient également suivre une tendance baissière -3,1% en 2010 à 9,1 milliards et -1,4% en 2011 à 9 milliards de DH.

Lafarge Ciments: L’ensemble des cimentières figure dans le portefeuille cible de BKB pour 2011. L’une comme l’autre devrait profiter de la relance de la demande attendue cette année, dans le sillage des chantiers pour le logement social. A côté, il faudra faire avec la multiplication des acteurs du marché.
BKB prévoit une baisse de 2,5% du chiffre d’affaires de l’opérateur en 2010 et 1,5% en 2011 à respectivement 5,3 et 5,2 milliards de DH. Le RNPG marquera pour sa part une contre-performance de 7% en 2010 à 1,7 milliard de DH. Par contre, il enregistrera une hausse de près de 1% en 2011.

Holcim: Les résultats du groupe helvétique évolueront dans le sens contraire de ceux de Lafarge. BKB anticipe une hausse de 4,4% du chiffre d’affaires à 3,6 milliards de DH pour un RNPG également en progression de 7,5% à 718 millions de DH. Les revenus attendus en 2011 sont estimés à 3,8 milliards de DH (+5%) et un RNPG en augmentation de 7% à 769 millions de DH.

Ciments du Maroc: Avec l’usine d’Aït Baha, la filiale d’italcementi se dote d’une capacité supplémentaire de 2,2 millions de tonnes. «La société semble avoir atteint une taille critique qui lui permette d’adopter une stratégie commerciale agressive pour défendre ses parts de marché », relèvent les analystes. Pour 2010, ils prévoient un chiffre d’affaires consolidé en hausse de 3,5% à 3,7 milliards de DH. Les revenus escomptés pour 2011 se chiffreront à 3,9 milliards (+5%). Quant aux bénéfices, ils progresseront de 2,4% à 986 millions en 2010 et 6,7% à 1 milliard en 2011.

Samir: Le pétrolier devrait largement capitaliser sur la hausse des cours. D’ailleurs, BMCE table sur une hausse de 15% du volume d’affaires à 31 milliards de DH en 2010 et un résultat qui s’envole à 980 millions de DH (+76,8%). En 2011, la croissance du chiffre d’affaires sera ramenée à 4,5% à 32,4 milliards de DH et celle de la capacité bénéficiaire à 22% à 1,2 milliard de DH. En dépit de ces performances la société ne prévoit pas la distribution de dividende avant 2012. «Une situation qui s’explique par l’importance des investissements prévus par le pétrolier à court terme», rapporte BKB.

Cosumar: La filiale de SNI prévoit une baisse de 7% de sa production en 2010 à 380.000 tonnes, en conséquence des intempéries enregistrées dans le Gharb et le Loukkos notamment. Toutefois, «l’impact sur la rentabilité devrait être atténué par l’accroissement de l’activité de raffinage à Casablanca et l’utilisation de la capacité de production de Sunabel», indiquent les analystes. En outre, Cosumar est l’une des filiales du groupe SNI visées par les OPV. Ce qui pourrait largement augmenter son flottant en Bourse.
Côté finances, Cosumar dégagerait selon BKB un chiffre d’affaires de 5,6 milliards de DH en 2010 en baisse de 1%. En revanche, elle prévoit une hausse de 3,5% en 2011 à 5,8 milliards. Les résultats correspondant sont respectivement 609 millions de DH (+8,6%) et 650,7 millions de DH (6,8%).

Auto Hall: Le distributeur automobile a conforté sa position sur l’ensemble des segments au terme du premier semestre 2010, remarque BKB. Son plan de développement prévoit le doublement du nombre de succursales pour atteindre 50. Il devrait générer un chiffre d’affaires de 3 milliards de DH en 2010 en hausse de 4% et un résultat net en augmentation de 9,3% à 226,8 millions de DH. Pour 2011, le volume d’affaires ressortirait à 3,2 milliards de DH (+5%) et les bénéfices à 246,7 millions de DH (+8,8%).

Delta Holding: C’est la seule holding encore cotée à la Bourse. Au niveau de l’activité, les prévisions laissent ressortir un revenu en hausse de 13% à 2,2 milliards de DH en 2010 et de 8% à 2,4 milliards en 2011. Les résultats correspondant sont respectivement de 237,5 millions de DH et 267,7 millions.

Label’ Vie: La chaîne de supermarchés a marqué 2010 en rachetant 8 hypermarchés de Metro à un prix compris entre 1,1 et 1,3 milliard de DH. Elle gagne ainsi quelques années sur son plan de développement dans la grande distribution. Ce rachat lui permettra de réaliser un chiffre d’affaires de 5,3 milliards de DH en 2011 contre 2,5 milliards attendus pour 2010. La capacité bénéficiaire ressortira pour sa part à 79,6 millions de DH en 2010 et à 40,5 millions en 2011.

Lydec: «L’enjeu pour l’opérateur réside plus que jamais dans la réalisation de ses engagements en termes d’investissements suite notamment aux dégâts occasionnés par les intempéries à la fin de l’année 2010», relève BKB. La société est censée investir 12,5 milliards de DH entre 2007 et 2027. 53% du montant seront engagés sur la période 2010-2015, est-il indiqué.
Au niveau des réalisations financières, Lydec dévrait générer un chiffre d’affaires de 5,5 et 5,6 milliards en hausse de 3,8 et 2% respectivement en 2010 et 2011. Les profits correspondant s’élèvent à 269 millions de DH (+22%) en 2010 et 276 millions de DH (+2,6%) en 2011.

Service
Modérateur
Modérateur
Nbre méssages : 3153
Réputation : 6
Inscris le : : 03/11/2009

Re: Portefeuilles recommandés - Trimestriels et annuels boursiers des sociétés de Bourse.

le Lun 17 Jan 2011 - 12:33
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
View more [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] from [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
Contenu sponsorisé

Re: Portefeuilles recommandés - Trimestriels et annuels boursiers des sociétés de Bourse.

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum